Historique technique récent de Spike2 version 3 pour Windows


pour les utilisateurs de la version 3.

Date Version Récapitulatif
10/01 3.21 Corrections
  1. Strlist.cpp ajusté pour éviter les pannes stupides avec des séquences sans aucune phase.
  2. Amélioration du calcul des durées de données de canaux - il est arrivé que des erreurs d’approximation soient beaucoup trop importantes sans raison, avec des fréquences d’échantillonnage ADC incorrectes dans les canaux de mémoire, données filtrées et résultats des Evén Vers Forme d’Onde.
  3. La commande MarquerMasque pour définir le mode de filtrage fonctionnera toujours avant que l’on ait défini le filtre marqueur.
  4. Cette version est compatible avec le nouveau micro1401 Mk2.
06/01 3.20 Corrections
  1. Limite de 30000 points dans les lectures de données à partir de la mémoire tampon désormais retirée.
  2. Mesures correctives de séquenceur effectuées pour la version 4 copiées dans les commandes de version 3.
  3. OnInitMenuPopup ajusté pour éviter les fuites de ressources
  4. Les dialogues de mémoire tampon pour effacer un article ou ajouter un article gère désormais correctement la touche Entrée.
  5. La commande de script XYDrawMode script accepte -1 pour tous les canaux.
  6. Gestion de mémoire & détection d’erreur de Copy as text améliorées.
  7. Les chaînes commençant par 0 ne sont pas interprétées comme octales dans les fonctions de script Read & ReadStr. Seules les notations décimales et hexadécimales sont supportées.
  8. Le dialogue de marqueur de texte vérifie les données changées sur OK, agit en tant qu’annulation sen l’absence de donnée changée.
  9. Corruption du marqueur de texte après utilisation du dialogue corrigée.
  10. L’envoi de courrier pour les fichiers de données SON fonctionne désormais correctement, la bibliothèque SON ouvre les fichiers en autorisant des lectures partagées.
  11. Nombreux rangements et changements de robustesses mineurs inspirés par BoundsChecker.
  12. HCursor() corrigé lors du changement de canal et de position.
04/01 3.19a Corrections
  1. Signal conditioner support now installs correctly! No change to the executable code.
01/01 3.19 Nouveau
  1. Les fenêtres de débogage tentent désormais de maintenir la ligne supérieure lorsque vous avancez en pas à pas.
  2. CRINC et DRINC du séquenceur de sortie vont commencer la sortie de cosinus si la vitesse précédente était 0.
  3. Les données WaveMark qui se chevauchent se lisent désormais en données continues lorsqu’elles sont traitées comme une forme d’onde.
  4. Davantage de contrôles pour les fichiers de données corrompus ou détériorés lors de la lecture des données.
Corrections
  1. Le séquenceur de sortie pouvait fonctionner trop rapidement si le pas était réglé à plus de 262 ms.
  2. Si vous enregistriez l’action de démarrage d’échantillonnage avec des formes d’onde arbitraires dans la configuration d’échantillonnage, ceci produisait une sortie incorrectement formatée, réglait les liaisons entre les formes d’onde arbitraires de manière incorrecte et pouvait accrocher Spike2 dans une boucle.
  3. Si vous tentiez de créer des canaux de mémoire WaveMark ou de forme d’onde avec des vitesses d’échantillonnage très lentes, il arrivait que Spike2 ne fût pas capable de créer le canal ou réglât la cadence d’échantillonnage incorrecte.
  4. Vous pouvez désormais utiliser Power1401 avec les boîtiers supérieurs contenant les canaux du convertisseur analogique-numérique. Précédemment, il y avait des problèmes quand vous tentiez d’utiliser des canaux supérieurs à 7 pour les données WaveMark.
  5. L’utilisation en ligne d’Edit WaveMark affiche désormais les données brutes pour les numéros de canal supérieurs à 8 pour le micro1401 et le 1401plus et pour les numéros de canal supérieurs à 16 pour le Power1401.
  6. La commande de script MarkMask()scr_MarkMask efface désormais et redessine les canaux changés. Précédemment, les données changées étaient dessinées sans effacement.
  7. CRATEW 0 et DRATEW 0 du séquenceur de sortie ne cause plus l’arrêt immédiat de la sortie du cosinus. Toutefois, ils ne retirent pas la pénalité pour l’utilisation de la sortie de cosinus.
  8. En 3.18 uniquement, une moyenne de forme d’onde en mode somme (pas en mode moyenne) n’ajoutait jamais de données à la moyenne.
  9. Si vous utilisiez le bouton Load... dans les dialogues de modèles, changez vers un canal différent ou retour vers le canal d’origine, et vous ne voyez plus les modèles chargés plus les modèles d’origine.
  10. Si vous possédez une carte de discrimination d’événements 1401-18, vous n’obtenez plus de message d’erreur à moins qu’il existe une erreur réelle.
  11. Il était possible de planter Spike2 si vous utilisez le bouton "Ordre par code" dans les dialogues de modèles avec plus de 20 modèles et un modèle invisible était déclassé.
  12. Si vous avez plus de 20 modèles dans le dialogue de modèle et que vous en effacez un, la forme d’onde du 20ème modèle est désormais dessinée correctement.
  13. Si vous réglez un chemin de fichier et un nom de fichier dans l’onglet Automatisation de la configuration d’échantillonnage, et que le chemin de fichier est invalide de telle sorte que l’option Sauvegarde de menu de fichier échoue, Spike2 vous laisse désormais choisir un nom de fichier si vous utilisez Sauvegarder une seconde fois. Précédemment, vous obteniez un message d’erreur à chaque fois et la seule manière de sauvegarder le fichier était d’utiliser File Export (exportation fichier)!
09/00 3.18 Nouveau
  1. La commande EventToWaveform() de langage de script vous permet désormais de régler des intervalles de forme d’onde aussi courts que vous le désirez (précédemment, vous étiez autorisé à des valeurs allant jusqu’à 0,001 seconde). Toutefois, la valeur qui est réellement utilisée va dépendre des réglages de fichier de données.
  2. Spike2 vous avertit si vous n’utilisez pas les gestionnaires de périphérique 1401 les plus récentes. Les gestionnaires les plus récents sont inclus avec Spike2. Spike2 ne va pas vous empêcher d’échantillonner à moins que les gestionnaires soient dangereusement périmés.
Corrections
  1. Cette version navigue avec un gestionnaire de périphérique Windows NT 2000 mis à jour pour les cartes PCI et ISA. Ceci permet de corriger un problème lorsque le gestionnaire refuse de se charger sur certains systèmes.
  2. Show All/HideAll dans une visualisation XY ne mettait pas correctement à jour l’affichage dans tous les cas.
  3. La relecture de forme d’onde hors ligne pouvait planter Spike2 si vous régliez le temps de début et de fin de relecture sur la même valeur.
  4. Dans le débogueur de script lors de l’édition d’une matrice à plus de 1000 éléments, la commande de rotation n’insère plus de virgules dans l’index de la matrice.
  5. PaletteSet() ne peut désormais règle les couleurs 2-6 (il était prévu que celles-ci soient fixées).
  6. Lorsque la moyenne des formes d’onde à décalage de canal différent de zéro était calculée avec la somme affichée (plutôt que la moyenne), la somme était incorrecte lorsqu’une action de traitement ajoutait plus d’un balayage à la somme. Ceci avait pour effet de décaler le résultat entier de la même valeur. Étant donné que la plupart des formes d’onde possèdent un décalage du zéro et que la plupart des utilisateurs affichent la moyenne, il est très improbable que ceci représente un problème.
  7. Il était possible pour un marqueur numérique enregistré avec un 1401plus d’être assigné d’une heure avec 65535 impulsions d’horloge d’avance sur l’heure correcte. Ceci était fort improbable et aucun utilisateur n’a jamais signalé ce problème.
  8. Si vous travailliez avec des fenêtres de texte divisées et des lignes de texte effacées dans une fenêtre, il était possible de planter Spike2.
  9. Le compilateur du séquenceur de sortie limitait la longueur des nombres à 10 caractères et forçait également tous les nombres dans une plage d’entiers à signe à 32 binaires. Ceci signifiait que vous ne pouviez pas régler une variable sur des nombres tels que -1500000000 (trop de caractères) ni régler des nombres hexadécimaux sans signe supérieurs à 0x7fffffff étant donné que la plage de 0x80000000 à 0xffffffff était réglée sur 0x7fffffff. Vous pouvez désormais régler n’importe quel nombre dans une plage d’entiers à signe à 32 binaires ou d’entiers sans signe.
  10. Si vous régliez le séquenceur de sortie dans le 1401plus pour fonctionner à 0,027 ou 0,045 ms, il fonctionnait très lentement. Il fonctionne désormais à la vitesse spécifiée.
  11. La commande de séquenceur de sortie DRATEW dans le micro1401 et le Power1401 n’attendait pas toujours la fin du cycle.
  12. La commande de séquenceur de sortie WAVEST T pour le 1401plus ne déclenchait pas toujours la sortie.
  13. La commande de séquenceur de sortie BRANDV pour le 1401plus ne fonctionnait pas toujours correctement.
  14. Les commandes de séquenceur de sortie CRINC, CRINCW, DRINC et DRINCW utilisées avec un incrément angulaire, changeait la vitesse de sortie sinusoïdale de la moitié de l’angle. Il n’y avait pas de problème lorsqu’elles étaient utilisées avec une variable.
  15. Le signal Clock sur le micro1401, qui fonctionnait à la vitesse de pas du séquenceur de sortie lorsque le séquenceur de sortie était utilisé, s’arrêtait lorsque le séquenceur atteignait une instruction HALT.
  16. Dans la documentation pour la commande de séquenceur de sortie BRANDV, l’exemple de calcul de la probabilité était incorrect.
  17. Le code d’échantillonnage pour le 1401plus, le micro1401 et le Power1401 a été conçu plus robuste lorsque la vitesse d’entrée d’événement globale dépasse la vitesse maximale possible.
07/00 3.17 Nouveau
  1. Inclut les derniers gestionnaires W2K et NT.
  2. Supporte les boîtiers supérieurs Power1401 mise à jour de logiciel de système sur puce).
  3. Canaux ADC 0-31 autorisés, mais limite de 16.
Corrections
  1. Erreur corrigée dans le dialogue de région Y dans la différence de temps pour les visualisations de résultats où l’axe X démarrer à une valeur non nulle.
  2. Si un script recalibrait une matrice pour la réduire, puis l’agrandir, mais pas au-delà de la taille d’origine, ceci pouvait planter Spike2.
  3. SerialWrite fonctionne (de nouveau).
  4. L’axe X de visualisation XY change, correction ChanValue().
  5. Sortie d’onde arbitraire avec correction plus.
  6. Traitement en ligne en mode déclenché amélioré.
  7. Correction de temps imparti écoulé 1902 multiple.
  8. Configuration d’axe Y désormais entièrement sauvegardé.
  9. Correction de convertisseur DOS en Windows Script a/(b/c) et correction pour les routines ajoutées, donc plus d’erreur "Wrong view type".
  10. DEMO.PLS avait un changement erroné et par conséquent la sortie était trop lente.
05/00 3.16 Nouveau
  1. Les visualisations de résultats de corrélation d’événements et PSTH peuvent également inclure un affichage en balayage tramé des événements qui ont généré l’histogramme. Il s’agit de changements de commande de script associé en DrawMode(), SetEvtCrl(), SetPhase() et SetPSTH().
  2. Vous pouvez désormais sélectionner Big dots pour la visualisation des résultats.
  3. PSTH et les corrélations d’événements possèdent désormais une option de Spikes per second ainsi que Count pour l’échelle d’axe y.
  4. La commande de script Sweeps() vous laisse désormais établir le nombre de balayages.
  5. Si vous maintenez la touche Control (Ctrl) enfoncée puis utilisez la commande Close du menu File pour fermer toutes les fenêtres associées d’une visualisation temporelle, n’importe quelle visualisation de résultats associée est désormais sauvegardée dans le fichier .s2r file et est mémorisée à partir du fichier de ressource lorsque la visualisation temporelle est ouverte. Il s’agit plutôt d’une expérience - la documentation a toujours indiqué que la fonction était disponible mais, jusqu’à présent, elle ne fonctionnait pas. Si vous ne trouvez aucune utilité à cette fonction, il est possible de la retirer (de nouveau, mais délibérément, cette fois)!
  6. Vous pouvez désormais vérifier si la ligne horizontale dans le mode Line draw d’événements est tracée ou non.
  7. Il existe de nouvelles touches de raccourci pour les fenêtres de données pour le défilement dans la fenêtre et pour se déplacer vers, chercher et créer des curseurs verticaux.
  8. Il existe de nouvelles touches de raccourci pour passer à l’événement suivant ou précédent sur n’importe quel canal d’événements sélectionné. Ceci est plutôt expérimental et nous souhaiterions obtenir un feed-back si vous utilisez cette fonction.
  9. Il y a une nouvelle option dans Edit Preferences pour forcer la sortie du metafile afin d’utiliser des lignes au lieu des rectangles lors du traçage des axes. Ceci permet d’éviter des problèmes lors de l’importation dans certains programmes graphiques.
  10. Edit Preferences possède désormais un bouton Draw afin que vous puissiez visualiser l’effet à l’écran des changements de largeur de ligne de données et d’axes.
  11. Le dialogue de filtrage numérique vous avertit, désormais, si vous entrez une fréquence de filtre mais n’utilisez pas le bouton Set avant d’utiliser Apply. Cette fonction est disponible au cas où les fréquences affichées ne correspondent pas au filtre réel.
  12. La commande CursorNew() a été étendue afin que vous puissiez ajouter un curseur vertical avec un numéro préréglé. Ceci fut rajouté pour nous permettre d’enregistrer les nouveaux raccourcis de clavier Ctrl+1, 2, 3 et 4.
Corrections
  1. La documentation DrawMode() possédait un mode Cubic spline numéroté 12, et qui aurait dû porter le numéro 13.
  2. Les erreurs de script telles que App("some string constant"); causèrent une erreur fatale sur la seconde compilation!
  3. Si vous réglez Manual dans le dialogue Process en ligne, vous n’obtenez plus un traitement à 100 secondes ou lorsque vous stoppez l’échantillonnage.
  4. Si vous régliez un offset non nul pour le début d’un axe INTH x, cet offset était annulé lorsque l’offset était relu à partir d’un fichier de configuration.
  5. Il arrivait que les dialogues de modèle de forme Spike utilisent une police apparemment aléatoire sur certains systèmes; ceci ne devrait plus être le cas à condition que MS Sans Serif soit installé dans votre système.
  6. Les dialogues de modèle descendent les deux lignes lors du changement de taille d’un modèle.
  7. Il n’y a plus l’équivalent de RenumberCursors() transmis à chaque fenêtre lorsqu’un script se termine ou après qu’une commande soit donnée à partir de la ligne de commande.
  8. Si vous utilisez la commande de script FileSaveAs() dans une visualisation de résultats avec un nom de fichier vide ou contenant des jokers, la fonction ne sauvegarde plus le fichier en tant que visualisation de résultats, indépendamment du mode de sauvegarde réel exigé. Par exemple, FileSaveAs("",1,1,"Set text file name"); écrivait un fichier avec l’extension .txt, mais le fichier était réellement un fichier .srf.
  9. Le bouton de mise à jour Online dans le dialogue Edit WaveMark (utilisé en ligne), n’avait aucun effet si ce n’est le clignotement de la LED de test 401 s’il était utilisé sur un canal qui n’avait pas été configuré lorsque le fichier de données avait été ouvert.
  10. Différentes fonctions de script indiquaient que la visualisation courante était "not an XY view" alors qu’elles signifiaient "Wrong view type".
Changements
  1. Le dialogue Channel Display Mode est désormais utilisé pour contrôler les caractéristiques de traçage des visualisations Result ainsi que des visualisations temporelles.
  2. Les canaux de forme d’onde avec un facteur d’échelle négatif sont désormais traités plus logiquement lors de la configuration des niveaux pour l’importation d’un canal de forme d’onde en tant qu’événements et pour l’optimisation des axes.
  3. Si vous avez réglé un axe Y avec des valeurs augmentant de haut en bas, Optimise permet désormais de préserver ceci. Précédemment, les valeurs augmentant se seraient affichées de bas en haut.
  4. Les marqueurs dans une visualisation XY sont désormais quelque peu plus petits qu’auparavant. Si vous réglez sur une taille, ceci règle désormais le diamètre du marqueur plutôt que son rayon. Ceci a été modifié à la suite d’une plainte d’un utilisateur qui signalait que la taille de marqueur la plus petite était encore assez large à l’impression..
  5. Le dialogue Process en ligne possède désormais un réglage par défaut plus sensé et l’ordre des options est désormais Automatic, Trigger et Manual (qui est l’ordre d’utilisation probable).
  6. Si vous ouvrez un fichier de données avec un fichier .s2r à lecture seule associé (par exemple sur un CD), le fichier .s2r est désormais ouvert dans le mode lecture seule plutôt qu’ignoré.
  7. Les axes sont tracés légèrement différemment. L’épaisseur d’axe configurée dans Edit Preferences s’applique désormais à la ligne d’axe et aux cochages principaux. Les cochages secondaires sont tracés à la moitié de cette épaisseur.
03/00 3.15 Nouveau
  1. Cette version est compatible avec les gestionnaires pour Windows NT 2000.
  2. Si vous utilisez la commande FileNew(0,1) à partir d’un script et qu’un document d’échantillonnage existe déjà, il existe désormais un code d’erreur séparé (-1579) pour cette situation. Erreur$(-1579) renvoie "A data file for sampling already exists; close it first".
  3. La longueur maximum d’une chaîne a été augmentée de 65535 à 1000000 caractères, la mémoire le permettant. Nous ne vous recommandons pas d’utiliser des chaînes aussi longues! Cette modification a pour but de permettre à un script particulier de lire des lignes d’entrée très longues à partir d’un fichier texte. N’oubliez pas que la limite pour Spike2 version 2 et les versions Macintosh est toujours de 65535 caractères.
  4. La commande Window() peut désormais être utilisée à partir d’une fonction ou d’une routine au repos Toolbar() liée à un bouton, même lorsque allow% mask empêche l’utilisateur de déplacer la fenêtre. Précédemment, la fonction n’avait aucun effet dans ce cas.
  5. Il existe une nouvelle commande Load... dans toutes les fenêtres de forme en pointe pour charger les modèles à partir des fichiers .S2R et .S2C.
  6. Cette version supporte l’option Gain Programmable Power1401 Programmable Gain en tant que nouvelle option de mise en forme des signaux.Lors de l’installation, vous devez choisir l’installation Custom, puis demander une fonction de mise en forme des signaux et configurer Power1401. Évidemment, votre Power1401 doit également posséder l’option ADC Gain!
Corrections
  1. Si vous zoomiez souvent sur un canal d’événements tracés en mode de fréquence moyenne dans Windows 95 or 98, il était possible d’obtenir des données incorrectement tracées, en raison d’un dépassement de capacité des coordonnées graphiques.
  2. ChanValue() et MinMax() utilisées avec les données Level pouvaient donner des valeurs incorrectes lorsqu’un seul bord était réclamé.
  3. Le filtrage numérique à partir d’un script invalide désormais le canal de destination pour forcer un retraçage. Précédemment, si vous filtriez les données de manière incrémentielle vers un canal de mémoire, il arrivait que les données ne soient pas tracées (bien qu’elles fussent correctement filtrées).
  4. Les dialogues Sample Bar List et Script Bar List n’activent pas les boutons ni les champs lorsque la liste est vide.
  5. ChanMeasure() utilisée sur un affichage de résultats pouvait ramener la valeur incorrecte.
  6. Il était possible de crasher la version 3.14 si des curseurs horizontaux étaient actifs.
  7. Il existait des bugs de traçage de curseur associés au fait d’avoir plus d’un curseur à la même place puis en utilisant un une commande de menu ou de script pour déplacer le curseur.
  8. Dans les dialogues de forme de pointe, lors de la fusion des modèles, le profil de modèle est désormais toujours mis à jour immédiatement.
  9. Dans les dialogues de forme de pointe, lors du changement de canal, les curseurs qui marquent la position du modèle pouvaient apparaître dans des positions étranges.
  10. Les changements d’amplification effectués dans le pupitre de commande de mise en forme sont désormais pris en compte dans Sampling Configuration.
  11. Les changements de mise en forme des signaux résultent désormais en des messages utiles dans le canal TextMark (s’il est activé).
  12. La commande Optimise() script utilisée dans une visualisation XY n’ignore plus les valeurs de début et de fin de -10000.
  13. Les clics répétés sur la barre de défilement horizontale dans une visualisation temporelle ou de résultats ne causent plus le défilement de la fenêtre.
  14. Plusieurs bugs de traçage associés à la Key View dans une fenêtre XY ont été traités.
  15. FileClose(-1) ferme désormais correctement les fichiers binaires et texte externes. Précédemment, ils restaient ouverts jusqu’à ce que vous fermiez l’application Spike2.
  16. La nouvelle fonction introduite dans la version 3.11 qui permettait à FileOpen() de configurer des filtres de fichiers complexes en modes 8 et 9 empêchait FileOpen("*.txt",8) de montrer les fichiers comportant juste une extension .txt. Désormais, l’ancienne et la nouvelle méthodes fonctionnent.
Changements
  1. Optimise y axis remarque le 0 en haut ainsi qu’en bas de l’axe y.
  2. Le filtrage numérique commandé à partir d’un script n’affiche plus le dialogue de progression du filtre. Nous ajusterons peut-être FiltApply() à l’avenir afin que les rédacteurs de script ait la possibilité d’afficher le dialogue de progression.
  3. La documentation pour Read() indiquait, incorrectement, que les données étaient lues à partir de la position de curseur courante. Les données sont lues à partir du début de la ligne courante.
  4. Vous n’êtes pas autorisé à sauvegarder les changements dans le dialogue Sampling Configuration pendant que vous effectuez l’échantillonnage. Ceci permet au dernier fichier .s2c d’enregistrer les informations correctes. Pour la même raison, vous n’êtes plus autorisé à charger les configurations à partir du menu File au cours de l’échantillonnage. Vous pouvez toujours charger une nouvelle configuration à partir d’un script au cours de l’échantillonnage.
  5. Dans le dialogue Digital Filter, la largeur minimum de n’importe quelle caractéristique (bande de passe, bande d’arrêt ou espace de bande) a été réduite à 0.005 de la fréquence d’échantillonnage. Précédemment, celle-ci était 0.012. Ceci permet de générer des filtres plus précis, mais augmente les risques de filtres irréalisables.
02/00 3.14 Nouveau
  1. Les données WaveMark (forme Spike) ont fait l’objet d’un travail considérable : les utilisateurs Power1401 peuvent désormais avoir 16 voies de données WaveMark. Nous permettons maintenant jusqu’à 8 modèles en ligne par voie (contre 8 seulement pour toutes les voies précédemment).

    Dans les dialogues de manipulation WaveMark, la voie peut désormais être changée en cliquant à la souris ou en sélectionnant une voie dans une liste déroulante.

    Les dialogues de contrôle WaveMark ont été perfectionnés pour permettre notamment de changer de voie d’un simple clic à la souris, de modifier les niveaux et modèles de déclenchement en ligne, d’afficher les données brutes en ligne et de faire un usage plus cohérent du contrôle.

  2. Le pilote d’unité USB est maintenant supporté.
Corrections
  1. Des corrections ont été apportées à l’utilisation de HcursorNew() et HCursor() en modes XY (nouveau dans la version 3.13) et la documentation de script en ligne a été mise à jour pour les curseurs horizontaux dans les vues XY.
  2. Pour aider à réduire l’encombrement de la mémoire durant l’échantillonnage, les tampons de mémoire utilisés pour conserver les données du 1401 sont désormais alloués au premier échantillonnage et ne sont pas libérés avant de mettre fin à Spike2. Ainsi, les erreurs d’échantillonnage en raison d’une fragmentation de la mémoire sont éliminées et un tampon de grande capacité n’est pas disponible.
  3. L’optimisation d’axe Y d’une voie d’événement dans un mode de tracé de fréquence ne génère désormais plus une plage incorrecte d’axe Y en l’absence d’événements à optimiser.
10/99 3.13 Nouveau
  1. Nous avons identifié une source à l’origine du problème Exception 10H décrit dans les notes de mise à jour de la version 3.12 et nous avons ajouté le code nécessaire pour réinitialiser le coprocesseur à virgule flottante après l’utilisation d’une imprimante (les pilotes d’imprimante HP sont une des sources à l’origine de ce problème).
  2. Nous avons modifié la façon dont les mises à jour d’écran sont effectuées pendant le défilement en ligne pour aider les utilisateurs disposant d’un ordinateur ou d’une carte graphique plus lent. Avec de tels équipements, la vitesse de réponse de la souris ralentissait parfois considérablement et l’échantillonnage pouvait difficilement être interrompu. Les modifications apportées constituent toutefois un compromis ; si vous disposez d’une machine plus rapide et que vous trouvez que le défilement a empiré, faites-le nous savoir. Nous essaierons d’ajouter un paramètre utilisateur à l’édition des préférences pour optimiser les mises à jour.
  3. Un nouveau mode a été ajouté au filtre de marquage pour permettre aux utilisateurs de donner plus d’un code d’identification aux données WaveMark (pointes), par exemple en présence d’une collision de deux pointes. La commande MarkMask() a été étendue en conséquence.
Corrections
  1. La commande de script SampleStart() renvoyait constamment un code d’erreur (même lorsqu’elle fonctionnait correctement), excepté en présence d’une erreur où elle ne signalait aucune erreur !
  2. L’installation du pilote de périphériques pour Windows 95 et 98 ne copiait pas le pilote dans le dossier système et devait donc être installé manuellement.
  3. Dans la version 3.12 (uniquement), il était possible de détruire un fichier de donnée en supprimant une voie puis en réutilisant l’espace de données de la voie (par exemple, en utilisant la commande New WaveMark pour remplacer une voie existante). Cette situation se produisait uniquement si le premier bloc de la voie supprimée occupait plus de 65 535 octets dans le fichier de données.
  4. En complétant le dialogue du filtre de marquage, nous avons corrigé la mise à jour (les masques risquaient d’apparaître dans un ordre incorrect). Nous nous sommes également assurés que les voies et fenêtres dupliquées sont correctement mises à jour dans la plupart des situations.
Changements
  1. La sélection d’une voie en cliquant tout en maintenant la touche Maj enfoncée ne sélectionne plus les voies entre celle-ci et la dernière sélection, sauf si elles sont visibles. Auparavant, les voies invisibles étaient sélectionnées, produisant ainsi des résultats inattendus lors de la suppression des voies sélectionnées par exemple.
09/99 3.12 Nouveau
  1. XRange(-1) programme désormais le mode de défilement automatique lors de l’échantillonnage ou de la ré-exécution d’une visualisation temporelle. Précédemment, il n’existait aucun moyen d’entrer dans le mode de défilement automatique à partir d’un script.
  2. Les visualisations XY possèdent désormais des curseurs. Le menu Cursor est désormais actif dans une visualisation XY, mais il n’existe pas de dialogue Cursor Regions ni Cursor Values. Ceci est principalement destiné à une utilisation à partir de scripts.
  3. Le cadre de dialogue About Spike2 du menu Help inclut désormais le message "WARNING: FP exceptions were unmasked" si n’importe quel code sollicité par Spike2 change l’état du co-processeur mathématique. Si vous êtes affecté par les messages Exception 10H lors des crashes du système, veuillez vérifier ce dialogue de temps en temps, surtout après l’impression. Exception 10H ne devrait jamais survenir dans Spike2 et ne peut se produire que si le code externe à Spike2 corrompt un registre dans le co-processeur mathématique. Veuillez nous contacter si vous voyez ce message apparaître.
  4. SonFix possède plus de fonctions pour détecter (et remédier à) la corruption des fichiers de données.
  5. PlayWaveSpeed() a été étendu par un argument supplémentaire de façon à ce qu’un changement de vitesse attende que le cycle courant se termine.
  6. ChanMeasure() possède un argument supplémentaire qui vous permet de forcer un canal WaveMark à être traité en tant que signal ou en tant qu’événement.
Corrections
  1. La routine de gestion de périphérique 1401 pour Windows NT possède une mesure corrective qui stoppe un crash de système possible si vous utilisez la sortie de signal arbitraire.Spike2 va formuler une plainte si vous essayez d’utiliser un gestionnaire plus ancien.
  2. Le bug qui causait la disparition des numéros de canal sur certains systèmes a été rectifié.
  3. L’option de "Stop sampling when file size reaches" dans l’onglet Automation du dialogue Sampling Configuration fonctionne désormais beaucoup mieux. Elle fut interrompue aux alentours de la version 3,05 lorsque des mémoires tampons bien plus grosses furent utilisées en Spike2 n’autorisait pas les données stockées dans ces mémoires tampons.
  4. L’édition d’un code marqueur dans un canal qui venait d’être échantillonné ou créé pouvait causer une certaine confusion au sein du système, à savoir quel code marqueur afficher. Le fichier sur disquette fut correctement édité, mais pas la copie mémoire.
  5. Il arrivait qu’un canal créé par sauvegarde d’un canal de mémoire fusse affiché dans une couleur incorrecte. Désormais, il s’affiche correctement.
  6. L’ouverture d’un fichier à lecture seule (par exemple à partir d’un CD-ROM) et sa fermeture ne causent plus de fuite de mémoire. Vous pouvez également ouvrir et fermer le fichier autant de fois que vous le désirez; précédemment, une fois ouvert, vous ne pouviez plus l’ouvrir de nouveau tant que vous n’aviez pas fermé Spike2.
  7. Le dialogue Draw de visualisation XY ne peut plus fermer désormais avec des valeurs illégales. Si vous entrez une valeur incorrecte et essayez de fermer le dialogue, vous recevrez une invitation d’entrer une valeur correcte.
  8. Depuis la version 3.10, si vous utilisiez l’instruction DELAY du séquenceur de sortie avec un 1401plus et que vous sortiez d’un DELAY en réacheminant le séquenceur avec un caractère du clavier, le DELAY suivant dans la séquence de sortie pouvait être de longueur imprévue. Ce problème a été rectifié.
  9. Si FileSaveAs() était utilisée après l’échantillonnage avec un nom ou un chemin de fichier incorrect, il était possible de causer un crash (bien que le fichier fusse sécurisé dans l’ensemble de dossiers configuré pour Edit preferences). Désormais, vous recevrez un message vous demandant de sauvegarder le fichier avec un nom légal.
  10. Un 1401 avec une carte de discrimination pouvait causer une défaillance de démarrage d’échantillonnage avec le code d’erreur 3. Ceci n’est plus le cas.
  11. Si l’échantillonnage s’arrêtait avant que tout canal eût rempli une mémoire tampon et que les données ne fussent affichées, il était possible qu’un fichier de données supposât qu’il était vide et se ferma.
  12. Les fenêtres Cursor regions et Cursor values disparaissaient lorsque les touches Esc et Enter étaient enfoncées, mais les fenêtres étaient continuaient d’être remises à jour, ce qui pouvait causer des réponses lentes, particulièrement pour Cursor Regions.
  13. Vous pouvez désormais dupliquer un canal dans un fichier à lecture seule.
  14. Les fenêtres Cursor regions and values se mettent désormais (de nouveau) lorsqu’un canal est supprimé ou ajouté. Ceci n’était pas le cas lorsque celles-ci avaient été transformées en fenêtres flottantes dans la version 3.08.
  15. La fenêtre Cursor regions calcule uniquement les changements une fois par changement de curseur ou de canal.
  16. L’obtention en ligne de la fréquence moyenne s’arrange lors du défilement à la fin du fichier.
Changements
  1. La façon dont le mode de sortie numérique est stocké pour l’adaptation de forme de pointe de tension en ligne a été changée. Ceci en raison du fait que le mode était stocké séparément pour chaque canal, d’où une confusion au niveau du choix du mode à utiliser. Si vous utilisez cette fonction, veuillez vérifier que le mode est correctement configuré, puis sauvegardez votre configuration.
  2. Spike2 va formuler une plainte si le gestionnaire de périphérique 1401 est plus ancien que la révision 1.17 pour NT ou 1.84 pour Windows 95/98. Veuillez installer le gestionnaire fourni avec Spike2.
  3. Les menus Context (clic souris à droite) sont désormais uniquement indiqués lorsque vous cliquez sur fenêtres et l’arrière-plan d’application. Précédemment, ils étaient également activés lorsque vous cliquiez sur les zones de fenêtres "non-client".
  4. La documentation pour View() indiquait son retour -1 si vous tentiez de changer une visualisation qui n’existait pas. En fait, ceci est et a toujours été une erreur fatale qui stoppe le script.
  5. La fenêtre Cursor Regions traite désormais les canaux WaveMark en tant que signaux s’ils sont tracés en tant que WaveMark, signal ou spline cubique. Si ceci représente un problème pour vous, faites-nous le savoir.
08/99 3.11 Nouveau
  1. Il existe une nouvelle barre d’outils de script. Vous pouvez associer un bouton à un script au moyen de la commande Script List... du menu Script et de la commande de script ScriptBar(). Si la première ligne d’un script commence par ’$label|comment text, le libellé et le commentaire sont chargés automatiquement lorsque le script est ajouté à la liste à partir du dialogue. Vous pouvez également configurer des libellés et commentaires. Le libellé est attribué au bouton et le commentaire s’affiche lorsque le pointeur est positionné sur le bouton.
  2. Il existe une nouvelle barre d’outils d’échantillon. Vous pouvez associer un bouton à un fichier de configuration d’échantillonnage au moyen de la commande Sample Bar List... du menu Sample et de la commande de script SampleBar() .
  3. Il existe deux nouveaux boutons dans la barre d’outils principale pour ouvrir la configuration d’échantillonnage et échantillonner immédiatement.
  4. La page Mode du dialogue de configuration d’échantillonnage comporte de nouveaux champs pour un libellé et un commentaire. Ils peuvent être utilisés pour configurer le libellé et le commentaire de barre d’outils d’échantillonnage lorsqu’un fichier de configuration est chargé à partir du dialogue Sample Bar List.
  5. Le panneau de configuration d’échantillonnage est désormais une barre d’outils pouvant être connectée. Autrement dit, il occupe moins d’espace sur le bureau lorsqu’il est connecté. Une fois l’échantillonnage interrompu, il est dissimulé lorsqu’il n’est pas connecté (flottant). Si vous désactivez l’écriture avec cette commande, la commande Write text se déplace d’un côté à l’autre de l’écran pour attirer votre attention sur le fait que les données ne sont pas sauvegardées.
  6. Il existe une nouvelle couleur dans l’option Change colours... du menu View : Not saving to disk. Toutes les données, à l’exception de WaveMark (formes de pointe), utilisent cette couleur de tracé lorsque l’échantillonnage et l’écriture sur disque sont activés. La couleur n’est utilisée que lorsque la fenêtre temporelle affiche les dernières données capturées sur son côté droit. Si vous choisissez la même couleur que pour le fond de visualisation temporel, les données sont tracées dans les couleurs d’origine.
  7. Le panneau de configuration du contrôleur de séquence est maintenant une barre d’outils pouvant être connectée. Elle peut être redimensionnée lorsqu’elle est flottante. Elle occupe beaucoup moins de place une fois connectée et peut être désactivée lorsqu’elle ne peut pas être utilisée. Lorsque l’échantillonnage s’interrompt, elle peut être dissimulée si elle est flottante. Chaque fois qu’une séquence est chargée, la taille de la fenêtre flottante est configurée pour être suffisamment large pour afficher toutes les clés (à concurrence de 40).
  8. La barre d’outils principale, la barre d’outils d’édition et la barre d’outils de mise au point ont maintenant une apparence "plate". Elles sont également dimensionnées pour correspondre aux autres barres d’outils pouvant être connectées. Si vous choisissez un corps de police particulièrement large à l’écran, elles risquent de sembler ridicules. Vous pouvez également redimensionner ces barres lorsqu’elles sont flottantes.
  9. Les dialogues d’édition de variables locales et globales du mode de mise au point de script ont été perfectionnés pour les rendre plus faciles à utiliser. La fenêtre d’édition des valeurs de tableau a été considérablement améliorée.
  10. La commande de script CursorDelete(-1) supprime désormais tous les curseurs verticaux pour correspondre à HCursorDelete(-1).
  11. Vous pouvez maintenant sauvegarder les voies de mémoire vers les voies inutilisées ou ne servant pas à l’échantillonnage pendant la capture des données à partir du menu Analysis ou avec la commande de script MemSave(). La commande EventToWaveform() peut également être utilisée en ligne tant que la voie de destination n’est pas une voie d’échantillonnage.
  12. La commande de script FileOpen() vous permet maintenant de spécifier un filtre pour les fichiers de texte (type 8) et binaires (type 9) externes. Auparavant, vous obteniez automatiquement *.* pour les fichiers binaires et la liste des types de fichiers de texte connus par Spike2 pour les fichiers de texte. Si vous utilisez la nouvelle fonctionnalité avec une version plus ancienne de Spike2, vous revenez à l’ancien comportement pour éviter les problèmes de compatibilité amont.
Corrections
  1. Les données de chaque voie d’un fichier .smr sont contenues dans une liste de blocs. Chaque bloc contient un pointeur vers le bloc suivant et le bloc précédent sur le disque. Depuis la version 3.05, si vous exécutez un enregistrement automatique ou si vous utilisez le panneau de commande d’échantillonnage pour suspendre l’écriture sur disque, puis pour la reprendre, il se peut que le pointeur amont d’un bloc désigne le bloc proprement dit, plutôt que le bloc précédent. Dans ce cas, Spike2 se bloque en remontant une voie de marqueur auquel un filtre a été attribué. Ces fichiers sont désormais réparés par SonFix. En outre, il existe un nouveau, FixBack.s2s, installé dans le dossier Scripts, pour rechercher et corriger tous les fichiers d’un dossier.
  2. Si vous utilisez un filtre numérique sur une voie d’un fichier en cours d’échantillonnage, Spike2 ne se bloque plus.
  3. Les erreurs de documentation de DlgList() et MarkMask() ont été corrigées.
  4. Un utilisateur a signalé des incidents fréquents en utilisant les vues de résultats après l’impression. Nous avons localisé le code à l’origine du problème pour le rectifier. Personne d’autre n’a signalé ce problème et nous n’avons pas pu non plus le reproduire. Cependant, le code n’était pas correct. Si vous avez rencontré ce problème, vous savez qu’il est maintenant résolu.
  5. L’affichage de variable globale de mise au point édite désormais la variable correcte lorsque vous cliquez deux fois dans la fenêtre. Auparavant, elle agissait sur une variable décalée.
  6. La zone de temps d’exécution le plus long (en minutes) de l’onglet Resolution du dialogue Sampling Configuration n’affichait pas la valeur correcte lorsqu’elle était affichée pour la première fois.
  7. Le dialogue Cursor regions affiche désormais correctement le modulus et la région à l’échelle lorsqu’une région de zéro est configurée.
  8. Un problème relativement obscur a été résolu. Auparavant, la commande ChanValue() et les dialogues Cursor étaient susceptibles de signaler la première valeur d’une voie de données un peu plus en amont qu’elle ne l’était.
  9. La commande FrontView() configure désormais également la fenêtre active (la fenêtre sur laquelle le clavier et la souris agissent). En utilisant la commande Toolbar() pendant l’échantillonnage, vous pouvez donc désormais inclure FrontView() dans la routine associée à un bouton pour réactiver le document en cours d’échantillonnage de sorte que les pressions de touche soient dans la voie de clavier. Auparavant, si vous cliquiez sur un bouton, toutes les pressions de touche étaient appliquées à la barre d’outils, et non pas au document en cours d’échantillonnage et, de ce fait, n’étaient pas enregistrées.
  10. Pendant l’échantillonnage, vous ne pouvez plus supprimer une voie activement occupée à enregistrer des données ! Vous pouvez supprimer les voies créées en sauvegardant une voie de mémoire.
  11. Vous pouvez maintenant charger des informations à partir de fichiers .S2R et .S2C protégés en écriture (par exemple des fichiers sur un CD-ROM). Auparavant, ils étaient ignorés.
  12. Si vous ajoutiez n points de données à une vue XY, seul les n points finaux MOD 1000 étaient utilisés pour définir l’échelle automatique des axes x et y. Tous les points sont désormais utilisés.
  13. Le convertisseur de script DOS admet désormais que FilePrintScreen() comporte un argument supplémentaire dans la version 3.
  14. Le dialogue Show/Hide du menu View affiche et masque désormais les voies dans une vue XY. Il ne fonctionnait pas correctement dans la version 3.10.
  15. Le menu contextuel de vue résultante (affiché en cliquant le bouton droit de la souris) comporte désormais des options Process et Process Settings.
  16. Si le mode de dessin de cannelure cubique est requis pour une voie de forme d’onde ou WaveMark et que l’image est enregistrée sous forme de métafichier, le mode de dessin est converti en forme d’onde pour que la voie soit visible. Auparavant, rien n’était tracé. Le dessin de cannelure cubique peut uniquement être enregistré dans un métafichier étendu.
Changements
  1. En renommant un fichier de configuration Spike2 (*.s2c), vous pouvez maintenant le charger de manière interactive ou au moyen de la commande de script FileOpen(). Auparavant, si le nom du fichier avait changé, Spike2 refusait de l’accepter. Cependant, les fichiers de ressource (*.s2r) associés aux fichiers de données refusent de se charger s’ils sont renommés.
  2. Le dialogue Export du menu File pour les fichiers de données permet désormais d’activer les boutons Delete et Export le cas échéant.
  3. Le nombre maximum de doublons d’une fenêtre à partir d’un script a été augmenté de 10 à 20.
  4. Lorsque vous lancez l’échantillonnage de manière interactive, plutôt qu’à partir d’un script, les panneaux de configuration d’échantillonnage et de contrôleur de séquence sont visibles. Si la configuration d’échantillonnage a été enregistrée avec ces deux fenêtres flottantes et la fenêtre courante invisible ou flottante, elles sont rétablies en position flottante. Sinon, elles sont conservées au même endroit. Précédemment, la position enregistrée était automatiquement restaurée. Nous avons apporté cette modification parce que la fenêtre connectée à une autre position de connexion risquait de produire des résultats imprévisibles en raison de la position des autres fenêtres connectée.
  5. De nouvelles données sont désormais ajoutées à la fenêtre de mode WaveMark Overdraw à chaque fois que vous faites défiler la fenêtre temporelle. Auparavant, elle était mise à jour en faisant défiler pendant l’échantillonnage. Comme c’était le cas auparavant, les données des sections ayant disparu de l’écran ne sont pas supprimées en raison du temps nécessaire à cette opération lorsque l’écran contient de nombreuses données.
  6. Pour une voie de forme d’onde, ChanValue() rapporte désormais la valeur du point de forme d’onde le plus proche dans un demi temps d’échantillonnage de la position.
  7. App() peut être utilisé pour obtenir le pointeur de vue de plus nombreuses fenêtres. Si vous avez besoin de masquer toutes les fenêtres flottantes (et de les restaurer après un script), vous pouvez utiliser App(-2) pour obtenir le nombre de fenêtres et écrire ensuite une boucle pour obtenir les pointeurs de fenêtre et les dissimuler ou les restaurer par la suite.
  8. Nous avons essayé de faire correspondre très exactement les valeurs produites par NextTime() et LastTime() à celles de ChanData(). Auparavant, elles pouvaient différer d’une partie dans 10 à la puissance 16 en raison de l’effet d’arrondissement de point flottant.
06/99 3.10a Corrections
  1. La commande pour le contrôleur de séquence de sortie d’onde ne fonctionnait pas dans la version 3.10 et a été rectifiée dans la version 3.10a.
06/99 3.10 Nouveau
  1. Les formes d’onde arbitraires peuvent désormais être réexécutées pendant l’échantillonnage sur un Power1401, micro1401 ou 1401plus. Pour plus de détails, voir la documentation du panneau de configuration d’échantillonnage. A partir du script, voir la commande PlayWaveAdd(). A partir du contrôleur de sortie, voir la commande WAVEGO. Un nouveau panneau de configuration "Play waveform" est disponible.
  2. L’enregistrement de "début d’échantillonnage " a été amélioré en supprimant les mises à jour de fenêtre inutiles dans le script généré et en ajoutant un support d’enregistrement pour la dénomination et l’enregistrement automatique de fichier.
  3. Le conseil du jour s’affiche à chaque fois que vous lancez Spike2. Cette option peut être désactivée au moyen de la case à cocher dans la fenêtre Tip of the Day. La majorité des conseils sont liés au système d’aide fournissant des informations complémentaires. Pour plus de détails, cliquez sur le bouton Details...
  4. D’autres options contextuelles (accessibles au moyen du bouton droit de la souris) sont disponibles dans les fenêtres contextuelles. Le filtre de marqueur et le filtre numérique peuvent désormais être activés.
Corrections
  1. Le problème réduisant la capacité de mémoire système à chaque échantillonnage de données a été résolu. Un échantillonnage répété sans fermer Spike2 ralentissait parfois le système. Dans les cas extrêmes, ou sur les machines disposant d’une capacité de mémoire limitée, un incident était susceptible de se produire.
  2. L’utilisation de la commande About Spike2 du menu Help pendant l’échantillonnage des données n’entraîne plus de blocage dans l’échantillonnage.
  3. La fermeture d’une vue temporelle avec le dialogue de mode de dessin ouvert provoquait parfois un incident dans Spike2.
Changements
  1. La restriction limitant les chaînes linguistiques de script à 65535 caractères a été supprimée. Si cette fonctionnalité est appliquée, les scripts ne pourront pas être utilisés dans la version 2 de Spike2 ni dans les versions Macintosh de Spike2.
05/99 3.09 Nouveau
  1. La version ROM du moniteur 1401 est vérifiée au démarrage du programme pour générer un message si elle semble trop ancienne.
  2. La numérotation d’axe est en mesure de prendre en charge des valeurs extrêmement élevées.
  3. FilePath$, avec opt% de 2, détermine le chemin d’application ; la valeur 3 est désormais utilisée pour déterminer le chemin lors de l’enregistrement automatique de fichier. De même, vous utilisez la valeur 3 pour configurer le chemin d’enregistrement automatique dans FilePathSet ; auparavant, la valeur 2 était utilisée.
  4. Les paramètres de conditionnement dans le dialogue des préférences sont estompés en l’absence de support de conditionnement.
  5. Les menus contextuels ont été améliorés avec, notamment, une option ’Nouveau curseur’ permettant d’ajouter un curseur vertical à l’endroit où vous cliquez.
Corrections
  1. Prévention des temporisations parasites ’pas de réponse du 1401’ au démarrage de l’échantillonnage.
  2. Prévention des accès mémoire illégaux à l’initialisation du dialogue de forme de pointe.
  3. Certains points de données de marque d’onde ne s’affichaient pas dans la fenêtre des valeurs de curseur. Ce problème a maintenant été résolu.
  4. La suppression du curseur entraîne automatiquement l’effacement de la colonne correspondante de valeurs de curseur.
  5. Les cases à cocher inutiles ’ouvrir en lecture seule’ dans le dialogue d’ouverture de fichier ont été supprimées.
05/99 3.08 Nouveau
  1. L’automatisation de configuration d’échantillonnage permet l’augmentation incrémentielle des noms de fichier. Vous avez également la possibilité d’entrer un commentaire de fichier à chaque fois que l’échantillonnage de données se termine. Les commandes de langage script FilePath$() et FilePathSet() ont été étendues pour gérer le chemin d’accès dans le cadre de ces nouvelles opérations. Nous avons également ajouté SampleAutoName$() et SampleAutoFile().
  2. Les fenêtres de mesure de curseur restent désormais visibles au-dessus de toutes les autres fenêtres. Les commandes d’impression et de copie de la fenêtre de curseur sont désormais activées par un menu contextuel : il vous suffit de cliquer le bouton droit de la souris sur la fenêtre pour l’imprimer ou pour copier son contenu dans le Presse-papiers ou dans la fenêtre de journalisation. La position des fenêtres de curseur est automatiquement mémorisée dans le fichier ressource .s2r, mais les fenêtres ne s’ouvrent pas automatiquement au chargement d’un fichier de données. Il existe désormais bien plus de mesures dans la fenêtre des zones de curseur. Elles sont supportées par la nouvelle commande de script ChanMeasure().
  3. Les curseurs horizontaux peuvent désormais être activés à partir du menu Curseurs et leur position est mémorisée dans le fichier de ressource .s2r.
  4. La hauteur de la zone pouvant être sélectionnée pour choisir une voie a été augmentée pour correspondre à la hauteur de l’axe X (auparavant, elle se limitait à la hauteur du numéro). Vous pouvez maintenant sélectionner une voie en cliquant à tout endroit sur les axes de la voie, ainsi que sur le numéro de voie. Les voies sélectionnées se repèrent au fond gris du numéro de voie et de la zone de l’axe X. Vous pouvez désélectionner toutes les voies en cliquant sur le rectangle au-dessous des axes y et à gauche (ou à droite si les axes Y sont à droite) de l’axe X. Faites-nous part de vos commentaires sur cette nouvelle méthode d’affichage des sélections.
  5. Le programme SONFIX est en mesure de gérer une plus grande variété d’incidents et de résoudre la majorité des erreurs courantes (provoquées par coupure d’alimentation pendant la capture des données) de manière bien plus fiable.
  6. Le bouton Annuler du menu d’Edition fonctionne désormais à différents niveaux pour changer les affichages de données. Les opérations effectuées au moyen des dialogues X et Y ainsi que des boutons sont enregistrées, tout comme les opérations "faire glisser-déposer".
  7. L’abandon d’un échantillonnage ne provoque aucune question lorsqu’aucune donnée n’a été enregistrée sur disque et provoque TOUJOURS une question dans le cas contraire. L’interruption de l’échantillonnage efface le fichier de données si aucune donnée n’a été enregistrée (comme c’était le cas précédemment).
  8. Vous pouvez maintenant cliquer deux fois sur une voie contenant un axe X pour masquer toutes les autres voies et afficher cette voie dans tout l’espace vertical disponible. Pour revenir à l’état précédent, il vous suffit de cliquer deux fois de plus. Si le fichier de données est fermé, les informations d’annulation ne sont pas sauvegardées.
  9. La commande de duplication de voie ne vous oblige plus à sélectionner une voie au préalable. Il ouvre un dialogue dans lequel vous pouvez sélectionner la voie à dupliquer. Les voies sélectionnées sont bien entendu affichées au sommet de la liste.
  10. Si vous créez une nouvelle voie dans le dialogue New WaveMark, cette voie devient visible immédiatement. Tous les dialogues de forme de pointe assurent des contrôles supplémentaires pour vérifier les conflits éventuels de paramétrage.
  11. Lorsqu’une mémoire tampon est enregistrée dans une nouvelle voie de disque, la nouvelle voie devient immédiatement visible et les paramètres d’affichage de voie sont copiés à partir de la voie de mémoire le cas échéant.
  12. Les affichages de données comportent désormais des menus contextuels. Par conséquent, en cliquant le bouton droit de la souris dans une fenêtre de temps, de résultats ou XY, vous affichez un menu déroulant contenant les options les plus fréquemment utilisées.
  13. Le dialogue de personnalisation de l’écran (afficher/masquer les voies, les axes X et y et la grille) a été étendu pour vous permettre d’avoir les axes X à droite et d’afficher ou masquer les unités de titre de voie et les numéros de voie. Il existe aussi de nouvelles fonctions de script YaxisMode() et ChanNumbers() pour supporter ces nouvelles fonctionnalités.
Corrections
  1. Nous avons résolu un problème obscur qui risquait dans certains cas de bloquer les fenêtres de configuration de forme de pointe (bien que ce problème n’ait pas été rapporté par les utilisateurs). Nous avons également résolu un problème provoquant un blocage éventuel à l’ouverture du dialogue de configuration, éventuellement en raison d’une configuration altérée.
  2. Les changements d’échantillonnage introduits dans la version 3.05 risquaient de provoquer une temporisation sur les 1401plus en mode d’échantillonnage déclenché. Le problème a maintenant été résolu et la temporisation d’un 1401 est de nouveau détectée (elle ne l’était plus dans la version 3.05). Cette solution semble également avoir résolu un problème rapporté par certains utilisateurs 1401plus : l’écran qui se figeait puis redevenait normal quelques secondes plus tard sans perte de données.
  3. L’heure de la toute première marque d’onde (WaveMark) est forcée à 0 si elle est négative. Il était possible d’obtenir une heure négative lors de l’enregistrement d’une marque d’onde ayant un long délai de prédéclenchement avec une faible vitesse d’échantillonnage de forme d’onde.
  4. Plusieurs autres dialogues disposent maintenant d’une fonctionnalité d’aide (par exemple les dialogues de mode de tracé XY et d’options XY).
  5. Tous les mécanismes d’optimisation d’axe gèrent désormais la situation dans laquelle aucune variation de données ne se produit pour conserver les données constantes visibles. Aucun changement n’était visible à l’écran auparavant.
  6. Les fichiers de visualisation des résultats (.srf) s’ouvrent maintenant en l’absence de fichier.s2r associé. Ce problème provenait d’une vérification d’erreur surenthousiaste dans la version 3.05.
  7. Si vous essayez d’ouvrir un fichier de visualisation des résultats altéré, une boîte de message vous indique désormais qu’un problème s’est produit. Auparavant, rien ne se passait.
  8. Nous détectons désormais bien plus de conditions d’erreur d’échantillonnage sur le 1401 et interrompons l’échantillonnage dès leur détection. En particulier, si vous faites fonctionner un 1401plus avec l’ancien bloc CAN 80 kHz à plus de 80 kHz, vous obtenez immédiatement un avertissement, plutôt que d’étranges données. La temporisation 1401 est à nouveau détectée (elle était perdue dans la version 3.05).
  9. Depuis la version 3.05, les mises à jour d’écran en ligne se produisaient à la vitesse de la voie de forme d’onde la plus lente maximum. La grande majorité des utilisateurs arrivaient à échantillonner assez rapidement ; nos excuses toutefois à ceux qui utilisaient un échantillonnage de 1 Hz ! Le problème a désormais été résolu.
  10. L’argument de vitesse d’événement attendue SampleWaveMark() du langage script fonctionne désormais comme indiqué dans la documentation.
  11. Lorsqu’une nouvelle mise à l’échelle était demandée alors que la plage de résultats d’un filtre numérique ne comprenait pas la valeur 0, les données de résultat étaient tronquées. Le problème a été résolu.
  12. Dans la commande SET du contrôleur de séquence de sortie, si les CAN avaient un décalage différent de zéro, le décalage était utilisé dans le calcul de valeurs pour la commande ADDACn alors qu’il n’aurait pas dû l’être.
  13. Dans certaines circonstances, il était possible de bloquer Spike2 en écrivant des données sur une voie, puis en supprimant la voie avant d’écrire des données de type différent sur la même voie. Cette correction prévoit aussi l’enregistrement des nouvelles données écrites afin de conserver un fichier complet même en cas de coupure de courant après l’écriture des nouvelles données.
  14. En présence d’une erreur de communication sur le 1401 au début de l’échantillonnage, Spike2 vous empêchait dans certains cas de dialoguer avec le 1401, à moins de mettre fin tout d’abord à Spike2 et de le relancer.
  15. Il était possible de bloquer Spike2 à partir du langage de script si certaines fonctions de script étaient utilisées pendant la fermeture de l’échantillonnage par Spike2.
  16. Les routines de corrélation PSTH et Event risquaient de bloquer Spike2 si les heures d’événement du fichier de données ou renvoyées par le 1401 étaient altérées.
Changements
  1. A partir de cette version, à chaque fois que vous lancez une version de Spike2 différente de la dernière version utilisée, les barres d’outils ne sont pas rétablies à leur état précédent.En effet, nous ajouterons d’autres barres d’outils à la prochaine version pour contourner un bogue dans le logiciel système utilisé qui provoquerait un incident si, après avoir chargé une nouvelle version contenant des barres d’outils supplémentaires, vous reveniez à une ancienne version disposant de barres d’outils moins nombreuses.
02/99 3.07 Fixes
  1. Le tracé de curseur horizontal dans une fenêtre de défilement figé était effacé et perdu.
  2. Les données échantillonnées inutiles sont désormais supprimées en toute fiabilité, en sauvegardant toutefois les données nécessaires.
  3. Les liens de mémoire tampon d’échantillonnage ont été réorganisés pour assurer le tracé et l’analyse corrects des données pendant l’échantillonnage.
  4. Le tracé de données sous forme de points a été amélioré pour fonctionner de manière plus fiable.
  5. Il n’est plus proposé à l’utilisateur de sauvegarder un fichier ne contenant pas de données.
02/99 3.06 Nouveau
  1. L’utilisation de la boîte de dialogue de filtrage numérique a été simplifiée en évitant la nécessité de sauvegarder les filtres avant de pouvoir les utiliser. Si vous changez un filtre, il peut être appliqué immédiatement. Lorsque vous fermez la boîte de dialogue de filtrage, vous pouvez enregistrer les modifications effectuées. La boîte de dialogue de filtre utilise désormais moins de mémoire. Elle est également liée à l’aide en ligne.
Corrections
  1. Le problème d’affichage initial des options à l’importation d’une voie de mémoire de forme d’onde a été résolu.
  2. Un problème introduit dans la version 3.05 à la sauvegarde d’un fichier de données sous un nom déjà utilisé a été résolu.
  3. Un problème lié à l’édition (reclassification d’une voie WaveMark nouvellement créée) et menant à une erreur GP introduit dans la version 3.05 a été résolu.
  4. Des marqueurs de texte peuvent désormais être enregistrés à intervalles prédéterminés. Des erreurs parasites occasionnelles nous ont été signalées sur le conditionneur de signal 1902 à la fermeture de la boîte de dialogue du conditionneur. Nous avons perfectionné le code, ce qui a peut-être rectifié le problème (mais nous n’en sommes pas certains parce que nous n’avons pas réussi à le reproduire). Si vous rencontrez ce problème, veuillez nous indiquer par message électronique le contenu exact du message d’erreur.
  5. Il nous semble qu’il était possible que l’échantillonnage s’interrompe en affichant un message d’erreur indiquant un espace disque insuffisant même en présence d’un espace disque suffisant (plus de 2 Go). Nous avons modifié le code pour calculer l’espace disque dans ce cas.
  6. Dans la version 3.05, la bibliothèque SON utilisait jusqu’à 7,5 Mo de mémoire pour l’enregistrement des données en fonction du nombre maximum de voies et de fichiers pouvant être ouverts simultanément. Elle n’utilise désormais d’espace mémoire que pour les voies et fichiers réellement utilisés.
Changements
  1. La boîte de dialogue du filtrage numérique a été simplifiée et comporte moins de boutons.
01/99 3.05 Nouveau
  1. Filtrage numérique ajouté au menu d’analyse et commandes de filtrage numérique ajoutées au script. Les développeurs de script peuvent utiliser des filtres définis en terme de fréquence au moyen de la famille de commande Filtxxx() ou en terme de fraction de vitesse d’échantillonnage avec les commandes FIRxxx(). La sortie des filtres numériques peut se faire sur une nouvelle voie de mémoire ou sur une voie existante ou encore une voie basée sur disque.
  2. Le Power1401 est désormais supporté pour la capture des données. Dans cette version, vous pouvez configurer une fréquence CAN de 250 kHz (elle sera probablement augmentée dans les futures versions). La limite pour le micro1401 et le 1401plus reste fixéeà 166 kHz. Perfectionnements prévus pour le Power1401 à l’avenir : jusqu’à 16 voies de données de forme de crête et de nouveaux modèles en ligne, ainsi qu’une vitesse d’échantillonnage plus rapide pour les formes d’onde.
  3. Le code de transfert des données vers le système central à partir du 1401 a été considérablement amélioré pour le 1401plus, le micro1401 et le Power1401. Pour de meilleurs résultats, il est recommandé d’utiliser une carte d’interface PCI. Vous devriez observer une vitesse de réponse bien plus rapide sur le système, en particulier avec plusieurs voies de données. Si l’ordinateur est relativement lent à enregistrer les données sur disque, Spike2 annulera les mises à jour d’écran (en colorant les zones manquantes en gris) et annulera les longs calculs pour mettre à jour les fenêtres de curseur.
    Il est possible que les utilisateurs du 1401 standard souffrent d’une détérioration marginale des performances. Il est également possible que les utilisateurs dont le DMA est désactivé sur leur carte d’interface 1401 s’aperçoivent que le système répond plus lentement (nous pensons toutefois qu’il sera plus facile à utiliser). Il est vivement recommandé d’utiliser le DMA pour le transfert de données dans la mesure du possible. N’hésitez pas à nous communiquer vos commentaires sur les performances d’échantillonnage dans cette version par rapport aux précédentes.
  4. Si un 1401plus, micro1401 ou Power1401 détecte un débordement de mémoire-tampon de données (parce que le système central n’arrive pas à écrire suffisamment vite les données sur disque), l’échantillonnage cesse immédiatement. Jusque là un message d’avertissement s’affichait une fois l’échantillonnage terminé soit, dans certains cas, plusieurs heures plus tard, ce qui n’était pas particulièrement utile.
  5. Si des données d’événement ou des formes Spike sont perdues à l’intérieur du 1401plus, du micro1401 ou du Power1401 pendant l’échantillonnage des données en raison d’une vitesse de données élevée, un code de marqueur FF est ajouté à la voie de clavier. L’échantillonnage n’est pas interrompu dans la mesure où il s’agit probablement d’un effet local et où le problème n’affectera pas l’intégrité des données, excepté les événements ou pointes qui manquent. Vous obtiendrez également un message d’avertissement à l’interruption de l’échantillonnage. Si vous rencontrez ce problème, essayez d’utiliser une vitesse d’événement moyenne plus réaliste dans la configuration d’échantillonnage.
  6. La configuration d’échantillonnage se présente maintenant sous forme de boîte de dialogue à onglets afin de laisser plus de place aux futures fonctions et de la rendre aussi plus facile à utiliser. De nouvelles fonctions ont été ajoutées, notamment le bouton Suggest sur la page Resolution pour suggérer une valeur de délai par conversion CAN. Vous pouvez en outre voir les premières lignes du fichier de mise en séquence sélectionné.
  7. Dans les préférences d’édition, vous pouvez maintenant contrôler l’épaisseur des lignes utilisées pour les axes et les données. Le principal objectif de cette opération est d’améliorer la sortie imprimée qui avait jusque là une apparence extrêmement fine sur les imprimantes modernes haute résolution.
  8. Vous pouvez abandonner les longues opérations de dessin au moyen de la combinaison de touches Ctrl+Attn. La touche Attn est généralement la même que la touche Pause et se trouve bien souvent dans le coin supérieur droit du clavier. Cette combinaison de touches abandonne également les longues opérations associées aux dialogues du curseur. Elles fournissent alors des résultats incorrects. Si les sons sont activés sur votre clavier, une sonorité se déclenche pour confirmer l’abandon du dessin. Les zones qui auraient dû être mises à jour à l’écran se colorent en gris.
  9. La vitesse d’exécution de script a été accélérée (une nouvelle fois).
  10. Lorsque vous exécutez un script alors qu’une procédure inactive est en cours, la procédure inactive est exécutée (à une fréquence maximum de 18 fois par seconde) lorsque vous cliquez sur la barre des menus. Précédemment, la procédure inactive n’était pas exécutée dans toutes ces circonstances.
  11. Lorsque la barre de mise au point apparaît en raison d’un point d’interruption, le système émet une sonorité pour vous en avertir si vous disposez d’une carte son. Si le son "Affichage de menu" est activé, il se déclenche lorsque la barre de mise au point est visible et prend le contrôle des opérations.
  12. Jusque là, lorsque des données étaient échantillonnées et que les données affichées défilaient à l’écran alors qu’une autre fenêtre était superposée aux données affichées (par exemple la boîte de dialogue de contrôle d’échantillonnage), les mises à jour d’écran étaient extrêmement lentes. Les mises à jour d’écran sont désormais plus rapides dans toutes ces circonstances.
  13. Les boîtes de dialogue de mémoire-tampon du menu d’analyse ont été améliorées :
    • L’option de formatage par défaut à l’écriture d’une voie est plus sensible.
    • Vous pouvez maintenant enregistrer une voie de mémoire dans tout format compatible
    • Avec l’enregistrement de script activé, la vitesse d’échantillonnage correcte est affichée à la création d’une nouvelle voie de mémoire de forme d’onde.
  14. La boîte de dialogue About Spike2 affiche désormais la version du pilote de périphérique 1401 et, lorsque vous lancez Spike2, un message d’avertissement s’affiche si vous utilisez un pilote de périphérique 1401 trop ancien.
  15. Si vous essayez d’échantillonner avec une ancienne commande SP2DIG, un message s’affiche pour vous en avertir et l’échantillonnage est abandonné.
  16. La boîte de dialogue de plage d’axe Y comporte désormais un bouton Show All. YRange(chan) est désormais autorisé pour configurer une plage d’affichage standard pour le mode de tracé courant (si possible).
  17. Avec un Power1401, vous pouvez lancer la mise en séquence de sortie avec un intervalle de temps limité à 10 microsecondes par unité de 1microseconde. Vous pouvez également configurer des vitesses bien plus rapides sur le micro1401 et le 1401plus, mais il est vivement recommandé de ne pas définir de vitesse inférieure à 50 microsecondes. La résolution d’incrémentation sur le micro1401 et le 1401plus n’est pas aussi bonne que sur le Power1401. Les délais d’incrémentation multiples de 4, 6, 9, 10 ou 15 microsecondes sont configurés tels quels. Si la taille d’incrémentation n’est pas un multiple de ces valeurs, la valeur la plus approchante est utilisée. Si vous essayez de configurer un délai d’incrémentation de mise en séquence de sortie inférieur à 1milliseconde sur le 1401 standard, les résultats ne sont pas garantis !
  18. Il existe une nouvelle option dans la page d’automatisation de configuration d’échantillonnage pour enregistrer les données échantillonnées sur disque à intervalles réguliers pendant l’échantillonnage. Bien qu’elle affecte la vitesse, elle offre plus de chance aux fichiers de données de survivre à une coupure de courant ou tout autre incident système. Vous aurez peut-être encore besoin d’exécuter SonFix pour épurer un tel fichier.
Corrections
  1. Si vous disposez de plusieurs voies de données WaveMark comportant un nombre différent de points de données ou de délais de prédéclenchement, le changement de voie dans la section de configuration d’échantillonnage n’altère désormais plus d’affichage. Vous ne pouvez plus continuer à faire de zoom au point de configurer un nombre illégal de points de prédéclenchement, obligeant ainsi le système à refuser d’afficher les données.
  2. ChanValue() sur une voie RealMark affichée sous forme d’onde fonctionne désormais correctement.
  3. L’aperçu de vue XY affiche maintenant ce que vous voyez à l’écran.
  4. L’impression d’écran sur une vue de résultat en mode linéaire est tracée correctement (jusque là, les donnés étaient tronquées si la vue était décalée du coin supérieur gauche de l’écran).
  5. Lorsque SetEvtCrlShift() configurait un décalage dans une corrélation automatique, les données étaient extraites de la corbeille au moment 0 plutôt qu’au décalage de temps correct.
  6. Print("\ttext") laissait le caret de texte au mauvais endroit.
  7. FrontView() produit -1 (comme indiqué dans la documentation) si le numéro de vue est illégal. Jusque là, le script s’interrompait en produisant une erreur.
  8. La compilation de View(-1000) à deux reprises ne génère plus de script altéré.
  9. Si vous échantillonnez des données, réinitialisez l’échantillonnage et redimensionnez la fenêtre, les anciennes données ne sont plus tracées !
  10. Les vitesses d’échantillonnage CAN s’affichent désormais correctement dans la boîte de dialogue de configuration d’échantillonnage après avoir lu la configuration dans un fichier de données (elle doit normalement être lue dans un fichier de configuration).
  11. Les touches actionnées lorsque la boîte de dialogue de contrôle de mise en séquence est sélectionnée sont désormais enregistrées.
  12. Le programme SonFix (permettant de réparer des fichiers de données endommagés) a été étendu pour arriver plus fréquemment à récupérer les fichiers de données endommagés à la suite d’une coupure de courant pendant l’échantillonnage. Jusque là, il ne pouvait récupérer que les petits fichiers endommagés en raison d’accidents sur le disque, mais avait tendance à ne pas fonctionner sur les fichiers volumineux. Avec la nouvelle fonction Commit de la configuration d’échantillonnage, vous aurez pratiquement 100 % de chance de récupérer un fichier altéré.
09/98 3.04 Nouveau
  1. Réexécution de données en ligne. Vous pouvez réexécuter les données de forme d’onde et WaveMark à travers les CAN 1401 et toute carte son dont est équipé votre ordinateur. Pour ce faire, sélectionnez l’option Output Waveform... du menu Sampling. Pour produire une sortie sur carte son, sélectionnez Sound dans la liste déroulante de la première voie de sortie. Il n’existe pas encore de script pour supporter cette fonctionnalité.
  2. La commande de script Sound() peut désormais exécuter un fichier .WAV sur disque au moyen d’une carte son.
  3. Correspondance de modèle :·
    • La boîte de dialogue peut maintenant être redimensionnée afin de permettre des modèles de plus grande taille.
    • Si vous disposez d’une carte son, Spike2 utilise désormais la carte son pour diffuser les sons pour les correspondances de crête.
    • Vous pouvez changer de voie dans le dialogue.
    • Vous pouvez désormais désactiver en option les limites de modèle pendant le recueil de données et effectuer uniquement une correspondance sur erreur afin d’améliorer la correspondance de crête dans certains cas.
    • La majorité des commandes qui figuraient uniquement dans la section Edit WaveMark jusque là sont maintenant accessibles dans tous les dialogues de modèle.
    • Il existe un nouveau bouton de commande conservant le curseur de modèle "spécial" au centre de la fenêtre de temps associée.
    • Vous pouvez maintenant utiliser les options "Fetch" et "Move to" du menu Cursor avec le curseur spécial.
    • Vous pouvez maintenant utiliser l’option Edit WaveMark du menu Analysis en ligne pour contrôler le tri et obtenir des informations sonores.
    • Les changements de modèle effectués avec l’option Edit WaveMark en ligne sont enregistrés dans la configuration d’échantillonnage. Autrement dit, vous pouvez développer des modèles lorsque le contrôleur de séquence est exécuté. Ces modèles seront envoyés par le 1401 pour la correspondance en ligne.
    • Les dialogues de modèle mémorisent désormais la dernière position, tout comme le menu des paramètres.
    • Le menu des paramètres a été réorganisé pour devenir plus facile à comprendre.
    • Le lien vers le dialogue Marker filter a été amélioré et les modifications apportées au filtre de marqueur sont désormais appliquées immédiatement.
  4. Il existe un nouveau mode de dessin de rainure cubique pour les données de forme d’onde et WaveMark. Il relie les données de forme d’onde par une courbe uniforme pour produire une meilleure approximation avec les données entre les points qu’une droite à condition de ne pas avoir de composant de fréquence dans les données au-dessus de la moitié de la fréquence d’échantillonnage.
  5. Les préférences d’édition permettent désormais d’utiliser un format métafichier étendu pour enregistrer des données dans le Presse-papiers. Vous devez utiliser ce format pour exporter des images contenant des rainures cubiques ou des sonogrammes. Cependant, la majorité des logiciels plus anciens ne supportent PAS ce format. Si vous ne voulez pas utiliser ce format, les rainures cubiques et les sonogrammes n’apparaîtront pas dans la sortie.
  6. Vous pouvez désormais exporter des images en format métafichier étendu (*.EMF) en plus du format métafichier Windows (*.WMF). Pour sélectionner ce format, vous devez donner au nom de fichier l’extension .EMF, sinon la sortie sera produite en format métafichier Windows. Nous avons découvert que certains programmes graphiques prétendant disposer de filtres EMF produisent des résultats incorrects lors de l’importation de fichiers EMF à partir de Spike2. Nous avons cependant testé les fichiers EMF avec Word 97 et ils fonctionnent correctement.
  7. ViewKind() permet désormais d’utiliser un argument constituant un pointeur de vue pour vous permettre de tester une vue avant d’y accéder.
  8. La barre d’outils Evaluate comporte un nouveau bouton nommé Eval(...) pour imprimer les résultats de la dernière instruction entrée. Il s’agit simplement d’un raccourci pour taper Eval() autour d’une expression avant de cliquer sur le bouton Execute.
Corrections
  1. La plage d’axes Y du mode XY est désormais rétablie au chargement d’un fichier .sxy.
  2. Il arrivait auparavant que les voies de marquage de tampon de mémoire créées par un script ne s’affichent pas durant le redimensionnement de la fenêtre. Ce problème a désormais été résolu.
  3. L’utilisation du bouton Conditioner dans le menu de configuration d’échantillonnage ne produit plus d’erreur parasite "Unknown 1401 erreur 2".
  4. Le mode script ne demande plus de coupure de ligne après la ligne sur laquelle vous devez cliquer deux fois sur la marge gauche.
  5. Si vous disposez d’un CD-ROM contenant un fichier Spike2 file et un fichier .S2R correspondant, Spike2 ne se bloque plus à la fermeture du fichier.
  6. Si parvenez à accéder à la barre d’outils Evaluate pendant qu’elle exécute un script, Spike2 ne se bloque plus en essayant de déplacer le curseur. Il vous est uniquement possible de vérifier les variables et la pile d’appels et d’abandonner.Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 3.
07/98 3.03 Nouveau
  1. Vous pouvez maintenant ouvrir les fichiers de données accessibles en lecture seule (par exemple les fichiers sauvegardés sur CD-ROM). La barre de titre de ces fichiers contient la mention [Read only] pour vous rappeler que vous ne pouvez pas changer le fichier sur disque. Vous pouvez changer les échelles de voie ou les commentaires par exemple, mais les changements effectués ne sont pas sauvegardés avec le fichier. Vous ne pouvez pas supprimer de voie ni enregistrer de voies de mémoire dans de tels fichiers.
  2. Les pilotes de périphériques 1401 fournis avec cette version et Spike2 proprement dit ont été modifiés pour supprimer le plus grand nombre possible de réinitialisations matérielles du 1401. Ainsi, les utilisateurs du contrôleur de séquence de sortie 1401plus ne reçoivent pas d’impulsions de sortie numériques parasites juste avant le début de l’échantillonnage. Il n’est cependant pas possible de les supprimer toutes. Une réinitialisation du matériel se produit lorsque le 1401 est ouvert pour la première fois, ou lorsque vous abandonnez ou réinitialisez l’échantillonnage. VEUILLEZ METTRE A JOUR VOTRE PILOTE DE PERIPHERIQUES 1401.
  3. Le dialogue des préférences comporte une nouvelle option permettant aux utilisateurs du Micro1401 d’acheminer les événements 0 et 1 vers le connecteur numérique du panneau arrière (pour des raisons de compatibilité avec le 1401 standard et le 1401plus).
  4. S’il existe une ou plusieurs voies sélectionnées, des dialogues plus nombreux essaient maintenant de vous proposer la première voie appropriée plutôt que la première voie de la liste (en général le marqueur de clavier). En outre, à la sélection d’une voie à écraser, la liste sélectionne désormais la première voie inutilisée par défaut.
  5. Vous pouvez maintenant configurer un titre de dialogue pour les commandes de script Message(), Input(), Input$() et Query().
  6. Les scripts sont maintenant exécutés plus rapidement de 20 %.
  7. Vous pouvez maintenant inspecter et éditer les cinq lignes du fichier enregistrées dans un fichier SON. Ces commentaires sont depuis toujours accessibles à partir d’un script ; à partir de maintenant, vous pouvez les visualiser et les éditer au moyen de la commande File Comment du menu View.
  8. Vous pouvez afficher la fréquence instantanée et la fréquence moyenne par minute et par seconde. Les unités changent de "bpm" à "Hz". Un nouveau fichier "Per minute" apparaît dans le dialogue de mode d’affichage de voie. Les commandes DrawMode() et ChanValue() acceptent maintenant les modes 11 et 12 pour les vues horaires pour pouvoir utiliser cette nouvelle fonctionnalité.
  9. Dans le dialogue Sampling Configuration, la vitesse d’échantillonnage de forme d’onde actuelle est colorée en rouge si elle diffère de plus de 20 % de la vitesse idéale pour la voie.
Corrections
  1. Si vous imprimez une vue de texte ou le journal sans caractères \n à la fin de la chaîne, la vue est mise à jour. Auparavant, elle n’était pas mise à jour tant que le caractère de fin de ligne n’avait pas été envoyé.
  2. Les curseurs de visualisation de temps et de résultat ne sont plus déplacés vers le haut à l’impression.
  3. Documentation : ArrIntgl() est une procédure et non pas une fonction.
  4. La case à cocher Match case fonctionne maintenant correctement dans une recherche de texte.
  5. La commande Power spectrum du menu Analysis produisait une puissance c.c. trop élevée d’un facteur de deux. Le problème a été corrigé. La puissance aux autres fréquences est correcte.
  6. Il était auparavant possible de bloquer Spike2 en présence d’une vue XY avec voies de taille fixe et une combinaison malchanceuse de taille de voie et de points de données ajoutés.
  7. Vous ne pouvez plus exporter un fichier de données en écrasant le fichier d’origine.
  8. L’annulation d’un bloc de texte en retrait (en sélectionnant plus d’une ligne avant d’appuyer sur la touche Tab pour créer le retrait) est maintenant exécutée correctement. Auparavant, elle fonctionnait mais ne retraçait que la première ligne du bloc en retrait.
  9. Plusieurs problèmes associés au changement de mode de tracé de voie d’une vue dans le temps. Toutes les voies sélectionnent désormais les limites d’axe correctes et le mode WaveMark OD est annulé correctement.
  10. Si vous déplacez un curseur vertical du script à l’écran, toute région de curseur ou fenêtre de valeurs ouvertes est maintenant mise à jour.
  11. Les voies de mémoire contenant les données de niveau de maintien des voies sont maintenant retracées correctement au changement des données (par ex. la suppression d’un nombre impair d’événements oblige à retracer les données à la fin du fichier).
  12. Si vous supprimez une voie de données dupliquée plus d’une fois, Spike2 ne se bloque par pour autant.SampleTitle$() utilisé avec un nouveau titre de plus de 8 caractères n’altère plus la configuration.
  13. Il n’est plus possible de bloquer Spike2 en utilisant MemImport() pour importer une voie Wavemark à partir d’une voie WaveMark en utilisant une voie d’événement comme déclenchement.
Changements
  1. La commande ArrFFT() et la documentation associée ont changé. Le principal changement concerne la puissance (mode 5) désormais réduite d’un facteur de deux. A la suite de cette modification, pour un ensemble de données, la somme de la puissance ArrFFT() est maintenant égale à la somme des carrés des valeurs de données d’origine divisée par le nombre de valeurs de données. Auparavant, le résultat était tout simplement le carré des amplitudes. Un document MS-Word expliquant comment la commande ArrFFT est liée à une transformation de série de temps complexe en série de fréquences complexe est disponible. Pour l’obtenir, envoyez un courrier électronique à l’adresse greg@ced.co.uk.
  2. Les vues XY comportant de nombreux points de données sont désormais bien plus rapides à la suppression de points.
  3. La liste déroulante Function du mode script a été élargie pour éviter de tronquer les noms de fonction les plus longs.
  4. L’espacement des éléments dans les dialogues et boîtes de message définis par l’utilisateur a été rationalisé. Lorsque vous créez une voie de mémoire Waveform ou WaveMark de manière interactive, l’échelle, l’offset et les unités de la voie "modèle" sont également copiés. Auparavant, l’échelle était fixée à 1.0 et l’offset à 0.0. Comme l’action généralement effectuée par la suite est une importation de données à partir de la voie modèle, il est important que l’échelle et l’offset soient les mêmes pour éviter toute perte de données ou de résolution qui pourrait facilement se produire.
  5. L’algorithme d’espacement vertical des voies a été modifié pour diviser plus équitablement l’espace disponible (avec, au pire, une différence d’un pixel entre les voies comportant un axe Y). En outre, les voies ont été resserrées pour optimiser l’espace réservé aux données, en particulier lorsque les axes Y sont désactivés.
  6. Dans le contrôleur de séquence de sortie, le CNA de sortie CRATE n’est plus mis à jour lorsque le débit de sortie est de 0 pour réduire la pénalité au niveau du temps lorsque DRATE est utilisé et que le CNA CRATE ne l’est pas, au léger détriment toutefois du temps système lorsque les deux sont utilisés. Ceci signifie également que le CNA CRATE ne change pas de valeur lorsque la sinusoïde DRATE est utilisée. Pour la majorité des utilisateurs, il s’agit d’une amélioration qui risque toutefois de poser des problèmes si vous vous fiez au changement de valeur du CNA CRATE lorsque le DRATE est utilisé.
05/98 3.02 Nouveau
  1. La saisie de formes Spike est désormais en mesure de produire une sortie numérique sur correspondance d’un modèle de pointe. Il s’agit d’une fonctionnalité qui a bien souvent été demandée. Veuillez toutefois lire les avertissements au sujet des délais possibles entre le moment de la pointe et l’impulsion correspondante dans l’aide en ligne.
  2. Le compilateur de script permet désormais d’utiliser quatre nouveaux opérateurs +=, -=, *=and /= avec les entiers et les réels et += avec les chaînes. Ils sont plus efficaces (plus rapides) à l’exécution d’un script.
Corrections
  1. Les voies WaveMark échantillonnées en ligne retracent uniquement les données nécessaires. Si vous affichez une voie WaveMark en mode WaveMark, tous les codes marqués sont affichés, même s’ils se chevauchent. Vous pouvez supprimer les codes de marqueur (pour accélérer le tracé) en sélectionnant le mode Waveform. La taille des points n’est plus mise à l’échelle par taille de police lorsque la sortie est effectuée à l’écran. La taille des points est mise à l’échelle pour l’impression et la taille définie (à partir du script) est en points (1/72 de pouce).
  2. Les voies de forme d’onde ne peuvent être configurées qu’en mode de tracé Waveform, Dot ou Sonogram.
  3. Mode d’affichage déclenché : l’incident provoqué par l’utilisateur d’une voie de niveau pour le déclenchement d’affichage a été résolu. Les voies de niveau déclenchent l’affichage d’un bord comme de l’autre. Le délai de maintien du déclenchement d’affichage démarre maintenant à la fin du balayage pour faciliter l’utilisation de la fonction de déclenchement d’affichage.
  4. La sortie de métafichier d’histogramme fonctionne mieux avec CorelDraw.
  5. Divers : les libellés d’axe X des vues de résultats et XY sont désormais limités à 51 caractères à la sauvegarde pour éviter les problèmes. Les noms de fichier de contrôleur de séquence de sortie trop longs sont désormais tronqués à des fins d’affichage pour éviter qu’ils ne créent des problèmes. Les noms particulièrement longs contenant des espaces peuvent désormais être ouverts à partir de l’Explorateur Windows. Xlow() et XHigh() produisent maintenant des valeurs raisonnables en mode XY. Dans les dialogues définis par l’utilisateur, une liste déroulante peut contenir jusqu’à 15 éléments avant d’afficher des barres de défilement (4 auparavant). Si vous essayez de vider une voie de mémoire contenant des données, vous en êtes maintenant prévenu. Il n’est plus possible de bloquer Spike2 en supprimant un élément du chemin défini dans le dialogue Edit preferences. La nouvelle commande WaveMark ne vous permet plus d’écraser la voie réelle lorsque qu’un duplicat de cette voie est analysé. Si la commande CondSet() ne comportait pas d’arguments de filtrage minimum et maximum, des valeurs aléatoires étaient utilisées au lieu des valeurs par défaut.
  6. MOVI et ADDI dans le contrôleur de séquence de sortie ne fonctionnaient pas avec certaines valeurs entières.
03/98 3.01 New
  1. La barre d’évaluation comporte désormais une liste déroulante qui répertorie les commandes précédentes. La capacité de mémoire réservée aux commandes précédentes a été augmentée pour mémoriser 10 commandes au lieu de 5. Les commandes sont enregistrées dans le registre. A chaque connexion correspond un ensemble de commandes différent.
  2. La barre de mise au point disparaît désormais à la fin d’un script.
  3. Le menu de configuration de page n’est désormais plus le même pour le mode texte et les modes temps, résultats et XY. En mode de texte, vous pouvez désormais définir l’en-tête et le pied de page de chaque page imprimée. &P dans un en-tête ou pied de page est remplacé par le numéro de page, &F est remplacé par le nom de fichier et %c est remplacé par l’heure. Vous pouvez utiliser l’heure du jour ou l’heure du fichier. En modes temps, résultat et XY, vous pouvez désormais définir les marges d’imprimante.
  4. Les avertissements du menu d’analyse vous informant que vous êtes sur le point d’écraser une voie de données à partir des commandes de buffer New WaveMark, Edit WaveMark et Memory ont été renforcés et l’action par défaut a été modifiée pour ne pas écraser la voie existante. Ne pas oublier que les actions effectuées sur les fichiers de données Spike2 ont un effet permanent.
  5. Vous pouvez désormais sauvegarder une vue des résultats sous forme de bitmap à partir du menu Fichier et enregistrer une vue XY sous forme de métafichier ou de bitmap. Ces possibilités ont été ignorées dans la version 3.00.
Corrections
  1. Si vous ouvrez un fichier de résultats avec .s2r associé et que le fichier .s2r appartient en fait à une vue différente, les axes x et y adoptent désormais des valeurs logiques. Jusque là, il s’agissait de valeurs arbitraires et en général incorrectes. Cette situation risque de se produire si vous donnez le même nom à une vue XY et une vue de résultats.
  2. Plusieurs corrections ont été apportées à l’éditeur de texte :
    Il est désormais possible de faire glisser et déposer du texte à partir d’une autre application ou de l’aide,
    la saisie de caractères avec le bouton de la souris ne provoque désormais plus d’incident dans Spike2,
    le coloriage syntaxique de chaînes délimitées contenant une apostrophe est désormais correct,
    l’ouverture d’un fichier contenant des lignes de plus de 2084 ne provoque plus d’incident dans Spike2,
    lorsque du texte est sélectionné, l’aperçu avant impression ne se contente plus d’afficher le texte sélectionné,
    vous pouvez désormais décider de ne pas conserver les tabulations (auparavant, elles étaient automatiquement conservées) et plusieurs problèmes de mise à jour d’écran ont été résolus.
  3. SerialRead() n’attendait pas la réception de données pendant 1 seconde. Ce problème est désormais résolu.
  4. L’aperçu avant impression a été désactivé pour les fenêtres de valeur de curseur et de région de curseur (il provoquait un incident dans Spike2). Vous pouvez naturellement continuer à imprimer ces fenêtres.
  5. ViewUseColour() fonctionne désormais correctement.
  6. Le bouton Format de la fenêtre de mise en séquence de sortie conserve désormais la barre de défilement vertical dans un état utile.
Changements
  1. La sauvegarde d’une vue quelconque sous forme de bitmap a été reprogrammée pour pouvoir fonctionner avec les systèmes disposant de couleurs 16 bits (qui auparavant obtenaient des résultats inacceptables) ainsi que pour fournir une sortie bien plus compacte. Spike2 limite les vues à un certain nombre de couleurs. Nous utilisons également le codage RLE pour réduire les bitmaps sur disque (et dans le Presse-papiers).
  2. Sortie de métafichier (sortie d’image). Aux alentours de la version 2.18, nous avons changé la sortie de métafichier de sorte que les formes d’onde se prolongeant au-delà des rectangles attribués soient rognées correctement lors de leur importation dans des programmes graphiques. Malheureusement, certains programmes graphiques insistaient pour traiter toutes les lignes importées sous forme d’objet séparé, menant ainsi à des délais d’importation prolongés et au blocage des programmes graphiques. Dans la version 3.01, nous effectuons des essais pour vérifier si les formes d’onde ont besoin d’être rognées. Si ce n’est pas nécessaire, nous utilisons l’ancien format.
  3. Il est désormais plus difficile de se débarrasser d’un fichier de données pendant l’échantillonnage avec un script en cours d’exécution. Jusque là, lorsqu’un script était actif, toute commande de fermeture d’un fichier en cours d’échantillonnage était supposée provenir du script et il n’était pas demandé à l’utilisateur si c’était bien ce qu’il fallait faire. Certains scripts utilisant FileClose() sur un fichier de données en cours d’échantillonnage risquaient d’être interrompus dans la mesure où il n’était pas demandé à l’utilisateur s’il souhaitait interrompre l’échantillonnage. Il est toutefois possible de revenir à ce scénario en invoquant SampleAbort().

Cambridge Electronic Design Limited

Registered in England: 972132

Registered office:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Producer Registration number: WEE/BD0050TZ

Terms and Conditions of Sale

For our US customers, we can provide tax form W-8BEN, that identifies us as a UK company.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Commodity codes
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×

Politique de confidentialité

CED, dans tout ce site, remplit deux missions liées à la confidentialité. Nous allons les expliquer.

Emails provenant de téléchargements

Nous proposons des téléchargements gratuits de nombreux fichiers sur notre site, allant de programmes test à des fichiers d'installation complets pour des versions mises à jour de paquets de premier plan de type Spike2.

Lorsque des clients souhaitent télécharger un paquet de premier plan, nous posons quelques questions, pour connaître leur nom, adresse email, le numéro de série du logiciel pour lequel ils recherchent une mise à jour et pour savoir s'ils veulent recevoir un courrier électronique automatique à chaque mise à jour de notre produit. Ces informations sont retournées par email à CED lorsqu'ils accèdent à l'écran final de téléchargement. Dans le cadre de cet email, votre navigateur transmet le type et la version de navigateur que vous utilisez de même que la résolution de votre écran.

Les raisons pour lesquelles nous tenir à recevoir et à conserver ces informations résident principalement dans le fait qu'elles sont utiles à notre équipe de développement de logiciels pour savoir qui a reçu les versions les plus récentes, et aussi à notre équipe de développement de site Internet pour savoir quels navigateurs les gens utilisent pour visualiser notre site de même que la résolution définie pour leurs écrans.

Cookies

Si des gens téléchargent un paquet de premier plan, nous essayons d'écrire un cookie, c'est-à-dire un petit fichier dans votre ordinateur, reprenant votre nom, votre numéro de série du progiciel et la version que vous êtes en train de télécharger. La durée de vie de ces fichiers est d'un an.

La raison motivant le stockage de ces informations veut que si vous souhaitez effectuer un téléchargement à un autre moment, vos coordonnées sont lues à partir du cookie et pré-écrites dans le formulaire, pour vous éviter de les consulter à nouveau. L'autre raison est que la prochaine fois que vous accéderez à notre site, votre navigateur effectue une recherche parmi vos cookies CED et compare les versions téléchargées avec le numéro des versions les plus récentes figurant sur notre site. S'il existe une version plus récente d'un produit que vous avez déjà téléchargé, nous vous le signalons sur l'écran de page d'accueil pour que vous sachiez si cela vaut la peine de retourner à la page de téléchargement.

Aucune de ces informations ne sortira de CED. ×