• UK
  • US
  • Français
  • Deutsch
  • Español (precios €)
  • Portugal
  • Polski
  • 日本人
  • 中國傳統
  • 简化中国

Historique technique de Spike2 version 10


Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 10.

Date Version Récapitulatif
12/2021 10.13 Nouveau
  1. La commande Load configuration du menu File permet désormais de sélectionner l’un des 10 fichiers de configuration récemment utilisés.
  2. Le mode d’échantillonnage Triggered (déclenché) peut désormais désactiver la sauvegarde des données sur un code de marqueur spécifique. La commande de script SampleTrigger() a été étendue en conséquence.
  3. Il existe un nouveau processus de Derived channel en ligne pour détecter l’activité de la forme d’onde, les pics et les creux en tant que données Marke3. La commande de script SampleProcess() a été étendue en conséquence. Cela vous permet de déclencher l’analyse et l’enregistrement de données pendant l’échantillonnage et peut simplifier les scripts en ligne.
  4. Le processus Rectify en temps réel prend désormais en charge la rectification demi-onde.
  5. Il existe une nouvelle mesure Median, qui peut être utilisée pour les mesures sur des vues XY et sur un canal de données, le dialogue Cursor Regions et la commande de script ChanMeasure().
  6. Il existe une nouvelle commande de script ArrMedian() permettant de trouver la médiane d’un tableau numérique.
  7. L’onglet Sampling configuration, Channels indique désormais le débit estimé des données écrites dans le fichier de données.
  8. Les commandes qui formatent les valeurs sous forme de texte pour la sortie (Message(), Print(), Print$() et PrintLog()) acceptent désormais les tableaux de longueur nulle.
  9. Vous pouvez désormais utiliser la commande de script System$(-2) pour obtenir la version de Spike2, ainsi que la date et l’heure du build sous forme de texte.
  10. Le dialogue Import Options du menu File a été étendu de façon à vous permettre de définir des options de configuration. Auparavant, les configurations ne pouvaient être définies qu’à partir d’un script.
  11. La commande WindowTitle$() inclut un indicateur supplémentaire permettant de supprimer [32-bit] du titre des fichiers .smr.
  12. La commande ViewFind() a été étendue par des fanions permettant un meilleur contrôle sur le nom recherché.
  13. Les importateurs qui lisent les données en RealWave (Ponemah, par exemple) scannaient les données avant l’importation pour trouver la plage de données. Cela pouvait prendre beaucoup de temps avec des fichiers volumineux. L’étendue des données est désormais trouvée en même temps que celles-ci sont transférées vers le fichier de sortie, ce qui peut réduire considérablement le temps d’importation pour les fichiers très volumineux. Nous avons également augmenté la taille des tampons de données de façon à accélérer l’importation des données. À titre d’exemple, le temps d’importation d’un fichier Ponemah 6 de 80 Go est passé de 5 à moins de 2 heures.
  14. L’importateur de fichiers Ponemah a été étendu de façon à permettre le filtrage de données par sujet, par canal et par intervalle de temps. Vous pouvez par exemple le configurer de telle sorte qu’il importe toutes les chaînes qui contiennent ECG dans le titre du canal de 10 heures à 11 heures. Dans le cas de fichiers volumineux comportant de nombreux canaux, cela peut réduire le temps d’importation de plusieurs heures à seulement quelques secondes lorsque vous avez seulement besoins de certains sous-ensembles de données. La localisation des données recherchées pourra toutefois encore prendre un certain temps.
  15. Un nouvel exemple de programme Talker , SoundCard.exe, est inclus si vous sélectionnez le support Talker . Cela vous permettra d’obtenir des données de forme d’onde à partir d’une source sonore Windows (microphone pour les commentaires, par exemple).
Corrections
  1. La commande de script SampleProcess(chan%, -2, index%, args[]) ne retournait pas la valeur ratio% du processus de sous-échantillonnage.
  2. L’importation de fichiers Ponemah avec des sections multiples ou dans lesquels la première section d’un canal n’étant pas au temps 0 plaçait les données au mauvais moment.
  3. Le processus en ligne de sous-échantillonnage (Down-sample) fonctionnait pour un canal dérivé (Derived) mais pas pour un canal échantillonné.
  4. La commande DIGPBR du séquenceur de sortie de texte ne fonctionnait pas dans le Micro3.
  5. La commande DIGPS du séquenceur de sortie texte du Micro3 et du Micro2 présentait un risque de défaillance (quoique jamais observé) lorsque les deux sorties généraient des trains d’impulsions.
  6. La modification d’un canal de données RealWave , par exemple avec la commande Linear Predict ou avec la commande de script ChanWriteWave(), pouvait faire planter Spike2.
  7. ArrHist() n’acceptait pas les tableaux de données entiers.
  8. L’utilisation de l’option Evaluate avec un script non sauvegardé entraînait l’ignorance des points d’arrêt de ce dernier.
  9. La commande de script PlayWaveCopy() ne fonctionnait pas avec un canal unique comportant un argument de type tableau à une seule dimension.
  10. Lors de l’inspection des valeurs de script dans le débogueur de script, il était possible de modifier la valeur des éléments marqués const.
  11. Lors de l’inspection de tableaux de chaînes dans le débogueur de scripts, les chaînes de plusieurs lignes sont désormais affichées correctement dans une fenêtre de dialogue redimensionnable.
  12. L’onglet Sampling Configuration, Automation ne peut pas être fermé avec un modèle de nom défini et un chemin de répertoire invalide. Malheureusement, la modification du chemin n’entraînait pas une nouvelle vérification, ce qui rendait difficile l’élimination de toute erreur éventuelle.
  13. Le dialogue de paramètres Active Cursor affichait une description de champ incorrecte pour les modes Repolarisation et Data Points.
  14. En mode d’échantillonnage Triggered, l’échantillonnage utilisant le clavier comme déclencheur sans avoir défini de code ne fonctionnait pas.
10/2021 10.12a Corrections
  1. Lors de la modification d’un script, la commande Replace du menu Edit pouvait placer le texte de remplacement au mauvais endroit.
10/2021 10.12 Nouveau
  1. La commande Copy Cluster Values écrit des mesures supplémentaires de la qualité du clustering (Lratio et Isolation distance).
  2. Vous pouvez double-cliquer sur n’importe quel canal dans une vue temporelle pour l’agrandir (maximize). Auparavant, seuls les canaux comportant un axe Y pouvaient zoomer.
  3. Si le chargement d’une séquence de sortie (output sequence) échoue, la fenêtre de message d’erreur inclut désormais la ligne source à l’origine du problème.
  4. La commande Display all du menu Cursor affiche désormais quelques données avant le premier et après le dernier curseur afin de les rendre plus faciles à voir et de faire de la place pour les éventuelles étiquettes cursor. Si vous maintenez la touche Ctrl enfoncée, la commande ne prend en compte que les curseurs actifs (active cursors) lors du calcul de la nouvelle plage x.
  5. Il existe de nouvelles options dans les dialogues Measurements to XY views et Measurements to Data channels pour permettre l’ajustement du curseur si une opération de recherche de curseur (cursor seek) échoue ou si l’option Ignore Cursor 0 est déclenchée.
  6. Le dialogue Cursor adjustment qui peut apparaître pendant les actions Measurements to XY views et Measurements to Data channels comporte de nouvelles options pour récupérer les curseurs verticaux qui n’ont pas avancé et pour afficher tous les curseurs verticaux actifs.
  7. Améliorations apportées aux fonctions Copy as Text et Export as Text pour les canaux time view : Les canaux Level event génèrent le niveau à chaque transition, les canaux WaveMark incluent le nombre de traces et listent les traces multiples sous forme de colonnes, la section de sortie SUMMARY affiche désormais plus d’informations pour les canaux et utilise le même format pour chaque canal.
  8. Les commandes Copy for Spreadsheet et Export As Spreadsheet pour les canaux Level event ont été modifiées de façon à afficher les niveaux élevés en tant que 1 et les niveaux bas en tant que 0. Auparavant, elles affichaient le nombre de bords dans chaque intervalle de temps, ce qui n’était pas très utile.
  9. Une nouvelle option Preferences du menu Edit , dans l’onglet Compatibility, permet de rétablir les modifications Copy/Export as Text et Copy/Export As Spreadsheet sous l’ancien format.
  10. Les commandes de script LastTime(), NextTime(), MarkEdit(), MemSetItem() et MemGetItem() permettent à l’argument de tableau codes%[] d’avoir une taille de 1 à 4 pour les codes et de 5 pour accéder aux codes, et à la valeur entière supplémentaire de 32 bits associée à chaque marqueur dans un fichier smrx 64 bits.
  11. La commande de script MemSetItem() peut désormais afficher l’indice du premier élément à un moment donné ou au bout d’un certain temps.
  12. La commande de script ArrSort() accepte désormais les tableaux de longueur nulle (ce qui n’a aucun effet) pour éviter à l’utilisateur de tester la longueur nulle et empêcher une erreur de script avant l’appel.
  13. La commande de script ChanList() permet désormais d’utiliser un tableau de longueur nulle.
  14. La commande de script ArrFilt() s’exécute beaucoup plus rapidement (environ la moitié du temps pour des tableaux de grande taille).
  15. Les arguments de tableau non modifiés des commandes de script ArrStats(), ArrSum(), EditCopy(), PlayWaveCopy(), SampleWaveMark() sont désormais const.
  16. La commande de script Yield() peut retourner l’état allow% en cours et le préserve si allow% est négatif.
  17. Les commandes de script ArrStats() et ArrSum() permettent de définir des algorithmes alternatifs (plus lents) pour une sommation plus précise.
  18. La commande de script Len() peut indiquer le nombre d’éléments dans un tableau multidimensionnel.
  19. La commande de script MarkEdit() permet de modifier les codes des canaux Level event stockés dans les fichiers smrx 64 bits (ils sont en effet stockés sous forme de données Marker).
Corrections
  1. Les canaux Level event échantillonnés par un Micro1401-4 inversaient les données d’entrée. Vous pouvez utiliser le script InvertLev.s2s dans le dossier Documents/Spike10/Scripts pour les inverser. N’oubliez pas de sauvegarder vos fichiers avant d’exécuter le script car il modifie les données.
  2. Lorsque vous utilisiez les commandes Measurements to XY views et Measurements to Data channels avec un lissage de courbe et avec l’option User check positions sélectionnée, la ligne de lissage affichée correspondait à l’étape précédente.
  3. Les fenêtres de dialogue Cursor Regions et Cursor Values n’enregistraient pas les modifications apportées aux cases à cocher, aux boutons radio ou au mode.
  4. L’onglet Automation du dialogue Sampling Configuration vous avertissait si vous naviguiez vers un dossier non inscriptible, mais que vous le sélectionniez quand même.
  5. Dans l’éditeur de texte Output sequencer, les instructions du séquenceur DIGPS, DIGPC et DIGPBR n’étaient pas mises en surbrillance.
  6. Dans le séquenceur de sortie, une étiquette sans espace après les deux points était traitée comme une erreur, par exemple"Label:DAC 0,1".
  7. Le compilateur de script ne signalait pas d’erreur si vous utilisiez resize sur un tableau const.
  8. Le compilateur de script signalait émettait une erreur si une instruction resize n’était pas terminée par un point-virgule, de sorte que var y[2] ; if 1 then resize y[3] endif n’était pas autorisée.
  9. Les commandes de script ArrConv(), ArrCWT(), ArrDot(), ArrFilt(), ArrHist(), ArrSpline() et SerialWrite() n’acceptaient pas les tableaux const.
  10. La documentation des commandes de script suivantes ne listait pas les arguments de tableau non modifiés en tant que const : ArrRange(), ChanWriteWave(), FileTimeDateSet(), FIRResponse(), GrdSet(), MarkSet(), MatLabPut(), PolyEval(), PolyRoot(), SSTempSet(), ToolbarEnable().
  11. La commande Multimedia files du menu View n’ouvrait pas les fichiers .mp4 s’ils contenaient uniquement de l’audio (sans vidéo).
  12. Dans les dialogues Spike shape, l’effet de zoom lorsque vous cliquiez dans la zone de données pour commencer à faire glisser la pointe en cours vers un modèle était trop rapide pour être visible.
  13. L’utilisation de la commande de script HCursor() pour définir une valeur de curseur de dialogue Spike shape au-delà de la plage de l’axe des y pouvait définir une version refusée de la position.
  14. L’importateur de texte ne sauvegardait pas les configurations individuelles des canaux sous un format valide.
  15. Le fait de reculer d’un point de données dans un canal virtuel (par exemple avec la commande de script LastTime() ou avec une recherche active cursor en mode Date points) se traduisait par un recul de deux points de données.
  16. Les titres des colonnes par défaut de la vue Grid ignoraient les séries AA-AZ lorsque plus de 26 colonnes étaient définies. La séquence était A-Z, BA-BZ, CA-CZ et ainsi de suite, alors qu’elle aurait dû être A-Z, AA-AZ, BA-BZ...
  17. Les canaux Copy as Text of WaveMark incluait un séparateur supplémentaire entre Units et Rate.
  18. Si vous écriviez des données sur un canal autre qu’un canal de forme d’onde (par exemple avec la commande de script ChanSave()), puis les écrasiez (ce qui est autorisé avec les canaux basés sur des ondes mais pas avec les canaux basés sur des événements), Spike2 tentait d’écrire les données, ce qui produisait un canal de données corrompu.
Changements
  1. Dans une vue temporelle (time view), le format de sortie de Copy as Text ne correspondait pas à la documentation. Nous l’avons révisé de façon à la sortie plus régulière (et plus utile) et avons réécrit la documentation. Si vous exportiez des données au format texte, il pouvait être nécessaire de revoir votre méthode d’importation ou d’utiliser la nouvelle option Preferences->Compatibility du menu Edit pour générer l’ancien format.
08/2021 10.11a Corrections
    Si un événement de données WaveMark était créé par le dialogue New WaveMark, jusqu’à la moitié de la forme d’onde pouvait être remplacée par des zéros.
07/2021 10.11 Nouveau
  1. La commande de script SerialOpen() permet désormais d’obtenir une liste des ports COM disponibles.
  2. De nouvelles fonctions de script PolyEval() ont été ajoutée pour évaluer les polynômes et PolyRoot() et factoriser (trouver les racines) des polynômes.
  3. Les dialogues FIR et IIR filters utilisent désormais m1, v1 comme numéro de canal pour les canaux de mémoire et les canaux virtuels, plutôt que 2001, 4001.
  4. Les commandes de script Process() et ProcessAll() acceptent désormais un temps de démarrage négatif, ce qui permet aux commandes de mesure de trouver le premier élément indépendamment de la taille de pas minimale.
  5. La nouvelle commande de script EditImageLoad() charge un fichier image dans le presse-papiers.
  6. Vous pouvez ajouter la mention tod à un temps dans une expression de dialogue pour définir un temps en mode d’axe Time of Day (voir section Fixes 8 ci-dessous).
  7. La commande de script RasterSet() accepte désormais un tableau de données de taille nulle pour définir une ligne matricielle sans données.
  8. La valeur par défaut (lorsque vous appuyez sur la touche Enter) lorsqu’on vous demande s’il est possible de supprimer un fichier nouvellement échantillonné ou de supprimer des canaux de mémoire à la fermeture du fichier, a été modifiée de Oui à Non afin d’éviter toute perte accidentelle de données.
Corrections
  1. L’élément du menu contextuel (clic droit) permettant de définir une position verticale du curseur ne déclenchait pas de recherche active cursor (curseur actif).
  2. Les étiquettes locales du graphical sequencer (séquenceur graphique) pouvait provoquer des erreurs de génération de code lorsque les opérations tombaient sur des instructions consécutives.
  3. La commande de script BinomialC(n%, k%) ne permettait pas à n% ou k% d’être 0.
  4. La commande de script ChanKey(chan%, get%) générait une erreur si get% n’était pas égal à zéro.
  5. Dans les dialogues de cluster autres que PCA clustering (Cluster on Measurements par exemple), la commande permettant de régler l’axe Z sur le temps pouvait effacer tous les codes de filtre (de sorte que les points colorés devenaient noirs).
  6. La commande de script ChanSave() changeait le pointeur de la souris en curseur d’attente (sablier). Cela provoquait un clignotement désagréable du curseur si la commande était utilisée dans une boucle. Spike2 ne fait plus cela. Vous pouvez utiliser l’argument flags% pour afficher un dialogue de progression pour les opérations lentes.
  7. Si la fonction de script EditImageSave() échouait, elle arrêtait le script au lieu de retourner un code d’erreur.
  8. En mode d’axe Time of Day, le dialogue Cursor Position traitait toujours la valeur saisie comme une une heure du jour, de sorte que des expressions telles que MaxTime() généraient des résultats absurdes. Vous pouvez désormais utiliser le suffixe tod pour forcer l’interprétation d’un temps comme une heure du jour.
  9. Dans un script, le passage d’un sous-tableau de longueur nulle sur une fonction en tant qu’array [1:0] était autorisé, mais l’utilisation d’array[0:0] ne l’était pas.
Changements
  1. L’indicateur Cursor fixed (curseur fixe, suffixe F ajouté après le numéro du curseur) ne s’affiche que si le curseur est fixe. Les autres indicateurs définis par CursorFlags() pour désactiver les options du menu contextuel n’affichent pas le F.
05/2021 10.10a Corrections
  1. Une requête inutile de type « Êtes-vous sûr ? » était générée lors de la fermeture d’un nouveau fichier échantillonné de plus de 5 secondes qui avait déjà été enregistré.
05/2021 10.10 Nouveau
  1. L’éditeur de texte peut désormais mettre en surbrillance la ligne contenant le signe d’insertion du texte et les « mots » qui correspondent à la sélection actuelle.
  2. La commande de script ChanKey() dispose d’une nouvelle option flags% permettant de positionner la clé de manière à ce qu’elle dépasse la zone d’affichage visible.
  3. L’échantillonnage prend en charge la version 5 de la spécification Talker , dont les transferts de données sont potentiellement plus efficaces.
  4. Le menu contextuel d’un canal superposé peut être affiché par un clic droit de la souris sur le numéro du canal.
  5. S2Video comporte une nouvelle option de configuration qui permet d’inclure le filtre ffdshow Raw Video, utile pour connecter certaines caméras.
  6. Il est possible d’empêcher le positionnement interactif des curseurs verticaux avec la commande Fix position, à partir du menu contextuel (clic droit).
  7. La nouvelle commande de script CursorFlags() vous permet de mieux contrôler l’utilisation interactive des curseurs verticaux.
  8. Il existe un nouvel importateur pour les fichiers xdf (LabRecorder, LabStreamingLayer).
  9. Les dialogues des filtres IIR et FIR s’adaptent mieux aux valeurs NaN dans les canaux RealWave.
  10. La commande en ligne Measure to channel peut envoyer une sortie vers le canal Keyboard marker pouvant déclencher l’écriture sur disque, le séquenceur de sortie et la sortie de forme d’onde arbitraire. Les commandes de script MeasureToChan() et MeasureX() ont été modifiées en conséquence.
  11. L’enregistrement des commandes tente désormais d’enregistrer les processus en ligne lorsque vous ouvrez un fichier pour l’échantillonner.
  12. Spike2 no longer queries attempts to abort sampling or close a newly-sampled data file without saving it if the file is less than 5 seconds long.
  13. Le texte de la recherche est désormais conservé lorsque vous basculez entre les dialogues Rechercher et Remplacer. Le champ Find what de ces dialogues s’actualise de manière plus claire lorsque le dialogue est activé.
  14. Nous n’autorisons plus les caractères séparateurs de chemin d’accès ("/" et "\", par exemple) dans le champ File name template (modèle de nom de fichier) du dialogue Automation car cela provoquait la création de noms de fichiers inattendus et de nouveaux dossiers de fichiers superflus.
  15. The Graphical sequence editor has been updated for smoother dragging of pulses and reduced flicker.
Corrections
  1. Les étiquettes de curseur définies par l’utilisateur qui affichaient les différences de position du curseur pouvaient parfois afficher une valeur erronée lorsque les curseurs se déplaçaient.
  2. Dans une vue Time comportant un canal WaveMark tracé en mode Overdraw WM et comportant un grand nombre de données, de sorte que l’actualisation de l’écran prenait plus de 2 secondes, sa mise à jour pouvait se répéter plusieurs fois avant de se terminer.
  3. L’enregistrement de l’importation d’un fichier générait une commande de script FileConvert$(...) avec une virgule manquante.
  4. Le texte de l’info-bulle n’était pas défini pour plusieurs commandes de script intégrées.
  5. L’enregistrement de la commande de script IIRApply() règle toujours l’argument eTime sur 0 ou 1.
  6. Dans l’éditeur de séquence graphique, les éléments Arbitrary waveform (forme d’onde arbitraire) pouvaient disparaître de l’affichage suite à un double-clic ou à leur sélection dans la piste de contrôle.
  7. L’exportation de données XY vers MATLAB exportait plusieurs copies du premier point de données XY .
Changements
  1. Les valeursNaN et Infinity dans un canal RealWave (provenant d’un Talker ou d’un fichier importé) causaient des problèmes dans Spike2, notamment des problèmes de tracé, des plages d’axes inattendues dans les dialogues de filtrage ou encore des résultats absurdes produits par les filtres numériques. Pour éviter cela, Spike2 analyse désormais toutes les données lues à partir des canaux RealWave et remplace les valeurs NaN par 0,0 et les infinis par la moitié de la valeur maximale autorisée (de manière à laisser suffisamment de marge pour l’arithmétique). Vous pouvez supprimer ces valeurs (en laissant des trous dans les données) en ajoutant le traitement de canal Skip NaN. Vous pouvez combler les trous qui en résultent à l’aide du traitement de canal Fill Gaps.
  2. Auparavant, le fait d’enregistrer l’ouverture d’un fichier de données pour l’échantillonnage écrivait un script basé sur la configuration actuelle d’échantillonnage pour mettre à disposition tous les processus associés audit échantillonnage. Nous désactivons désormais l’utilisation de la configuration actuelle et nous tentons plutôt de générer les mêmes processus à partir de commandes de script. Si vous préférez l’état précédent, changez le deuxième argument de la commande FileNew(0,1) enregistrée de 1 à 3, et supprimez les commandes qui configurent le traitement à suivre.
04/2021 10.09c Corrections
  1. Si une installation de Spike2 n’avait pas de fichier de configuration LAST.s2cx ou DEFAULT.s2cx, et que la fonctionnalité Tip of the Day (Astuce du jour) était désactivée, Spike2 démarrait avec la fenêtre principale cachée.
03/2021 10.09b Nouveau
  1. Le dialogue Channel Image pour une vue time vous avertit que le bitmap ne s’affichera pas si vous activez le mode Fill background (remplissage de l’arrière-plan) lors d’un échantillonnage ou d’un Rerunning (ré-exécution).
  2. Les fenêtres de débogage de script (Local, Global, Watch et Call stack) sont déplacées vers des positions visibles lorsqu’elles sont activées ; auparavant, si vous les déplaciez hors de l’écran, il était difficile de les retrouver.
  3. Vous pouvez modifier les couleurs de fond et de premier plan des dans l’éditeur de séquence graphique.
Corrections
  1. Si vous sélectionniez All Channels lors de l’exportation vers un fichier MatLab, l’exportation échouait.
  2. Les recherches de canaux Event (utilisant par exemple Active cursors, Measurements to XY ou Measurements to a data channel) dans un mode autre que Data points ou Expression pouvant s’immobiliser.
  3. Un processus Measurements to a data channel (mesures sur un autre canal de données) avec plus d'une mesure par itération générait une erreur parasite lorsqu’il était lu à partir d’un fichier de configuration .s2cx.
  4. Lors de la restauration du mode de tracé Rate et Mean frequency à partir d’un fichier de ressources, la largeur du temps (Time width) pouvait être augmentée d’un tic d’horloge et les valeurs très petites (n’ayant donc pas de sens) n’étaient pas rejetées.
  5. L’option Preferences du menu Edit, Fill cursor labels (Remplir les étiquettes du curseur) n’était pas mémorisée entre les différentes sessions Spike2.
  6. Dans certains dialogues de sélection de police de caractère (Font), le champ Font Style (style de police) ne correspondait pas au style de police initial (Gras, Italique, Normal...).
02/2021 10.09a Nouveau
  1. Une nouvelle fonction de canal virtuel TEvt() permet de générer le temps depuis le dernier événement sur un canal.
  2. Le dialogue Copy waveform or Level event de canal virtuel comporte un champ supplémentaire qui permet la sélection de trace avec des canaux multi-trace WaveMark.
  3. La commande FileName$() dispose d’une nouvelle option permettant d’utiliser une chaîne de texte comme source du nom de fichier.
  4. Lors du tracé des rasters en vue Result, les symboles sont dessinés à l’échelle définie dans le paramètre dot size (taille du point) (ils étaient auparavant très petits sur les écrans à haute résolution).
Corrections
  1. La commande de script SampleCalibrate() retournait le double du facteur d’échelle qu’elle avait défini lorsque le 1401 était réglé sur une plage d’entrée de 10 volts.
  2. La recherche de crête par curseur actif (Active cursor Peak search) avec Amplitude réglée sur 0 pouvait détecter deux points consécutifs ayant la même valeur de données comme un pic.
  3. Le tracé d’un canal Waveform agrandi avec la fonction zoom pouvait faire apparaître des données qui auraient dû sortir du bas de l’écran.
  4. L’ajout et la suppression d’éléments Level event du canal Memory n’entraînaient pas une actualisation complète de l’affichage.
  5. Si la commande Close all du menu Windows générait un dialogue pour avertir que la fermeture allait entraîner la perte de données, l’option Cancel faisait réapparaître le dialogue. Elle annule désormais l’opération.
  6. Dans la version 10.09 avec les curseurs actifs (Active cursors), le mode de curseur Expression n’était pas itératif dans les commandes Measure to XY et Measure to Channel.
  7. Dans une vue Result, les paramètres du mode Raster draw (dessin matriciel) Sweeps, Sort et Symbols n’étaient pas enregistrés et restaurés lorsque la vue était enregistrée dans un fichier.
02/2021 10.09 Nouveau
  1. Dans la configuration d’échantillonnage, vous pouvez appliquer un processus de canal en temps réel (filtrer ou rectifier, par exemple) à une forme d’onde basée sur le Talker ou à un canal RealWave.
  2. Dans la configuration d’échantillonnage, vous pouvez dériver (Derive) un canal à partir d’une forme d’onde basée sur le Talker ou d’un canal RealWave.
  3. Le dialogue Channel de la configuration d’échantillonnage pour les canaux basés sur le modèle 1401 vérifie désormais les modifications apportées aux champs numériques au fil de la saisie.
  4. Vous pouvez utiliser des caractères de remplacement (par exemple %c pour le numéro de canal) dans les champs title et Comments du canal dans le dialogue et les commandes de script de configuration d’échantillonnage.
  5. Les canaux TextMark échantillonnés utilisant un port COM peuvent utiliser n’importe quel port de l’ordinateur, et non pas seulement ceux de la plage COM1 à COM19.
  6. La configuration d’échantillonnage comporte un nouvel onglet Script permettant de définir un script qui s’exécute à des moments prédéfinis au cours de l’échantillonnage. Une nouvelle commande de script SampleScript() a été ajoutée.
  7. L’onglet Sampling Configuration Mode (mode de configuration d’échantillonnage) permet désormais de définir des scripts qui seront exécutés lorsqu’un événement déclencheur se produit ou au début et à la fin de chaque cycle d’échantillonnage chronométré.
  8. Les commandes de script SampleTrigger() et SampleMode() ont été étendues de façon à prendre en charge les scripts qui s’exécutent en réponse à des événements d’échantillonnage.
  9. La commande de script SampleHandle() peut désormais signaler le dernier fichier échantillonné (et n’étant pas encore fermé).
  10. La commande de script SampleRepeats() peut désormais signaler les répétitions effectuées et le numéro du fichier en cours.
  11. Le dialogue File Export (exportation de fichiers) pour les fichiers de données a été modifiée de façon à ce que la case à cocher As Set s’applique également à la liste des plages.
  12. La commande de script WindowTitle$() propose désormais un argument flags%.
Corrections
  1. Le dialogue Create New Buffer (Créer un nouveau tampon) vous permet de créer un canal WaveMark avec un nombre de points de données inférieur au nombre minimum (6).
  2. La commande de script MinMax() utilisée pour rechercher un canal WaveMark avec n traces pouvait commencer la recherche trop tôt, à raison de (n-1) fois la durée du pic.
  3. La commande de script SampleWaveMark() ne permettait pas de définir des canaux multi-trace avec un nombre de points de données impair.
  4. S’il y avait un problème de disque lors de la mise à jour des informations de licence Talker, Spike2 pouvait crasher.
  5. L’onglet Mode de la configuration de l’échantillonnage en mode Triggered vous permet de sélectionner des formes d’onde Talker en tant que canal de déclenchement.
  6. L’indicateur de progression du dialogue File Export (exportation de fichiers) échouait si plusieurs plages de sortie étaient définies.
  7. La commande script FileOpen(name$, 6), permettant de charger un fichier de configuration, pouvait retourner 0 au lieu d’un code d’erreur s’il y avait un problème avec le fichier ou son contenu.
  8. Lors de la modification du texte dans une cellule en vue Grid, la touche Suppr ne supprimait pas les caractères situés à droite du signe d’insertion de texte.
  9. La commande Linear Predict... du menu Analysis dans une vue Time n’avait aucun effet.
  10. La sortie de forme d’onde arbitraire (Arbitrary waveform output) vers un Micro1401-4 avec l’option 4 CNA ne permettait pas d’utiliser plus de 2 CNA en même temps.
  11. La recherche de crête par curseur actif (Active cursor Peak search) avec Amplitude réglée sur 0 pouvait détecter deux points consécutifs ayant la même valeur de données comme un pic.
  12. Le tracé d’un canal de forme d’onde (Waveform) fortement agrandi avec la fonction zoom pouvait faire apparaître des données qui auraient dû sortir du bas de l’écran.
  13. L’ajout et la suppression d’éléments Level event du canal Memory n’entraînaient pas une actualisation complète de l’affichage.
11/2020 10.08 Nouveau
  1. La nouvelle commande Linear Predict du menu Analysis... remplacera les artefacts courts au sein des données de forme d’onde de vues Time et dans les canaux du vue Result par des estimations basées sur les données précédentes et suivantes. L’équivalent en langage script est ChanLinPred().
  2. Les curseurs verticaux et horizontaux dans les vues Time, Result et XY comportent une nouvelle option pour afficher la position sous forme de différence avec un autre curseur.
  3. Le dialogue About Spike2 affiche Sync après la révision du moniteur 1401 si le 1401 connecté est synchronisé avec un autre 1401.
  4. Dans l’éditeur de script, le menu déroulant Functions affiche le nom de la Func ou Proc définie par l’utilisateur qui contient le curseur de texte.
  5. Une nouvelle commande de script ChanZoom() permet de contrôler et signaler l’état zoomé d’une vue Time ou Result.
  6. La commande de script SampleSeqStep() peut désormais accéder aux touches, commentaires et chaînes d’affichage associés aux étapes du séquenceur de sortie texte et graphique.
  7. Dans la configuration d’échantillonnage, vous pouvez appliquer un processus de canal à un canal source RealWave, en plus d’un canal Waveform.
Corrections
  1. La barre d’outils Edit n’était pas ajoutée à la liste des fenêtres contrôlables par script dans la version 10 de Spike2 ; App(4) retournait systématiquement 0.
  2. Si vous exécutiez un script à l’aide du bouton Run de l’éditeur de script et si le script créait des vues mais sans jamais définir de vue de face, il fallait parfois cliquer deux fois sur le bouton Run pour exécuter à nouveau le script.
  3. L’utilisation des commandes de script BReadSize(8,...) ou BWriteSize(8,...) avec un tableau de nombres entiers en argument pouvait faire crasher Spike2.
  4. L’utilisation de la variante de commande de script SampleTrigger() (ajoutée à la version 10.06) pour définir un code de déclenchement en tant que chaîne de caractères interrompait le script avec une erreur.
  5. Lorsqu’il était utilisé avec un Micro3, Micro4, Power2 ou Power3, l’argument pos% de la commande de script PlayWaveStatus$() rapportait la position en octets, et non en points. Cette erreur a été introduite dans Spike2 version 7. Le Micro2 et le Power1 n’étaient pas affectés.
  6. L’enregistrement de ProcessGate() en mode fixed duration à partir du dialogue Gate Settings inversait les arguments pre et len.
  7. Dans un script, -1 >> 64 évaluait à 0, alors qu’il devrait être évalué à -1.
  8. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution avec un événement Level visible en mode de tracé Line pouvait provoquer le scintillement du pointeur de la souris.
  9. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution, il était possible d’immobiliser Spike2 en traitement Measure to Chan et mode Automatic, avec Update window every réglé sur 0.0 lors d’une recherche de canal Waveform et avec un taux d’échantillonnage lent.
  10. Dans la version 10.07, lorsqu’Interact() était utilisé dans une boucle de script qui ne modifiait pas la vue active, un clic de bouton sur deux était ignoré dans la barre Interact.
  11. Si vous utilisez à la fois un CED1902 et un Micro1401-4, la configuration du conditionneur signalait une erreur "arguments illégaux" après la configuration du 1902.
  12. L’importateur EDF prend désormais en charge les données entières à échelle asymétrique ; auparavant, ces canaux présentaient des décalages incorrects.
09/2020 10.07 Nouveau
  1. Le programme S2Video dispose d’une nouvelle option permettant de définir l’horodatage des images.
  2. L’examen des fichiers vidéo MP4 prend désormais en charge la progression par pas à l’image près.
  3. Vous pouvez désormais inclure des canaux sans axe Y dans un groupe (elles ne peuvent toutefois pas être la tête du groupe). Cela permet d’utiliser une chaîne tracée en mode State pour colorer le fond des autres canaux.
  4. Il existe une nouvelle commande de script ArrRev() qui inverse les éléments d’un tableau.
  5. Le dialogue XY Draw mode permet désormais de modifier le mode de tri des canaux.
  6. Vous pouvez afficher les axes dans la zone de données des vues Time, Result et XY. Il est destiné à être utilisé dans les vues XY principalement à des fins de publication.
  7. Vous pouvez modifier les étiquettes des pistes dans l’ éditeur de séquence graphique.
  8. L’onglet Channels du dialogue Sampling Configuration Ctrl+Copier en tant que texte pour copier des colonnes de données séparées par des tabulations.
  9. Le titre du dialogue Sampling Configuration n’est plus effacé par l’échantillonnage (de façon à préserver le nom du fichier de configuration).
  10. Le signalement des erreurs a été amélioré dans le dialogue Memory buffer Import channel.
  11. La zone cliquable qui efface les canaux sélectionnés dans les vues Time et Result est désormais accompagnée d’une info-bulle.
  12. Le dialogue de configuration Cluster on Measurements peut copier et enregistrer la configuration des mesures sous forme de texte.
  13. La configuration d’échantillonnage suit désormais le dernier fichier .s2cx qui n’est pas LAST.s 2cx ou DEFAULT.s2cx. La commande de script SampleConfig$() dispose d’une nouvelle option pour y accéder.
  14. Dans un script, vous pouvez utiliser DlgValue$() pour définir les champs X Value en tant que texte, par exemple "Cursor(1)". Auparavant, cela affichait la position du curseur 1 sous la forme d’un nombre.
  15. Le dialogue Export as pour les fichiers de données actualise désormais les champs de dialogue lorsque vous cliquez sur une plage définie, et détecte les erreurs dans la liste des canaux et la plage de temps.
  16. La section Help comprend des informations sur la configuration du codec vidéo Xvid.
Corrections
  1. Le titre de l’axe des Y dans la vue XY n’était pas restauré lors de l’ouverture d’un fichier XY.
  2. La commande de script SampleConfig$(3) plaçait le commentaire de canal TextMark dans la mauvaise colonne.
  3. Le champ Special channels du dialogue Sampling Configuration->Set maximum channels était toujours réglé sur 0 à l’ouverture du dialogue.
  4. Une configuration d’échantillonnage à laquelle il manquait un fichier de séquenceur de sortie générait 3 boîtes de message. Elle n’en génère désormais plus qu’une.
  5. Les mesures Mean in X et SD in X dans une vue Result produisaient des résultats en pixels, et non en unités de l’axe des X.
  6. La documentation répertoriait à tort les expressions de dialogue CXn sous la forme CnX (n = 0-9).
  7. L’enregistrement des dialogues avec les positions sur l’axe X ne traduisait pas CXn en CursorX(n).
  8. L’enregistrement de Ctrl+A (ou d’un clic sous les numéros de canal) dans les vues Time et Result générait un code qui ne fonctionnait pas.
  9. Dans une vue XY, le dialogue Y Axis Range Y traite désormais l’option All channels comme tous les canaux visibles de façon à correspondre avec les vues Time et Result.
  10. La commande de script FileList() ne fonctionnait pas pour type% réglé sur 12 (fichiers XY) et 17( fichiers Grid).
  11. Dans un script, une fonction définie par l’utilisateur avec un argument de type autre qu’array (tableau) pouvait malgré tout accepter un tableau dans certaines circonstances.
  12. Si l’épaisseur de lignes (Line thickness) des axes était réglée sur 1 pixel dans l’onglet Preferences Display du menu Edit, le défilement des axes pouvait laisser traîner de la « poussière de pixels » derrière lui.
  13. Les canaux superposés dessinaient trop souvent l’arrière-plan, ce qui corrompait l’affichage lors des défilements latéraux, lorsqu’un tableau était activé ou lorsque le canal superposé supérieur était associé à une couleur d’arrière-plan réglée pour remplacer la couleur de la vue.
  14. L’utilisation de FiltApply(-1,...) avant de créer le filtre temporaire faisait crasher Spike2.
  15. Le fait de changer des options dans le dialogue S2Video Configuration pouvait faire disparaître l’affichage vidéo.
07/2020 10.06 Nouveau
  1. Print screen prend en charge les dialogues Cursor Regions et Cursor Values et utilise une police de caractère proportionnelle pour les titres de fenêtres.
  2. L’onglet Mode du dialogue Sampling Configuration comporte une nouvelle option permettant de contrôler la cadence d’images lente de l’application s2video lorsque les données ne sont pas écrites sur le disque. L’équivalent en langage de script est la nouvelle commande de script SampleFPS().
  3. Le séquenceur de sortie peut désormais lire des trains d’impulsions numériques en même temps que les autres opérations de séquenceur.
  4. Dans l’onglet Mode du dialogue Sampling Configuration, le mode Triggered vous permet de spécifier un filtre marqueur complet. Auparavant, vous pouviez choisir d’apparier un code unique. La commande de script SampleTrigger() a été étendue en conséquence.
  5. L’onglet Mode du dialogue Sampling Configuration vérifie désormais les champs au fur et à mesure que vous tapez et il dresse la liste des problèmes en bas de page.
  6. Le dialogue Marker Filter permet désormais de spécifier le filtre de marqueur sous forme de texte, ce qui peut être beaucoup plus rapide que de cocher des cases lorsqu’une plage de valeurs est requise. Vous pouvez également copier et coller les spécifications des filtres en utilisant le presse-papiers.
  7. La commande de script MarkMask() a été étendue de façon à pouvoir régler et recevoir les filtres de marqueur en tant que texte.
  8. Le dialogue Draw Mode signale désormais les erreurs dans les champs modifiables et désactive les boutons OK et Trace pour les mauvaises valeurs.
  9. La vue Grid comporte des options de menu contextuel supplémentaires : Grid size (taille du tableau), Fit to Grid (adapter au tableau), Cut, Copy et Paste.
  10. Les dialogues Cursor Regions et Cursor Values permettent d’enregistrer les paramètres et les sélections, ainsi que de modifier les opérations de copie.
  11. La sélection interactive des cellules a été améliorée pour les dialogues Cursor Regions et Cursor Values, et ils prennent en charge les commandes de script suivantes : Selection(), Selection$(), MoveTo(), MoveBy().
  12. Les dialogues de modélisation s’ouvrant à partir de menus contextuels accessibles par clic droit (dialogue Draw Mode, par exemple) s’ouvrent désormais à côté du pointeur de la souris.
  13. La commande de script GrdColourGet() indique désormais la couleur de la cellule affichée, même si elle n’est pas remplacée.
  14. Dans un script, les barres Toolbar() et Interact() ne captent plus la cible de saisie lorsque vous cliquez sur l’un de leurs boutons. Cela est utile lors de l’échantillonnage, lorsque vous souhaitez que la saisie au clavier soit destinée au canal de clavier Marker.
  15. Nous avons augmenté la longueur maximale d’une variable de chaîne de langage de script, de 1 000 000 à 100 000 000 de caractères.
  16. Dans les dialogues Clustering, le dialogue INTH mémorise désormais sa position.
  17. Si Spike2 charge un fichier de configuration d’échantillonnage au démarrage (...\DEFAULT.s2cx ou ...\LAST.s2cx), il écrit son nom dans la vue Log.
  18. De nouveaux réglages High DPI ont été ajoutés dans le dialogue Display Preferences du menu Edit.
  19. L’importateur EDF reconnaît désormais plus de types de fichiers BDF. Auparavant, certaines spécifications n’étaient pas reconnues et l’importateur recommençait à importer les données comme si elles étaient en 16 bits et non 24, ce qui produisait des données erronées ou inutiles.
  20. La commande de script MMFrame() est désormais prise en charge pour les fichiers MP4 avec des options d’image clé.
Corrections
  1. Dans le séquenceur de sortie avec un Micro4, l’instruction DELAY 0 causait un très long retard (plus de 4 milliards de pas) ; alors qu’elle n’aurait dû causer aucun retard.
  2. L’enregistrement des actions entraînant des changements de la vue en cours ne sélectionnait pas toujours la nouvelle vue (par exemple lors de l’ouverture des dialogues Cursor).
  3. Une vue Grid ouverte et modifiée pouvait capter la cible de saisie une fois toutes les 5 minutes.
  4. Les vues Grid nommées étaient toujours sauvegardées à la fermeture, même si l’utilisateur demandait à ce qu’elles ne soient pas sauvegardées.
  5. Lorsqu’un tableau (Grid) était chargé à partir d’un fichier .s2gx, les couleurs de la vue (View) en cours et de l’application n’étaient pas appliquées et la police de caractère utilisée pour modifier les cellules du tableau n’était pas actualisée.
  6. Lorsque la vue en cours était une vue Grid ou une fenêtre Info, la fenêtre Global Debug affichait "inconnu" (unknown) pour le type de fenêtre.
  7. L’utilisation de la commande Fit to Grid de la vue Grid sur une vue Grid maximisée modifiait la taille de la vue, mais tout en la laissant maximisée.
  8. Dans le séquenceur de sortie graphique, les sorties numériques simultanées et les entrées de marqueurs numériques n’étaient pas séquencées correctement.
  9. Dans le séquenceur de sortie graphique, dans les paramètres de Section, la modification du commentaire de section ne laissait pas le bouton OK appliquer le changement.
  10. Dans les dialogues Cursor Values et Cursor Regions, le premier bouton radio (pour C0 et C0-C1) n’avait aucun effet.
  11. La documentation de la commande de script ToolbarMouse() était incorrecte pour les arguments Move%() call-back vh% et ch%.
  12. Le bouton Add. .. du dialogue Sample Bar ne lisait pas l’étiquette et le commentaire sauvegardés dans le fichier ajouté, et il acceptait les fichiers .s2c de l’ancien format or celles-ci ne peuvent pas être utilisés dans les versions modernes de Spike2.
  13. Dans la version 10.05 de Spike2, dans un dialogue défini par l’utilisateur, le bouton par défaut (activé par la touche Entrée) était Cancel, et non OK.
  14. Dans une vue Grid, la touche F1 n’ouvrait pas l’aide en ligne.
  15. Dans la version 10.05 de Spike2, le champ Data Index du dialogue DrawMode pour les données RealMark n’avait aucun effet.
  16. Les vues Time se terminaient un pixel avant l’heure du dernier élément.
  17. La sortie de forme d’onde arbitraire (Arbitrary waveform output) vers le Power3A ne fonctionnait pas, sauf à des vitesses très lentes.
05/2020 10.05 Nouveau
  1. Un nouveau mode de tracé Time view, appelé Interval, permet d’afficher les intervalles entre événements.
  2. Vous pouvez définir des étiquettes de curseur pour tracer sur un fond non transparent, ce qui les rend plus faciles à lire lorsque le fond de forme d’onde est très encombré.
  3. Les vues de tableau ont désormais des couleurs qui peuvent être définies par vue ou par cellule. De commandes de script ont été ajoutées : GrdColourSet() et GrdColourGet() et extensions de ViewColourSet() et ViewColourGet().
  4. L’enregistrement des changements de couleur inclut désormais le nom de l’élément modifié.
  5. Les vues de tableau peuvent être redimensionnées et vous pouvez définir les titres des colonnes du tableau de manière interactive.
  6. Si vous exécutez le dialogue Principal Component Analysis avec une mémoire insuffisante et avec un grand nombre de pics, une raison spécifique s’affiche désormais, au lieu d’un message erreur générique.
  7. Dans le dialogue About Spike2 du menu Help, la commande Copy inclut désormais le dossier d’installation de Spike2 dans les informations copiées dans le presse-papiers.
  8. Dans le langage de script, dès lors qu’un spécificateur de canal peut être utilisé, vous pouvez désormais utiliser -6 pour signifier les canaux non sélectionnés (unselected channels).
  9. Les dialogues de curseurs horizontal et vertical active cursor mode incluent désormais des boutons permettant de passer directement à l’autre dialogue active cursor mode.
  10. La première fois que vous utilisez le dialogue Set Marker Codes, celui-ci vous rappelle la commande Ctrl+Alt+Drag pour sélectionner les pics.
  11. Vous pouvez désormais enregistrer des données dans des fichiers Matlab avec des noms qui incluent des caractères non ASCII.
  12. La commande de script PlayWavePoints() peut désormais signaler les points maximum dans une zone.
  13. La nouvelle commande de script FileStatus() peut signaler les propriétés des objets du système de fichiers (lecture seule, répertoire et caché, notamment).
  14. La nouvelle commande de script DrawModeCopy()applique le mode de tracé d’un canal dans une vue temporelle ou de résultat à une liste d’autres canaux.
  15. La nouvelle commande de script Replace$() génère une chaîne de caractères remplaçant toutes les occurrences d’un sous-canal.
  16. L’importateur TDT signale désormais les fichiers .sev manquants et tente de traiter au mieux ceux qu’il trouve ; auparavant, il renonçait simplement à la recherche de fichiers manquants.
  17. Vous pouvez utiliser la commande de scriptToolbarEnable() pour détecter si une fonction Idle est définie pour la barre d’outils et pour compter le nombre de boutons activés.
  18. Les commandes de curseur de dialogue définies par l’utilisateur se comportent mieux lorsqu’elles sont réglées en mode nombre entier et que des touches fléchées sont utilisées.
  19. La commande de script DlgValue() peut désormais modifier la plage autorisée de champs réels et entiers dans un dialogue défini par l’utilisateur.
  20. Les fenêtres de débogage de script Locals et Objects ont une nouvelle option de menu View permettant d’afficher uniquelment le nom des variables, en omettant le nom Proc/Func ou Objet de façon à réduire l’encombrement de l’écran.
Corrections
  1. Spike2 pouvait crasher avec un script utilisant un nom Object type alors q’un nom Object variable était attendu.
  2. Le dialogue Channel Colours pouvait devenir confus lorsque les nouvelles options permettant d’afficher uniquement les canaux visibles (Visible) ou sélectionnés (Selected) étaient utilisés.
  3. L’enregistrement d’actions incluant du texte défini par l’utilisateur ne permettait pas toujours de détecter les caractères " et \ imbriqués.
  4. Le fait de définir des unités de canal de vue temporelle pour une forme d’onde tracée en tant que canal Sonogram ou pour un canal RealMark tracé en tant que fréquence ne modifie plus les unités affichées en retirant 'Hz'.
  5. L’échantillonnage et la ré-exécution d’un canal d’événement tracé en mode de fréquence moyenne remplissait la zone temporelle "non encore atteinte" avec une ligne à zéro. Cette zone est désormais laissée vide de façon à correspondre à tous les autres modes de tracé.
  6. Lorsque les curseurs avaient plus d’un pixel de largeur, il pouvait arriver qu’ils laissent traîner de la "poussière de pixel" lors du déplacement d’éléments tels que la touche de sonogramme.
  7. Chaque fois que vous avez lanciez Spike2, il affichait la page d’aide pour une mise à jour du programme.
  8. Le numéro de canal des canaux regroupés est tracé dans la couleur primaire du canal ; le fait de changer la couleur principale du canal ne retraçait pas le numéro de canal.
  9. Le fait d’utiliser le bouton New Horizontal Cursor ajoutait un curseur sur le canal le plus bas affiché avec un axe y, même s’il s’agissait d’un membre du groupe (et que le curseur aurait alors dû être caché), ce qui entraînait un état visible incohérent. Désormais, nous ajoutons le curseur au canal principal du groupe.
  10. Il n’était pas possible d’ouvrir le dialogue Active Horizontal cursor mode si le curseur horizontal 1 n’existait pas.
  11. Le dialogue Calibration et le dialogue Set Marker Codes n’affichaient pas de messages d’erreur.
  12. Le dialogue Sampling configuration n’affichait pas les valeurs Scale et Offset pour les canaux RealWave et Derived.
  13. Les canaux Derived pouvaient afficher le mauvais taux d’échantillonnage dans le dialogue Sampling configuration. Ils affichent désormais le ratio de sous-échantillonnage.
  14. Le dialogue de configuration Derived channels n’enregistrait pas les modifications apportées aux champs de canal Units, Scale ou Offset.
  15. La commande de script SampleProcess((chan%,-1) rapportait le message 'Bad argument count'.
  16. Si vous définissiez un canal WaveMark avec plusieurs traces et entrées qui n’existaient pas dans la configuration d’échantillonnage, cela entraînait une erreur générique ’1401 command error’ qui ne donnait aucune information utile.
  17. L’enregistrement de l’échantillonnage à partir de canaux dérivés ou de canaux de forme d’onde avec des processus en ligne ne fonctionnait pas.
  18. L’enregistrement d’un échantillonnage dans un nouveau fichier .smr 32 bits enregistrait en un fichier .smrx 64 bits à moins que plus de 32 canaux ne soient définis.
  19. L’enregistrement d’un échantillonnage dans un nouveau fichier de données n’enregistrait pas de périodes d’anti-rebond négatif.
  20. L’enregistrement d’échantillonnage d’un canal WaveMark multi-traces avec des ports non séquentiels enregistrait des ports séquentiels.
  21. L’enregistrement d’un échantillonnage avec Triggering réglé sur Not triggered n’était pas activé ; le mode Use previous trigger était utilisé.
  22. Lors de l’enregistrement du dialogue de filtre de marqueur, la commande de script MarkTrace() définissait le mauvais canal et apparaissait pour les canaux autres que les canaux WaveMark.
  23. La commande de script MousePointer() ne retournait pas 0 lorsqu’elle était utilisée pour charger une image de fichier curseur .cur ou .ani qui n’existait pas.
  24. InfoRun(2) réinitialisait la minuterie de la fenêtre Info, mais la lançait alors qu’elle aurait dû s’arrêter.
  25. Lorsque les commandes de script LastTime() et NextTime() étaient utilisées avec des données WaveMark multi-traces et que le quatrième argument était un vecteur, les données retournées correspondaient toujours à la première trace, et non à la trace établie par MarkTrace().
  26. La valeur de retour de la commande de scriptToolbarEnable(n%) lorsque le bouton n% n’existait pas était 0, et non pas -1 conformément à la documentation.
  27. Dans une vue de tableau, la commande de script XHigh()retournait 0 s’il y avait un espace inutilisé à droite du tableau. Elle donne désormais le nombre de colonnes.
  28. L’enregistrement de la création d’une vue de tableau ne réglait pas la taille du tableau.
  29. Les commandes de script ViewColourSet() et ViewColourGet() généraient des erreurs ’View is wrong type’ lorsque la vue en cours était une fenêtre Info.
  30. Les commandes de script DrawMode(), MinMax() et ChanValue() ignoraient l’argument edge%% dans les modes de dessin 11 et 12 en vue temporelle (modes BPM).
  31. Spike2 pouvait crasher lors d’une tentative de mise à jour d’un fichier de ressources corrompu.
  32. Spike2 mettait beaucoup de temps à lire les fichiers de ressources contenant de très grandes quantités (plusieurs Mo) de zones de mémoire.
  33. Lors du débogage d’un script utilisant des objets, plusieurs problèmes ont été constatés concernant l’affichage des objets et de leurs membres.
  34. Si vous faisiez défiler une vue temporelle contenant un canal WaveMark tracé en mode OverdrawWM et un Sonogram avec une Key, cette dernière défilait puis était retracée, ce qui brouillait l’ensemble.
Changements
  1. En mode de traitement Gated, avec l’option User check positions sélectionnée, les boutons Yes to All et Cancel s’appliquent désormais à l’ensemble de la demande de traitement, et non plus à chaque condition de porte.
03/2020 10.04 Nouveau
  1. Ajout de Binsize() en tant qu’expression de dialogue (Dialog expression).
  2. Le dialogue Process permet de suivre les modifications apportées aux champs de temps start et end et signale les erreurs.
  3. Nouvelle commande de script Reverse$() permettant d’inverser une chaîne de caractères.
Corrections
  1. L’enregistrement de Measurements to a data channel (mesures sur un canal de données) était incorrect si vous retourniez au dialogue Process Settings... (paramètres de traitement) puis traitiez à nouveau les données.
  2. L’enregistrement du dialogue Process Gate (porte de traitement) inversait deux arguments dans le mode variable gate.
  3. Des liens d’aide étaient manquants dans le dialogue Process Gate et la commande de script ProcessGate().
  4. Un fichier sampling configuration ou un fichier Resource ne pouvait pas être lu avec un Process utilisant des portes à longueur variable. Un script (Fixs2cs.s2s) permet de réparer le fichier.
  5. La commande de script ChanFit() utilisée avec un seul argument générée une erreur "Wrong number of arguments » (nombre d’arguments incorrect).
  6. Le fait d’enregistrer la sampling configuration ne supprimait pas les Processes avant d’enregistrer le Process en cours. Cela pouvait entraîner un doublement du nombre deProcesses d’échantillonnage à chaque enregistrement.
  7. La plupart des importateurs de fichiers fixent la résolution temporelle du fichier importé à la valeur la plus proche de 1 microseconde étant compatible avec les données importées. L’importateur de données ADInstruments réglait la résolution temporelle du fichier à la valeur maximale correspondant aux données, qui était souvent une taille peu pratique.
03/2020 10.03 Nouveau
  1. Les mesures effectuées sur un canal RealMark peuvent désormais porter sur plus d’un élément par canal, que cela soit en mode interactif ou en utilisant le langage script.
  2. Les liens de sortie de lecture d’ondes depuis le clavier et la barre d’outils playwave peuvent être désactivés à partir de l’onglet Play waveform de la configuration d’échantillonnage, ainsi que la nouvelle commande de script PlayWaveCtrl().
  3. La commande de script SampleKey() comporte un nouvel argument optionnel qui permet d’empêcher le déclenchement du séquenceur de sortie et de lire le système de forme d’onde.
  4. Les erreurs de saisie de l’utilisateur dans le dialogue X Axis Range affichent désormais un message explicatif en plus de la désactivation du bouton Draw. Les erreurs sont détectées dans tous les champs.
  5. Le dialogue Change Colours des canaux de données vous permet de sélectionner les canaux avec lesquels vous souhaitez : All, Visible ou Selected.
  6. Le commande de script FiltApply() peut désormais demander l’affichage d’une barre de progression pour un processus de filtrage qui prend plus d’une seconde. Les opérations de filtrage affichent désormais le curseur d’attente ("wait") pour indiquer que l’opération pourrait prendre un certain temps.
  7. La commande de script ChanSave() peut désormais afficher une barre de progression si l’opération prend plus d’une seconde.
  8. La nouvelle commande script Listener() compte le nombre "d’appareils auditeurs" (listener devices) (copies de s2video) étant en cours d’exécution.
Corrections
  1. Il n’était pas possible de passer un nom func ou proc comme argument pour une fonction membre d’un objet.
  2. ChanTitle$() n’utilisait pas l’argument index% lors de la relecture des titres d’un canal RealMark.
  3. Le fait de régler le champ Data du dialogue de mémoire tampon Add Items sur - (signe moins) générait un message peu utile et la saisie du code de marqueur n’était pas vérifiée. Les éléments de ce dialogue sont désormais vérifiés au fur et à mesure de la saisie ; les saisies illégales désactivent le bouton Add.
  4. La liste du menu déroulant Window répertoriant des noms de fichiers supprimait les caractères '&'.
  5. Le fait d’enregistrer le bouton de lien du curseur 0 dans la fenêtre de contrôle multimédia plaçait le marqueur de commentaire au mauvais endroit.
  6. Measurement to XY et Measurement to channel ne pouvaient pas utiliser le mode User entered value measurement car celui-ci générait systématiquement une erreur "X/Y Time is invalid".
  7. Les dialogues Progress s’affichant pour les opérations qui demandent beaucoup de temps pouvaient parfois nécessiter plus d’un clic sur le bouton Cancel pour les interrompre.
01/2020 10.02 Nouveau
  1. Le début de l’échantillonnage est plus robuste, en particulier lorsque vous utilisez un script qui n’a pas libéré de temps d’inactivité après SampleStart().
  2. Spike2 tente de créer les dossiers spéciaux manquants au démarrage. Cela pourra aider à éviter les erreurs liées aux privilèges sur les systèmes associés à des comptes multiples. Des messages d’avertissement sont communiqués sur la vue log au démarrage si des dossiers manquants n’ont pas pu être créés.
  3. FilePath$(-6) ajouté pour signaler le chemin d’accès fichier Program Data.
  4. Le bouton Copy du menu Help dans le dialogue About Spike2, permet de copier les informations sur le chemin d’accès fichier à des fins de diagnostic.
  5. Vous êtes désormais averti si la sortie du séquenceur graphique n’a pas pu être enregistrée sous forme de fichier S2PSEQ$.PLS pour l’échantillonnage.
  6. Les dialogues d’étiquette de curseur vertical et horizontal ont désormais un bouton Apply permettant d’appliquer les changements tout en laissant le dialogue ouvert.
  7. ExportChanList() compte une nouvelle valeur flag% (4) pour afficher une barre de progression pendant l’exportation du fichier.
  8. Le fait de passer le pointeur de la souris sur un numéro de canal affiche une info-bulle concernant ledit canal (cela sera utile notamment pour la superposition de canaux).
  9. L’importateur BIOPAC a été modifié de façon à prendre en charge les anciens formats de fichier avec des données manquantes à la fin.
  10. Le programme s2video simplifie l’utilisation du codec xvid en prédéfinissant un paramètre requis du registre.
  11. U1401Open() peut désormais indiquer quel 1401 a été ouvert lorsque l’unité 0 (première disponible) a été demandée.
  12. FileList() prend en charge une valeur type% de 17 pour les vues de tableau.
  13. FileName$() peut désormais indiquer les noms de fichiers de fenêtres multimédia.
  14. Les commandes de script PlayWaveCopy() et PlayWaveLink$() peuvent désormais être utilisées lorsqu’un 1401 attend un déclencheur pour lancer l’échantillonnage.
  15. La documentation de ChanProcessAdd() inclut désormais Debounce (PType%=12) et décrit également les valeurs par défaut des arguments pour tous les processus.
  16. La commande de script ChanColourSet() peut désormais définir plusieurs canaux avec un seul appel.
  17. MMPosition() a été étendue de façon à signaler l’état du lien du curseur 0 et si une recherche ou une exécution commandée est terminée.
Corrections
  1. Si les canaux d’échantillonnage utilisés pour l’entrée du 1401 n’étaient pas consécutifs à partir de 1, les dialogues en ligne de forme de pointe Edit WaveMark n’ajustaient aucune valeur ou affichait des données non déclenchées.
  2. L’affichage des données de fond dans les dialogues en ligne de forme de pointe pouvait disparaître si vous changiez de canal.
  3. Dans le séquenceur de sortie, la commande Format convertissait le caractère "-" de "code WAVEGO,-,OptLab" en un espace, qui n’était pas compilé.
  4. Dans le dialogue Draw mode, l’enregistrement des données RealMark tracées comme une forme d’onde en mode Dots enregistrait la taille des points de façon incorrecte.
  5. Si vous utilisiez les commandes de script PlayWaveCopy(), PlayWaveKey2$() ou PlayWavePoints() sans qu’aucun 1401 soit ouvert pour l’échantillonnage, le script s’arrêtait avec le message "Interpreter error (call CED): -581". Un message d’erreur correct s’affiche désormais.
  6. Lorsque deux ou plusieurs fenêtres de tri de pointe étaient ouvertes mais redimensionnées différemment, un changement de canal pouvait entraîner un affichage confus.
  7. Lorsque plusieurs canaux de forme d’onde étaient regroupés avec des axes et des décalages verrouillés, l’espacement entre les canaux pouvait devenir inexact.
  8. Dans une vue XY, la commande de script ChanColourGet() ne traitait pas correctement la commande prioritaire concernant le fond (item% = 0).
  9. Nous avons désactivé les raccourcis Alt+Haut/Bas (clavier numérique), qui déplaçaient la sélection en cours d’une ligne vers le haut ou vers le bas ; cela avait pour effet de déplacer les lignes sélectionnées mais, lorsque vous relâchiez Alt, elles remplaçaient les lignes déplacées par le caractère que les touches Alt+clavier avaient composé. Utilisez les touches Alt+Haut/Bas (hors clavier numérique) pour déplacer les lignes sélectionnées.
  10. Le dialogue Multimedia review se fermait si la cible de saisie y était activée et si vous appuyiez sur la touche Entrée.
  11. La suppression d’un canal dans la configuration d’échantillonnage qui était la source d’un canal dérivé ne supprimait pas ledit canal dérivé, ce qui générait une configuration d’échantillonnage invalide.
Changements
  1. La relecture d’état de la commande de script de ChanDecorate() a été modifié de manière incompatible ; auparavant, vous ne pouviez pas relire le mode sans le définir.
  2. Si vous créiez une configuration d’échantillonnage à partir d’un script comprenant des données WaveMark (formes de pointe), et si vous n’utilisiez pas les dialogues de configuration des formes de pointe pour générer des modèles et définir des niveaux de déclenchement, alors les les niveaux de déclenchement pour la détection des formes de pointe étaient réglés sur 0. Cela pouvait entraîner la capture intempestive de très petits pics, déclenchés par le bruit. Les seuils de déclenchement sont désormais réglés sur la moitié de leur valeur dans une telle situation.
  3. Le raccourci clavier pour formater une séquence de sortie est passé de Ctrl+F4 à Shift+F4. Cela laisse Ctrl+F4 libre pour la fonction Windows standard (Fermer la fenêtre).
  4. Lorsque plusieurs canaux sont regroupés avec des axes et des décalages verrouillés, l’optimisation d’affichage n’ajoute plus 5 % d’espace supplémentaire en haut et en bas de l’écran car cela produit un effet incongru lorsqu’il y a plusieurs canaux regroupés.
12/2019 10.01a Nouveau
  1. La sortie de forme d’onde hors ligne entraînant le curseur 0 annule désormais les autres pilotes du curseur 0.
Corrections
  1. Les configurations d’échantillonnage omettant certains numéros de canaux échantillonnés par le 1401 ne fonctionnaient pas et pouvait provoquer un crash. Par exemple, l’échantillonnage de formes d’onde sur les canaux 1, 2, 3 fonctionnant normalement, mais ce n’était pas le cas pour l’échantillonnage de formes d’onde sur les canaux 2, 3, 4 (en omettant le canal 1).
12/2019 10.01 Nouveau
  1. Vous pouvez appliquer un ou plusieurs processus aux formes d’onde échantillonnées par un 1401 au fur et à mesure que les données sont acquises pour générer à la fois de nouveaux canaux ou pour remplacer les données échantillonnées. Les processus initiaux sont les suivants: filtres IIR, rectification, différences et sous-échantillonnage. Vous pouvez appliquer ces processus à la configuration d’échantillonnage de manière interactive ou à partir d’un script.
  2. De nouvelles commandes de script SampleDerived() et SampleProcess() prennent en charge les canaux dérivés et le traitement des canaux en temps réel.
  3. Dans le composant de tri de formes Spike, le dialogue Load and Save templates met à l’échelle les modèles (lorsque cela est possible) si la mise à l’échelle du modèle ne correspond pas à l’échelle du canal cible. Vous pouvez désactiver ce nouveau comportement dans le menu Edition, section Preferences, onglet Compatibility.
  4. Un nouvel importateur est proposé pour les fichiers ADInstrument Labchart.
  5. Le dialogue Spike shape sorting Template settings comporte une nouvelle option permettant de désactiver les déclencheurs indépendants lors de l’utilisation du dialogue New WaveMark avec plusieurs traces. L’argument flg% de la commande de script SSParam() a été étendu conséquence.
  6. Vous pouvez désormais réexécuter une fenêtre multimédia lorsqu’elle est liée au curseur 0 de la vue temporelle associée, ce qui fait que le curseur 0 se déplace pour indiquer la position de relecture en cours et que la vue défile de façon à ce que le curseur reste visible. La commande de script MMPosition() propose de nouvelles options pour contrôler la relecture et les liens du curseur 0.
  7. Le curseur 0 peut être piloté depuis les dialogues Spike shape, le traitement Measurement et la relecture Multimedia. Auparavant, tous les pilotes pouvaient être actifs simultanément, ce qui était déroutant. Désormais, chaque nouveau pilote annule le pilote actif.
  8. Dans une vue temporelle, vous êtes désormais autorisé à supprimer les canaux de données échantillonnés une fois l’échantillonnage terminé. Auparavant, il fallait pour cela fermer le fichier et le rouvrir.
Corrections
  1. De brefs relevés de données WaveMark (formes de pointe) en tant que formes d’onde pouvaient ne pas obtenir de données si la pointe était le dernier élément dans un tampon interne ; cela arrivant généralement une fois pour quelques centaines d’éléments.
  2. La configuration pour l’échantillonnage des formes de pointe dans la version 10.00 utilisait la commande Spike2 version 9, ce qui provoquait une erreur si cette commande n’était pas accessible.
  3. Les commandes de script ColourSet (0, -1) et ColourSet (0, -2) pour réinitialiser la palette de couleurs sur les modes clair et sombre n’invalidaient pas les vues affectées.
Changements
  1. Les modèles de forme de pointe lus à partir de ressources sont désormais mis à l’échelle de façon à correspondre au canal cible. Cette fonction devrait être utile, mais n’hésitez pas à nous informer si elle vous cause des problèmes.
  2. La commande de script MMPosition() utilise désormais une valeur sPlay% de 4 pour se déplacer par trame (au lieu de 3 avant les versions 8.19a, 9.09a et 10.01).
  3. Lorsque vous faites glisser le curseur 0 avec un dialogue de forme de pointe active, entraînant la recherche d’une nouvelle pointe pour ce dialogue, le curseur 0 n’est pas transporté vers la position de pointe trouvée tant que vous ne relâchez pas le bouton de la souris.
11/2019 10.00 Nouveau
  1. Les nouvelles fenêtres Info affichent des informations de visualisation des données définies par l’utilisateur (minuteries, heure, valeurs de données, mesures) avec sortie vocale en option. Elles se configurent de manière interactive ou à partir d’un script.
  2. Le Micro1401-4 est pris en charge.
  3. Le langage de script prend désormais en charge les objets définis par l’utilisateur.
  4. L’instruction de langage de script const accepte désormais l’initialisation à partir de valeurs calculées au moment de l’exécution, en plus des expressions constantes.
  5. Le traitement automatique des données peut désormais utiliser des portes de longueur variable (traitement lorsqu’un signal est fort, par exemple). Nous avons modifié les dialogues Process de façon à prendre en charge cette fonctionnalité ; et une nouvelle commande de script ProcessGate() a été ajoutée.
  6. Les fichiers de ressources et de configuration sauvegardent et chargent plus rapidement que dans les versions précédentes de Spike2 ; et ils utilisent moins de mémoire système.
  7. La commande Clear du menu Edit peut désormais être utilisée dans une vue XY pour supprimer des points de données. Elle enregistre désormais sous la forme EditClear() à la fois dans les vues résultat et XY.
  8. L’enregistrement du dialogue Rerun fonctionne désormais lorsque la vue du temps cible n’est pas la vue en cours.
  9. La commande de séquenceur WAVEGO prend désormais en charge une option sans fanion (’-’) pour permettre l’utilisation de l’étiquette optionnelle sans qu’un fanion soit activé.
  10. Le dialogue Set colours a été étendu de façon à prendre en charge les couleurs du texte de la fenêtre d’informations et de l’arrière-plan. Il offre également une assistance par infobulles ainsi qu’un bouton d’aide.
  11. La commande de script DlgGetPos() peut retourner la largeur et la hauteur du dialogue.
  12. La commande de script FileList() permet désormais aux utilisateurs de sélectionner des fichiers de manière interactive.
  13. La commande script FileConvert$() permet aux utilisateurs de définir la liste des filtres de fichiers à utiliser ou le modèle de nom de fichier initial.
  14. Les commandes de script Time$(), FileTime$(), TimeDate(), FileTimeDate(), FileTimeDateDate() et FileTimeDateSet() ont été étendues de façon à prendre en charge les durées exprimées en millisecondes.
  15. La sortie de forme d’onde arbitraire tire parti de l’horloge 200 MHz du Power3A et du Micro4 pour offrir une meilleure résolution en fréquence.
  16. La commande de script Str$(x,-1) génère le nombre minimum de chiffres significatifs qui permettraient de lire x sans perte de précision.
Changements
  1. Lors d’une recherche dans l’éditeur de texte, une cible de recherche détectée qui n’apparaît pas à l’écran est désormais centrée verticalement au lieu d’être confinée en haut ou en bas de l’écran.
Cambridge Electronic Design Limited

Enregistré en Angleterre: 00972132

Bureau d'inscription:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Numéro d'enregistrement du producteur: WEE/BD0050TZ

Conditions générales de vente

Pour nos clients américains, nous pouvons fournir le formulaire fiscal W-8BEN, qui nous identifie en tant que société britannique.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Codes de marchandise
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×