• UK
  • US
  • Français
  • Deutsch
  • Español (precios €)
  • Portugal
  • Polski
  • 日本人
  • 中國傳統
  • 简化中国

Historique technique de Spike2 version 5


Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 5.

Date Version Récapitulatif
04/2009 5.21 Nouveau
  1. Le support du conditionneur de signal a été étendu de manière à prendre en charge jusqu'à 80 canaux de forme d'onde.
Corrections
  1. La commande de script ScriptRun() acceptait les arguments 0 ou 1, elle accepte désormais 1 ou 2 conformément à la documentation.
  2. Le fait d'assigner un double avec la valeur entière la plus négative possible à un nombre entier donnait une erreur.
  3. Les canaux virtuels pour lesquels un processus de canal était appliqué ou comportant des canaux de base avec un processus de canal ne s'invalidaient pas correctement, ce qui entraînait des tracés d'artefacts en ligne.
  4. Si le dialogue de lissage était ouvert, le fait d'ajouter des marqueurs clavier ou TextMark réinitialisait les paramètres du dialogue de lissage.
  5. Dans l'éditeur de séquence graphique, le fait de définir une impulsion CNA Single pulse, amplitude change on repeat avec un changement négatif ne générait pas de changements de sortie si le champ Change était négatif.
  6. Le fait de taper sur la touche Esc dans une autre application pouvait entraîner l'interruption d'un script Spike2.
  7. Les recherches Within thresholds et Outside thresholds ne fonctionnaient pas sur des canaux d'événement tracés en tant que taux ou fréquences.
  8. Les valeurs NaN (not a number) et INF (infinity) dans les canaux RealWave pouvaient entraîner des corruptions d'images ou des comportements erratiques sur certaines cartes graphiques pour lesquelles l'accélération était activée.
  9. La commande de script FileSaveAs() ne vérifiait pas les chemins d'accès illégaux ou inexistants, ce qui pouvait entraîner des boîtes de message affichant une erreur au lieu de retourner un code d'erreur négatif.
  10. Dans l'éditeur de séquence graphique, le fait de définir une CNA pour aller jusqu'à la valeur CNA de pleine échelle ne fonctionnait pas correctement.
  11. Le fait d'ajouter un canal virtuel provoquait une actualisation d'écran inutile.
05/2008 5.20 Nouveau
  1. Le compilateur de scripts détecte désormais des erreurs dans l'utilisation des tableaux qui n'étaient auparavant pas détectées avant que le script soit lancé. Par exemple : var x, y[3]; x := y; génère désormais une erreur compile-time.
Corrections
  1. Dans un fichier dont la longueur dépassait la moitié de la durée maximale autorisée, un affichage de sonogramme pouvait ne pas afficher les données situées au-delà de la moitié de cette durée maximale.
  2. Si vous utilisiez DlgValue$() dans un dialogue d'utilisateur pour changer un champ de chaîne comportant une liste déroulante d'alternatives, le champ était modifié, mais le résultat de DlgShow() pouvait conserver la valeur antérieure.
  3. Si vous arrêtiez un échantillonnage en ayant désactivé l'écriture sur disque sur un ou plusieurs canaux, vous risquiez de générer un fichier de données incorrectement terminé. L'utilitaire SonFix peut réparer de tels fichiers sans occasionner de perte de données. Un fichier comportant une telle erreur pourra avoir un comportement imprévisible au sein de Spike2 s'il n'est pas réparé.
  4. La commande ViewTrigger(-5) ne retournait pas l'action du curseur 0.
  5. La sortie de forme d'onde Offline du menu Sampling et la commande de script PlayOffline() ne fonctionnaient pas lorsque l'appareil de sortie était un Power1401 mk II.
  6. Si un script comportait plus de 32 767 lignes, vous pouviez créer des points d'interruption, mais le marqueur n'apparaissait pas et le script ne défilait pas jusqu'à la bonne ligne.
  7. Il était possible de crasher Spike2 en re-numérotant les curseurs horizontaux si ceux-ci ne comportaient pas de numéros consécutifs commençant par 1.
  8. Les changements apportés à la façon dont Microsoft Outlook Express traite les fichiers partagés empêchaient la commande Send Mail de fonctionner pour les fichiers de données Spike2. Nous effectuons désormais une copie du fichier de données avant de l'envoyer. Cela pourra être un peu lent pour les fichiers volumineux et il vous faudra disposer de suffisamment d'espace pour accommoder 2 copies supplémentaires du fichier de données.
  9. Le fait de supprimer le canal situé le plus haut au sein d'un groupe de canaux surtracés avec des axes y verrouillés et un curseur horizontal pouvait faire crasher Spike2.
  10. Les commandes de script Print(), Print$() et PrintLog() pouvaient produire une sortie tronquée si elles imprimaient plus de 255 caractères.
09/2007 5.19 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais échantillonner avec l'interface Power1401 mk II.
Corrections
  1. Dans le séquenceur graphique, les commandes qui attendent qu'un canal passe une certaine limite (seuil/plafond, intérieur/extérieur) pouvaient mettre à l'échelle ces limites de façon incorrecte.
  2. Le fait de changer le canal de forme d'onde dans le dialogue de filtre FIR ou IIR ne mettait pas à jour l'axe de fréquence dans la vue de réponse.
  3. Lorsque l'éditeur de texte ouvrait un fichier, si le 32 767ème caractère du fichier était CR (Carriage Return) et le caractère suivant LF (Line Feed), il modifiait la paire CR LF en CR CR.
07/2007 5.18 Nouveau
  1. Le compilateur de scripts supporte environ 16 fois plus de texte littéral. Un texte littéral est une chaîne insérée entre des doubles guillemets : "voici un exemple de texte littéral".
  2. Importateur DSI : la version 5 du format de données DSI utilise des fichiers cryptés. Pour lire ces fichiers, il vous faut acheter une clé USB spéciale DSI. Contactez CED pour de plus amples informations. La clé USB n'est pas nécessaire pour lire les anciens formats.
  3. Importateur Biopac : supporte désormais les fichiers de la version 45 de ce format.
  4. Importateur MED64 : une nouvelle case à cocher permet de réunir toutes les sections de données du fichier en un flux continu unique. Le fichier de sortie créé contient désormais suffisamment d'espace pour 128 canaux (jusqu'à 64 d'entre eux pouvant contenir des données importées). Ceci vous permet de créer un canal WaveMark depuis n'importe quelle forme d'onde d'entrée.
  5. Importateur Axon : celui-ci accepte désormais les fichiers créés avec la version 2 de la bibliothèque utilisée dans PClamp 10.
  6. Importateur CED CFS : met désormais correctement à l'échelle les fichiers contenant des canaux de données stockées sous forme de nombres à virgule flottante de précision double.
Corrections
  1. Si vous utilisiez la vue ‘'Measure to XY'' avec l'option 'All channels use same X' (tous les canaux utilisent le même axe x), puis utilisiez la fonction ‘‘then Copy As Text'' (puis copier sous forme de texte), la valeur de l'axe x pouvait être omise de la sortie si un point de données n'était pas visible pour le premier canal.
  2. Il était possible de crasher Spike2 en créant au moins trois canaux virtuels, en supprimant celui dont le numéro était le plus faible, puis en créant un nouveau canal virtuel pour remplacer le canal supprimé.
  3. Il était possible de raccrocher Spike2 pendant un échantillonnage en créant un nouveau canal en utilisant une recherche par curseur actif pour un dépassement de seuil sur un canal avec le traitement de canal DCRemove.
03/2007 5.17 Nouveau
  1. Les boîtes de dialogue Add Item et Delete Item du tampon mémoire devinent de façon plus efficace ce qu'elles doivent proposer dans le champ temporel lorsque vous ouvrez les dialogues.
Corrections
  1. Les histogrammes comportant des axes y verrouillés et décalés et plus d'un 1 bin par pixel sont désormais correctement tracés.
  2. La commande de script YAxisLock() repeignait la fenêtre. Désormais elle se contente de l'invalider.
  3. Il était possible de générer une fausse "error reading data" lorsqu'on créait un canal virtuel à partir d'un script.
  4. Il était possible de crasher Spike2 en prenant la corrélation de forme d'onde des canaux WaveMark ou des canaux de forme d'onde avec des trous.
  5. Les canaux virtuels n'étaient pas toujours retracés lorsqu'un canal duquel ils dépendaient était supprimé ou ajouté.
  6. Les canaux virtuels qui utilisaient la commande RM() n'invalidaient pas correctement lorsque le canal RealMark changeait.
  7. L'enregistrement des mouvements du curseur vertical dans une vue de résultat utilisait des positions au lieu de numéros de bin.
  8. Recording of horizontal cursor movement set the wrong channel number.
  9. Les recherches rétroactives dans les canaux utilisant un filtre de marqueur n'étaient pas toujours correctement effectuées. Le symptôme le plus courant était un tracé incorrect des données RealMark.
  10. Si vous utilisiez la commande de script PlayWaveCycles() pour modifier le comptage de cycles d'une surface faisant partie d'une liste de surfaces actives, le changement du comptage de cycle ne prenait pas toujours effet au moment du prochain passage de la surface.
  11. Le fait de changer le canal déclencheur d'un affichage raster dans une vue temporelle ne provoquait pas de mise à jour à l'écran.
  12. Vous pouvez désormais régler la base de temps d'échantillonnage à moins de 2 microsecondes pour un Micro1401 mk II.
  13. Une recherche rétroactive de canal virtuel par curseur actif pouvait interrompre Spike2 ou ne donner aucun résultat si la recherche commençait près du début d'un fichier.
  14. Vous pouvez désormais lire une configuration d'échantillonnage à partir d'un fichier de données dont la base temporelle n'est pas la microseconde. Auparavant, l'importation était effectuée comme si la base temporelle était d'une microseconde.
  15. Le fait d'utiliser un script pour fermer un dialogue sur des régions de curseur ou des valeurs de curseur pouvait faire crasher Spike2.
09/2006 5.16 Nouveau
  1. Utilise les pointeurs de souris standard à chaque fois que cela est possible. Ceci permet à l'utilisateur de choisir ses pointeurs de souris favoris.
  2. Vous pouvez désormais lire les vues de résultat de moyennage de forme d'onde sauvegardées par Spike2 version 6 et utilisant la nouvelle option de comptage d'éléments par bin. Les comptages d'éléments sauvegardés sont ignorés dans la version 5.
Corrections
  1. Il était possible de crasher une vue XY en faisant passer un canal d'une taille extensible à une taille fixe, puis en ajoutant de nouvelles données.
  2. Dans le dialogue de mode de tracé, si vous cliquiez sur le bouton Draw avant de modifier le bord d'un canal de niveau, les bords de niveau par défaut étaient appliqués.
  3. La commande File/Resources/Apply Resource File supprime désormais tous les canaux virtuels avant d'appliquer le fichier ressource. Auparavant, il était possible d'obtenir des copies multiples de canaux virtuels portant toutes le même numéro de canal.
  4. Il était possible de crasher Spike2 en entrant une chaîne de spécification de canal erronée dans le dialogue de mode de tracé.
  5. Le fait de supprimer le premier d'un ensemble de canaux Overdraw WM regroupés ne fait plus apparaître les canaux OverDraw WM dans la zone de défilement de l'écran.
  6. La commande de script ChanSave() enregistre désormais correctement.
  7. Vous pouvez désormais utiliser VirtualChan(chan%, 0) pour déterminer si un canal est un canal virtuel. Auparavant, cela stoppait le script avec un message d'erreur si le canal n'était pas virtuel.
  8. Si un calcul de moyenne était effectué sur des formes d'onde comportant des trous en mode d'affichage de moyenne, les sections de la moyenne qui correspondaient aux balayages tronqués du fait desdits trous étaient trop fortement pondérées.
  9. Vous pouvez désormais utiliser Alt+glissement de souris pour mesurer une largeur temporelle lorsque l'axe x est en mode heure locale. Auparavant, l'heure de démarrage du fichier était ajoutée à la différence temporelle affichée.
Changements
  1. La moyenne de forme d'onde aligne désormais les données sur le point le plus proche du déclencheur, et non plus sur le premier point après le déclencheur. Ceci réduit le défaut d'alignement moyen du déclencheur et des données (de 0,5 x échantillon à 0,25 x échantillon). La page Edit/Preferences/Compatibility comporte une option permettant d'utiliser l'ancien comportement.
05/2006 5.15 Nouveau
  1. Les curseurs actifs peuvent désormais effectuer une recherche arrière en mode points de données sur les canaux virtuels.
  2. Les formes d'onde en spline cubique étant écrêtées dans les directions y exportent désormais vers des métafichiers améliorés sous forme de courbes. Elles étaient auparavant exportées sous forme de lignes.
  3. Les chaînes littérales d'un script ne sont plus limitées à 255 caractères.
  4. La commande de script Help(0, fileName$) est désormais mise en œuvre conformément à la documentation. Par ailleurs, Help(0) ferme désormais tout fichier d'aide ouvert.
  5. Dan les lissages exponentiels, vous pouvez désormais définir des étendues de constante de temps qui croisent le zéro. Auparavant, elles devaient être soit entièrement positives, soit entièrement négatives.
  6. Si vous créez des n-trodes à partir de canaux de forme d'onde multiples avec différents facteurs d'échelle de canal, Spike2 tente désormais de préserver les échelles de canal. Vous pouvez désactiver cela (pour reproduire l'ancien comportement) dans le dialogue Preferences Compatibility du menu Edit. Auparavant, il était supposé que tous les canaux avaient la même échelle que le premier canal sélectionné.
  7. Le support de conditionneur de signal a été étendu pour le 1902 de manière à supporter les nouvelles fonctionnalités du 1902 Mk IV. La famille de commandes CondXXXX()a également été étendue.
  8. L'importateur de fichiers DSI crée désormais un canal de marqueur textuel à partir des fichiers log DSI.
  9. L'importateur EDF supporte désormais le format de fichier EDF+ pour les données continues et épisodiques.
  10. L'importateur Plexon DDT a été étendu de manière à correctement nommer les canaux de fichiers dont certains canaux sont éteints.
  11. Le nom de canal MC_Rack WaveMark inclut désormais l'ID de classement de canaux et l'ID d'amplificateur.
  12. Il existe une version préliminaire d'un importateur de format binaire Grass-Telefactor Polyview.
  13. La spécification du ' Listener ' (un programme séparé qui s'auto-enregistre auprès de Spike2 et est informé des événements d'échantillonnage de données) est inclue sur le disque d'installation, accompagnée d'un exemple de code. Cette spécification est la même que celle que nous avons utilisée pour écrire l'application S2Video.
  14. Le système de classement SON a changé de version afin de permettre à la version 5 de Spike2 de lire les fichiers comportant jusqu'à 400 canaux générés par le système d'importation de fichiers et par la prochaine grande mise à niveau de Spike2. La version 5 de Spike2 créera des fichiers pouvant comporter jusqu'à 256 canaux.
Corrections
  1. ChanFit() et les commandes de script apparentées pouvaient crasher si vous demandiez un canal inexistant.
  2. La commande de script SSClassify(1, ...) ne déclenchait pas de passage de classement rapide au sein des données.
  3. Le fait de sélectionner un rectangle pour un zoom avant/arrière ou pour des mesures pouvait embrouiller l'écran si la sélection faisait défiler la fenêtre.
  4. Vous pouvez désormais entrer des nombres dans les champs "%" et "Steps" des dialogues de mise en grappe. Auparavant, il était uniquement possible d'utiliser les boutons fléchés. Les touches de chiffre étant également utilisées pour définir la classe des événements dans l'ellipse sélectionnée, les marques de sélection sont désormais mises en gris lorsque les touches de chiffre ne sont pas disponibles pour la définition des classes d'événement.
  5. La commande de script LastTime() ne fonctionnait pas sur un canal virtuel dépendant uniquement de canaux d'événement.
  6. Le séquenceur graphique ne génère plus de touches et boutons pour les segments non utilisés.
  7. Le séquenceur graphique définit correctement les limites de "Delay" et "Wait until time" et les affiche de manière plus appropriée.
  8. Le séquenceur graphique désactive le champ " then " pour la piste de contrôle principale de manière plus appropriée.
  9. Si vous réglez la largeur de ligne sur une taille de plus de 1 pixel pour les axes, la bordure de la fenêtre de clé de vue XY (définie par l'épaisseur de l'axe) n'embrouille plus l'affichage lorsque vous faites glissez la clé.
  10. Les commandes d'optimisation de l'affichage de vue XY n'incluent plus les canaux invisibles dans le calcul de l'étendue de l'affichage.
  11. L'éditeur de séquence graphique pouvait afficher et générer des sorties numériques incorrectes lorsque l'état initial d'une ligne numérique était réglé à un niveau élevé.
  12. L'éditeur de séquence graphique ne traite plus la touche Enter comme une demande de fermeture du dialogue lorsque un champ numérique est édité.
  13. Vous pouvez désormais supprimer les fanions avec ExportChanList(0).
  14. ExportRectFormat() n'écrase plus le délimiteur de chaîne si vous ne définissez pas de séparateur d'article.
  15. La commande " Export As Spreadsheet text " du menu File et la commande " Copy for Spreadsheet output " du menu Edit pouvaient avoir des cellules vides devant normalement contenir des données.
  16. Le titre utilisé pour l'impression de gabarits de pointe affichait le numéro de canal -1.
  17. Lorsque la commande de script FileConvert$() étaient utilisée en mode de reconnaissance automatique de type de données, elle pouvait échouer en raison d'un problème au niveau de l'importateur ASCII (fichier texte).
  18. La commande Process() en mode Gated enregistre désormais correctement.
  19. Il était possible de crasher Spike2 avec la commande Close All sur une vue temporelle (Ctrl+ Close menu File) si les curseurs actifs étaient définis de manière à traiter vers un canal.
  20. Dans les dialogues de mise en grappe, les commandes portant sur la vue le long des axes X, Y et Z ne réglaient pas les positions du curseur de rotation.
  21. Si vous utilisiez les filtres IIR du langage de script pour filtrer un tableau, vous obteniez des résultats incorrects pour les filtres de type Chebyshev d'ordre 2 et 3.
Changements
  1. Les commandes de filtre IIRLp(), IIRHp(), IIRBp() et IIRBs()ne vous permettent plus d'omettre l'argument order% pour le filtre. La méthode recommandée pour définir un filtrage arrière est de régler l'argument flags% sur 1, et non pas -1 (-1 reste cependant accepté). Ces modifications permettent à la version 6 de Spike2 d'améliorer ces commandes sans nuire aux anciens scripts.
01/2006 5.14 Nouveau
  1. The importer for Axon files now recognises TextMark data channels.
  2. The importer for Plexon files now recognises library version 105 files and has been extended to import RealMark and Keyboard channels.
  3. The BIOPAC file importer now recognises version 43 files.
  4. The Alpha Omega file importer now imports .MAP files.
  5. There is a new file importer for .HLR version 3 and 4 files.
Corrections
  1. La vue XY ne respectait pas toujours les couleurs de fond de vue et d'application.
  2. Le scroller du dialogue Marker Filter dans la liste de codes ne suivait pas l'élément sélectionné lorsque vous changiez de couche. Nous avons modifié ce comportement de manière à ce que le changement de couche ne change pas la position de la liste ; cela semble en effet plus naturel et plus pratique.
  3. Dans le lissage de courbe interactif, l'estimation du coefficient initiale fonctionne désormais correctement lorsque le début des données est différent du point de référence.
  4. Dans les dialogues de mise en grappe, les touches d'accélération 0 à 9 et Ctrl+Shift+0 à 9 fonctionnent désormais, de même que l'élément de menu "Clear all visible codes".
  5. L'espacement d'axe imposé avec un axe y inversé (les valeurs de l'axe décroissent au fur et à mesure que vous montez) fonctionne désormais.
  6. La commande Rm() dans une expression de canal virtuel étaient très peu efficace si il y avait un grand nombre de points de données RealMark. Elle est désormais beaucoup plus rapide.
  7. Il était possible de crasher Spike2 si vous ouvriez un fichier de vue XY auquel était associé un fichier de ressources défini pour des données classées alors que le fichier XY contenait des données non classées.
  8. Le fait d'utiliser le débogueur pour passer à une ligne située près de la fin d'un script très volumineux pouvait crasher Spike2. Le script affecté comportait plus de 18 000 lignes et compilait plus de 111 000 instructions.
  9. DlgShow() ne détectait pas l'utilisation d'une variable ou d'un tableau entier avec un champ réel. Auparavant, aucune donnée n'était transférée. Ceci est désormais signalé comme une erreur.
  10. DlgShow() ne traitait pas correctement les tableaux réels utilisés avec un champ entier. Cela fonctionne désormais correctement.
  11. Les mesures de curseur effectuées sur des canaux WaveMark tracés en tant que fréquence moyenne, fréquence instantanée ou taux ne sont plus obligées de traiter le canal comme si celui-ci était dessiné sous forme de points.
  12. Il était possible de crasher Spike2 en supprimant le canal de données utilisé par le dialogue Principal Component Analysis.
09/2005 5.13 Nouveau
  1. Les scripts tournent désormais un peu plus rapidement que sur la version 5.12. L'amélioration peut atteindre 10 %.
  2. La commande de script FileSaveAs() accepte désormais un argument type% de -2 pour les vues de résultat et XY. Ceci permet à l'utilisateur de choisir le type de fichier dans lequel il souhaite sauvegarder.
  3. Les commandes de tableau du séquenceur de sortie sont désormais supportées par le 1401plus.
  4. Il existe une nouvelle commande FitData() qui reflète la commande ChanFit().
  5. Vous pouvez désormais ajuster une sinusoïde sur vos données de façon interactive et avec les commandes ChanFit() et FitData().
  6. Dans le dialogue Marker Filter, vous pouvez désormais choisir le format d'affichage des codes de marqueur. D'autre part, le fait de cliquer sur un masque de marqueur fait désormais défiler la liste jusqu'à l'élément du masque sur lequel vous avez cliqué.
  7. L'importateur de fichiers DSI supporte désormais les données avec des fichiers aux paramètres multiples.
Corrections
  1. Spike2 pouvait crasher en définissant un dialogue utilisateur avec une fonction de changement, puis en définissant des valeurs de champ depuis ladite fonction de changement.
  2. Dans un dialogue utilisateur, vous ne pouviez pas régler la cible de saisie de dialogue avec DlgEnable() depuis une fonction de changement ou une fonction à bouton.
  3. Le fait de redimensionner des zones de canal pendant que la vue temporelle défile (par exemple en cours d'échantillonnage) n'embrouille plus l'écran.
  4. Dans une vue XY, si la commande de script FileSaveAs() ouvrait un dialogue File Save en utilisant -1 en tant qu'argument type%, l'utilisateur pouvait changer le type de fichier et cela modifiait l'extension de fichier utilisée, sans pour autant modifier le format de fichier. Désormais, le type de fichier ne peut plus être modifié.
  5. Si vous supprimiez des éléments de vue XY dans un canal qui était ordonné selon X ou Y, l'ordre de classement n'était pas correctement actualisé.
  6. L'éditeur de séquence graphique ne vous permet plus de spécifier des pulsations de longueur nulle.
  7. La commande de script BurstRevise() prend désormais en compte tout filtre de marqueur étant défini pour un canal.
  8. La commande de script ChanSave() n'acceptait qu'un nombre entier en tant qu'argument pour un canal source. Elle accepte désormais une spécification de canal, conformément à la documentation.
  9. Si un évènement se produisait au temps maximal d'un fichier, Spike2 pouvait s'immobiliser dans certains modes de tracé.
  10. L'enregistrement de script de MeasureToXY() et MeasureToChan() en mode points a été amélioré.
  11. Si une configuration d'échantillonnage crée des vues dupliquées, les vues dupliquées ne dupliquent plus les curseurs horizontaux de la vue originelle.
  12. Spike2 ne crashe plus si vous utilisez Edit WaveMark sur un canal WaveMark avec moins de 6 points de données par trace.
  13. Si vous lisiez une configuration d'échantillonnage depuis un fichier de données, les canaux CAN n'étaient acceptés que s'ils avaient un numéro de port de 0-15 et si les ports 8-15 étaient mappés sur 0-7.
  14. Si vous utilisiez la commande de script ChanWriteWave() pour remplacer les données au début d'un canal, puis si vous créiez ou supprimiez un canal différent, il était parfois possible de lire les données de l'ancienne forme d'onde.
  15. Si vous définissiez une forme d'onde pour la sortie en utilisant la fonction Play Waveform du dialogue Sampling Configuration ou avec la commande de script PlayWaveAdd(), et si les nombre de canaux et de points étaient tous deux impairs, un point supplémentaire était généré en sortie.
  16. Si vous utilisiez la commande Power Spectrum sur un canal auquel était attaché le traitement de sous-échantillonnage de canal, il était possible d'obtenir une fausse erreur si l'aire de données sélectionnée pour l'analyse était un multiple exact de la taille du bloc FFT.
  17. XYSetChan() ne fonctionnait pas correctement lorsqu'elle était utilisée avec des canaux multiples. La valeur retournée n'était pas correctement documentée lorsqu'elle était utilisée avec des canaux multiples.
  18. Dans les dialogues de forme de pointe, l'option de chargement et sauvegarde de gabarit ne listait pas les gabarits pour les canaux dupliqués.
  19. Les commandes XYInRect() et XYInCircle() ne fonctionnaient pas correctement si la taille du rectangle ou du cercle était inférieur à 1 pixel sur l'écran.
  20. Spike2 pouvait crasher en changeant le canal d'un canal horizontal que l'on faisait glisser depuis un script au sein d'une routine de temporisation de barre d'outils ou de dialogue.
  21. La commande de script FileSaveAs() demandait systématiquement un écrasement par réécriture de fichier si la commande provoquait une ouverture du dialogue File Save, quel que soit l'argument yes%.
  22. Le nombre d'octets affichés dans le dialogue Output Waveform pouvait être erroné d'une valeur de 2 et les tailles d'octet affichées dans l'onglet Play Waveform du dialogue Sampling Configuration pouvaient être erronées d'une valeur de 1. Ce problème était d'ordre cosmétique ; Spike2 utilisait les bonnes tailles au niveau interne.
Changements
  1. La commande de script XYInRect() traite l'intérieur d'un rectangle comme allant de la coordonnée inférieure jusqu'à, mais sans inclure, la coordonnée supérieure. Auparavant, la coordonnée supérieure était incluse.
05/2005 5.12 Nouveau
  1. Nous avons éliminé la plupart des papillotements se produisant avec des mises à jour de fenêtre fréquentes, par exemple en cours d'échantillonnage. Il est possible que la nouvelle méthode de tracé soit plus lente avec votre matériel ; vous pouvez désactiver le tracé sans papillotement dans la page Edit Preferences Compatibility.
  2. Il existe une nouvelle page Edit Preferences Scheduler, qui vous permet de contrôler la manière dont Spike2 gère le temps pour le traitement de fond. Spike2 n'est plus aussi vorace en temps CU pendant l'échantillonnage.
  3. Le nombre maximum de duplicata pour un canal a été augmenté de 26 à 52. Les 26 premiers duplicata affichent les numéros de canal en utilisant les caractères a à z. Les 26 duplicata suivants utilisent A à Z.
  4. La taille maximale d'un script compilé a été multipliée par 16.
  5. La nouvelle commande YieldSystem() vous permet de mettre en veille le thread utilisateur de Spike2 à partir d'un script.
  6. Il existe une nouvelle commande de script PlayOffline() adaptée au dialogue Play Offline du menu Sample.
  7. En vue temporelle, Copy Spreadsheet vous permet désormais d'utiliser n'importe quel intervalle de temps ; auparavant, il était restreint aux multiples entiers de la résolution temporelle du fichier.
  8. Les fonctions de script ChanList() et Chan$() (cette dernière étant nouvelle) supportent les noms de canal symboliques (m1a par exemple).
  9. Lors d'un échantillonnage avec affectation automatique de nom de fichier, Spike2 se remémore désormais le numéro du dernier fichier utilisé, ce qui permet de gagner du temps lorsque l'on recherche un nom disponible dans un grand nombre de fichiers. Spike2 affiche désormais une boîte de message s'il vient à manquer de noms de fichier.
  10. Plusieurs dialogues retardaient la vérification d'erreur numérique jusqu'à ce que vous déplaciez la cible de saisie vers un autre élément. La vérification d'erreur est désormais effectuée au fur et à mesure que vous tapez et les caractères illégaux sont rejetés.
  11. L'éditeur de séquence graphique propose des explications supplémentaires concernant les conditions d'erreur. Par ailleurs, les éléments qui ne peuvent être placés que sur la piste de contrôle montrent désormais systématiquement le point d'insertion sur ladite piste de contrôle, quelle que soit la position verticale de la souris.
  12. L'éditeur de séquence graphique vous permet désormais de copier la section de séquence en cours vers une rangée de sections, ceci afin de simplifier la préparation d'une liste de stimuli similaires.
  13. Lorsque vous placez une forme d'onde arbitraire dans l'éditeur de séquence graphique, s'il existe des formes d'onde définies dans la configuration d'échantillonnage, il vous demandé d'en choisir une. Vous pouvez double-cliquer l'icône de forme d'onde arbitraire sur la piste de contrôle pour changer la forme d'onde associée.
  14. Vous pouvez désormais annuler les changements de couleur effectués sur les vues et canaux. Il n'est en revanche pas possible d'annuler les changements de couleur au niveau de la palette ou de l'application ; ces changements s'appliquent en effet à toute l'application et le système d'annulation est basé sur les changements apportés aux vues.
  15. Le dialogue de valeurs de curseur et la commande de script ChanValue() retournent désormais des valeurs interpolées (sur la base du mode de tracé) pour les canaux de forme d'onde en vue temporelle. Vous pouvez désactiver ce comportement sur la page Edit Preferences Compatibility.
  16. Nous avons amélioré l'algorithme qui définit le nombre de décimales utilisées pour représenter le temps lorsque des données sont exportées en texte.
  17. DlgEnable() vous permet désormais de choisir l'élément de dialogue auquel est appliqué la cible de saisie.
  18. Vous pouvez désormais utiliser le curseur haut/bas pour changer la valeur d'un champ de dialogue utilisateur qui commande la rotation.
  19. L'importateur de fichiers texte a été révisé de manière à ce qu'il puisse importer une plus grande diversité de formats d'entrée.
  20. Le dialogue de lissage affiche désormais des messages d'erreur si les champs d'entrée sont illégaux.
Corrections
  1. Les donnés de vue temporelle et de résultat tracées en mode forme d'onde, ligne d'horizon ou spline cubique avec des lignes épaisses n'était pas toujours parfaitement tracées avec un défilement de souris.
  2. Lorsque le dialogue Set Marker Codes était ouvert en cliquant du bouton droit de la souris, il ne sélectionnait pas automatiquement le canal cliqué.
  3. Le dialogue Edit WaveMark commençait systématiquement avec le premier code de marqueur mis en évidence, quel que soit l'ensemble de couches à utiliser dans la configuration. Il met désormais en évidence le code de marqueur qui sera utilisé.
  4. Spike2 pouvait crasher si vous fermiez un fichier de données alors que les deux dialogues de mise en grappe Edit WaveMark et WaveMark étaient ouverts.
  5. Les dialogues KMeans et Normal Mixtures activent désormais le dialogue de mise en grappe à leur fermeture.
  6. Le dialogue KMeans rapporte désormais correctement les valeurs de pondération de l'utilisateur.
  7. L'enregistrement du dialogue de canal virtuel omettait un crochet fermant.
  8. La commande Standard Display du menu View effaçait l'ensemble de canaux sélectionné, mais ne donnait pas les numéros de canal, de telle sorte que les canaux avaient toujours l'air d'être sélectionnés.
  9. Le bouton 'Add to online' du dialogue Output Waveform est désormais désactivé si la forme d'onde sélectionnée dépasse la taille limite de 32 Mo. Auparavant, la taille maximale n'était pas imposée avant que vous tentiez de charger la forme d'onde dans le 1401 en vue d'un échantillonnage. Si votre 1401 n'a pas assez de mémoire pour charger la forme d'onde, vous recevrez toujours un message au moment de l'échantillonnage.
  10. Les tailles des dialogues de valeurs de curseur, régions de curseur et forme de pointe ne peuvent être que des multiples d'une largeur de colonne fixe. Si un changement de taille faisait sortir tout le dialogue du champ de l'écran, il était difficile de le restaurer. Désormais, lorsque vous demandez à afficher ces dialogues, ils se centrent d'eux-mêmes s'ils sont totalement hors de l'écran.
  11. L'éditeur de séquence graphique génère désormais correctement : branchement sur réponse avec temporisation, branchement sur comparaisons de temps et arithmétique variable/temps. Ils utilisaient tous des tics de séquenceur au lieu de tics de fichier pour la conversion de valeur.
  12. L'éditeur de séquence graphique peut désormais traiter les sorties arbitraires qui se chevauchent.
  13. Si vous ouvriez le dialogue de lissage depuis la barre de menu, et si le canal 1 n'existait pas ou n'était pas valide, le dialogue de lissage ne fonctionnait pas correctement avant que vous changiez de sélecteur de canal.
  14. La sortie Copy Spreadsheet pour les canaux d'évènement tracés en mode points ou lignes n'utilise plus 6 décimales pour afficher les nombres entiers.
  15. Dans le dialogue New WaveMark, lorsque la source de données est un canal de forme d'onde, la largeur du gabarit est désormais restaurée à partir de la configuration sauvegardée. Auparavant, elle était limitée à un maximum de 28 points.
  16. La commande de script MeasureToChan()permet désormais les types 2 et 3 pour les canaux d'évènement.
  17. La commande de script SetWaveCrl() plaçait une limite de 30 000 emplacements, mais ce n'était le cas pour la version interactive. Le nombre d'emplacements est désormais limité à la longueur du fichier de données, avec un maximum de 10 000 000.
  18. La commande de script SetWaveCrlDC() n'était pas correctement enregistrée.
  19. L'annulation d'un changement d'échelle de l'axe y ne fonctionnait pas dans la version 5.11.
  20. Dans les versions 5.10 et 5.11 du dialogue de grappe PCA, vous ne pouviez pas cliquer du bouton droit de la souris et placer une ellipse.
  21. Si vous régliez une couleur de fond de canal pendant qu'une grille était activée, la grille n'était pas visible.
  22. Si vous surimposez des canaux aux couleurs de fond différentes, seule la couleur de fond du premier canal d'un groupe est utilisée. Auparavant, toutes les couleurs de fond étaient affichées, ce qui pouvait obscurcir les données.
  23. SampleMode(-1) et SampleMode(-2) ne convertissaient pas les valeurs for et every de minutes en secondes lorsqu'elles étaient définies en minutes dans le dialogue.
  24. La commande de script PlayWaveLink$() retournait systématiquement une chaîne vide.
  25. La commande de script ToolbarEnable() fonctionne désormais sur les boutons sans étiquette.
  26. Dans un script, si vous ouvrez un dialogue défini par l'utilisateur depuis la fonction de changement, fonction d'attente ou fonction à bouton d'un dialogue utilisateur, le dialogue originel est désactivé pendant que le nouveau dialogue est utilisé.
  27. Spike2 pouvait crasher si vous définissiez une fonction de changement pour un dialogue défini par l'utilisateur et si la fonction de changement provoquait une erreur de script.
  28. Si vous créiez un dialogue défini par l'utilisateur au sein de la routine d'attente ou de la fonction de changement d'un dialogue défini par l'utilisateur, les dialogues pouvaient devenir embrouillés, ce qui pouvait crasher Spike2.
  29. Le compilateur de script signale désormais une erreur si vous définissez un func ou une proc avec un argument de tableau et donnez une taille de tableau, ainsi par exemple func fred(myArr[23]) est illégal. Auparavant, cette erreur n'était pas détectée, ce qui conduisant à une génération de code erronée.
Changements
  1. Spike2 est désormais beaucoup plus convivial avec les autres applications lorsqu'il échantillonne ou lorsqu'il est en attente et qu'un script est en train de tourner. Si l'un de vos scripts en ligne dépend du comportement précédent, il se peut que vous deviez changer la configuration dans Edit Preferences Scheduler. Pour reproduire la configuration précédente (l'émulation ne sera pas absolument parfaite), réglez tous les champs sur leurs valeurs minimales (1, 0, 0). Ceci n'est pas recommandé.
  2. Si vous utilisiez la commande Calibration du menu Analysis ou la commande de script ChanCalibrate() en mode 'Set scale from mean of time range' ou 'Square wave amplitude (Size) only', cela préservait le décalage de canal, ce qui conduisant à des résultats inattendus lorsque le décalage n'était pas nul. Ces modes préservent désormais le zéro de l'axe y de l'utilisateur, ce qui changera le décalage de canal si le décalage de canal originel n'est pas nul. Vous ne constaterez aucun changement de comportement si le décalage de canal est nul.
  3. Nous acceptons désormais 52 duplicata de canal (voir plus haut). Ceci ne devrait pas causer de problèmes avec les scripts existants.
  4. Si vous utilisez une affectation automatique de nom de fichier pour échantillonner une séquence de fichiers (avec un compteur de répétition non nul), nous avons accéléré la recherche de noms de fichier disponibles en commençant ladite recherche à partir du dernier numéro utilisé plus 1. Ce vous concerne si vous utilisiez une application séparée pour déplacer des fichiers échantillonnés autre part et comptiez sur Spike2 pour réutiliser les anciens noms une fois libres.
  5. La commande de script ChanValue(), utilisée sur un canal basé sur une forme d'onde en vue temporelle, prend désormais en compte le mode de tracé. Pour obtenir l'ancienne valeur, réglez l'argument mode% sur 1 ou désactivez le nouveau comportement dans la page Edit Preferences Compatibility.
02/2005 5.11 Fixes
  1. Dans la révision 5.10,si l'on échantillonne avec des fenêtres de temps dupliquées, le fichier de données est supprimé lorsqu'on fermait la dernière fenêtre de données.
  2. La commande SampleUsPerTime() ne permettait pas la même plage de microsecondes que le dialogue interactif.
  3. Un fichier de configuration d'échantillonnage sauvegardé (.s2c) était parfois plus grand que nécessaire. Si vous estimez que vous possédez un fichier de ce type, chargez-le et sauvegardez-le dans un fichier nouveau.
  4. Si vous défilez une fenêtre affichée, avec une grille affichée, il est possible que des lignes de grille soient tracées trop fines d'un point.
  5. Les données tracées en mode SkyLine, avec des lignes épaisses, présentent désormais des coins plus net. En outre, elles se tracent mieux lorsqu'on les défile latéralement dans une vue de temps.
  6. Il était possible d'ajuster la plage de temps du Spike Monitor ainsi que les champs de comptage des pointes au moyen des tournettes, mais on ne pouvait pas les modifier.
  7. Si l'on modifie l'épaisseur d'une ligne dans les Préférences du menu Edit, puis que l'on clique sur OK, les nouveaux réglages sont appliqués immédiatement.
Changements
  1. On a modifié les couleurs utilisées pour les boutons dans le Spike Monitor, car le jaune se voyait difficilement avec certaines gammes de couleur de Windows XP.
01/2005 5.10 Nouveau
  1. La nouvelle fenêtre de suivi de pointe affiche tous les canaux WaveMark (forme de pointe) canaux en un fichier de données.
  2. Vous pouvez régler la couleur de fond de la forme de pointe et des fenêtres de suivi de pointe indépendamment de la couleur de fond des vues temporelles.
  3. Le nouveau dialogue New WaveMark préserve la position de curseur 0 lorsque vous créez un nouveau canal en mode rapide.
  4. Le dialogue Edit WaveMark préserve la position de curseur 0 (lorsque cela est possible) lorsque vous reclassez les canaux en mode rapide.
  5. Les mesures de curseur et la valeur retournée de ChanValue() pour les données RealMark tracées en tant que forme d'onde sont désormais des interpolations entre les valeurs des données.
  6. Spike2 ajuste désormais les couleurs de premier plan des éléments si celles-ci sont identiques à la couleur de fond afin de les rendre visibles. Ceci est particulièrement utile dans les dialogues de forme de pointe.
  7. Addition de boutons pour une étendue d'axe y symétrique au dialogue de l'axe y.
  8. En vue de script, la touche F4 compile le script et la touche F5 le lance. En vue de séquence de sortie, la touche F4 vérifie la syntaxe de la séquence.
  9. La taille de la zone d'affichage de numéro de canal en vues temporelles et de résultat se règle désormais automatiquement de manière à ce que tous les numéros de canal soient visibles.
  10. Les numéros de canal pour les canaux virtuels et les canaux de mémoire s'affichent désormais en tant que noms symboliques (par exemple v1, v2, m1, m2 au lieu de 701, 702, 401, 402). Les canaux dupliqués s'affichent déjà en tant que noms symboliques, ainsi par exemple le premier duplicata du canal s'affiche en tant que 20a. Les duplicata de canaux virtuels et de mémoire s'affichent sous la forme v1a, m2c, par exemple.
  11. Dans les dialogues et dans les spécifications de canal données à des commandes de script en tant que chaînes, il vous est désormais possible d'utiliser des noms symboliques en plus de numéros de canal. Nous acceptons en outre désormais 8a..8j, ou 8..8c pour signifier une liste des duplicata du canal 8.
  12. Le dialogue de canal virtuel accepte désormais des noms symboliques pour les canaux ; par exemple, on peut utiliser Ch(m1) au lieu de Ch(401).
  13. La commande de script DupChan()accepte désormais -2 comme le second argument pour obtenir le numéro de duplicata correspondant à un canal.
  14. Dans l'éditeur de script, si l'on utilise la touche F1 après avoir tapé la parenthèse gauche d'une fonction incorporée, on ouvre la page d'aide pour cette même fonction. Auparavant, il fallait taper la parenthèse de gauche, puis replacer le caret de texte dans le nom de la fonction pour que ceci fonctionne.
  15. La nouvelle commande BRWEndian() permet de lire et d'écrire des fichiers binaires en format grand-boutiste ainsi que dans le format petit-boutiste standard pour PC.
  16. Si Spike2 échantillonne ou exécute un script, il essaie d'empêcher le système de suspendre ses activités à cause de l'absence d'activités de l'utilisateur. Maintenant, il engage un fichier d'échantillonnage quelconque en cas de déchargement de pile ou de réception d'un signal de coupure de l'alimentation du système.
  17. Si Spike2 est l'application active, et échantillonne ou exécute un script, il essaie d'empêcher le déclenchement de circuits économiseurs.
Corrections
  1. Les donnés de vue temporelle et de résultat tracées en mode forme d'onde, ligne d'horizon ou spline cubique avec des lignes épaisses n'était pas toujours parfaitement tracées avec un défilement de souris.
  2. Lorsque le dialogue Set Marker Codes était ouvert en cliquant du bouton droit de la souris, il ne sélectionnait pas automatiquement le canal cliqué.
  3. Le dialogue Edit WaveMark commençait systématiquement avec le premier code de marqueur mis en évidence, quel que soit l'ensemble de couches à utiliser dans la configuration. Il met désormais en évidence le code de marqueur qui sera utilisé.
  4. Spike2 pouvait crasher si vous fermiez un fichier de données alors que les deux dialogues de mise en grappe Edit WaveMark et WaveMark étaient ouverts.
  5. Les dialogues KMeans et Normal Mixtures activent désormais le dialogue de mise en grappe à leur fermeture.
  6. Le dialogue KMeans rapporte désormais correctement les valeurs de pondération de l'utilisateur.
  7. L'enregistrement du dialogue de canal virtuel omettait un crochet fermant.
  8. La commande Standard Display du menu View effaçait l'ensemble de canaux sélectionné, mais ne donnait pas les numéros de canal, de telle sorte que les canaux avaient toujours l'air d'être sélectionnés.
  9. Le bouton 'Add to online' du dialogue Output Waveform est désormais désactivé si la forme d'onde sélectionnée dépasse la taille limite de 32 Mo. Auparavant, la taille maximale n'était pas imposée avant que vous tentiez de charger la forme d'onde dans le 1401 en vue d'un échantillonnage. Si votre 1401 n'a pas assez de mémoire pour charger la forme d'onde, vous recevrez toujours un message au moment de l'échantillonnage.
  10. Les tailles des dialogues de valeurs de curseur, régions de curseur et forme de pointe ne peuvent être que des multiples d'une largeur de colonne fixe. Si un changement de taille faisait sortir tout le dialogue du champ de l'écran, il était difficile de le restaurer. Désormais, lorsque vous demandez à afficher ces dialogues, ils se centrent d'eux-mêmes s'ils sont totalement hors de l'écran.
  11. L'éditeur de séquence graphique génère désormais correctement : branchement sur réponse avec temporisation, branchement sur comparaisons de temps et arithmétique variable/temps. Ils utilisaient tous des tics de séquenceur au lieu de tics de fichier pour la conversion de valeur.
  12. L'éditeur de séquence graphique peut désormais traiter les sorties arbitraires qui se chevauchent.
  13. Si vous ouvriez le dialogue de lissage depuis la barre de menu, et si le canal 1 n'existait pas ou n'était pas valide, le dialogue de lissage ne fonctionnait pas correctement avant que vous changiez de sélecteur de canal.
  14. La sortie Copy Spreadsheet pour les canaux d'évènement tracés en mode points ou lignes n'utilise plus 6 décimales pour afficher les nombres entiers.
  15. Dans le dialogue New WaveMark, lorsque la source de données est un canal de forme d'onde, la largeur du gabarit est désormais restaurée à partir de la configuration sauvegardée. Auparavant, elle était limitée à un maximum de 28 points.
  16. La commande de script MeasureToChan()permet désormais les types 2 et 3 pour les canaux d'évènement.
  17. La commande de script SetWaveCrl() plaçait une limite de 30 000 emplacements, mais ce n'était le cas pour la version interactive. Le nombre d'emplacements est désormais limité à la longueur du fichier de données, avec un maximum de 10 000 000.
  18. La commande de script SetWaveCrlDC() n'était pas correctement enregistrée.
  19. L'annulation d'un changement d'échelle de l'axe y ne fonctionnait pas dans la version 5.11.
  20. Dans les versions 5.10 et 5.11 du dialogue de grappe PCA, vous ne pouviez pas cliquer du bouton droit de la souris et placer une ellipse.
  21. Si vous régliez une couleur de fond de canal pendant qu'une grille était activée, la grille n'était pas visible.
  22. Si vous surimposez des canaux aux couleurs de fond différentes, seule la couleur de fond du premier canal d'un groupe est utilisée. Auparavant, toutes les couleurs de fond étaient affichées, ce qui pouvait obscurcir les données.
  23. SampleMode(-1) et SampleMode(-2) ne convertissaient pas les valeurs for et every de minutes en secondes lorsqu'elles étaient définies en minutes dans le dialogue.
  24. La commande de script PlayWaveLink$() retournait systématiquement une chaîne vide.
  25. La commande de script ToolbarEnable() fonctionne désormais sur les boutons sans étiquette.
  26. Dans un script, si vous ouvrez un dialogue défini par l'utilisateur depuis la fonction de changement, fonction d'attente ou fonction à bouton d'un dialogue utilisateur, le dialogue originel est désactivé pendant que le nouveau dialogue est utilisé.
  27. Spike2 pouvait crasher si vous définissiez une fonction de changement pour un dialogue défini par l'utilisateur et si la fonction de changement provoquait une erreur de script.
  28. Si vous créiez un dialogue défini par l'utilisateur au sein de la routine d'attente ou de la fonction de changement d'un dialogue défini par l'utilisateur, les dialogues pouvaient devenir embrouillés, ce qui pouvait crasher Spike2.
  29. Le compilateur de script signale désormais une erreur si vous définissez un func ou une proc avec un argument de tableau et donnez une taille de tableau, ainsi par exemple func fred(myArr[23]) est illégal. Auparavant, cette erreur n'était pas détectée, ce qui conduisant à une génération de code erronée.
Changements
  1. Spike2 est désormais beaucoup plus convivial avec les autres applications lorsqu'il échantillonne ou lorsqu'il est en attente et qu'un script est en train de tourner. Si l'un de vos scripts en ligne dépend du comportement précédent, il se peut que vous deviez changer la configuration dans Edit Preferences Scheduler. Pour reproduire la configuration précédente (l'émulation ne sera pas absolument parfaite), réglez tous les champs sur leurs valeurs minimales (1, 0, 0). Ceci n'est pas recommandé.
  2. Si vous utilisiez la commande Calibration du menu Analysis ou la commande de script ChanCalibrate() en mode 'Set scale from mean of time range' ou 'Square wave amplitude (Size) only', cela préservait le décalage de canal, ce qui conduisant à des résultats inattendus lorsque le décalage n'était pas nul. Ces modes préservent désormais le zéro de l'axe y de l'utilisateur, ce qui changera le décalage de canal si le décalage de canal originel n'est pas nul. Vous ne constaterez aucun changement de comportement si le décalage de canal est nul.
  3. Nous acceptons désormais 52 duplicata de canal (voir plus haut). Ceci ne devrait pas causer de problèmes avec les scripts existants.
  4. Si vous utilisez une affectation automatique de nom de fichier pour échantillonner une séquence de fichiers (avec un compteur de répétition non nul), nous avons accéléré la recherche de noms de fichier disponibles en commençant ladite recherche à partir du dernier numéro utilisé plus 1. Ce vous concerne si vous utilisiez une application séparée pour déplacer des fichiers échantillonnés autre part et comptiez sur Spike2 pour réutiliser les anciens noms une fois libres.
  5. La commande de script ChanValue(), utilisée sur un canal basé sur une forme d'onde en vue temporelle, prend désormais en compte le mode de tracé. Pour obtenir l'ancienne valeur, réglez l'argument mode% sur 1 ou désactivez le nouveau comportement dans la page Edit Preferences Compatibility.
11/2004 5.09 Nouveau
  1. Les boutons de dialogue crées par DlgButton() dans les dialogues définis par l'utilisateur peuvent désormais avoir des raccourcis clavier.
  2. Dans les dialogues définis par l'utilisateur, les boutons, messages-guide, cases à cocher et champs et texte statique peuvent désormais avoir des infobulles.
  3. ProcessAuto() et ProcessTriggered() peuvent désormais être utilisés dans une vue temporelle lors du traitement vers un canal.
  4. L'éditeur de séquence graphique tire désormais parti de la sortie sinusoïdale sur 4 convertisseurs numérique-analogique dans le Power1401.
  5. L'éditeur de séquence graphique utilise désormais l'instruction RAMP, lorsque cela est possible.
  6. La couleur secondaire des canaux définit désormais la couleur des lignes horizontales utilisées pour tracer des évènements en tant que lignes ainsi que pour la ligne centrale en mode Raster Line (trame de points).
  7. Les fenêtres de débogage de script pour les variables locales et variables et la pile d'appels maintiennent désormais leur position sur l'écran entre les sessions Spike2.
  8. La commande de script SampleOptimise()peut désormais régler la limite inférieure des microsecondes par unité de temps à 1 microseconde, comme cela est le cas dans l'onglet Resolution du dialogue de configuration d'échantillonnage.
  9. Il existe de nouvelles commandes de script pour le filtrage IIR des tableaux de données : IIRLp(), IIRHp(), IIRBp(), IIRBs(), IIRReson() et IIRNotch().
  10. Le nombre maximum de duplicata d'une vue temporelle pouvant être créés à partir d'un script a été accru de 20 à 64.
  11. Il vous est possible de copier les différences entre les curseurs horizontaux sur le presse-papiers en cliquant sur un curseur horizontal du bouton droit de la souris et en sélectionnant les options dans le menu contextuel.
  12. La méthode de mesure consistant à faire glisser la souris tout en appuyant sur la touche Alt vous permet désormais de sauvegarder la mesure. Pendant que vous faites glisser, libérez la touche Alt puis utilisez les touches C ou L pour copier ou consigner les valeurs affichées.
  13. Il vous est désormais possible de surtracer les canaux de forme de pointe tracés en mode d'affichage Overdraw WM.
  14. Si vous faites glisser des canaux de forme de pointe entre la zone de surtraçage et la zone d'affichage normale, ceux-ci changent automatiquement de mode de tracé entre Overdraw WM et Waveform.
  15. La commande Preferences du menu d'édition est dotée d'une nouvelle option dans l'onglet General permettant d'ignorer l'étendue de l'axe x la plus récemment utilisée dans des fichiers de données d'une taille supérieure à 10 Mo. Ceci peut permettre des gains de temps considérables lorsque vous ouvrez des fichiers de données très volumineux.
  16. Il vous est désormais possible de choisir les principaux composants que vous souhaitez voir affichés dans la fenêtre de mise en grappe.
  17. Il vous est désormais possible de régler les fenêtres de mise en grappe 3D de manière à ce qu'elles scintillent afin d'aider à la visualisation des grappes.
  18. Il vous est possible de régler la couleur de fond de la fenêtre de mise en grappe à partir de la palette de couleurs. Les ellipses sont désormais plus faciles à voir sur des fonds foncés et la fenêtre de mise en grappe ne papillote plus lorsqu'elle est redimensionnée.
  19. De nouvelles commandes de fenêtre de mise en grappe permettent d'effectuer une rotation sur la fenêtre de manière à ce que l'axe x, y ou z soit dirigé vers l'utilisateur.
  20. Les méthodes de mise en grappe " K-Means " et " Normal Mixture " vous permettent désormais de visionner le processus de mise en grappe ainsi que d'annuler une longue opération de mise en grappe.
  21. L'importateur de fichiers Axon est mis à jour à la version 1.83 de la bibliothèque Axon.
  22. L'importateur de fichiers Data Sciences International (DSI) fonctionne désormais mieux avec les fichiers en trames.
  23. L'importateur de fichiers Plexon accepte désormais les fichiers de bibliothèque version 104.
  24. La commande de script FileSaveAs() peut désormais sauvegarder les vues temporelles, de résultat et XY en bitmap.
Corrections
  1. L'itération de curseur actif du curseur 0 en mode points détecte désormais un point au temps 0.
  2. Le système de curseur actif n'invalidait pas le curseur 0 lorsque une recherche échouait, ce qui pouvait générer des mesures erronées à la fin d'une commande Process.
  3. Toutes les instructions de branche du séquenceur de sortie utilisant le tableau (Bxx Vn,[Vm+offset],lb) sauf BEQ testaient la valeur de Vm et non pas la valeur du tableau.
  4. Les expressions du séquenceur de sortie sTicks(), msTicks() et usTicks()fonctionnent désormais correctement lorsque un Power1401 ou un Micro1401 utilise une résolution temporelle qui n'est pas un nombre entier de microsecondes.
  5. Dans l'éditeur de séquence graphique, une section ne contenant qu'un retard suivi d'une branche ne générait aucun code.
  6. Lorsqu'une configuration d'échantillonnage contenait des processus ajoutant des mesures à un canal de vue temporelle, les processus n'étaient pas toujours créés lorsque vous ouvriez un nouveau fichier de données pour l'échantillonnage.
  7. ChanSave() ne préservait pas le niveau initial d'un canal d'évènement de niveau lorsqu'il créait un nouveau canal d'évènement de niveau et y copiait des données.
  8. La commande de script ChanSave() pouvait ne pas enregistrer un canal de forme d'onde s'il lui était attaché un processus de canal qui accroissait la fréquence d'échantillonnage du canal.
  9. L'application Spike2 Video supprimait le fichier.avi si l'emplacement du fichier temporaire utilisé pendant l'échantillonnage était le même que celui du fichier final.
  10. Une fenêtre de script séparée en deux apparaissait deux fois dans la liste Run Script du menu de script.
  11. Si vous utilisiez le mode Triggered Display (affichage déclenché) et régliez l'axe x de manière à ce qu'il soit à zéro au point de déclenchement, tout changement apporté à l'affichage provoquait la réinitialisation de l'affichage de l'axe x à l'axe temporel originel.
  12. La commande Print Visible est désormais uniquement activée lorsqu'elle peut être utilisée.
  13. Si vous annuliez l'échantillonnage pendant que vous attendiez un départ déclenché en utilisant un 1401 avec une interface USB 2, il vous fallait relancer le système pour pouvoir à nouveau utiliser le 1401.
  14. L'assistance du conditionneur de signal 1902 pour la rectification de gain unitaire ne fonctionnait pas correctement.
  15. Les changements effectués en ligne sur le panneau de contrôle du conditionneur 1902 pour le couplage CA et le filtre en T ponté n'étaient communiqués au 1902 que lors de l'échantillonnage du fichier suivant.
  16. L'importateur de fichiers texte produisait des décalages y incorrects pour les données asymétriques par rapport au zéro de l'axe y.
  17. L'importateur de fichiers Igor ne crashe plus lorsqu'il lit un canal détenu dans des blocs de différents types de données.
  18. L'importateur de fichiers DataWave supporte mieux les fichiers EWB.
  19. Les lissages de courbe interactifs se tracent désormais systématiquement par rapport au bon axe lorsque les axes sont verrouillés.
  20. Le dialogue de lissage de courbe interactif est désormais utilisable en ligne avec un processus à curseur actif en cours. Auparavant, le dialogue était trop occupé à suivre les changements de curseur pour répondre correctement.
  21. Le fait de passer une forme d'onde avec une zone négative ou nulle sur EventToWaveform() est désormais rapporté en tant qu'erreur et n'immobilise plus Spike2.
  22. L'exportation d'image de métafichier amélioré réglait la taille de l'image sur la base du nombre de pixels nominaux par pouce qui était rapporté par le système, résultant en une taille inexacte. Le calcul est désormais effectué de manière plus précise.
  23. La sortie co-sinusoïdale sur les convertisseurs numérique-analogique 2 et 3 générée par l'éditeur de séquence graphique ne s'arrêtait pas.
Changements
  1. L'onglet Resolution du dialogue de configuration d'échantillonnage et la commande de script SampleOptimise() ont désormais des configurations distinctes pour tous les types de 1401. Auparavant, le micro1401 et le 1401plus partageaient une configuration commune. Désormais, le micro1401 dispose de sa propre configuration de manière à nous pouvions différencier entre les diverses sorties de conversion numérique-analogique. Ceci ne devrait pas poser de problème avec les anciennes configurations d'échantillonnage.
  2. En vue temporelle, si vous réglez l'axe x en mode Time of Day, cela empêche l'axe x d'afficher 0 au point de déclenchement en mode Display Trigger (déclenchement d'affichage). De la même manière, le fait de régler le mode Display Trigger de façon à montrer l'axe x à 0 au point de déclenchement changera le mode Time of Day en mode Hours, Minutes and Seconds.
  3. Le tic d'horloge le plus lent étant autorisé pour un échantillonnage, qui définit la résolution du fichier, a été modifié de 1000 us (1 ms) à 10000 us (10 ms). Ceci accroît le temps d'échantillonnage maximal de 24 à 240 jours. Ceci permet de régler des taux d'échantillonnage très lents pour les expériences de très longue durée.
  4. La taille maximum d'une onde arbitraire a été augmentée de 2 Mo à 32 Mo car quelques utilisateurs trouvaient cette limite trop restrictive. Vous devez cependant toujours laisser un espace libre d'au moins 256 Ko dans le 1401 pour l'échantillonnage.
  5. Dans la fenêtre de mise en grappe, le touches de raccourci permettant de définir des codes d'évènement à l'intérieur des ellipses sélectionnées ont été modifiés de Ctrl+0...Ctrl+9 à 0...9. Ceci vous permet de faire glisser une ellipse avec la souris et de définir des codes simultanément.
  6. Le mode de tracé State omet désormais la ligne verticale entre les états si l'état a une largeur inférieure à quelques pixels.
09/2004 5.08 Nouveau
  1. De nouvelles instructions de séquenceur de sortie DIV et RECIP effectuent la division variable et des réciprocités.
  2. Vous pouvez maintenant créer un canal virtuel en interpolant des valeurs de données RealMark.
  3. L'onglet Channels du dialogue de configuration Sampling affiche maintenant la série de ports de données utilisés par des canaux WaveMark à traces multiples.
  4. La commande de script Optimise() utilisée dans une vue XY observe désormais les arguments start et finish. Auparavant, elle les ignorait et optimisait la vue entière.
  5. Le dialogue pour l'axe Y est maintenant en mesure d'optimiser un canal individuel dans une vue XY. Il optimise maintenant les données dans la plage affichée de l'axe X, et non pas toutes les données. Ce comportement correspond aux vues temporelles et de résultats.
  6. La nouvelle commande de script Speak() permet aux utilisateurs avec assistance texte / parole de sortir des paroles à partir de chaînes de texte.
  7. La nouvelle commande ArrSort() assure le tri de réseaux de toutes sortes.
  8. La commande Undo du menu Edit affiche l'opération d'annulation dans les vues Time, Result et XY.
  9. Vous pouvez maintenant modifier les couleurs des points TextMark avec la couleur primaire du canal dans la palette de couleurs. Vous pouvez également régler la couleur du texte dans le mode de tracé du texte avec la couleur secondaire du canal.
  10. Le dialogue File Menu Print Screen vous permet de sélectionner le mode d'impression paysage ou portrait ; en outre, vous pouvez également incorporer la date et l'heure actuelles dans le titre. En outre, le dialogue mémorise vos réglages entre les séances. Si l'enregistrement du script est validé, tous les réglages de dialogue sont maintenant enregistrés.
Corrections
  1. Si vous avez invalidé les données tracées en mode Overdraw WM, en modifiant des codes de marqueur, par exemple, la plage de temps intégrale des données invalidées a été ajoutée à l'affichage. Désormais, seules les données affichées sont retracées.
  2. Si vous avez utilisé la commande Down-sample de traitement de Channel sur un canal de forme d'onde, les données après un écart bref risquent de ne pas s'afficher.
  3. Si vous aviez sélectionné "Power1401 625" dans l'onglet Resolution du dialogue de configuration Sampling, vous ne pouviez pas échantillonner des données WaveMark avec plus d'un tracé.
  4. La commande XYAddData(chan%, y[], xInc, xOff) ajouterait des données erronées si y et xInc n'étaient pas du même type (tous les deux soit réels soit entiers).
  5. Si votre script contient une erreur de durée de l'exécution dans une instruction VAR, par exemple VAR arr[100/n%]; et n% est égal 0, l'erreur est maintenant signalée sur la ligne correcte.
  6. La commande de script SampleWaveMark() ne vous a pas permis de régler le nombre de tracés.
  7. L'instruction de séquenceur DIBEQ dans 1401plus n'a pas fonctionné.
  8. Si vous imprimez une vue de données couvrent de multiples pages, et que vous avez défini des marges à gauche ou à droite pour l'imprimante, les marges se joignent maintenant correctement.
  9. La commande Print Screen tient alors compte des marges de l'imprimante.
  10. Les ajustements de courbe dans les vues XY s'impriment maintenant correctement.
  11. Dans l'éditeur de séquence graphique, les opérations "branch outside levels" et "branch within levels" fonctionnent désormais correctement.
  12. L'enregistrement de réglages du curseur actif est maintenant correct pour tous les modes de curseur actif.
  13. Les processus utilisant des valeurs auxiliaires, par exemple PSTH, ne comprennent désormais plus de balayages, dans le comptage des balayages, qui ont été rejetés par la valeur auxiliaire.
  14. Lors du chargement d'un fichier de données contenant un ajustement, le dialogue d'ajustement affiche désormais les valeurs résiduelles.
  15. La commande de script ChanSave() risquait de bloquer Spike2 en cas d'interpolation de données de forme d'onde.
  16. Si vous avez coché la case "User check positions" dans le dialogue de configuration du tracé des tendances, un message vous a prié d'ajuster les positions du curseur, mais vous ne pouviez pas déplacer les curseurs.
  17. Si vous avez modifié le mode de tracé de multiples canaux WaveMark à destination ou en provenance de Overdraw WM, ils maintiennent désormais les mêmes positions relatives sur l'écran. Auparavant, cette opération aurait inversé l'ordre vertical.
  18. Si vous avez déplacé des canaux les uns sur les autres, pour dissimuler ensuite les axes y, il est possible qu'un axe y dissimulé soit tracé au-dessus de la zone des données.
  19. Vous risquez de provoquer un crash de Spike2 en créant une vue de résultat avec de multiples canaux et des affichages ligne par ligne, puis en revenant au dialogue Process Settings et en réduisant le nombre de canaux.
  20. La commande de script FocusHandle() est retournée à 0 si la vue active était un temps minimisé, un résultat, XY ou un e fenêtre à base de texte, ou encore si la vue de saisie était un bouton dans un script ou une fenêtre de séquence.
  21. Les couleurs de canaux primaires, secondaires et de fond à numéro élevé n'ont pas été conservées lors de la sauvegarde et de la restauration de la vue, ou lors de la duplication d'une vue temporelle.
  22. Dans le dialogue de configuration de forme Spike, avec de multiples canaux de pic et des canaux aux tracés multiples, si vous avez configuré un canal aux tracés multiples, puis que vous êtes passé à un autre canal, pour retourner ensuite au premier canal, la position du modèle, ainsi que tous les modèles créés précédemment, ont été corrompus.
  23. Si vous avez exporté un fichier TextMark avec un nombre maximal de caractères par rubrique, qui n'est pas un multiple de 4, le canal exporté a été corrompu. Spike2 ne crée pas des canaux de ce type, mais vous pouvez importer ces données de programmes de tiers.
Changements
  1. Si vous possédez un canal Overdraw WM non défilant, il se retrace maintenant entièrement chaque fois que la vue défile sur plus de la moitié de la largeur de vue ou davantage. En outre, il se retrace entièrement pour chaque gâchette en mode d'affichage déclenché.
  2. La couleur de fond du canal est maintenant réglable en mode de tracé State. Le code d'état 00 est maintenant tracé dans la couleur de fond du canal, et non plus en blanc.
07/2004 5.07 Nouveau
  1. Il vous est désormais possible de créer des canaux RealWave virtuels, qui sont des combinaisons arithmétiques de canaux de forme d'onde et d'évènement. Les canaux d'évènement sont convertis en formes d'onde grâce aux fonctions de lissages, dont les fonctions de cosinus carré et gaussienne.
  2. FocusHandle() ajouté pour retourner la poignée de la vue de saisie. Contrairement à FrontView(), cette commande peut retourner des fenêtres multimédia et de forme de pic.
  3. La nouvelle commande de script ReadSetup() vous permet désormais de définir les séparateurs et délimiteurs utilisés par Read() et ReadStr().
  4. Vous êtes désormais prévenus si vous tentez d'échantillonner avec une désignation automatique de fichier et si le chemin du nom du fichier conduit à un répertoire en lecture seule ou manquant.
  5. La commande de script EventToWaveform() peut désormais appliquer des fonctions de lissage supplémentaires (y compris gaussiennes) et vous permet de fournir une fonction asymétrique.
  6. La commande de script ChanSave() copie un ou plusieurs canaux depuis un fichier vers celui-ci ou un autre fichier avec un décalage temporel.
  7. La commande de script ChanNew() accepte désormais un numéro de canal égal à 0, ce qui réfère au premier canal inutilisé.
  8. L'importateur de fichier BIOPAC supportedésormais les formats allant jusqu'à la version 3.7.3.
  9. Si vous utilisez la commande de script Profile() pour modifier les valeurs de registre pour les paramètres d'éditeur et les marges d'impression, les changements sont désormais immédiatement appliqués. Auparavant, il vous fallait redémarrer Spike2.
Corrections
  1. Les formes d'onde comportant des trous n'étaient pas traitées correctement par les méthodes de traitement Match to channel et Interpolate channel.
  2. Les formes d'onde dont le processus de canal utilisait l'interpolation pouvaient bloquer Spike2 si elles étaient tracées en mode points et si un seul point devait être repeint.
  3. Les recherches à rebours de curseur actif par point de données sur des formes d'onde dont les processus de canal altèrent la base temporelle ou la position des points (par exemple, décalage temporel, ré-échantillonnage et interpolation) fonctionnent désormais correctement.
  4. Les données de forme d'onde et d'évènement tracées à l'aide de gros points ou avec des lignes larges ne se rafraîchissaient pas toujours correctement lorsque l'on faisait glisser un objet sur la fenêtre.
  5. Les affichages ligne par ligne de vue temporelle ne se traçaient pas si l'axe y était inversé.
  6. La commande DrawMode() n'est plus autorisée à régler un arc montant ou tombant si elle travaille sur des données n'étant pas à niveau.
  7. Les corrélations de forme d'onde pouvaient produire des résultats incorrects dans certains cas. Si cela se produisait, les valeurs retournées étaient des nombres énormes (et non pas compris dans l'intervalle -1 à 1).
  8. L'instruction de séquenceur de sortie RAMP n'imposait pas une valeur négative dans les unités de conversion numérique-analogique.
  9. L'indicateur modifié de la configuration d'échantillonnage (le * ajouté au titre du dialogue de la configuration d'échantillonnage) n'est plus réglé de manière erronée.
  10. Si le dernier évènement d'un canal tracé en mode Mean Frequency (fréquence moyenne) était compris dans la taille du bin de fréquence moyenne de la fin du fichier, la fréquence moyenne n'était pas tracée après le denier évènement.
  11. Un échantillonnage chronométré échantillonnait de manière continue lorsque le temps de départ du bloc suivant dépassait le temps maximal d'échantillonnage imparti pour le fichier.
  12. Si vous cliquiez du bouton droit de votre souris en vue XY et sélectionniez l'élément de menu contextuel Process Settings, le dialogue Process s'ouvrait au lieu du dialogue Process Settings.
  13. La valeur retournée dans la documentation pour la commande de script ChanNew() était incorrecte.
  14. L'importateur CED de fichiers CFS convertit désormais correctement les fichiers à trames multiples dont les échelles Y changent entre les trames. Auparavant, il supposait que toutes les trames avaient la même échelle.
  15. Si vous changiez la couleur primaire d'un canal, toutes les données ajustées passaient également à cette couleur primaire.
  16. Si vous utilisiez Rerun sur un fichier de données depuis lequel des vues de résultat étaient générées, et si la commande Rerun ne commençait pas au temps 0, une commande Rerun subséquente ne traitait pas les données jusqu'à ce que le temps de réexécution n'atteigne le temps de la réexécution précédente.
  17. Au sein d'un script, le fait d'utiliser %E en tant que format d'impression pour imprimer un nombre réel provoquait un crash, mais %e était OK.
Changements
  1. Les nouveaux canaux virtuels occupent les canaux 701 à 800. Ceci a permis de réduire l'espace alloué aux canaux de mémoire de 400 à 300 canaux.
04/2004 5.06 Nouveau
  1. Channel Process inclut désormais un filtre médian.
  2. Support multi-moniteurs ajouté. La commande System() peut désormais retourner les informations concernant les moniteurs. La commande WindowVisible() vous permet d'agrandir l'application sur l'ensemble de votre bureau. Vous pouvez positionner les fenêtres par rapport à un moniteur particulier avec la commande Window().
  3. Le système de mesure interactif (maintenez la touche Alt enfoncée et cliquez du bouton gauche de votre souris, puis faites glisser) affiche désormais la position de la souris si vous ne faites pas glisser. L'affichage inclut désormais les unités de mesure.
  4. Les dialogues d'information TextMark et Channel désactivent désormais leurs champs éditables si le canal fait partie d'un fichier à lecture seulement. Les canaux de mémoire peuvent toujours être édités.
  5. Toutes les recherches de pic, creux et seuil de curseur actif supportent désormais une largeur de temps. Vous pouvez désormais (si nécessaire) rejeter les pics et les creux trop larges et les franchissements de niveau trop courts. Le langage de script supporte ceci par l'intermédiaire de l'argument width de ChanSearch() et CursorActive().
  6. Vous pouvez désormais effectuer des mesures entre des curseurs de canaux RealMark et des canaux tracés en mode fréquence moyenne et instantanée.
  7. Le séquenceur de sortie supporte désormais des convertisseurs numérique-analogique continuellement en rampe (sauf 1401plus).
  8. Dans le séquenceur de sortie, le Power1401 peut désormais générer des sinusoïdes sur les convertisseurs numérique-analogique 0 à 3 (auparavant, seul les convertisseurs numérique-analogique 0 et 1 étaient supportés).
  9. Le séquenceur de sortie supporte désormais une table dont la taille est définie par l'utilisateur et pouvant être utilisée pour transférer rapidement de grandes quantités d'information entre un script et la séquence. Cette fonction n'est pas supportée par le 1401plus.
  10. Spike2 libère désormais plus de temps pour le système d'exploitation pendant l'échantillonnage.
  11. Vous pouvez désormais appliquer automatiquement un fichier Global Resource à des fichiers de données. Cela simplifie grandement l'analyse de fichiers similaires et de fichiers sauvegardés sur un support à lecture seulement. Les utilisateurs de script peuvent accéder à cela avec la commande FileGlobalResource().
  12. Le dialogue Preferences du menu Edit est doté d'un nouvel onglet Compatibility. Celui-ci inclut une nouvelle option pour la rétro-compatibilité de mesures effectuées à partir de canaux d'évènement tracés en mode fréquence moyenne et instantanée.
  13. Les routines arithmétiques vectorielles ont été optimisées de manière à se dérouler plus rapidement.
Corrections
  1. SSOpen() peut désormais être utilisé sans arguments, conformément à la documentation.
  2. Si vous éditiez la configuration de Measurement to a data channel pour un canal de mémoire, et si le canal cible n'était pas 401, le canal de destination était supprimé.
  3. Le dialogue Measure to XY préservera, si possible, les données XY en cas de modification de la configuration.
  4. SI vous cliquiez du bouton droit de votre souris sur un canal au sein d'une fenêtre temporelle dupliquée et ouvriez le filtre de marqueur ou un dialogue de canal de mémoire, le bon canal n'était pas automatiquement sélectionné.
  5. Les recherches à rebours fonctionnent désormais correctement sur les canaux RealWave.
  6. Le comptage de processus retourné par ChanProcessInfo() était erroné par +1. Les codes de type retournés pour les processus d'ajustement au canal, d'interpolation et de télé-échantillonnage étaient de plus incorrects. Ces trois processus n'étaient pas sauvegardés et restaurés lorsque vous fermiez et ouvriez un fichier de données.
  7. L'application Sonfix, qui vérifie et répare les fichiers de données, pouvait lister dans le mauvais ordre les " blocs perdus " au sein d'un canal de forme d'onde endommagé, ce qui limitaitla récupération de fichiers.
  8. Le fait de fermer la fenêtre Log lorsque celle-ci est agrandie (ce qui a pour effet de la cacher), fait désormais s'afficher la fenêtre suivante se trouvant en mode agrandi.
  9. Sur le 1401plus, la commande de séquenceur de sortie DELAY 0 ou DELAY Vn réglait un retard très long si Vn était nul.
  10. Le fait d'ouvrir le dialogue Edit WaveMark en cours d'échantillonnage faisait passer le niveau de déclenchement à 0 avant de le restaurait à la bonne valeur, ce qui pouvait provoquer l'échantillonnage de pointes superflues.
  11. Dans la commande Print Screen du menu File, les formes d'onde pouvaient s'imprimer hors de l'espace de leur canal.
  12. La taille des vues XY créées par Measure to XY est désormais correctement adaptée à la police de caractères.
  13. PlayWaveStatus$() retournait l'argument pos% en tant que point de décalage dans la zone du canal, et non en tant que point de décalage par canal dans la zone. Cela ne faisait aucune différence pour une zone à canal unique, mais lorsqu'il y avait n canaux, la valeur de pos% étaient n fois trop grande.
  14. Dans l'éditeur de séquence graphique, l'attente pour la commande Cosine phase 0 générait un code incorrect et une séquence utilisant celui-ci ne se chargerait pas.
  15. Si vous effectuiez des changements sur le dernier élément d'un canal TextMark tracé en mode Text ou State, le canal ne se retraçait pas correctement.
  16. Dans la version 5.05, si vous importiez des évènements dans un canal de mémoire depuis une forme d'onde en mode détection de pic, et si les pics ne possédaient pas de valeur positive sur l'axe y, la position de pic était réglée sur l'échantillon de forme d'onde avant le pic. La même chose se produisait pour les recherches de creux si les creux avaient des valeurs positives.
  17. La commande de script MemSetItem() n'invalidait pas l'affichage si un nouvel élément remplaçait un élément existant.
  18. Les recherches de creux de pente étaient toujours un succès même si les donnaient augmentaient.
  19. Les canaux tracés en mode sonagramme ignoraient le drapeau Lock Y axis (verrouillage de l'axe Y) dans le dialogue Y Axis.
  20. Les tailles des boutons de texte dans la barre d'outil et dans les barres Interact sont désormais calculées plus précisément à partir du contenu de texte.
  21. Les recherches d'inflexion de pente et de pourcentage de pente utilisent désormais le temps de pas minimum.
  22. En vue temporelle, l'option Delete du menu Cursor inclut désormais le curseur 0 si celui-ci est visible. Si vous choisissez le curseur 0, le curseur est caché puisque le curseur 0 existe toujours en vue temporelle.
  23. La commande Display All du menu Cursor inclut désormais le curseur 0 si celui-ci est visible.
Changements
  1. Le pointeur de souris de mesure (maintenez enfoncée la touche Alt et cliquez du bouton gauche de la souris sur une vue temporelle, de résultat ou XY) a été modifié afin que l'affichage ne soit plus surchargé.
  2. Les mesures entre les curseurs et la commande de script ChanMeasure() prennent désormais en compte le mode de tracé des évènements. Les canaux tracés en mode fréquence moyenne et instantanée rapportent notamment les résultats en fréquence, alors qu'ils retournaient auparavant un comptage d'évènements. Comme cela risque de perturber certains vieux scripts, il vous est possible de désactiver cela avec une nouvelle option Edit Preferences dans l'onglet Compatibility.
  3. La liste de fichiers récents dans le menu File n'inclut plus les fichiers ouverts par des scripts. Elle inclut toutefois désormais les fichiers exportés en .smr ou .txt afin que vous puissiez les ouvrir pour en vérifier le contenu.
01/2004 5.05 Nouveau
  1. Il existe une nouvelle commande Fit Data dans le menu Analysis qui ajuste les courbes Exponential, Polynomial, Gaussian et Sine aux données de canal en vue temporelle, de résultats ou XY.
  2. Il existe de nouvelles commandes de script pour l'ajustement de courbe : ChanFit(), ChanFitCoef(), ChanFitShow() et ChanFitValue().
  3. Le système Measurements du menu Analysis peut désormais accéder aux coefficients d'ajustage. Si vous sélectionnez un coefficient d'ajustage, un ajustage est effectué après chaque itération de curseur 0. Les commandes de script MeasureX() et MeasureY()ont été étendues en conséquence.
  4. Les commandes MeasureX() et MeasureY() acceptent désormais des valeurs, en plus de chaînes, pour les arguments expr1 et expr2.
  5. Il existe une nouvelle option Measurements dans le menu Analysis permettant de créer un canal de données basé sur des mesures de curseur actif. Elle peut être utilisée en ligne comme hors-ligne. Cela vous permet, par exemple, de générer en temps réel un affichage Heart Rate à partir d'un canal de pression sanguine au cours de l'échantillonnage. Il existe une nouvelle commande de script MeasureToChan().
  6. Les mesures de canal incluent désormais les ratios et produits de valeurs, ainsi que les différences de valeurs.
  7. L'itérateur de curseur actif Data Points vous permet désormais de définir le nombre de points entre chaque mesure. Cela permet, par exemple, de parcourir les données au rythme de 1000 évènements à la fois.
  8. Le système de curseurs actifs et la commande de script ChanSearch()vous permettent désormais de chercher des valeurs à l'intérieur ou à l'extérieur de deux seuils.
  9. La commande de script RasterGet()peut désormais retourner le nombre de balayages sauvegardés pour un canal.
  10. La nouvelle commande de script ViewKind()accepte désormais un argument négatif pour tester le type de femêtre depuis laquelle un résultat ou une vue XY a été créé. Cela permet à un script d'effectuer un test de recherche de fenêtre mère avant d'utiliser View(-1). Cela permet d'éviter une erreur fatale si la fenêtre n'existe pas.
  11. La nouvelle commande de script ViewLink() permet à un script de trouver sa vue mère. Cela est différent de View(-n), qui retournele nième double de la mère.
  12. Les canaux RealMark, de forme d'onde et RealWave en vue temporelle peuvent désormais être réglés en mode de tracé Skyline. La commande de script DrawMode() a été étendue en conséquence.
  13. L'onglet Sequencer du dialogue Sampling Configuration possède une nouvelle option permettant d'empêcher les pressions de clavier accidentelles par l'utilisateur qui pourraient causer des sauts de séquenceur. Il existe une nouvelle commande de script SampleSeqCtrl().
  14. De nombreux dialogues vous demandant de définir des gammes de temps et des temps précis fournissent désormais plus d'efforts pour faire en sorte que leurs suggestions de positions initiales soient plus susceptibles de vous être utiles.
  15. La nouvelle commande de script ArrSpline()utilise des splines cubiques pour ré-échantillonner un tableau vers un autre.
  16. Le dialogue de paramètres de forme de pointe inclut désormais les splines cubiques comme méthode d'interpolation.
  17. La commande de script MarkMask()peut désormais trouver et régler l'état du masque utilisant un tableau.
  18. En mode de tracé Overdraw WM, vous pouvez désormais cliquer sur une pointe avec le bouton droit de votre souris et choisir l'option "Find with cursor 0" permettant de déplacer le curseur 0 sur la pointe la plus proche de la position du curseur.
  19. Les fenêtres de script New WaveMark et Edit WaveMark sont enregistrables et scriptables. Il existe une nouvelle famille de commandes de script SSxxxx()et plusieurs autres commandes fonctionneront désormais avec une fenêtre de forme de pointe comme vue en cours. Cela permettra un accès script aux gabarits de forme de pointe.
  20. Les dialogues de liaison en grappe vous permettent désormais d'afficher les axes x, y et z pour les données.
  21. L'application Spike2 Video vous permet désormais de définir une vitesse maximale de défilement d'images en plus d'un défilement ralenti, ceci pour les caméras dont la vitesse de défilement est fixe.
  22. L'option de canal Memory Buffer Import du menu Analysis utilise désormais une interpolation par splines cubiques pour le calcul des positions de pic et de passages de niveau.
  23. Vous pouvez désormais omettreles crochets vides lors du passage d'une matrice ou d'un vecteur entier sur une fonction. Ainsi par exemple, en connaissant var A[10][3], v[4] et une Proc Fred(m[][] personnalisée vec[]), vous pouvez utiliser la procédure sous la forme Fred(A, v) plutôt que Fred(A[][], v[]).
  24. Il existe deux nouveaux opérateurs fonctionnant sur des matrices : diag(M) et trans(M), où M est une matrice. Ils génèrent la diagonale et la transposée d'une matrice. Vous pouvez également utiliser le caractère ` (guillemet simple ouvert) en tant que raccourci de trans(). Ainsi par exemple, si vous avez var A[4][4] ; vous pouvez écrire PrintLog(trans(A)), ou PrintLog(A`) ou PrintLog(A[][]`) pour passer la transposée dela matrice sur PrintLog(). PrintLog(diag(M)) passe la diagonale de la matrice sur PrintLog().
  25. Le langage de script supporte désormais les foncions cosh(), sinh() et tanh().
  26. Le nombre maximal de lignes dans un dialogue personnalisé a été augmenté à 40.
  27. Les commandes de script ArrSum() et MatMul() acceptent désormais les vecteurs (tableaux à une dimension) et les matrices (tableaux à deux dimensions) comme arguments.
  28. Le processus de commande hors-ligne supporte désormais les analyses utilisant une porte logique. La commande de script Process() a été étendue en conséquence.
  29. Cette version supporte les plus taux échantillonnage les plus élevés étant disponibles avec la version la plus récente du Power1401. Pour activer les taux les plus élevés, sélectionner "Power1401 625 kHz" dans le champ Type of 1401 de l'onglet Resolution du dialogue Sampling Configuration.
Corrections
  1. View(-1).Cursor(1) n'était pas accepté dans une expression de dialogue lorsqu'il n'y avait pas de vues dupliquées.
  2. Si vous lanciez les commandes de script Interact() ou Toolbar() et n'activiez pas le menu Cursor, vous pouviez toujours ajouter un nouveau curseur horizontal en cliquant sur le bouton à gauche de la barre de défilement de l'axe x.
  3. Si vous créiez un canal de forme d'onde en dupliquant un canal ou en tant que canal de mémoire puis passiez en mode tracé de sonagramme, Spike2 pouvait se geler en cours de tracé.
  4. La sortie Copy As Text d'un canal RealMark formatait incorrectement les valeurs réelles.
  5. Le traitement en ligne ne vide plus inutilement les emplacements de résultat et ne règle plus le temps de départ du traitement sur le temps actuel lorsque les paramètres de traitement en ligne sont ajustés.
  6. Si vous utilisiez FilePathSet("") dans un script et sélectionniez le dossier racine d'un disque, il sélectionnait le dossier en cours sur le disque sélectionné.
  7. L'échantillonnage de données pouvait s'arrêter intempestivement en raison d'un débordement de mémoire tampon dans le 1401 (généralement causé par le fait que PC hôte n'est pas capable de suivre le débit) sans qu'une explication soit affichée.
  8. On pouvait recevoir un message "Thread termination failed" lorsque l'échantillonnage était stoppé si le taux d'échantillonnage du 1401 était trop élevé.
  9. Si vous sauvegardiez manuellement la configuration de forme de pointe, les valeurs sauvegardées pour les niveaux de déclenchement n'étaient pas les plus récentes.
  10. L'éditeur de séquence graphique produit désormais un affichage plus réaliste de la sortie de rampe.
  11. Lorsque vous faites glisser quelque chose avec la souris, si une autre application récupère la cible de saisie (par exemple pour afficher un message d'erreur) ou si vous utilisez Alt+Tab pour changer d'application (!), la dernière opération de la souris est désormais désactivée. Auparavant, Spike pouvait être désorienté par de glissement/non-glissement.
  12. Les recherches de canal sur données WaveMark acceptent désormais le mode de traçage, conformément à la documentation. Si vous utilisez le mode Data Points, celui-ci traite toujours les données WaveMark en tant qu'évènements.
  13. Une recherche rétroactive sur un canal d'évènement tracé en mode fréquence moyenne pouvait se bloquer sur une position.
  14. Dans l'éditeur de séquence graphique, un caractère clé était omis au début d'un segment si un élément de contrôle était réglé sur le temps zéro.
  15. DrawMode(ch%,-2) ne retournait pas la bonne valeur pour le drapeau de ligne horizontale lorsqu'elle était utilisée sur des canaux d'évènement tracés en mode ligne.
  16. L'heure du fichier affichée dans le dialogue File Information du menu View changeait avec la zone horaire du système et ne correspondait pas à l'heure retournée par la fonction de script FileTimeDate().
  17. L'importateur de texte n'est plus désorienté par la mise à l'échelle de canal si vous changez le nombre de lignes de l'entête.
Changements
  1. Si vous enregistriez votre utilisation du dialogue Process, et utilisiez des expressions telles que Cursor(1) qui se référaient à la vue temporelle, Cursor(1) était enregistré au lieu de View(-1).Cursor(1). Désormais, si vous enregistrez vos actions, les listes déroulantes du dialogue Process affichent des temps en View(-1).Cursor(1). Nous n'utilisons pas ce format si vous n'êtes pas en train d'enregistrer car cet affichage est d'aspect maladroit.
  2. Les scripts qui utilisent trans et diag comme noms de variables ou de fonctions personnalisées ne fonctionneront plus. Pour corriger de tels scripts, changez leurs noms.
10/2003 5.04 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais enregistrer et visualiser des fichiers multimédia audio et vidéo.
  2. Vous pouvez verrouiller les canaux sur-tracés de manière à ce que l'axe y les réduise tous. Vous pouvez également appliquer une compensation de défilement vertical par canal afin d'espacer les canaux qui seraient autrement dessinés les uns sur les autres. Les utilisateurs de Script utilisent ChanOrder() et la nouvelle commande YAxisLock() afin de supporter ces nouvelles fonctionnalités.
  3. Il existe une nouvelle option dans les préférences appelée "Enter debug on script error" ("Entrer débogage sur erreur de script"). Elle vous permet de visualiser les valeurs de variable de script après une erreur.
  4. Un plus grand nombre de vérifications sont désormais effectuées sur un fichier de données Spike2 lorsque vous l'ouvrez. SONFix a été étendue afin de réparer les fichiers qui échouent lors des vérifications.
  5. La commande de script XYAddData()a été étendue afin de simplifier la copie de données de formes d'onde au sein d'une vue XY.
  6. La commande de script SampleKey()retourne désormais l'heure du nouveau marqueur.
  7. MaxTime(n) et MaxTime() sont désormais possibles dans les expressions de dialogue. Ceci peut être utilisé avec des curseurs actifs en mode expression afin de retrouver le dernier élément de données dans un canal.
  8. L'utilisation de l'importateur de texte a été simplifiée et il vous est possible désormais de choisir d'importer les canaux de forme d'onde en tant que RealWave ou forme d'onde et les canaux d'événement en tant qu'Event-, Event+ ou Level (Evènement-, Evènement+ ou Niveau).
  9. Le menu Cursor offre désormais des commandes permettant d'itérer le curseur actif 0 à droite et à gauche.
  10. La commande de script BinError() supporte désormais l'accès tableau pour les erreurs de vue de résultat.
  11. La commande de script System$() peut désormais lire et écrire des variables d'environnement.
  12. Il vous est désormais possible d'utiliser le dialogue Memory buffer Add items du menu Analysis sur les données de forme d'onde et RealWave. Cela vous permet d'éditer les formes d'onde de façon interactive.
  13. DlgVisible() et DlgEnable() vous permettent désormais d'utiliser des tableaux d'éléments de dialogue en plus d'éléments de dialogue.
  14. Si l'ouverture d'un fichier texte échoue parce que celui-ci contient des caractères illégaux, vous recevez désormais un message d'explication.
  15. Nous sauvons désormais la palette de couleurs et les couleurs d'application dans le registre et non plus dans les fichiers de configuration d'échantillonnage. Une case à cocher dans les Preferences du menu Edit (normalement en clair) permet d'activer l'ancien fonctionnement.
  16. De nouvelles pages dans le dialogue Colour vous permettent d'imposer une priorité sur les couleurs de fond de vues individuelles et de canaux individuels. ChanColour() a été étendue et il existe une nouvelle commande de script ViewColour().
  17. Nous avons modifié la façon dont les lignes sont tracées en vues XY de manière à ce qu'il soit beaucoup plus probable qu'elles apparaissent comme un objet groupé lorsqu'elles sont exportées dans un programme de dessin via un méta-fichier.
  18. MemSave() a un nouvel argument qui vous permet de remplacer la taille standard de bloc de disque lorsque vous sauvez des données. Si vous sauvez un canal de mémoire contenant un grand nombre de petites sections de données, le fait de choisir une petite taille de bloc de disquepeut réduire la taille du fichier de données.
  19. La commande de script DlgText()est dotée d'un argument supplémentaire permettant de régler la largeur du champ.
  20. La commande de script ChanKind() retourne 0 si vous l'utilisez avec la mauvaise vue ; elle ne produit plus d'erreur fatale. Cela vous évite d'avoir à tester le type de vue avant de l'utiliser.
  21. Les mesures auxiliaires dans la génération d'histogramme ignorent l'événement déclencheur au temps 0. Cela vous permet d'afficher un marqueur si le balayage suivant empiète sur celui en cours.
  22. La commande de script ChanMeasure()supporte désormais les valeurs type% de 16 à 19.
  23. Les commandes ToolbarSet() et Interact()peuvent produire des infobulles pour les boutons.
  24. La combinaison de touches Alt+Shift+Left/Right peut désormais être utilisée pour passer au déclencheur d'affichage suivant ou précédent.
  25. L'importateur de fichier supporte désormais le format Bionic NSx.
  26. PlayWaveSpeed() a un argument optionnel supplémentaire afin de reporter le taux qui sera utilisé.
Corrections
  1. Si vous sépariez une ligne dans l'éditeur de script, la nouvelle ligne pouvait perdre des caractères et l'indentation de la nouvelle ligne était souvent incorrecte.
  2. La commande de script PlayWaveCopy()rencontrait des problèmes avec les transferts qui enveloppaient l'extrémité de l'aire cible et qui commençaient sur un offset n'étant pas un multiple de 4 échantillons.
  3. Si vous essayez de lancer le dialogue de grappe sans évènement à mettre en grappe, vous recevez désormais un message d'explication. Auparavant, rien ne se passait, ce qui était déconcertant.
  4. Le fait de changer les configurations de traitement lorsque vous procédez à un traitement en vue XY ne provoque plus l'apparition ou la disparition de la clé XY.
  5. Le fait de changer la dernière localisation d'une vue de résultat du script ne la faisait pas se redessiner.
  6. En vue résultat, ChanMeasure() et le dialogue de régions de curseur ne vous permettaient pas de traiter la dernière localisation ; la valeur Mean in X était de plus incorrecte.
  7. Si vous utilisiez un conditionneur de signal programmable, comme par exemple le CED 1902, les configurations du conditionneur sauvegardées dans la configuration de Spike2 n'étaient pas toujours appliquées la première fois que vous échantillonniez des données après le démarrage de Spike2.
  8. Il était possible de régler 3 traces pour les données WaveMark dans le dialogue Create Memory buffer
  9. Vous pouviez crasher Spike2 en important un canal WaveMark vers un canal WaveMark de mémoire tampon si les nombres de points de données et de points de pré-déclenchement n'étaient pas égaux.
  10. Les données WaveMark comportant un seul point d'onde de forme ne sont plus invisibles lorsqu'elles sont tracées comme forme d'onde.
  11. La commande de script BinError()ne permettait pas l'accès à l'information sur les erreurs si lesdites erreurs n'étaient pas affichées.
  12. Les options Channel Process pour l'interpolation par splines cubiques de données RealWave ne produisait aucune donnée après une interruption.
  13. Lorsque la commande de script DupChan()retournait des valeurs qui n'étaient pas des numéros de canal, celles-ci étaient réduites de 1.
  14. Les expressions de texte expressions entrées dans un champ DlgXValue() dans un dialogue défini par l'utilisateur sont désormais préservées pendant la vie du dialogue.
  15. Une fonction de modification réglée par DlgAllow() n'était pas appelée si vous cliquiez sur le bouton Cancel après avoir éditer un champ.
  16. Si vous changez le mode de tracé d'un canal qui fait partie d'un groupe de manière à ce qu'il n'ait plus d'axe y, le canal sort du groupe.
  17. MarkInfo() ne retournait pas 0 lorsqu'elle était utilisée sur un canal marqueur.
  18. La commande de script FileSaveAs()n'oblige plus une vue temporelle à être visible avant que celle-ci puisse être sauvegardée.
  19. Les évènements WaveMark en vue temporelle avec des codes supérieurs à 8 n'étaient pas tracés avec les bonnes couleurs.
  20. Les modifications apportées aux configurations de signal de conditionneur en cours d'échantillonnage provoquaient l'addition du code marqueur 02 sur le canal TextMark ou sur le canal de marqueur de clavier en cas d'absence de canal TextMark.
  21. Les modifications apportées au conditionneur de signal en cours d'échantillonnage sont désormais sauvegardées dans la configuration d'échantillonnage et sont appliquées si vous échantillonnez à nouveau.
  22. Les commandes de script ScriptBar() et SampleBar()n'acceptaient pas toutes les combinaisons d'arguments documentées.
  23. La commande de script Debug(msg$) écrit msg$ sur la fenêtre de source de script, conformément à ce qui est indiqué dans la documentation.
  24. La commande DrawMode()avec mode% réglé sur 0 définit désormais le mode de tracé standard pour le canal, conformément à ce qui est indiqué dans la documentation. Auparavant elle ne faisait rien.
  25. L'importateur de fichier Neuralynx pour les ondes de forme continues ignore désormais le taux d'échantillonnage dans les blocs de données. Le taux d'échantillonnage est estimé à partir des estampilles des blocs de données.
  26. La matrice de covariance retournée par les sous-programmes de lissage FitLinear() et FitPoly() était mise à l'échelle de façon incorrecte.
Changements
  1. En vue résultat, ChanMeasure() en mode pente incluait la localisation finale dans le calcul, contrairement à tous les autres modes. La localisation finale n'est plus incluse.
  2. La commande de script de langage MaxTime(chan%) retourne désormais -1 si le canal ne contient aucune donnée. Elle retournait 0 auparavant (ce qui aurait pu signifier qu'il se trouvait des données au temps 0).
  3. La commande de clavier interactive permettant de centrer l'affichage sur le prochain/dernier événement dans les canaux d'évènement sélectionnés a été modifiée de Ctrl+Shift+Right/Left (qui était également utilisé pour l'itération de curseur actif) à Alt+Right/Left.
  4. Lorsque vous importez un canal WaveMark vers un canal WaveMark de mémoire tampon avec un nombre différent de points d'onde de forme ou de points de pré-déclenchement, les points de déclenchement de la sortie et de l'entrée sont désormais alignés. Auparavant, les premiers points de l'entrée et de la sortie étaient alignés.
  5. La palette par défaut a été altérée afin d'offrir un plus grand éventail de couleurs et de supprimer les couleurs dupliquées. La table de conversion de couleurs d'application par défaut a été altérée afin de modifier les couleurs de grille par défaut et de neutraliser l'effet de la suppression des duplicata. Vous ne serez pas affecté sauf si vous cliquez sur Reset All button dans le dialogue des couleurs.
  6. La commande de script FitExp()lisse désormais y = A0 * exp(-x/A1) + A2 * exp(-x/A3)... et non plus y = A0 * exp(-A1*x) + A2 * exp(-A3*x)... comme cela était le cas auparavant.
07/2003 5.03 Nouveau
  1. Le menu de contexte à cliquer à droite dans toutes les fenêtres à base de texte inclut désormais les options "Select All" et "Clear".
  2. La commande Fetch du menu de curseur inclut désormais "All cursors".
  3. La commande de script Optimise() utilise désormais les corbeilles start et finish dans une visualisation de résultats. Précédemment, ces arguments ne fonctionnaient que pour les visualisations temporelles. Ils sont toujours ignorés dans une visualisation XY.
  4. Précédemment, les fichiers de données importés possédaient 32 canaux ou le nombre de canaux dans le fichier d'entrée, le plus élevé étant retenu. Désormais, si le fichier d'entrée possède n canaux, le fichier importé possède le nombre le plus élevé de n*1.25 ou 32 canaux pour ménager de l'espace afin de sauvegarder les données traitées.
  5. L'option Preferences du menu Edit conduit désormais à un dialogue tabulé. Ceci fournit un plus grand espace pour étendre le menu de préférences ; celui-ci était devenu un peu étriqué.
  6. Il existe une nouvelle option Preferences de menu Edit dans l'onglet General pour sauvegarder les scripts lorsqu'ils sont exécutés.
  7. Vous pouvez désormais configurer le port COM du conformateur de signaux sur une plage de 1 à 8 dans l'onglet Conditioner du dialogue Preferences. Précédemment, vous pouviez sélectionner les ports 1 à 4.
  8. Le convertisseur de script DOS utilise désormais Yield() pour traduire la commande Delay.
  9. Il existe une nouvelle commande Apply resource file du menu File qui applique un fichier de ressource à la visualisation temporelle courante. Il y a également une commande de script FileApplyResource(). Vous pouvez utiliser ceci pour appliquer rapidement un état de visualisation complexe.
  10. Le dialogue Set Marker Codes est désormais sans mode. Ceci signifie que vous pouvez déplacer les curseurs dans la visualisation temporelle associée tandis que le dialogue est ouvert.
  11. Lorsque les visualisations de résultats accompagnées d'informations d'erreur sont tracées en tant que lignes, spline cubique ou points, les erreurs sont tracées en premier afin que les valeurs de données soient toujours en haut. Ceci améliore l'aspect lorsque les erreurs possèdent une couleur différente.
  12. Si vous lancez Spike2 avec une ligne de commande qui spécifie un fichier ou si le fichier startup.s2s est trouvé, l'affichage des cadres de message d'avertissement exigeant une intervention de l'utilisateur pour les fermer est supprimé.
  13. Il existe une nouvelle option de ligne de commande, /Q, qui supprime tous les cadres de message initiaux et la fenêtre d'informations de lancement de Spike2.
  14. Il existe une nouvelle option Channel Process pour l'amplitude RMS (quadratique moyenne). La commande de script ChanProcessAdd() a été étendue à des fins d'accord.
  15. La commande de script Error$() connaît désormais les codes d'erreur associés au 1401.
  16. Si vous maintenez la touché Alt enfoncée et cliquez et traînez dans une visualisation temporelle, de résultats ou XY, la taille du rectangle traîné apparaît à l'écran.
  17. La barre Status affiche désormais la position du pointeur de souris pour les visualisations temporelles, de résultats et XY.
  18. Les visualisations de texte, temporelles, de résultats et XY possèdent désormais un * annexe au titre de la visualisation. Le titre de la visualisation retourné par WindowTitle$() n'est pas affecté.
Corrections
  1. La commande de script FileSave() ne demande plus s'il est OK d'écraser son propre fichier de données lorsqu'elle est utilisée avec les visualisations de texte, de résultats et XY.
  2. Les dialogues Process pouvaient afficher les temps avec 15 chiffres après la virgule si le fichier de données associé possédait une base temporelle qui n'était pas un multiple exact de microsecondes. Ceci rendait l'édition difficile.
  3. Les recherches de curseur actif de mode Points sur les canaux d'événements n'ignorent plus la valeur de pas minimum.
  4. Si vous utilisiez la fonction de script ChanKind() dans une visualisation XY, le rapport faisait toujours état d'un canal XY, même si le numéro de canal n'existait pas. Désormais, la fonction revient à 0 si le canal n'existe pas.
  5. Si vous utilisez le dialogue Edit WaveMark en ligne et changez les niveaux de déclenchement, mais n'utilisez pas le bouton Online Update button, les niveaux sont désormais mémorisés.
  6. Si vous échantillonniez automatiquement une séquence de fichiers, Spike2 pouvait crasher si le dialogue Abort ou Reset était actif lorsque l'échantillonnage atteignait la fin d'un fichier et démarrait le suivant. Désormais, le fichier suivant ne va pas s'ouvrir tant que le dialogue n'a pas été fermé.
  7. Les données TextMark lues à partir d'une ligne série au cours de l'échantillonnage n'inclut plus les caractères qui étaient reçus avant que l'échantillonnage ne commence.
  8. Si vous utilisez la commande de langue de script Optimise() dans une visualisation XY, le résultat est désormais exactement le même que si vous utilisez le bouton Optimise dans le dialogue d'axe y.
  9. Il était possible que les dialogues en grappe apparaissent dans une très grosse taille.
  10. Les boutons de barre d'outils reliés aux caractères A-Z avec ToolbarSet() ne sont plus actives si la touché Ctrl est enfoncée. Par exemple, un bouton relié à la touche était toujours relié à Ctrl+C.
  11. Si la commande de script MinMax() était utilisée sur les données RealMark, elle recherchait à partir d'un point de données avant le début de la plage temporelle.
  12. Si vous utilisiez la commande de script Read() sans argument à lire à partir d'une fenêtre de texte, elle ne sautait pas une ligne de texte telle que la documentation l'affirmait.
  13. La commande de script Draw() ne mettait pas à jour une visualisation à base de texte.
  14. Dans Windows 95/98/Me, les données tracées en mode de fréquence ne s'affichaient pas correctement si vous zoomiez de façon à ce que l'axe x affichât une petite fraction de la corbeille.
  15. La commande de script MeasureToXY() prend désormais en compte la demande de contrôles d'utilisateur des positions de curseur.
  16. Les options Channel Process d'interpolation de spline cubique ne produisaient aucune donné après un espace.
  17. FileConvert$() n'ignore plus le paramètre flag%.
  18. Le compilateur de script ne protestait pas si vous passiez une fonction de repos avec un argument à la commande de script DlgAllow().
Changements
  1. Les dialogues Process retirent désormais les 0 arrière avant l'affichage des temps. Précédemment, avec un fichier de données d'une résolution temporelle de 10 microsecondes, 0,1 seconde était affichée en tant que 0,10000 seconde.
  2. Précédemment, lorsque l'échantillonnage s'arrêtait et qu'un fichier de données ne contenait aucune donné, Spike2 effaçait le fichier. Ceci pouvait causer des problèmes tels que la disparition inattendue de fichiers. À des fins d'expérimentation, nous conservons de tels fichiers et ajoutons un commentaire de fichier (à moins que le commentaire de fichier 4 soit déjà utilisé) indiquant la durée réelle d'exécution de l'échantillonnage.
  3. Les curseurs verticaux ne sont plus ajoutés au centre de chaque visualisation. Désormais, ils sont ajoutés à des positions basées sur le numéro du curseur.
  4. Les unités de canal de visualisation temporelle sont désormais lues à partir du canal affiché, non pas du fichier de données sous-jacent. Ceci signifie que les canaux d'événements affichés en tant que fréquence possèdent des unités Hz.
  5. La commande de script Optimise() fonctionne désormais sur la liste de canaux que vous passez (même s'ils sont cachés). Précédemment, la commande n'optimisait pas les canaux cachés.
06/2003 5.02 Nouveau
  1. Si vous déplacez le pointeur de souris sur un fichier .smr (données) dans l'explorateur Windows, vous obtenez désormais des fenêtres d'informations à propos du fichier. Ceci inclut la définition temporelle et la durée du fichier, le nombre de canaux et tout commentaire de fichier.
  2. Si vous déplacez le pointeur de souris sur un fichier .s2s (script) dans l'explorateur Windows, et que vous avez établi un commentaire de fichier de script sur la première ligne, le commentaire apparaît dans la fenêtre d'informations.
  3. Si vous travaillez sous Windows NT2000 ou XP, vous pouvez désormais fichier les commentaires associés à un fichier de données spike2 (.smr) et un fichier de script (.s2s) dans la vue détaillée.
  4. La fenêtre de formes et de secteurs Spike possède désormais un cadre de taille en bas à droite.
  5. Les fenêtres de modèle de dialogue de formes Spike affichent désormais le nombre de pointes appariées en plus du nombre de pointes ajoutées à chaque modèle. La commande des compteurs Initialize du menu Template remet le compte apparié à zéro.
  6. Les nouvelles commandes de script suivantes supportent l'ajustement de courbe: FitExp(), FitGauss(), FitSin(), FitPoly(), FitLinear(), FitNLUser().
  7. Les nouvelles commandes de script suivantes calculent la fonction Gamma: GammaP(), GammaQ(), LnGamma(). Ces commandes sont utiles lorsque vous travaillez avec des distributions Normales et de Poisson.
  8. Il y a de nouvelles fonctions de script MATInv(), MATMul(), MATDet(), MATSolve(), MATTrans() qui supportent les opérations matricielles avec des groupements bidimensionnels.
  9. Les fonctions de script suivantes supportent désormais des groupements bidimensionnels: Abs(), ArrAdd(), ArrConst(), ArrDiv(), ArrDivR(), ArrMul(), ArrSub(), ArrSubR(), ATan(), Cos(), Exp(), Frac(), Ln(), Log(), Pow(), Round(), Sin(), Tan(), Trunc().
  10. Les importateurs de fichiers essaient davantage de créer des fichiers qui soient compatibles avec les versions plus anciennes de Spike2.
  11. La commande de script Rand() a été étendue pour vous permettre d'établir la plage de nombres aléatoires avec des fonctions de densité exponentielle et normale et de remplir les groupements avec des nombres aléatoires.
  12. Il y a de nouvelles fonctions de script RandExp() and RandNorm() qui produisent des nombres aléatoires avec des fonctions de densité exponentielle et normale. Vous pouvez utiliser RandExp() pour produire des listes de temps d'événements avec des statistiques de Poisson. Vous pouvez utiliser RandNorm() pour ajouter du bruit normalement distribué aux formes d'onde.
  13. Traitement de canal a été étendue pour inclure l'interpolation de spline cubique des canaux à toute fréquence et tout alignement d'échantillonnage. ChanProcessAdd() est également étendue à des fins de compatibilité.
  14. La nouvelle commande de script PCA() exécute l'analyse de composante principale.
  15. Vous pouvez désormais utiliser ChanSelect() dans une visualisation de résultats.
Corrections
  1. Il était possible de crasher Spike2 en imprimant un nombre très élevé en format %f. Par exemple: PrintLog("%8.0f", 1e300);
  2. Aucune erreur n'a été signalée si vous utilisez SetResult() avec l'argument chans% et sans l'argument xU$.
  3. Le défilement d'une forme d'onde tracée en mode Spline cubique pouvait causer un affichage de données imparfait.
  4. L'utilisation des dialogues de liaison en grappe annulait la relecture circulaire dans le dialogue de forme Spike.
  5. Si vous utilisiez FitLine() dans une visualisation de résultats et que le numéro de corbeille finish était au-delà de l'extrémité de la visualisation de résultats, les résultats étaient incorrects.
  6. Si vous exportiez un fichier créé par une très ancienne version de Spike2 vers un nouveau fichier de données, le programme pouvait crasher.
  7. Les séquences établies par la commande SampleSequencer() n'apparaissaient pas toujours dans la configuration d'échantillonnage.
  8. La commande de script Process() changeait le contenu de la visualisation de résultats mais ne causait pas de mise à jour d'écran.
  9. Les modifications apportées à une corbeille de visualisation de résultats ne causaient pas la reproduction du canal à mettre à jour.
Changements
  1. La taille d'un dialogue créé par script est désormais limités à 180 caractères de large et 30 caractères de haut.
  2. Si vous sortez un groupement 2D en utilisant Print(), PrintLog(), Print$() ou Message(), la sortie utilise désormais le premier index en tant que rangs et le second en tant que colonnes. Ceci correspond à la notation standard pour les matrices.
  3. Le bouton de fermeture en haut à droite des dialogues créés par script a été retire, étant donné qu'il n'avait aucune utilité.
04/2003 5.01 Nouveau
  1. Dans une visualisation de résultats, le tracé des données en tant que lignes lorsqu'il y a de nombreux points par pixel revêt désormais un aspect moins "volumineux ".
  2. Il y a une nouvelle méthode de Normal Mixtures pour les données de liaison en grappe.
  3. Il y a une nouvelle clé d'accélération (Ctrl+Shift+K) pour la commande "KMeans from existing" dans le dialogue de liaison en grappe.
  4. Lors du débogage, vous pouvez désormais sauter les fonctions Interact(), Toolbar() et DlgShow() fonctions.
  5. Si vous configurez le titre de canal pour une visualisation XY, le dialogue de canaux Show/Hide l'utilise désormais.
  6. Spike2 supporte désormais les styles visuels de Windows XP sur les fenêtres et les boutons.
  7. L'importation de fichier EDF a été étendue pour supporter le format BDF.
  8. L'importateur de fichiers Plexon supporte désormais les formats de fichiers de données à cadres multiples.
  9. Il y a désormais un importateur de fichiers pour les fichiers de données Multi Channel Systems. Vous devez obtenir et installer une bibliothèque à jour MCStream (version 2,4,0,0 ou ultérieure) pour utiliser cet importateur.
Corrections
  1. La largeur admissible maximum des dialogues définis par l'utilisateur a été augmentée.
  2. Le titre d'axe y et les unités d'un canal de visualisation de résultats suivent désormais les changements entre les modes de tracé à balayage de trame et de non-trame.
  3. La commande DrawMode() de script provoque uniquement un nouveau tracé si le mode de tracé change. Précédemment, la commande provoquait toujours un nouveau tracé.
  4. Dans une visualisation de résultats, le tracé de ligne avec de nombreux points par pixel pouvait occasionnellement manquer un point.
  5. Dans une visualisation temporelle, les données de forme d'onde tracées en tant que lignes avec de nombreux points par pixel pouvait quelques fois montrer une caractéristique très étroite comme 1 pixel plus large qu'elle n'aurait dû l'être.
  6. Le message d'erreur "Could not open file" n'apparaît plus si vous utilisez la commande Open du menu File pour sélectionner un fichier qui est déjà ouvert dans Spike2.
  7. La relecture de forme d'onde hors ligne et la sortie de forme d'onde arbitraire en ligne traitent désormais correctement les fichiers de données avec une base temporelle qui n'est pas une microseconde.
  8. Si vous traîniez un curseur sur une zone d'écran qui était en cours de mise à jour, le curseur ne traçait pas toujours correctement.
  9. Un 1401plus avec un convertisseur analogique-numérique échantillonne jusqu'à 8 canaux de données WaveMark, mais l'accord de modèle en ligne fonctionnait uniquement pour le premier canal. Désormais, il fonctionne pour tous les canaux WaveMark.
  10. Il était possible qu'un dialogue positionné par un script apparaisse dans la position de dialogue précédente plutôt qu'à la position établie par le script.
  11. Lors de l'échantillonnage des données de formes de pointes avec plus d'un canal de formes de pointes, il n'était pas possible de configurer correctement les niveaux de déclenchement.
  12. Spike2 pouvait crasher si vous utilisiez la commande Export du menu File pour vider un canal de mémoire en format de texte.
  13. Il existe une nouvelle version du pilote de dispositif 1401 qui corrige un problème de transfert de données pour les utilisateurs du 1401plus avec des cartes d'interface PCI et de longs câbles d'interface (plus de 2 mètres) et un PC rapide. Il existe également une nouvelle version du logiciel microprogrammé de carte PCI qui peut s'avérer utile à cet effet - contactez CED pour de plus amples renseignements.
  14. Les dialogues créés par script qui utilisent DlgInteger() pour entrer une valeur inférieure à zéro fonctionnent désormais correctement.
  15. La fonction MinMax() ne vas pas causer le plantage de Spike2 lorsque l'argument mode% est inapproprié au type de canal, ou lorsque les paramètres exigés pour ce mode ne sont pas fournis.
Cambridge Electronic Design Limited

Enregistré en Angleterre: 00972132

Bureau d'inscription:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Numéro d'enregistrement du producteur: WEE/BD0050TZ

Conditions générales de vente

Pour nos clients américains, nous pouvons fournir le formulaire fiscal W-8BEN, qui nous identifie en tant que société britannique.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Codes de marchandise
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×