• UK
  • US
  • Français
  • Deutsch
  • Español (precios €)
  • Portugal
  • Polski
  • 日本人
  • 中國傳統
  • 简化中国

Historique technique de Spike2 version 6


Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 6.

Date Version Récapitulatif
09/2014 6.18 Corrections
  1. Le commande de script FitValue() fonctionne désormais correctement ; elle donnait auparavant des résultats sans utilité.
  2. Lors de l'exportation des données de forme d'onde vers MATLAB, si les données comportaient des trous, il était possible de rater un trou et les données situées après celui-ci étaient ajoutées aux données situées avant (comme si le trou n'existait pas).
  3. La durée de la sortie de forme d'onde arbitraire a été limitée à 1 seconde lorsqu'un espace a été réservé avec l'argument pour la troisième forme de PlayWaveAdd().
  4. Les recherches par passage (montant ou ascendant) de seuil du curseur actif sur des canaux tracés en mode fréquence moyenne pouvaient échouer.
  5. ChanValue() n'utilisait pas le mode spline cubique lorsque cela était nécessaire.
  6. En vue XY en ligne, la fonction DlgChan() identifiait des canaux comme étant désactivés si le même numéro de canal était désactivé dans la vue temporelle associée.
  7. Les mesures de vue temporelle en mode Trough effectuées sur un canal d'événement dans le dialogue Cursor Regions et dans ChanMeasure() étaient incorrectes.
  8. En cours d'échantillonnage, les lectures de canaux basés sur des événements qui franchissaient la durée Flush to disk étaient tronquées au niveau de celle-ci.
10/2012 6.17 Nouveau
  1. La prise en charge du conditionneur de signal est désormais inclue pour le Digitimer D360.
  2. Si vous lisez une configuration d'échantillonnage sous un ancien format ne contenant pas d'informations de plage CAN et CNA, un message vous avertit désormais de vérifier la mise à l'échelle du canal. Si l'ancienne configuration était utilisée avec un 1401 avec CAN et CNA à ±10 V et si vous utilisez actuellement un système à ±5 V, la mise à l'échelle nécessitera un ajustement manuel.
  3. ChanList() retourne désormais -1 si une chaîne de spécification de canal contient une erreur de syntaxe.
  4. Le Power1401-3 est désormais pris en charge.
  5. ChanSave() applique désormais les changements sur le fichier de destination. Cela contribue à la récupération des fichiers en cas de perte d'alimentation système après l'enregistrement.
  6. Les ports de ligne série dépassant COM9 sont désormais autorisés.
  7. Les dialogues de sélection de fichier ouverts par FileConvert $() définissent désormais le type de fichier initial (si possible). Si vous définissez un certain type de fichier, celui-ci ne sera pas remplacé par la détection automatique de type de fichier.
Corrections
  1. Dans ChanFitShow(), le fait de régler opt% sur -2 pour retourner la fin de la plage ne fonctionnait pas.
  2. Le dialogue Virtual Channel Instantaneous Frequency utilisait le canal RealMark comme invite (un canal d'événement pouvait toutefois également être utilisé).
  3. Après que ChanOrder (n, 0, m) avait été utilisé pour superposer des canaux n et m, ChanOrder (n, 1, m) ne les séparait pas.
  4. Il est désormais possible d'utiliser le préfixe View(-n) pour résoudre les vues temporelles dupliquées lorsque l'on spécifie le niveau de déclenchement dans le dialogue Memory buffer Import.
  5. Le dialogue de configuration d'échantillonnage ne s'embrouille plus si vous échantillonnez avec le nombre maximum de canaux.
  6. Le filtre Channel Process Median ne choisissait pas toujours la valeur médiane.
  7. L'échantillonnage pouvait parfois expirer si vous faisiez défiler le fichier échantillonné vers l'arrière.
03/2011 6.16 Corrections
  1. La commande de script MinMax() pouvait s'immobiliser si elle était utilisée sur un canal d'événement pour rechercher les intervalles minimum/maximum et si la plage de temps sélectionnée comportait plus de 8000 temps d'événement.
  2. La zone de l'écran située entre les boutons en bas à gauche d'une vue et la région de l'axe du canal Y n'étaient pas vidées en cas de nouveau tracé si le dernier canal de la liste des canaux n'était pas visible.
  3. La variante de commande MemChan() comportant deux arguments pour créer un canal basé sur un autre canal ne copiait pas les unités de canal pour les canaux de forme d'onde? RealWave ou WaveMark.
  4. Si vous configuriez l'échantillonnage pour utiliser l'optimisation de canal fantôme, puis échantillonniez avec un micro1401 (pas un mk II ou -3), les taux d'échantillonnage étaient incorrects pour les canaux de forme d'onde. Il vous est désormais demandé d'ajuster la configuration d'échantillonnage.
  5. Si un facteur d'échelle de canal était réglé sur une valeur très élevée (1e37, par exemple), la fonction Copy As Text pouvait faire crasher Spike2.
  6. Le dialogue File Information émettait un avertissement si un commentaire comportait plus de 71 caractères, alors que la limite aurait dû être de 79 caractères.
  7. Le fait d'ouvrir le dialogue d'analyse PCA en ligne pouvait faire crasher Spike2, selon l'utilisation qui avait précédemment faite de ce dialogue.
  8. Il était possible de suspendre Spike2 si vous utilisiez un canal virtuel pour convertir des données RealMark en une forme d'onde en utilisant les commandes Rm ou Rmc.
  9. Les commandes de script ChanProcessClear() ou ChanProcessClear(-1) servant à éliminer les traitements de canal de tous les canaux n'effaçaient pas l'indicateur de canal modifié dans les numéros de canal.
  10. Dans le dialogue de séquenceur graphique, le bouton Write as text sequence ne faisait rien si vous veniez juste de passer en mode graphique.
  11. Si une fenêtre de dialogue utilisateur comportait une fonction de bouton et si la fonction de bouton ouvrait un autre dialogue puis retournait 0 (c'est-à-dire qu'elle fermait le dialogue d'origine comme si l'utilisateur avait cliqué sur OK puis mettait à jour les éventuels arguments DlgShow ()), la boîte de dialogue d'origine se fermait, mais les arguments n'étaient pas mis à jour.
  12. SampleAbort() n'enregistrait pas.
  13. Dans les dialogues d'axe X ou Y, si vous régliez les subdivisions de tic sur la valeur maximale de 25, la valeur était ignorée.
  14. Le fait d'utiliser MaxTime() sur un canal virtuel dérivé d'un canal RealMark pouvait provoquer un crash.
  15. La fonction LastTime(), lorsqu'elle était utilisée sur un canal virtuel utilisant les expressions RM, RMC, IF ou IFC, présumait que les données RealMark et de fréquence instantanée s'étendaient sur la plage complète et ne comportaient aucun trou.
  16. Des pépins de dessin se produisaient lorsque des défilements sur le côté de données d'événement de niveau (Level Event) étaient réalisés avec un très fort grossissement.
  17. Les rampes générées par le séquenceur graphique ne produisaient pas suffisamment de chiffres significatifs pour l'incrément par tic.
  18. Si les commandes de script ChanShow() et ChanHide() étaient utilisées avec des arguments multiples, certains types de spécification (par exemple une liste de canaux sous forme de chaîne) effaçaient la liste des canaux avant d'ajouter leurs canaux.
  19. Si une fenêtre de script était active alors qu'un script était exécuté et si l'utilisateur tapait Ctrl+Pause pour annuler une longue opération de tracé, ETX (caractère 3) pouvait apparaître dans la fenêtre de script.
  20. Dans un dialogue défini par l'utilisateur, le bouton Annuler était pas activé par la touche Echap.
08/2010 6.15 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais utiliser %D et %T pour régler la date et l'heure dans l'onglet Automatisation du Dialogue de configuration d'échantillonnage.
  2. L'importateur de fichiers Neuralynx inclut désormais les codes des canaux de données WaveMark.
  3. L'importateur de fichiers binaires enregistre la dernière configuration d'importation utilisée sous la forme BinLast.bib dans le dossier d'importation. Si Bin_Def.bib existe, il sera toujours utilisé, sinon BinLast.bib est utilisé.
  4. MaxTime(chan%), chan% étant un canal virtuel, retourne désormais le temps du dernier point de forme d'onde sur le canal virtuel ; auparavant il retournait systématiquement 0.
Corrections
  1. La commande de script Time$() n'utilisait pas correctement la configuration du système concernant le format de l'horloge (12/24 heures).
  2. Lors de l'exportation d'un canal virtuel vers un fichier MatLab, un point de moins que ce qui était demandé pouvait être écrit au début du fichier ou juste après un trou dans l'un des canaux utilisés pour créer le canal virtuel.
  3. Si vous utilisiez l'argument de trou maximal avec les commandes de canal virtuel RM, RMC, SI ou IFC, les points situés après un trou n'était pas toujours affichés.
  4. Il était possible de crasher Spike2 en tentant d'ouvrir un fichier de vue de résultat malformé.
  5. Dans les fichiers de données volumineux, les fonctions Event correlations, PSTH analysis et Phase analysis pouvaient prendre un certain temps lorsque les événements étaient en faibles nombres par rapport aux temps de déclenchement, notamment lorsque les événements utilisaient un marqueur Filter et qu'une large proportion des événements étaient supprimés du fait du filtrage.
  6. Lors de la création d'une vue de résultat, si vous définissiez une liste de canal source de 3,801,802, 801 et 802 étant les canaux 3a et 3b, cela était traduit en interne en 3..3b, puis étendu à tous les canaux situés entre 3 et 802. Cela générait une liste de canaux inattendue dans la vue de résultat.
  7. Les dialogues définis par l'utilisateur contenant uniquement des boutons n'étaient pas d'une hauteur suffisante.
Changements
  1. Les images tramées de vue de résultat sont désormais optimisées de manière à afficher toutes les trames, cela même si elles ne contiennent aucun événement de réponse. Auparavant, l'optimisation de l'axe Y n'incluait que les trames comportant des événements visibles. Les commandes de script qui retournent les valeurs maximale et minimale de l'axe Y pour un canal en mode trame de points incluent également toutes les trames.
03/2010 6.14 Nouveau
  1. La commande de script FileConvert$() propose désormais des fichiers à l'importateur binaire après avoir d'abord essayé tous les autres importateurs. Auparavant, l'importateur binaire n'était pas utilisé.
Corrections
  1. Les images tramées de vue de résultat n'optimisaient pas correctement si l'axe X n'était pas affiché dans son intégralité.
  2. Les images tramées de vue de résultat pour lesquelles l'axe X incluait des valeurs négatives ne s'affichaient pas correctement si l'axe X était modifié en mode log.
  3. En mode d'affichage déclenché, lorsque l'option Zero x axis at trigger est cochée, les curseurs verticaux qui indiquent une position correspondent désormais à l'axe X.
  4. Les canaux imprimés en mode Overdraw WM pouvaient présenter des événements différents de ceux étant affichés à l'écran, notamment lorsque la fonction Print Screen (impression de l'écran) était utilisée.
  5. Les dialogues (par exemple le dialogue X Axis Range) pour lesquels les temps étaient acceptés selon les formats hh:mm:ss n'acceptaient pas les formats exponentiels pour les nombres (par exemple, 1e2 signifiait 100 secondes).
  6. L'importateur binaire obtient désormais une mise à l'échelle correcte pour les entrées de données à virgule flottante double précision.
  7. L'importateur DSI peut désormais importer un fichier comportant des extensions de nom de fichier à 4 caractères.
  8. L'importateur de fichiers Codas détecte désormais les fichiers d'entrée comportant des données compactées.
  9. L'importateur Igor a été étendu de manière à importer les fichiers compactés sauvegardés en tant que doubles.
  10. L'importateur Alpha-Omega détecte désormais correctement la fin d'un fichier lors de la lecture d'événements (marqueurs) auxquels aucune donnée n'est attachée.
  11. L'importateur Heka a été étendu de manière à accepter un ancien type de fichier de données.
11/2009 6.13 Nouveau
  1. La commande de script System$() prend en charge Windows 7.
  2. Vous pouvez désormais sélectionner le Micro1401-3 en tant que type de 1401 dans l'onglet Resolution du dialogue Sampling Configuration.
  3. Des mises à nouveau sont disponibles pour les importateurs de fichiers de données aux formats Bionic, NeuroScan, Plexon, MED64, Igor et Mc_Rack. L'importateur de texte générique importera désormais un fichier ne contenant que les temps d'événement.
Corrections
  1. Les scripts chargés au moyen de la commande ScriptRun() ne se ferment plus s'ils s'interrompent du fait d'une erreur. Le script reste désormais ouvert et la ligne d'erreur est mise en surbrillance.
  2. Un argument edge% non nul dans la commande DrawMode()était appliqué aux canaux non-level event.
  3. L'indicateur OVR dans la barre Status n'était pas lié à l'état Insert/Overtype dans l'éditeur de texte.
  4. Il était possible de crasher Spike2 dans le dialogue Sampling Configuration en définissant plus de 53 canaux de forme d'onde.
  5. Si vous compiliez un script, le fermiez, puis le rouvriez, Spike2 présumait que celui-ci correspondait à la version compilée et ne recompilait pas lorsqu'il était lancé. Désormais, à moins que le script ne tourne déjà lorsque vous le rouvrez, la version précédemment compilée est supprimée, ce qui force une recompilation. Ce comportement ne s'applique pas aux fichiers inclus qui sont présumés comme n'ayant pas été modifiés s'ils sont rouverts.
  6. Dans les commandes de mesure par rapport à une vue XY ou un canal, si vous choisissiez le type de mesure User entered value, il vous fallait auparavant définir le champ Prompt sur une valeur pouvant être interprétée comme un nombre afin d'éviter les messages d'erreur. Vous pouvez désormais définir une invite de commande sous forme de texte.
  7. La commande de script DlgValue$() peut désormais accéder à une invite de commande utilisant une case à cocher à la fois pour le numéro d'élément et pour le numéro d'élément plus 1000.
  8. Dans un script, l'utilisation de proc ou func pour décrire un argument de fonction pouvait provoquer une indentation incorrecte dans l'option de formatage automatique.
  9. Les étiquettes apposées sur les gros tics situés au dessus de l'extrémité d'un axe Y ne se retraçaient pas toujours lorsqu'un objet était glissé sur elles.
  10. Si vous appeliez SetPower()en utilisant une taille de bloc qui n'était pas une puissance de 2, la vue de résultat était créée sur la base de ce nombre et le spectre de puissance était incorrect. Désormais, la taille du bloc est réduite à la prochaine puissance de 2 (conformément à la documentation).
  11. PlayWaveRate()limitait le débit maximal autorisé à 200 kHz, au lieu de 250 kHz comme cela aurait dû l'être.
  12. MeasureToChan() et MeasureToXY()n'autorisaient pas les modes 19 et 20. Par ailleurs, ces deux modes n'enregistraient pas correctement.
  13. Le dialogue de régions de curseur et le lissage de courbe utilisaient toujours l'index 0 d'un canal RealMark lorsque celui-ci était tracé en mode de forme d'onde. Ils utilisent désormais l'index de données défini dans le mode de tracé.
  14. Une recherche de curseur arrière sur un canal de mémoire de forme d'onde comportant des trous pouvant provoquer une interruption de Spike2.
  15. Un échantillonnage effectué au moyen d'un Power1401 mk II avec un canal de forme d'onde défini comme le dernier canal dans le 1401 pouvait s'interrompre de façon intempestive si la configuration d'échantillonnage n'incluait pas de sortie de forme d'onde arbitraire, un canal WaveMark ou une séquence de sortie comportant un tableau.
  16. Si vous tentiez de lire des données Spike2 au-delà de la fin d'un canal, cela pouvait générer une erreur -19 (fichier corrompu) alors qu'il n'y avait aucun problème sur le fichier.
  17. Vous n'êtes désormais plus autorisé à importer vers un registre de mémoire si le canal source correspond au même registre. Cela provoque en effet une immobilisation du programme.
  18. L'axe x d'une vue temporelle dans un fichier de longueur suffisante n'affichait pas les tics ou chiffres si vous zoomiez jusqu'à l'échelle maximale et appuyiez sur End.
  19. Si un événement survenait lors du temps maximal possible (soit au bout de 2147483647 tics d'horloge), plusieurs commandes ne fonctionnaient plus correctement. La commande Copy As Text... pouvait s'immobiliser, les recherches de curseur actif concernant l'événement en mode points de données échouaient et la commande de script NextTime() localisait l'événement, mais une recherche utilisant NextTime() retournait de nouveau l'événement et non pas -1.
Changements
  1. Si vous ouvrez un fichier.s2c tandis que Spike2 est actif en double-cliquant dessus ou en le faisant glissant vers la fenêtre Spike2, cela ouvre désormais le dialogue Sampling Configuration comme si vous aviez utilisé la commande Load Configuration du menu File.
07/2009 6.12 Nouveau
  1. Si vous écrivez d'énormes quantités de texte sur une fenêtre de texte (par exemple la vue log), et que Spike2 vient alors à manquer de mémoire, Spike2 tente désormais de ' survivre ' en supprimant tout le texte et en affichant un message vous suggérant de sauvegarder vos données et de relancer Spike2.
  2. Le dialogue Sampling configuration inclut désormais la valeur de plage CAN. Cela permet d'ajuster la mise à l'échelle du canal lorsque vous vous déplacez entre des systèmes ±5 V et ±10 V.
  3. Le dialogue 1902 Signal Conditioner inclut désormais les boutons Reset Calibration et Reload 1902.
  4. L'application s2video dispose d'une nouvelle option dans Settings->Configuration, qui pourra donner accès à un plus grand nombre de fonctionnalités caméra dans le menu Video Device Properties.
  5. Il existe une nouvelle application avicomp qui permet de compresser les fichiers .avi créés par s2video.
Corrections
  1. Il était possible de crasher Spike2 en remplaçant des valeurs dans une vue XY de longueur fixe devant être triée en fonction des valeurs x ou y.
  2. Un message d'erreur incorrect s'affichait si une Output Sequence comportait trop de lignes.
  3. Les commandes permettant de reformater le texte Output Sequencer ne conservaient pas la même ligne au haut de l'écran.
  4. Dans l'éditeur de séquence graphique, si vous supprimiez une impulsion marquée comme illégale en la faisant glisser hors de la zone d'affichage, les éléments désactivés du fait de l'impulsion illégale n'étaient pas réactivés.
  5. Les fonctions Couper ou Copier appliquées à un texte replié dans une fenêtre de script ou de séquence de sortie ne copiaient que la première ligne. L'intégralité du texte replié est désormais coupé ou copié.
  6. L'optimisation de l'affichage pour un histogramme de vue de résultat pouvait inclure des bins situés hors de la région d'affichage.
  7. L'optimisation de l'affichage pour un canal de vue de résultat présentant des données matricielles réglait systématiquement la valeur basse de l'axe y à 0.
  8. Le dialogue Sampling Configuration supporte désormais la fonction Cancel de fonction plus consistante, sortant désormais de force les changements apportés aux réglages du conditionneur de signal.
  9. Dans le dialogue Sampling Configuration, Reset réinitialise désormais également les réglages du conditionneur de signal.
  10. L'enregistrement de l'exportation d'un fichier de données vers un fichier MATLABTM ne définissait pas de liste de canaux.
  11. Si vous ouvrez un fichier de script faisant partie du système de script actuellement compilé, tous les points d'interruption dans le fichier seront désormais affichés.
  12. Au lancement de l'échantillonnage, si le réglage de la plage de tension de l'interface 1401 ne correspondait pas aux paramètres 5 V/10 V de la configuration de l'échantillonnage et si vous décidiez de le modifier pour l'aligner sur le 1401, l'échantillonnage était interrompu avec un message d'erreur.
  13. Le dialogue Offline waveform output déplaçait le curseur 0 quel que soit l'état de la case à cocher Cursor 0 tracks the waveform output.
  14. Si vous sauvegardiez une configuration d'échantillonnage qui incluait des vues superposées, la liste des temps de déclenchement n'était pas effacée avant le début de l'échantillonnage, ce qui provoquait des surtraçages inattendus.
  15. Le programme s2video est plus tolérant avec les périphériques d'entrée de données qui implémentent l'interface DirectShow de façon inattendue.
  16. Si vous ne fournissiez pas l'argument sep$ à ExportTextFormat(), le délimiteur était réglé sur le caractère Tab.
  17. La commande de script SampleText() ne fonctionnait pas si un canal TextMark se trouvait dans le fichier d'échantillonnage et si le canal TextMark avait été supprimé de la configuration d'échantillonnage.
  18. Le dialogue de l'axe x ne vous permettait pas d'entrer une valeur nulle ou négative pour l'extrémité droite de l'axe (par exemple dans une vue XY).
  19. Dans le dialogue de l'axe x, si vous passiez à un axe logarithmique, puis reveniez en mode normal, vous ne pouviez plus définir une valeur négative pour le début de l'axe.
  20. Les vues XY ne se retraçaient pas correctement si des valeurs situées en bas de l'axe Y étaient supérieures à des valeurs situées dans sa partie haute.
03/2009 6.11 Nouveau
  1. La commande de script SSTempGet(-2) retourne désormais le dernier balayage de données, qu'ils soient déclenchés ou non.
  2. DlgAllow() peut désormais être utilisé pour modifier des paramètres pendant qu'un dialogue défini par l'utilisateur est affiché.
  3. Les recherches de changement de sens et de pourcentage de pente dans les curseurs actifs et la commande de script ChanSearch()interpolent désormais de façon à améliorer le temps déterminé.
  4. Les recherches de pics et de creux menées dans une vue de résultat utilisent désormais le paramètre Maximum width (largeur maximale).
  5. Les dialogues utilisateur qui incluent un sélecteur de canal autorisant l'option Selected affichent désormais la liste des canaux sélectionnés.
  6. Dans la commande de script FitNLUser(), les tentatives visant à établir des points d'interruption dans la fonction utilisateur sont désormais ignorées et les tentatives visant à utiliser les fonctions interactives Interact(), Toolbar(), Debug(), DlgShow() ou Yield() génèrent désormais une erreur. Auparavant, toutes ces actions entraînaient l'arrêt du script sans la moindre explication.
  7. Depuis la version 6.10, le code d'échantillonnage détecte les événements et marqueurs qui se trouvent sur le même temps ou qui ne sont pas dans le bon ordre. Les avertissements à ce sujet sont désormais séparés entre les messages 'same time'' (erreur sans gravité) et 'out of order'' (il y a un problème) et vous donnent désormais le dernier canal ainsi que le temps auquel une erreur a été détectée.
  8. Lorsque vous importez des données de texte, la commande de script FileConvert$() recherche désormais un fichier de configuration nommé Txt_Def.cim dans le dossier d'importation. Vous pouvez créer ce fichier en utilisant l'importation de données interactive
  9. Lorsque vous importez un fichier de données binaire, la commande de script FileConvert$() recherche désormais un fichier de configuration nommé Bin_Def.bib dans le dossier d'importation. Vous pouvez créer ce fichier en utilisant l'importation de données interactive.
  10. L'importateur de données Neuroscan a été étendu de manière à convertir les données SynAmps2 32 bits et peut désormais prendre en charge jusqu'à 128 canaux.
  11. L'importateur de données Bionics/Cyberkinetics peut désormais sauvegarder les événements comportant des valeurs supplémentaires sous forme de données Marker.
  12. Il existe une version préliminaire d'un importateur pour les fichiers de données TMS International *.S00.
Corrections
  1. L'utilisation de l'argument sel$ dans DlgString() faisait que legal$ était ignoré. Par ailleurs, si vous définissiez legal$, alors Ctrl+C, Ctrl+V et Ctrl+X étaient désactivés, mais le fait de cliquer du bouton droit de la souris et d'utiliser la fonction Coller pouvait entraîner l'addition de caractères illégaux.
  2. Si l'axe y était en mode logarithmique, le fait de zoomer en faisant glisser une région avec la souris ne fonctionnait pas correctement.
  3. Si vous tapiez un nouveau caractère clavier ou une TextMark lorsqu'un dialogue de lissage était affiché, le contenu du dialogue se réinitialisait sur les derniers paramètres de lissage.
  4. L'argument flags% de la commande scriptRun() ne fonctionnait pas.
  5. La vérification des limites dans les champs DlgReal() utilise désormais la précision numérique fournie pour formater les chaînes avec les valeurs précédentes, maximales et minimales.
  6. L'annulation d'une augmentation de la taille des points dans une vue XY ne s'invalidait pas correctement.
  7. L'annulation d'un affichage Standard dans une vue XY restaure désormais le mode de tracé et le type de jointure.
  8. La lecture des configurations d'échantillonnage définies avant la version 6.05 ne désactivait pas les nouvelles optimisations ajoutées sur la version 6.05.
  9. La commande de script PlayWaveCopy()verrouillait et déverrouillait la mémoire plus souvent que cela n'était nécessaire pour les transferts de données volumineux.
  10. Le double et la moitié d'un axe x en mode logarithmique fonctionnent désormais correctement.
  11. Les banques de filtres non modifiées peuvent désormais être sauvegardées à partir des dialogues de configuration des filtres.
  12. Les recherches arrières de caractéristiques en vue de résultat ChanSearch() fonctionnent désormais correctement.
  13. Les commandes clavier Esc (interruption du script) et Ctrl+Break (abandon du tracé ou du traitement) pouvaient fonctionner lorsque Spike2 n'était pas l'application active.
  14. L'onglet Resolution de la fenêtre Sampling Configuration pouvait afficher des fréquences erronées pour les canaux WaveMark si les contraintes d'échantillonnage ne pouvaient pas être satisfaites.
  15. Dans l'éditeur de séquence graphique, le fait de définir une impulsion CNA Single pulse, amplitude change on repeat avec un changement négatif ne générait aucune modification.
  16. Dans l'éditeur de séquence graphique, le fait de définir une CNA pour aller jusqu'à la valeur CNA de pleine échelle ne fonctionnait pas correctement.
  17. Les recherches de caractéristiques Outside thresholds et Within thresholds sur les canaux d'événement tracé sous forme de taux ou de fréquence ne fonctionnaient pas.
  18. Sur certaines cartes graphiques pour lesquelles la fonction d'accélération matérielle est activée, le fait d'afficher un canal virtuel contenant des valeurs erronées (infini ou valeur non numérique) pouvait provoquer d'étranges corruptions graphiques et des retards.
  19. Lorsque vous utilisiez la fonction de script FileSaveAs() avec un chemin d'accès qui n'existait pas ou contenait des caractères illégaux, une boîte de message notifiait l'utilisateur du problème, mais la fonction ne retournait pas de code d'erreur. Désormais, un code d'erreur négatif est retourné.
  20. Dans une vue de résultat tracée avec un axe x logarithmique, les fonctions de script Draw() et XRange(), lorsqu'elles étaient utilisées avec deux arguments, ne fonctionnaient pas correctement et pouvaient même provoquer une erreur "Out of memory".
  21. Si vous utilisiez des caractères Tab dans un dialogue utilisateur ou un texte Message(), les calculs d'espace de l'écran n'étaient pas corrects.
  22. L'enregistrement de CursorLabel() et HCursorLabel() est désormais correct.
  23. Le fait de créer un canal virtuel entraînait une actualisation d'écran inutile.
  24. L'importateur de données EDF (European Data Format) importe désormais les données BDF avec une résolution d'amplitude correcte.
  25. L'importateur de données de texte désormais importe les données dont la fréquence d'échantillonnage est inférieure à 4 Hz. Auparavant, l'intervalle d'échantillonnage était incorrect.
  26. La dialogue TextMark affichait le mauvais numéro de canal dans le titre du dialogue.
  27. Si un script lançait un dialogue utilisateur ou utilisait la commande Message() lorsque l'utilisateur avait cliqué du bouton droit de la souris pour ouvrir un menu contextuel, les entrées de la souris étaient perdues pour le menu contextuel et pour la nouvelle fenêtre.
Changements
  1. Les instructions obsolètes de séquenceur de sortie CALLn, LD1RAN, DBNZn, LDCNTn ont toujours été documentées comme utilisant les variables V33-V36. Elles ont en fait toujours utilisé V61-V64.
10/2008 6.10 Nouveau
  1. Les pilotes de périphérique 1401 sont désormais numériquement signés. Cela vous permettra d'installer les pilotes sur des systèmes Vista 64 bits.
  2. La commande de script U1401Open()vous permet désormais de spécifier le 1401 que vous souhaitez utiliser pour les systèmes comportant plusieurs périphériques 1401.
  3. Le code d'échantillonnage détecte désormais les évènements et marqueurs échantillonnés qui sont tellement rapprochés dans le temps qu'ils sont associés au même temps d'échantillonnage. Cela peut survenir en raison de commutateurs trop dynamiques ou si l'échantillonnage est pratiqué à une résolution temporelle peu élevée. Vous recevez un avertissement à cet égard à la fin de l'échantillonnage. De tels fichiers peuvent causer des problèmes dans la mesure où la bibliothèque Son exige que tous les évènements d'un même canal surviennent à des temps différents. Le programme SonFix peut corriger cela en ajustant les évènements simultanés de façon à ce qu'ils soient aussi rapprochés les uns des autres que le permet la résolution temporelle du fichier.
  4. La fonction de script ATan() peut désormais être utilisée avec deux arguments vectoriels.
  5. La fonction de forme d'onde virtuelle ATan() peut être utilisée avec deux arguments vectoriels. Cela est utile lorsque vous avez des positions x et y proportionnelles à un sinus et un cosinus et que vous souhaitez les convertir en un angle.
  6. La commande de script Val()acceptera désormais un nombre entier hexadécimal (sans signe), en sus des virgules flottantes et des nombres entiers décimaux.
  7. L'importateur Alpha MED Sciences (MED64) a été étendu de façon à reconnaître les données brutes au format MOBIUS.
  8. La commande de script SampleKeyMark() a été ajoutée.
  9. Il existe désormais un importateur pour les fichiers de données Heka *.DAT.
  10. L'importateur HLR a été étendu de façon à supporter un nouveau type de canal de forme d'onde.
Corrections
  1. Dans le dialogue de lissage (Fit Dialogue), la commande Ctrl+C (Copier) fonctionnait uniquement dans l'onglet de résultats.
  2. Il était possible de crasher Spike2 en utilisant la commande de script PlayOffline(), puis en sortant de Spike2 pendant la lecture de la forme d'onde.
  3. En cours d'échantillonnage de données, si vous faisiez défiler l'écran en vous éloignant de la fin du fichier pour rechercher des données plus anciennes, puis effectuiez un zoom avant, la position du bord gauche de l'écran s'en trouvait modifiée.
  4. Le fait d'effectuer un lissage sur une exponentielle croissante, puis d'ajuster manuellement les paramètres de lissage pour envoyer la ligne lissée vers un infini à virgule flottante provoquait une panne de protection générale (ou « écran bleu de la mort) dans le système graphique Windows.
  5. L'argument sigd% de la commande de script Str$() fonctionne désormais conformément à la documentation lorsqu'il est réglé sur des valeurs négatives.
  6. Il était possible de crasher Spike2 en utilisant la commande MatLabOpen()sur un système alors que MATLAB n'était pas installé.
  7. MatLabGet() ne fonctionnait pas correctement avec les tableaux Spike2 à une seule dimension, dans la mesure où tous les tableaux MATLAB comportent au moins 2 dimensions.
  8. MatLabGet() et MatLabPut() ne fonctionnaient pas correctement avec des variables de chaîne.
  9. Les mesures effectuées sur un canal d'événement en mode Rate à l'aide de ChanMeasure()et du dialogue Cursor Regions s'étendaient du bin contenant le temps de début au bin contenant le temps de fin. Ils s'étendent désormais au bin situé juste avant le bin contenant le temps de fin. Ainsi, si vous positionnez une paire de curseurs exactement au départ et à la fin d'un bin, la mesure est effectuée pour le bin unique situé entre les curseurs. En d'autres termes, le fait d'effectuer une mesure entre les temps A et B, puis une mesure entre les temps B et C (A<B<C), revient à effectuer une mesure entre A et C.
  10. Il était possible de crasher Spike2 lorsqu'un dialogue de conditionneur de signal était affiché.
  11. Lorsque vous lanciez un affichage sous forme de métafichier à une résolution supérieure à celle de l'écran, l'axe x pouvait afficher un nombre de tics trop important.
  12. La sortie de métafichier coupe désormais toutes les lignes au sein du logiciel, au lieu d'avoir recours au système graphique pour couper les lignes sur les régions de découpage. Auparavant, les métafichiers étaient rendus correctement lorsqu'ils étaient copiés sur un fichier Word (par exemple), mais pouvaient poser des problèmes lorsqu'ils étaient importés vers un programme de dessin. Cela s'explique par le fait que les programmes de dessin ignorent en général les régions de découpage, ce qui se traduit par des lignes s'étendant hors des régions de tracé. L'inconvénient est que les formes d'onde découpées ne constituent plus un objet unique en cas d'importation vers un programme de dessin.
  13. Le fait de changer l'étendue ou l'échelle de l'axe Y dans une vue temporelle en cliquant puis en faisant glisser en mode de surtracé 3D fonctionne désormais correctement.
  14. Nous avons changé la façon dont le temps est arrondi en cas de transfert de données entre des fichiers présentant des bases de temps différentes avec la commande de script ChanSave(), cela dans le but de corriger un problème survenant lorsque les données transférées incluent un événement survenu au moment exact du début de l'étendue temporelle de la source, ledit événement n'étant pas toujours transféré vers sa destination en raison des effets de l'arrondissement.
  15. Si le fichier filtbank.cfb utilisé pour sauvegarder les paramètres de filtre FIR et IIR étaient en lecture seule et si vous changiez un filtre, alors vous obteniez un message d'erreur " file not found " (fichier non trouvé) lorsque vous vouliez fermer Spike2, et Spike2 ne se fermait pas. Vous obtenez désormais un message d'avertissement plus précis.
  16. Si vous lisiez une configuration d'échantillonnage à partir d'un fichier de données (menu File, Load configuration), seuls les 32 premiers canaux de données étaient utilisés pour la configuration d'échantillonnage. Désormais, tous les canaux sont pris en compte.
  17. Dans l'onglet Mode du dialogue Sampling Configuration, les champs affichés lorsque vous sélectionnez le mode Triggered sont désormais correctement activés et désactivés.
  18. Si vous échantillonniez un canal d'événement de niveau et désactiviez l'écriture sur disque de telle sorte qu'il y ait un trou au sein des données d'événement de niveau, il était possible de produire deux transitions montantes ou descendantes d'affilée. Si vous affichiez une section de données comportant des données précédant ou suivant un tel trou, alors les données situées après le trou pouvaient être tracées de façon inversée. Nous avons corrigé la cause du problème, mais les fichiers étant déjà affectés par ce problème s'afficheront toujours de façon incorrecte.
  19. Dans un script, si une valeur de virgule flottante était assignée à un nombre entier et si le résultat était -2147483648 (soit la plus grande valeur entière négative possible), alors un fanion d'erreur apparaissait de façon erronée.
  20. Il était possible d'obtenir des artéfacts de tracé si l'on utilisait un canal virtuel pendant l'échantillonnage et si un traitement de canal était appliqué sur ledit canal virtuel, ou sur un canal source dudit canal virtuel.
  21. Si vous lisiez une forme d'onde avec la famille de commandes PlayWave...() en utilisant une source de virgule flottante, la conversion vers des valeurs CNA entières 16 bits était effectuée par troncature et non par arrondissement. La conversion est désormais effectuée par arrondissement, ce qui permet une meilleure représentation des données, notamment sur les amplitudes faibles.
  22. Le positionnement du titre de l'axe y dans une fenêtre Overdraw 3D a été amélioré.
  23. Il était possible de surcharger le tampon de sortie série.
  24. En vue texte, le fait d'imprimer la sélection en cours lançait une impression plus grande que cela n'était demandé ; et l'impression de certaines pages uniquement ne fonctionnait pas correctement.
Changements
  1. Dans l'onglet Automation du dialogue Sampling Configuration, la longueur maximale du nom de fichier a été portée de 20 à 23 caractères.
  2. La longueur maximale d'une chaîne retournée dans la commande MatLabEval()a été portée de 119 to 511 caractères.
  3. Le nombre maximal de variables et constantes locales pouvant être déclarées dans un script a été porté de 7000 à 12000, et le nombre maximal de variables et constantes globales a été réduit de 15000 à 10000. Un utilisateur avait en effet atteint la limite de variable locale dans un script de 1,5 Mo.
  4. Le programme SonFix teste et répare les fichiers de données. Il permet notamment de vérifier des canaux d'événement pour rechercher d'éventuels événements mal rangés ; les blocs de données comportant plus de 20 % d'événements mal rangés sont considérés défaillants et sont donc supprimés. Le test marquait les événements consécutifs se trouvant sur un même temps comme étant défaillants, ce qui pouvait entraîner la suppression de tout un bloc. Nous acceptons désormais les événements consécutifs se trouvant sur un même temps de manière à éviter la suppression de données potentiellement récupérables.
  5. Le comportement de la commande SerialWrite()est modifiée pour le cas dans lequel aucun espace n'est disponible dans le tampon de sortie.
06/2008 6.09 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais surtracer les données de vue temporelle en ligne comme hors ligne pour comparer les réponses à des stimuli. Les trames surtracées peuvent également être affichées en 3D (trois dimensions). Le dialogue Display Trigger et la commande de script ViewTrigger()ont été étendus de manière à inclure les nouvelles fonctionnalités.
  2. Le nouveau dialogue Overdraw List et la nouvelle commande de script ViewOverdraw() ajoutent une gamme d'événements sous forme de points de déclenchement de surtraçage.
  3. Le nouveau dialogue Overdraw 3D et la nouvelle commande de script ViewOverdraw3D() contrôlent l'affichage 3D.
  4. Le dialogue en ligne Edit WaveMark affiche les données non causales de manière plus efficace. Pour en tirer un bénéfice optimal, veillez à bien mettre à jour le micrologiciel de votre 1401.
  5. Cette version de Spike2 se comporte mieux si vous ouvrez un très grand nombre de fenêtres et canaux et excédez les ressources système disponibles. Les précédentes versions ralentissaient et parfois ne répondaient plus.
  6. Si votre système n'est pas en mesure de disposer de suffisamment de mémoire pour l'acquisition de données, vous obtenez désormais un message d'erreur spécifique suggérant des solutions possibles, et non plus seulement un code d'erreur (544) à consulter dans le système d'aide.
  7. Une nouvelle commande de script DlgMouse() permet de définir la position initiale du pointeur de souris lorsque DlgShow() est utilisé.
  8. L'importateur de texte ASCII a été étendu de manière à permettre la reconnaissance des trous dans les données entrantes.
  9. L'importateur Neuralynx a été mis à niveau de manière à pouvoir lire les formats de données les plus récents.
Corrections
  1. Vous risquiez d'interrompre le fonctionnement de Spike2 si vous lisiez un fichier de configuration dont la séquence graphique était corrompue, puis utilisiez le bouton Reset du dialogue Configuration d'échantillonnage ou la commande de script SampleClear().
  2. Dans le dialogue Configuration d'échantillonnage, le bouton Reset de l'onglet Canals pouvait laisser traîner d'anciennes valeurs. Plus spécifiquement, les formes d'onde définies dans l'onglet Play waveform étaient supprimées, mais n'étaient pas correctement retirées du dialogue.
  3. Il vous sera désormais demandé si vous souhaitez sauvegarder les vues de texte ayant été modifiées par un script (ceci de façon à reproduire le comportement de la version 5 de Spike2).
  4. L'exportateur de données MATLABTM générait une fausse erreur si un canal ne comportait aucun point de données. Il exportait en revanche les données pour les autres canaux.
  5. Si vous activiez Burst mode dans l'onglet Resolution du dialogue Sampling Configuration, puis cochiez la case WaveMark divider dans la section Disable for compatibility, les fréquences d'échantillonnage n'étaient pas optimisées. Désormais, si vous cochez cette case, la case à cocher Burst mode est dissimulée ; en mode rafales (burst mode), cette fonctionnalité doit être activée. La commande de script SampleOptimise() posait un problème similaire ; désormais, le fait de désactiver le diviseur WaveMark désactive également le mode rafales.
  6. La commande de script ViewTrigger()permet désormais d'utiliser une durée de pré-déclenchement négative. Cela permet de reproduire le comportement du dialogue Display Trigger.
  7. Les canaux de vue XY remplis ne se traçaient pas correctement si le canal comportait plus de 4 000 points.
  8. Le bouton Apply to All des dialogues Editor Settings n'avait aucun effet si les réglages du dialogue correspondaient à la vue de texte en cours.
  9. Vous pouvez désormais définir une configuration d'échantillonnage qui effectue des mesures sur un canal ou une vue XY utilisant un duplicata de canal en tant que source de données. Auparavant, vous pouviez effectuez ce réglage durant l'échantillonnage mais, si vous échantillonniez à nouveau, les mesures n'étaient pas restaurées.
  10. Si vous utilisiez l'onglet Automation du dialogue Sampling Configuration pour assigner des noms à des fichiers de données, un fichier de ressources était systématiquement créé pour chaque fichier de données, même si vous ne sauvegardiez pas le fichier de données.
  11. Il était possible de crasher Spike2 en créant une moyenne de formes d'onde comportant plus de 16 384 bins par canal et utilisant une interpolation linéaire ou cubique.
Changements
  1. Dans le dialogue Display Trigger, vous réglez désormais le mode d'affichage paginé en sélectionnant Paged display, et non plus No Channel.
  2. La commande ScriptRun() ne vous permettait pas d'utiliser l'argument flags%.
  3. La fenêtre Help ouverte lorsque vous appuyez sur la touche F1 dans une fenêtre de script est désormais affichée avec l'attribut Toujours visible (Always On Top).
04/2008 6.08 Nouveau
  1. Spike2 version 6.08 supporte une méthode de transfert de données plus efficace pour les Micro1401 mk II, Power1401 et Power1401 mk II. L'amélioration la plus importante concerne l'interface USB. Pour utiliser cette nouvelle méthode, vous devez installer la toute dernière version du micrologiciel 1401.
  2. Si vous échantillonnez des données avec un Micro1401 mk II, un Power1401 ou un Power1401 mk II et avez mis à niveau le micrologiciel du 1401, il existe une nouvelle barre Sample Status dans Spike2, qui présente des informations concernant la capture de données. Vous pouvez accéder à la barre Sample Status à l'aide d'un script utilisant les commandes App() ou SampleHandle().
  3. Les fichiers de script #include modifiés sont désormais automatiquement sauvegardés si l'option Preferences du menu Edit permettant de sauvegarder les fichiers de script modifiés au lancement est activée.
  4. En vue temporelle, les commandes Copy As Text et Copy Spreadsheet du menu Edit listent désormais les canaux allant être copiés.
  5. Lorsque vous imprimez une en-tête ou une note de bas de page, vous pouvez désormais utiliser && pour produire un caractère perluète (&).
  6. Les axes y d'un canal changent désormais et affichent une échelle graphique si l'espace du canal est trop restreint pour permettre d'étiqueter les principaux tics.
  7. Si un fichier de script ou un fichier de séquenceur de sortie est marqué en lecture seule ou se trouve sur un support protégé contre l'écriture, vous ne serez pas autorisé à le modifier dans Spike2, ceci afin de prévenir toute modification accidentelle de fichier.
  8. Spike2 ajuste la couleur des données de canal et du texte si celle-ci est trop similaire à la couleur de fond. Une nouvelle préférence du menu permet de désactiver ce comportement afin de vous permettre de toujours obtenir les couleurs demandées (au risque de rendre invisible certains éléments).
  9. Il existe de nouveaux importateurs pour les fichiers de données Delsys EMG, les fichiers de données de format Mindset 16/24 (NeuroImpulsion-Systems LLC) et les fichiers de données MindWare MW (MindWare Technologies Ltd).
  10. L'importateur EDF été étendu de façon à importer les canaux d'événement avec des déclencheurs (utilisés par BIOSEMI).
  11. L'importateur MC_Rack peut désormais importer les canaux d'événement à partir de données numériques stockées en tant que formes d'onde.
  12. L'importateur Bionic lit désormais le format de canal continu NEURALCD.
  13. L'importateur Plexon peut désormais importer les canaux de données de type STROBED.
  14. L'importateur.WAV peut désormais importer les données 24 bits telles que les canaux RealWave. Les données 8 et 16 bits sont toujours importées en tant que formes d'onde.
  15. La commande de script ChanOrder() vous permet de déplacer les canaux sur la base de la position ainsi que du numéro de canal.
  16. Les canaux virtuels acceptent désormais Ln() et Exp() en tant que fonctions mathématiques.
  17. XLow() et XHigh() peuvent désormais être utilisés en vue de texte afin d'obtenir la première ligne visible et la ligne suivant la dernière ligne visible.
  18. Draw(n) peut être utilisé en vue de texte pour faire défiler la vue de façon à faire de la ligne n la ligne supérieure.
  19. Le dialogue Display Trigger du menu View et la commande de script ViewTrigger() vous permettent de définir un retard et des actualisations de curseur actif. Cela permet d'effectuer des recherches de curseur actif après le point de déclenchement ; sans le retard, les données se trouvant après le déclenchement peuvent ne pas encore avoir été échantillonnées.
  20. Les scripts permettant de créer et générer des impulsions sonores, rafales de bruit, clics et autres formes d'onde pendant l'enregistrement sont désormais inclus dans le dossier des scripts (WaveMake.s2s, WavePlay.s2s).
  21. Le script MergeFiles.s2s dans le dossier des scripts vous permet de combiner plusieurs vues temporelles en un fichier de données unique et de copier-coller les données entre les différentes vues temporelles ouvertes.
  22. La couleur du caret est désormais la couleur de l'avant-plan défini pour le style Default. Si vous aimez les fonds de texte sombres , réglez le fond Default sur une couleur sombre et l'avant-plan sur une couleur claire.
  23. Si vous glissez-déplacez un fichier de configuration d'échantillonnage (*.s2c) vers la fenêtre Spike2 principale, cela actualisera la configuration d'échantillonnage.
  24. App(-4) retourne désormais le nombre de poignées de système détenues par Spike2. App(-5) retourne le nombre d'objets graphiques de système détenus par Spike2. Ces commandes sont inclues à des fins de débogage de système.
  25. Nouvelle commande de script DebugHeap() ajoutée pour le débogage de système.
Corrections
  1. Le fait de compiler un script comportant une erreur de syntaxe n'efface plus tous les points d'interruption.
  2. Une erreur de syntaxe dans un fichier #include ouvrant le fichier en question à la bonne ligne. Si vous corrigiez le problème, vous ne pouviez cependant plus sauvegarder le fichier modifié.
  3. Si vous utilisiez la dialogue de configuration de canal pour définir les données TextMark à l'aide d'une ligne série à 115 000 Bauds, cela ne fonctionnait pas.
  4. Le script ListErrs.s2s distribué avec Spike2 et listant tous les codes d'erreur a été amélioré et corrigé. Tous nos remerciements à Gavin Perry pour les modifications apportées.
  5. Un group de canaux déclenché dans le dialogue de configuration d'échantillonnage ne pouvait être retiré.
  6. Le fait de supprimer le canal situé le plus haut au sein d'un groupe de canaux surtracés avec des axes y verrouillés et un curseur horizontal pouvait faire crasher Spike2.
  7. Le fait de faire glisser l'axe y d'un canal avec un curseur horizontal pendant un défilement de l'affichage (par exemple pendant un échantillonnage) provoquait un tracé incorrect du curseur horizontal.
  8. Vous obtenez désormais un message d'erreur si vous essayez d'échantillonner des données à l'aide d'un 1401plus ou d'un micro1401 lorsque le mode rafale est activé. Ces appareils ne supportent pas le mode rafale.
  9. Les grandes étiquettes de l'axe x pouvaient se chevaucher pendant un échantillonnage si celui-ci se poursuivait pendant un temps très long par rapport à la largeur de la portion affichée.
  10. Lorsque un axe y était dessiné sous forme d'échelle graphique avec une ligne épaisse, les tics marquant la fin de l'axe étaient trop épaisses d'un pixel.
  11. Le point 0 d'un axe y pouvait s'afficher sous la forme "-" ou être manquant.
  12. Si vous utilisiez DlgValue$() dans un dialogue d'utilisateur pour changer un champ de chaîne comportant une liste déroulante d'alternatives, le champ était modifié, mais le résultat de DlgShow() pouvait conserver la valeur antérieure.
  13. Si vous mainteniez enfoncées les touches Ctrl+Alt et cliquiez sur le pixel entre deux canaux dans une vue temporelle ou de résultat, cela pouvait entraîner un crash.
  14. La sortie de forme d'onde Offline du menu Sampling et la commande de script PlayOffline() ne fonctionnaient pas lorsque l'appareil de sortie était un Power1401 mk II.
  15. La commande ViewTrigger(-5) ne retournait pas l'action du curseur 0.
  16. Le bouton Apply to All des dialogues de configuration d'éditeur Script, Sequence et Text fonctionne désormais.
  17. Si vous arrêtiez un échantillonnage en ayant désactivé l'écriture sur disque sur un ou plusieurs canaux, vous risquiez de générer un fichier de données incorrectement terminé. L'utilitaire SonFix peut réparer de tels fichiers sans occasionner de perte de données. Un fichier comportant une telle erreur pourra avoir un comportement imprévisible au sein de Spike2 s'il n'est pas réparé.
  18. Les dialogues de canal virtuel qui écrivent des commandes pour convertir une fréquence instantanée et dies données RealMark en formes d'onde n'acceptaient pas 0 dans les champs Maximum Gap.
  19. Si vous exportiez une vue temporelle vers un fichier MatLab à partir d'un fichier smr avec un canal endommagé, ledit canal n'était pas exporté mais aucun message d'avertissement n'apparaissait.
Changements
  1. Si vous utilisiez la commande CHAN du séquenceur pour obtenir le comptage d'événement pour le canal de marqueur numérique (canal 32), vous deviez utiliser CHAN Vn,30. Vous devez désormais utiliser CHAN Vn,32.
01/2008 6.07 Nouveau
  1. La commande de script SerialWrite() n'attend plus que le texte écrit soit sorti sur le port série.
  2. Vous trouverez plus d'informations en ligne concernant la valeur J3 générée par la mise en grappe KMeans. Nous proposons également une version mise à l'échelle de J3, qui pourra se révéler plus utile lors des estimations du nombre de grappes.
  3. Une nouvelle option dans le menu Edit du dialogue de mise en grappe permet de copier les informations liées aux grappes dans le presse-papiers.
  4. Dans le dialogue de lissage de courbe, l'onglet Results affiche désormais les unités de chaque coefficient.
  5. Les commentaires ajoutés aux lignes #include au sein d'un script sont désormais colorés. L'ajout du symbole ' dans un nom de fichier inclus sera toutefois traité comme initiant commentaire.
  6. Dans le dialogue de l'axe Y, la case à cocher Lock Axes prend désormais immédiatement effet. Auparavant il fallait utiliser le bouton Draw.
  7. L'importateur de fichiers Plexon importe désormais tous les événements en tant que données TextMark ; toutes les informations codées sont ainsi disponibles.
  8. L'importateur de fichiers WAV n'oblige plus l'intervalle d'échantillonnage à être un nombre entier de microsecondes.
Corrections
  1. La valeur J3 affichée après la mise en grappe KMeans n'était pas correctement mise à l'échelle. 2
  2. Ctrl+U n'étendait pas l'axe x autour du centre de l'écran dans la version 6.06.
  3. Les commandes DlgXValue()désactivées dans un dialogue utilisateur étaient réactivées si un curseur était déplacé.
  4. Dans le dialogue de canal virtuel, si vous régliez la période d'une forme d'onde générée sur moins de 2 échantillons, l'onde virtuelle n'était pas générée. Cela génère désormais un message d'erreur.
  5. Dans la version 6.06, si vous ouvriez un fichier de données auquel était associé un fichier de ressources et si vous ouvriez le dialogue de l'axe X, le champ Tick subdivisions pouvait être réglé de façon incorrecte.
  6. La commande de script Convert DOS du menu Script effectuait la conversion, mais elle supprimait ensuite le résultat.
  7. Dans le séquenceur de sortie, les trains d'impulsions dotés d'une étiquette ne produisent pas d'étiquettes multiples dans la séquence.
  8. Les exportations de données discrétisées (" binned data ") vers MATLABTM pouvaient inclure le même événement dans deux bins adjacents.
12/2007 6.06 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais choisir d'afficher les données en vues Result et XY en utilisant des axes logarithmiques. Les dialogues des axes X et Y intègrent de nouvelles cases à cocher permettant les axes log. Une nouvelle préférence dans le menu Edit permet de régler le nombre de décennies affichées lorsqu'un axe passe en mode log et s'il inclut 0 ou un nombre négatif.
  2. Vous pouvez désormais utiliser les commandes Apply Resources, Save Resources et Global Resources dans les vues de résultat et XY.
  3. Pour les fichiers de données, vous pouvez désormais générer des noms de fichier qui incluent la date et l'heure de création du fichier concerné.
  4. L'échantillonnage supporte désormais l'utilisation du CAN 1401 en mode rafale, permettant ainsi des temps d'utilisation plus longs pour un même taux d'échantillonnage, ou des fréquences d'échantillonnage plus élevées pour une même résolution d'horloge. La commande de script SampleOptimise() a été étendue en conséquence.
  5. Une nouvelle préférence du menu Edit permet d'empêcher les axes Y de s'inverser lorsque vous les faites glisser pour remettre les données à l'échelle.
  6. Les canaux Marker (Marker, RealMark, TextMark et WaveMark) disposent de quatre codes de marquage. Vous pouvez désormais choisir le code qui est utilisé lors du traçage des données en vue temporelle. Vous pouvez également choisir d'afficher systématiquement les codes de marquage sous forme de deux caractères hexadécimaux, ceci au moyen de nouvelles commandes dans le dialogue de tracé de canal, ainsi qu'avec la nouvelle commande de script MarkShow().
  7. Le dialogue TextMark affiche désormais les codes en hexadécimal uniquement si le canal est défini de façon à n'utiliser que des codes hexadécimaux.
  8. Si Spike2 rencontre un problème pour déplacer le fichier généré par l'échantillonnage vers sa position finale, le message d'erreur fournit alors plus d'informations de diagnostic.
  9. Si vous imprimez ou copiez les gabarits de forme de pointe à partir d'une fenêtre de tri de pointes, vous pouvez désormais choisir d'afficher les axes.
  10. Les fenêtres de tri de pointes à partir de gabarits affichent désormais le nombre de gabarits confirmé sous forme numérique.
  11. Les commandes de script SampleCalibrate(), SampleTextMark() et SampleWaveMark() retournent désormais des informations.
  12. La nouvelle commande de script SampleChanInfo() permet de retourner les informations concernant les canaux dans la configuration d'échantillonnage.
  13. La commande de script SampleComment$() peut désormais régler et interroger l'étiquette et le commentaire Sample Bar sauvegardés dans la configuration d'échantillonnage.
  14. La nouvelle commande de script SampleConfig$() retourne le nom du fichier à partir duquel était lue la configuration d'échantillonnage.
  15. La commande de script SampleSequencer() a été étendu de façon à rapporter et régler le mode de séquenceur.
  16. Dans l'éditeur de séquence graphique, vous pouvez désormais dupliquer une impulsion existante en maintenant enfoncée la touche Ctrl, puis en cliquant sur une impulsion pour la faire glisser.
  17. Dans l'éditeur de séquence graphique, vous pouvez désormais définir des trains d'impulsion et des sinusoïdes par fréquence ainsi que par intervalle.
  18. La sauvegarde d'une séquence graphique sous forme de texte est désormais enregistrée.
  19. Le dialogue Memory buffer Import dispose désormais d'un bouton Apply, vous permettant ainsi d'importer des données sans avoir à fermer le dialogue. Il mémorise par ailleurs la dernière plage temporelle utilisée dans la session Spike2.
  20. La commande de script ChanSearch() peut désormais être utilisée dans une vue de résultat.
  21. En vue texte, la barre de défilement horizontal suit désormais les largeurs des lignes de très grande taille.
  22. Nous avons ajouté des cases de dimension aux valeurs Cursor, régions Cursor et dialogues Show/hide channels afin d'insister sur le fait qu'elles peuvent être redimensionnées. Nous avons également amélioré le comportement des barres de défilement au sein des deux dialogues de curseur.
  23. La nouvelle commande de script DlgGetPos() permet de retourner la position d'un dialogue défini par l'utilisateur.
  24. La commande de script WindowGetPos() dispose d'arguments optionnels supplémentaires prenant en charge la commande Window().
  25. Les commande de scripts Window() et WindowGetPos() sont désormais des fonctions.
Corrections
  1. Dans la version 6.05, le fait de changer l'option pour désactiver la résolution d'horloge à 10 MHz dans l'onglet Resolution du dialogue de configuration d'échantillonnage ne provoquait pas toujours un recalcul des fréquences.
  2. Si vous utilisiez la commande Apply Resources, celle-ci ajoutait les éventuels curseurs dans le fichier de ressources, mais n'éliminait pas ceux qui étaient éventuellement déjà présents.
  3. Dans l'éditeur de texte, si vous utilisiez la commande Replace All pour échanger un texte contre un autre incluant le texte d'origine (par exemple en remplaçant MyVar par MyVar1), cela provoquait un arrêt de Spike2.
  4. Dans un fichier dont la longueur dépassait la moitié de la durée maximale autorisée, un affichage de sonogramme pouvait ne pas afficher les données situées au-delà de la moitié de cette durée maximale.
  5. Il était possible de crasher Spike2 en re-numérotant les curseurs horizontaux si ceux-ci ne comportaient pas de numéros consécutifs commençant par 1.
  6. Les changements apportés à la façon dont Microsoft Outlook Express traite les fichiers partagés empêchaient la commande Send Mail de fonctionner pour les fichiers de données Spike2. Nous effectuons désormais une copie du fichier de données avant de l'envoyer. Cela pourra être un peu lent pour les fichiers volumineux et il vous faudra disposer de suffisamment d'espace pour accommoder 2 copies supplémentaires du fichier de données.
  7. Le compilateur de scripts détecte désormais des erreurs dans l'utilisation des tableaux qui n'étaient auparavant pas détectées avant que le script soit lancé. Par exemple : var x, y[3]; x := y; génère désormais une erreur compile-time.
  8. Dans la version 6.05, si vous faisiez glisser un curseur horizontal dans une vue temporelle dont le défilement s'effectuait de côté du fait d'une commande Rerun ou pendant l'échantillonnage, le curseur ne s'effaçait pas correctement.
  9. Si vous affichiez un axe sous forme de barre d'échelle, le numéro indiquant la taille de la barre était négatif.
  10. Lorsqu'il était utilisé en ligne, le dialogue KMeans pouvait s'ouvrir avec une valeur de pondération z illégale. Si cela se produisait, le bouton OK n'avait aucun effet jusqu'à ce que vous corrigiez la valeur illégale.
  11. Les commandes de script Print(), Print$() et PrintLog() pouvaient produire une sortie tronquée si elles imprimaient plus de 255 caractères.
  12. Il était possible de crasher Spike2 en verrouillant les axes Y de trois canaux, en supprimant l'un des canaux, puis en déplaçant la souris.
  13. ViewList(arg1) était différent de ViewList(arg1, 0).
  14. Les axes Y pouvaient parfois afficher "-0" comme étiquette pour 0.
  15. Si 0 se trouvait à la base d'un axe y, le fait de faire glisser l'axe y pour le mettre à l'échelle pouvait parfois éloigner le 0 de ladite base de l'axe.
  16. En vue texte, la commande de script FilePrint(a,b) imprimait de la ligne a à la ligne b+1.
  17. Si vous utilisiez DlgBouton() pour créer un bouton au sein d'un dialogue utilisateur auquel était associé un raccourci-clavier, ce dernier n'était pas désactivé en même temps que le bouton.
  18. La commande de script CursorActive(n%,...) déclenchait une recherche de curseur. Cette commande se contente désormais de régler le mode de curseur actif, conformément à la documentation.
Changements
  1. Dans l'éditeur de séquence graphique, les fréquences de trains d'impulsion sont désormais définies en fonction de l'intervalle entre les débuts de chaque impulsion, plutôt qu'entre la fin d'une impulsion et le début de la suivante.
  2. Lors d'une génération de sortie formatée à partir d'un script (par exemple en utilisant Print()), un % qui n'introduisait pas de spécificateur de format reconnu était éliminé de la sortie. Ce n'est désormais plus le cas.
  3. Si vous redimensionnez la fenêtre d'application, toutes les fenêtres iconisées (réduites) sont désormais rangées en bas de la fenêtre. Auparavant elles conservaient leurs positions d'origine.
  4. CursorActive(n%,...) ne déclenche plus de recherche de curseur ; si votre script dépend de ce comportement, vous devez ajouter CursorSearch(n%) après la commande CursorActive().
09/2007 6.05 Nouveau
  1. Commande de script FileTimeDateSet() ajoutée.
  2. Support Power1401 mk II ajouté. Ce dernier est l'addition la plus récente de la gamme Power1401, offrant une fréquence d'échantillonnage de 1 MHz en CAN multi-canal, une mémoire de 256 Mo à 1 Go et une performance améliorée.
  3. Trois nouvelles optimisations permettent d'améliorer la correspondance entre les fréquences d'échantillonnage requises et effectives, ainsi que la bande passante d'échantillonnage. Ceci concerne le Micro1401 mk II et toutes les versions du Power1401.
  4. La commande de script SampleOptimise() dispose d'une argument supplémentaire permettant de contrôler les nouvelles fonctionnalités d'optimisation.
  5. Le dialogue de mise en grappe en ligne dispose d'une nouvelle commande Delete online spikes (Supprimer les pointes en ligne) dans le menu Edit, utilisable avec le raccourci clavier Del (Suppr).
  6. Lorsque vous importez des données, si tous les canaux ont le même intervalle d'échantillonnage mais ledit intervalle n'est pas un nombre entier de microsecondes, l'importateur peut désormais égaler la fréquence d'échantillonnage d'origine.
  7. Lorsque vous créez un nouveau canal dans le dialogue de configuration d'échantillonnage, le champ Rate (fréquence) est réglé en fonction du type de canal, plutôt que de la fréquence précédemment définie pour ce numéro de canal.
Corrections
  1. Il était possible de crasher Spike2 en définissant un format temporel illégal dans le dialogue d'en-tête et de bas de page de l'imprimante.
  2. La commande Print Screen ne convertissant pas les références d'heure et de date dans l'en-tête et le bas de page.
  3. La commande Load Configuration (configuration du chargement) du menu File lit désormais le nombre de traces dans un canal WaveMark lorsque la lecture est effectuée à partir d'un fichier de données.
  4. La sauvegarde de la configuration d'échantillonnage des canaux WaveMark enregistre désormais le nombre de traces.
  5. Si MATLAB était installé sur votre système, l'option permettant d'exporter les données sous forme d'un fichier MATLAB n'était pas toujours disponible.
  6. Dans le séquenceur graphique, les commandes qui attendent qu'un canal passe une certaine limite (seuil/plafond, intérieur/extérieur) pouvaient mettre à l'échelle ces limites de façon incorrecte si vos canaux comportaient des échelles et valeurs de décalage différentes.
  7. Le fait de changer le canal de forme d'onde dans le dialogue de filtre FIR ou IIR ne mettait pas à jour l'axe de fréquence de la réponse de filtre.
Changements
  1. Les nouvelles optimisations d'échantillonnage peuvent générer des fréquences d'échantillonnage qui correspondent mieux aux fréquences requises. Bien que ceci soit généralement souhaitable, vous pourrez avoir à désactiver ces optimisations si vous souhaitez établir une correspondance avec des fréquences d'échantillonnage issues de versions précédentes de Spike2. Les nouvelles fonctionnalités sont automatiquement désactivées si vous lisez un fichier de configuration ancien.
  2. Dans l'onglet Resolution du dialogue de configuration d'échantillonnage, l'élément intitulé 1 MHz, same sample rate groups, qui se trouvait dans le champ Groups, est désormais pris en charge par la case à cocher Disable for compatibility: 10 MHz clock. La façon dont nous stockons cette information dans le fichier de configuration a également changé. Les configurations sauvegardées par des versions précédentes de Spike2 seront correctement interprétées par 6.05, mais si vous sauvegardez une configuration dans 6.05 en cochant la case disable 10 MHz clock, cette information est ignorée par les précédentes versions de Spike2.
06/2007 6.04 Nouveau
  1. Le système d'aide est passé de WinHelp (non supporté sous Vista) à un système d'aide HTML compilé (non supporté sous Windows 95).
  2. Les dialogues de mise en grappe se mettront désormais à jour avec les nouvelles pointes pendant l'échantillonnage.
  3. Les icônes utilisées par Spike pour les fichiers de données et pour le programme ont été améliorées. Tous les fichiers de données utilisés par Spike2 disposent désormais de leurs propres icônes, notamment les fichiers de configuration et de ressources.
  4. La barre d'outils Evaluate sauvegarde une liste des expressions récemment évaluées. Si vous utilisez le bouton Eval pour afficher la valeur d'expression, l'expression sauvegardée n'inclut plus la fonction de script Eval() que nous insérons dans l'expression pour collecter la valeur.
  5. La nouvelle fonction de script FileTimeBase() reçoit et définit les unités de temps sous-jacentes d'un fichier de données. Ceci vous permet de ralentir ou d'accélérer le temps. Vous pouvez par exemple ralentir un enregistrement de 24 heures lu à 60 fois le temps réel, ou encore ajuster une base de temps de manière à compenser une dérive temporelle entre différents appareils d'acquisition de données.
  6. Le fait de Ctrl+double-cliquer sur un canal zoome désormais le canal ainsi que sur tous les duplicats.
  7. Le dialogue Channel Show/Hide est désormais redimensionnable.
  8. Lorsque vous utilisez la commande du dialogue Edit WaveMark pour créer des canaux dupliqués pour chaque code de gabarit, l'intitulé du canal est créé sous la forme intitulé-nn, ‘intitulé' étant l'intitulé initial du canal (tronqué à 6 caractères) et ‘nn' étant le code du gabarit en hexadécimal.
  9. Lorsque vous utilisez le dialogue New WaveMark pour créer un canal, l'intitulé est créé sous la forme nw-c, ‘c' étant le numéro initial du canal, et la source des données est indiquée dans les commentaires du canal.
  10. Dans une vue temporelle, les numéros de canal s'affichent désormais en rouge si le canal est modifié par un traitement de canal ou un filtre marqueur.
  11. Si vous laissez le pointeur de la souris sur l'intitulé d'un canal en vue temporelle, une infobulle apparaît qui affiche le type de canal et tout commentaire éventuellement ajouté pour ledit canal.
  12. Le compilateur de scripts supporte environ 16 fois plus de texte littéral. Un texte littéral est une chaîne insérée entre des doubles guillemets : "voici un exemple de texte littéral".
  13. En cours d'échantillonnage, le dialogue en ligne Edit WaveMark vous permet de définir un intervalle de temps si vous n'êtes pas en mode "At End".
  14. La recherche d'expressions régulières de l'éditeur de texte permet désormais les recherches de blancs, mots, nombres et leurs symétriques.
  15. DlgValue() peut désormais changer l'incrément du bouton fléché pour les champs créés par DlgReal() et DlgInteger().
  16. La commande Create TextMark (disponible pendant l'échantillonnage si un canal TextMark est activé) garde désormais en mémoire les 10 textes de commentaire les plus récents.
  17. Si vous avez un groupe de canaux surtracés avec un axe y verrouillé et un décalage de groupe nul, tous les curseurs horizontaux de tous les canaux sont visibles et peuvent être déplacés par glissement. Auparavant, seuls les curseurs horizontaux appartenant au canal le plus haut du groupe étaient visibles.
  18. Lorsque vous appliquez un filtre numérique pour créer un nouveau canal, le commentaire de canal du nouveau fichier inclut le numéro du canal source ainsi qu'une description du filtre.
  19. L'application SonFix a été mise à jour de façon à réparer un problème portant sur les canaux inutilisés comportant des blocs supprimés dont la taille est illégale.
  20. Lorsque vous importez des fichiers de données vers Spike2, la liste des types de fichier est désormais classée par alphabétique pour faciliter la recherche d'un format particulier.
  21. Importateur DSI : la version 5 du format de données DSI utilise des fichiers cryptés. Pour lire ces fichiers, il vous faut acheter une clé USB spéciale DSI. Contactez CED pour de plus amples informations. La clé USB n'est pas nécessaire pour lire les anciens formats.
  22. Importateur Biopac : supporte désormais les fichiers de la version 45 de ce format
  23. Importateur MED64 : une nouvelle case à cocher permet de réunir toutes les sections de données du fichier en un flux continu unique. Le fichier de sortie créé contient désormais suffisamment d'espace pour 128 canaux (jusqu'à 64 d'entre eux pouvant contenir des données importées). Ceci vous permet de créer un canal WaveMark depuis n'importe quelle forme d'onde d'entrée.
  24. Importateur Axon : celui-ci accepte désormais les fichiers créés avec la version 2 de la bibliothèque utilisée dans PClamp 10.
  25. Importateur CED CFS : met désormais correctement à l'échelle les fichiers contenant des canaux de données stockées sous forme de nombres à virgule flottante de précision double.
Corrections
  1. Lorsqu'elle est utilisée avec des fichiers externes, la commande de script FileOpen() affiche désormais une erreur si un problème survient (fichier non trouvé, par exemple). Auparavant, les erreurs étaient ignorées.
  2. Si vous utilisiez la fenêtre de mise en grappe de Spike pour analyser une plage de temps limitée, puis si vous passiez à une plage de temps ultérieure dans le dialogue Edit WaveMark, vous pouviez déclencher l'apparition du message "An invalid argument was encountered" (argument invalide). Vous pouviez également déclencher cette erreur en procédant à une mise en grappe de données en ligne, particulièrement si vous désactiviez l'écriture sur disque.
  3. Si vous utilisiez la vue ‘'Measure to XY'' avec l'option ‘'All channels use same X'' (tous les canaux utilisent le même axe x), puis utilisiez la fonction ‘‘then Copy As Text'' (puis copier sous forme de texte), la valeur de l'axe x pouvait être omise de la sortie si un point de données n'était pas visible pour le premier canal.
  4. La commande de script FileSaveAs(name$, -1) et le fait d'utiliser la commande Save As du menu File dans une vue temporelle non sauvegardée ont toujours provoqué un recalcul de la plage de l'axe x par Spike2. Le temps maximal de l'axe x correspond au dernier élément de données ayant été écrit sur un canal sauvegardé sur disque ; les canaux de mémoire et les canaux virtuels ne sont pas inclus. Auparavant, si des points de données de canal de mémoire ou de canal virtuel étaient situés après les données sauvegardées sur disque, l'affichage à l'écran était incorrect après l'enregistrement des données.
  5. Il était possible de crasher Spike2 en créant au moins trois canaux virtuels, en supprimant celui dont le numéro était le plus faible, puis en créant un nouveau canal virtuel pour remplacer le canal supprimé.
  6. Si vous optimisez l'axe y d'un canal affiché en mode Rate, la plage affichée commence systématiquement à 0, de façon à assurer une cohérence avec la version 5.
  7. L'intitulé du bouton Online Update du dialogue Edit WaveMark était incorrect.
  8. Il était possible de crasher Spike2 en exportant des données vers un fichier Matlab tout en continuant à échantillonner dans le fichier source.
  9. Il était possible de raccrocher Spike2 pendant un échantillonnage en créant un nouveau canal en utilisant une recherche par curseur actif pour un dépassement de seuil sur un canal avec le traitement de canal DCRemove.
  10. Si vous utilisez un script pour modifier le décalage d'un canal de forme d'onde avec un traitement de canal Rectify, le canal retrace désormais les données. Auparavant, seul l'axe y était retracé.
  11. Lorsqu'elle était utilisée avec une vue non textuelle, FontSet() réglait systématiquement une police italique, quelle que soit la valeur de l'argument flags%.
Changements
  1. Les icônes de fichier utilisées par Spike2 ont été modifiées de façon à tirer parti de la meilleure résolution de couleur disponible sur la plupart des systèmes.
  2. Le système d'aide est passé de WinHelp (non supporté sous Vista) à un système d'aide HTML compilé (non supporté sous Windows 95).
03/2007 6.03 Nouveau
  1. Le langage de script supporte désormais les instructions #include pour insérer des fichiers de script au sein d'un script. Vous pouvez définir des points d'interruption dans les fichiers inclus, qui vous permettront de vous réintroduire à leur niveau en cas de débogage.
  2. Vous pouvez désormais régler la position d'un curseur horizontal ou vertical sur une valeur précise de façon interactive, soit à partir du menu Cursor soit en cliquant sur un curseur du bouton droit de la souris.
  3. Vous pouvez désormais régler le label défini par l'utilisateur pour un curseur horizontal ou vertical de façon interactive, soit à partir de menu Cursor soit en cliquant sur un curseur du bouton droit de la souris.
  4. La commande de script DlgCreate() peut désormais positionner un dialogue sur un moniteur spécifique dans un système à moniteurs multiples.
  5. Il existe une nouvelle commande de tampon mémoire qui permet de créer un canal de mémoire étant une copie d'un canal existant.
  6. La commande de script MemChan() peut désormais créer un canal de mémoire qui copie tous les réglages d'un canal existant.
  7. La nouvelle fonction de canal virtuel Poly() vous permet d'appliquer un algorithme polynomial, dont l'ordre peut aller jusqu'à 5, à un canal de façon bien plus efficace que si vous utilisiez Ch(), Sqr(), Cub(), etc. Vous pouvez utiliser ceci pour corriger un transducteur avec un étalonnage non linéaire.
  8. La nouvelle fonction de générateur de forme d'onde de canal virtuel WPoly() vous permet de générer un algorithme polynomial, dont l'ordre peut aller jusqu'à 5, dans le temps.
  9. La nouvelle fonction de générateur de forme d'onde de canal virtuel WT() génère une rampe linéaire entre deux temps.
  10. Les fonctions de canal virtuel EC(), ET(), ES() et EG(), qui convertissent des événements en forme d'onde en remplaçant chaque événement par une forme avec une surface unitaire, ont été étendues de façon à leur permettre de créer des formes asymétriques. Il existe également une nouvelle fonction EE() qui génère une forme exponentielle.
  11. La suppression d'un lissage de courbe est désormais une action enregistrable.
  12. Le dialogue d'importation du tampon mémoire désormais le dernier réglage de mode utilisé.
  13. La fonction de script DlgChan() peut désormais ajouter les éléments spéciaux "None", "Selected", "All canals" et "Visible" aux canaux passés sous forme de tableau. Vous pouvez également demander que le type de canal, par exemple "(Waveform)", ne soit pas affiché dans la liste.
  14. Les boîtes de dialogue Add Item et Delete Item du tampon mémoire devinent de façon plus efficace ce qu'elles doivent proposer dans le champ temporel lorsque vous ouvrez les dialogues.
  15. Lorsqu'un fichier de données est ouvert pour l'échantillonnage et que vous ouvrez le dialogue de configuration d'échantillonnage, nous désactivons désormais tous les contrôles (sauf dans la page séquenceur). Auparavant, vous pouviez modifier les réglages, ceci même si les changements étaient supprimés lorsque le dialogue était fermé.
  16. En vue temporelle, l'affichage raster d'un canal avec des codes de marqueur utilise désormais les codes de couleur définis pour les données WaveMark pour indiquer le code de chaque élément tracé.
  17. Il existe un nouvelle commande de script SampleSeqClock() permettant de rapporter et de modifier l'intervalle par défaut du séquenceur lorsque des séquences sont compilées ; elle peut également rapporter et modifier la fréquence d'horloge d'une séquence en cours.
  18. Le séquenceur de texte supporte désormais les directives SCLK et SDAC (en plus de SET).
Corrections
  1. Dans les versions 6.00 à 6.02, la commande de script MinMax() utilisait, dans une vue de résultat, les valeurs d'axe x pour définir l'étendue de recherche et retourner les positions du minima et du maxima. Il utilise désormais les numéros de bin, en cohérence avec les précédentes versions de Spike2.
  2. Le calcul de moyenne sur des données de forme d'onde comportant une courte interruption juste avant la fin d'un balayage pouvait provoquer un crash si des comptages séparés par bin et l'alignement sur le déclencheur étaient activés.
  3. Il était possible de générer une fausse "erreur de lecture des données" lorsqu'on créait un canal virtuel à partir d'un script.
  4. Si une entrée DlgChan() dans un dialogue défini par l'utilisateur ne comportait aucun canal, le champ affiché était vide, et la valeur retournée par DlgShow() pour le champ était de 1. Le champ est désormais réglé sur "None" et la valeur retournée est 0.
  5. Il était possible de crasher Spike2 en prenant la corrélation de forme d'onde des canaux WaveMark ou des canaux de forme d'onde avec des trous.
  6. Les canaux virtuels n'étaient pas toujours retracés lorsqu'un canal duquel ils dépendaient était supprimé ou ajouté.
  7. Si vous utilisiez les commandes RM(), RMC(), IF() or IFC() dans un canal virtuel, le canal n'était pas toujours retracé si le canal source était modifié.
  8. L'enregistrement des mouvements du curseur vertical dans une vue de résultat utilisait des positions au lieu de numéros de bin.
  9. L'enregistrement des mouvements du curseur horizontal définissait le mauvais numéro de canal.
  10. Les recherches rétroactives dans les canaux utilisant un filtre de marqueur n'étaient pas toujours correctement effectuées. Le symptôme le plus courant était un tracé incorrect des données RealMark.
  11. Si vous utilisiez la commande de script PlayWaveCycles() pour modifier le comptage de cycles d'une surface faisant partie d'une liste de surfaces actives, le changement du comptage de cycle ne prenait pas toujours effet au moment du prochain passage de la surface.
  12. Le fait de changer le canal déclencheur d'un affichage raster dans une vue temporelle ne provoquait pas de mise à jour à l'écran.
  13. Vous pouvez désormais lire une configuration d'échantillonnage à partir d'un fichier de données dont la base de temps n'est pas 1 microseconde. Auparavant, ceci induisait une importation avec des fréquences d'échantillonnage erronées.
  14. Le fait d'utiliser un script pour fermer un dialogue sur des régions de curseur ou des valeurs de curseur pouvait faire crasher Spike2.
  15. Vous pouvez désormais régler la base de temps d'échantillonnage à moins de 2 microsecondes pour un Micro1401 mk II.
  16. Une recherche rétroactive de canal virtuel par curseur actif pouvait interrompre Spike2 ou ne donner aucun résultat si la recherche commençait près du début d'un fichier.
Changements
  1. La commande de script MinMax() a été accidentellement modifiée à la version 6.00 et restaurée à la version 6.03.
12/2006 6.02 Nouveau
  1. Le dialogue Edit WaveMark supporte désormais la fonction d'analyse de collision de pointes (Spike Collision Analysis), qui permet de séparer deux pointes fusionnées en comparant la forme d'onde enregistrée avec des paires de gabarits de pointe.
  2. Les fenêtres de mise en grappe font désormais clignoter le point correspondant à la pointe en cours dans le dialogue Edit WaveMark.
  3. Il existe deux nouvelles méthodes permettant de générer des grappes sur la base de gabarits existants : grappes en fonction des corrélations et grappes en fonction des erreurs.
  4. Si vous effectuez une mise en grappe sur les mesures et utilisez la commande Reanalyse, vous pouvez désormais appliquer les changements pour visionner leur effet. Ceci vous évite d'avoir à fermer puis rouvrir le dialogue de configuration des mesures.
  5. Si vous dessinez des pointes avec traces multiples en mode Overdraw WaveMark, les traces sont désormais affichées côte à côte, et non plus les unes sur les autres.
  6. Le mode Overdraw WaveMark trace désormais les formes de pointe en tant que courbes ajustées (en utilisant une interpolation par splines cubiques) au lieu de joindre les points par des lignes droites.
  7. En mode Overdraw WaveMark, vous pouvez désormais sélectionner et re-programmer les événements en maintenant enfoncées les touches Alt+Ctrl, puis en cliquant et faisant glisser.
  8. Le concept d'exportateur externe a été introduit. Ceci vous permet de sauvegarder des données de vue temporelle, vue de résultat et vue XY en d'autres formats de fichier. Les exportateurs sont mis en œuvre par des DLL dans le dossier Export, avec l'extension sxl. Toute documentation concernant les exportateurs se trouvera également dans ce dossier. Le premier exportateur enregistre des fichiers MATLABTM. Vous pouvez choisir parmi les exportateurs disponibles lorsque vous installez Spike2.
  9. Lorsque vous installez Spike2, vous pouvez choisir d'inclure les commandes de script MatLabXxxx(), qui communiquent avec une copie de MATLABTM.
  10. FileSaveAs() a été étendue de façon à supporter les exportateurs externes.
  11. La fonction Copy Spreadsheet, utilisée avec un canal RealMark, produit désormais l'élément affiché lorsqu'un canal contient plus d'1 élément. Elle supporte également les interpolations par splines cubiques.
  12. Lorsque vous affichez des données de composante principale, vous pouvez désormais sélectionner le temps de l'événement (" Event time ") pour remplacer la valeur de l'axe Z. Ceci vous permet de visualiser les changements de mise en grappe dans le temps.
  13. La commande de script SetResult() vous permet désormais d'ajouter 1 aux drapeaux pour sélectionner le mode moyenne, plutôt que somme, lorsque vous manipulez les erreurs.
  14. Le dialogue de canal virtuel mémorise désormais les expressions précédemment utilisées.
  15. Il existe un nouvel importateur pour les fichiers Alpha Med Sciences MED64. Cet importateur supportera des fichiers d'entrée de toute taille, mais la taille du fichier de sortie est limitée à 2 Go. Vous pouvez sélectionner les canaux à importer pour réduire la taille du fichier de sortie.
Corrections
  1. La commande de script FilePrintVisible() fonctionne désormais correctement.
  2. La fonction Copy Spreadsheet ne se suspend plus lorsqu'elle copie un canal RealMark.
  3. La sauvegarde des canaux virtuels contenant des données RM() fonctionne désormais de façon fiable.
  4. Les splines cubiques de données RealMark ne comportant que 2 points provoquaient le tracé d'une ligne horizontale à 0, au lieu de relier les points par une ligne droite.
  5. Dans la version 6.01, si vous faisiez glisser la clé dans une vue XY, celle-ci ne bougeait pas jusqu'à ce que vous la relâchiez.
  6. Les infobulles et la saisie semi-automatique ne fonctionnaient pas lorsque vous tapiez à la fin d'un fichier de script.
  7. Si vous attachiez un processus DC Remove à un canal comportant des trous plus courts que la période du processus, les données du canal n'étaient pas toujours tracées correctement.
  8. Corrections pour des bogues mineurs au niveau du tracé dans les dialogues de forme de pointe.
  9. Les histogrammes à canaux multiples comportant des axes y verrouillés et décalés avec plus d'1 bin par pixel sont désormais tracés correctement.
  10. La commande de script YAxisLock() repeignait la fenêtre, ce qui provoquait des scintillements si la commande était appliquée à des canaux multiples.
  11. L'importateur de fichiers pour les fichiers de données Multi Canal Systems fonctionne désormais correctement avec les fichiers comportant des données16 bits.
  12. L'importateur de fichiers European Data Format (EDF) peut désormais traiter les canaux d'annotation avec des événements multiples par bloc de données.
Changements
  1. Le mode d'affichage Overdraw WaveMark trace les formes d'onde en tant que courbes lissées et affiche les traces côte à côte, et non plus les unes sur les autres.
09/2006 6.01 Nouveau
  1. Le dialogue Canal Process vous permet désormais de copier l'ensemble de traitements de canal en cours sur tous les canaux sélectionnés. La commande de script ChanProcessCopy()fait de même.
  2. Le nombre de maximal de coefficients pour un filtre FIR a été porté de 511 à 2047 à la demande d'un utilisateur.
  3. La commande de script ReRun() peut désormais retourner le temps atteint par la réexecution et signaler si un fichier de réexecution est lié à une sortie de forme d'onde hors ligne.
  4. Le dialogue de sortie de forme d'onde hors ligne (de même que la commande de script Playoffline ()) peut désormais réexécuter un fichier de données de façon synchronisée avec la sortie de forme d'onde.
  5. Le fait d'utiliser Alt+clic de souris sur un canal de forme de pointe tracé en mode OverDraw WM retourne désormais la position x au sein de la pointe.
  6. Les boîtes de dialogue de position de curseur et de valeur de curseur rapportent désormais les positions de curseur, les différences de position et la réciproque de la différence utilisant les positions de curseur réelles, et non plus les positions de curseur arrondies au tic, en vue temporelle, ou au bin, en vue de résultat.
  7. Dans une moyenne de forme d'onde, vous pouvez désormais choisir comment les données sont alignées sur la position de déclenchement. Vous avez le choix entre : point suivant, point le plus proche, interpolation linéaire et interpolation par splines cubiques. Une argument supplémentaire de la commande de script SetAverage() fait de même.
  8. Dans une moyenne de forme d'onde, vous avez la possibilité de compter le nombre de points de donnée ayant contribué à chaque bin dans une moyenne, de manière à supporter les canaux de forme d'onde qui comportent des trous. Dans le langage de script, une nouvelle option d'affichage de fanion a été ajoutée dans SetAverage() et SetResult() pour rendre possible cette option, et BinError() a été étendue de façon à accéder aux comptages de bins.
  9. Les nouvelles fonctions de script Ceil() et Floor()convertissent un nombre ou un tableau réel à la valeur intégrale supérieure ou inférieure la plus proche.
  10. Le dialogue de filtre FIR supporte désormais les canaux de vue temporelle avec un nombre de points de données très faible et l'affichage de la forme d'onde s'aligne mieux avec la fenêtre de vue temporelle.
  11. Les nouvelles fonctions de script EditFind() et EditReplace() permettent d'utiliser les fonctionnalités Trouver et Remplacer dans les vues de texte.
  12. Vous pouvez désormais remplir et encadrer des canaux de données dans une vue XY au moyen de deux nouveaux modes de liaison dans le dialogue de mode de tracé XY, ainsi que d'un nouvel élément dans le dialogue de couleur pour les vues XY. Les commandes de script XYColour(), XYJoin() et XYSetChan() ont été étendues en conséquence.
  13. Il existe désormais des raccourcis clavier pour les fonctions de déboguage de script (step, step in, step out, etc.) pour les ordinateurs non équipés d'une souris.
Corrections
  1. La commande File/Resources/Apply Resource File supprime désormais tous les canaux virtuels avant d'appliquer le fichier ressource. Auparavant, si vous appliquiez un fichier ressource avec des temps de canal virtuel multiples, vous obteniez des copies multiples des canaux virtuels portant toutes le même numéro de canal.
  2. Il était possible de crasher Spike2 en entrant une chaîne de spécification de canal erronée dans le dialogue de mode de tracé.
  3. La commande de script MinMax(), utilisée sur un canal RealMark tracé en tant que forme d'onde, ne tenait pas compte de l'élément ChanIndex()affiché.
  4. Le tracé en mode débit dans une vue temporelle a été amélioré pour les grossissements très importants de l'axe temporel.
  5. Le commentaire automatique de canal généré lorsqu'un canal stocké sur disque était créé par filtrage FIR ou IIR ne listait pas le bon canal source.
  6. Le fait de supprimer le premier d'un ensemble de canaux Overdraw WM regroupés ne fait plus apparaître les canaux Overdraw WM dans la zone de défilement de l'écran.
  7. La commande de canal virtuel canal IF() rencontrait des problèmes avec les canaux d'événement comportant de longues interruptions. Ceci entraînait des mises à jour d'affichage très lentes ou des affichages manquants.
  8. Lorsqu'elle était enregistrée, la commande de script ChanSave() intervertissait les canaux source et de destination.
  9. Vous pouvez désormais utiliser VirtualChan(chan%, 0) pour déterminer si un canal est un canal virtuel.
  10. Dans la version 6.00, la commande de script Read(), émise en vue de texte alors que le caret se trouvait à la fin du texte, retournait 0 au lieu de -1530 (End of File).
  11. Lorsque vous utilisez Alt+clic de souris pour effectuer une mesure alors que l'axe x se trouve en mode heure locale, la différence temporelle affichée pour l'axe x est désormais correcte.
  12. Dans l'éditeur de texte, si vous pliiez du code, puis supprimiez la ligne d'en-tête du pli, l'en-tête était supprimé mais le texte plié subsistait, de façon cachée.
  13. Les commandes de script MoveTo() et MoveBy() sont désormais adaptées au comportement des versions précédentes de Spike2.
  14. Si vous utilisez Print() ou PrintLog() pour ajouter du texte à une fenêtre de texte, "\n" est désormais traduit sous la forme "\r\n" dans la fenêtre de texte, de façon à reproduire le comportement des versions précédentes de Spike2.
  15. Si vous tentez de passer un tableau de longueur nulle en tant qu'argument pour une fonction de script, un message d'erreur plus utile est désormais affiché.
  16. Spike2 indique des erreurs de script en changeant la couleur de fond de la ligne mise en cause. Le changement de couleur pouvait parfois subsister après qu'une erreur ait été réparée.
  17. L'importateur Grass-Telefactor PolyView traite désormais correctement les fichiers comportant un texte de commentaire de fichier.
Changements
  1. Lorsque vous créez un nouveau canal, Spike2 recherche le numéro de canal le plus proche du nouveau canal et affiche le nouveau canal à côté de lui. Si le nouveau canal faisait partie d'un groupe, ceci avait pour effet de scinder le groupe. Désormais, le nouveau canal est affiché à côté du groupe.
  2. L'étendue initiale de l'axe y pour les sonogrammes est désormais calculée à partir de la fréquence d'échantillonnage de canal. L'étendue initiale de l'axe y pour les affichages de fréquences instantanée et moyenne est désormais réglé au double de la fréquence d'événement soutenu définie pour le canal. Auparavant, l'étendue était toujours réglée de façon à afficher les fréquences allant de 0 à 100 Hz. Si vous ouvrez un fichier de données auquel est associé un fichier ressource, les dernières étendues utilisées sont appliquées, comme cela était déjà le cas auparavant.
Cambridge Electronic Design Limited

Enregistré en Angleterre: 00972132

Bureau d'inscription:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Numéro d'enregistrement du producteur: WEE/BD0050TZ

Conditions générales de vente

Pour nos clients américains, nous pouvons fournir le formulaire fiscal W-8BEN, qui nous identifie en tant que société britannique.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Codes de marchandise
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×