• UK
  • US
  • Français
  • Deutsch
  • Español (precios €)
  • Portugal
  • Polski
  • 日本人
  • 中國傳統
  • 简化中国

Historique technique de Spike2 version 9


Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 9.

Date Version Récapitulatif
10/2021 9.15 Nouveau
  1. La commande de script RasterSet() accepte désormais un tableau de données de taille nulle pour définir une ligne matricielle sans données.
  2. La commande de script ArrSort() accepte désormais les tableaux de longueur nulle (ce qui n’a aucun effet) pour éviter à l’utilisateur de tester la longueur nulle et empêcher une erreur de script avant l’appel.
  3. Les arguments de tableau non modifiés des commandes de script ArrStats(), ArrSum(), EditCopy(), PlayWaveCopy(), SampleWaveMark() sont désormais const.
  4. La commande de script Yield() peut retourner l’état allow% en cours et le préserve si allow% est négatif.
  5. La commande de script Len() peut indiquer le nombre d’éléments dans un tableau multidimensionnel.
Corrections
  1. Les canaux Level event échantillonnés par un Micro1401-4 inversaient les données d’entrée. Vous pouvez utiliser le script InvertLev.s2s dans le dossier Documents/Spike10/Scripts pour les inverser. N’oubliez pas de sauvegarder vos fichiers avant d’exécuter le script car il modifie les données.
  2. Dans un script, le passage d’un sous-tableau de longueur nulle sur une fonction en tant qu’array [1:0] était autorisé, mais l’utilisation d’array[0:0] ne l’était pas.
  3. L’expression de canal virtuel Ec() qui convertit le nombre d’événements en une forme d’onde pouvait placer de façon incorrecte les événements qui survenaient exactement à la limite entre deux points de forme d’onde.
  4. La précision de EventToWaveform() a été améliorée de façon à correspondre plus précisément aux fonctions noyau d’événement de canal virtuel.
  5. Le script : var Spk[4][2] ; Len(spk) ; ne fonctionnait pas. Il retourne désormais la longueur de la première dimension.
  6. Lorsque vous effectuiez une mesure sur une vie XY ou sur un canal de données avec un lissage de courbe et avec l’option User check positions sélectionnée, la ligne de lissage affichée correspondait à l’étape précédente.
  7. Dans le séquenceur de sortie, une étiquette sans espace après les deux points était traitée comme une erreur, par exemple"Label:DAC 0,1".
  8. Le compilateur de script signalait émettait une erreur si une instruction resize n’était pas terminée par un point-virgule, de sorte que var y[2] ; if 1 then resize y[3] endif n’était pas autorisée.
  9. Les commandes de script ArrConv(), ArrCWT(), ArrDot(), ArrFilt(), ArrHist(), ArrSpline() et SerialWrite() n’acceptaient pas les tableaux const.
  10. La commande Multimedia files du menu View n’ouvrait pas les fichiers .mp4 s’ils contenaient uniquement de l’audio (sans vidéo).
  11. Dans les dialogues de forme de pointe (Spike Shape), l’effet visuel obtenu en cliquant dans la zone de données pour commencer à faire glisser la pointe en cours vers un modèle était trop rapide pour être visible.
  12. Le fait de reculer d’un point de données dans un canal virtuel (par exemple avec la commande de script LastTime() ou avec une recherche active cursor en mode Date points) se traduisait par un recul de deux points de données.
  13. Les titres des colonnes par défaut de la vue Grid ignoraient les séries AA-AZ lorsque plus de 26 colonnes étaient définies. La séquence était A-Z, BA-BZ, CA-CZ et ainsi de suite, alors qu’elle aurait dû être A-Z, AA-AZ, BA-BZ...
  14. Si vous écriviez des données sur un canal autre qu’un canal de forme d’onde (par exemple avec la commande de script ChanSave()), puis les écrasiez (ce qui est autorisé avec les canaux basés sur des ondes mais pas avec les canaux basés sur des événements), Spike2 tentait d’écrire les données, ce qui produisait un canal de données corrompu.
  15. Le script MLPut(500) ; Proc MLPut(real) MatlabPut("RealVal", real) end ; définissait la variable Matlab RealVal comme un nombre entier, et non pas comme une valeur à virgule flottante. Cela était dû à une optimisation excessive de la part du compilateur de script.
06/2021 9.14 Nouveau
  1. L’échantillonnage prend en charge la version 5 de la spécification Talker, dont les transferts de données sont potentiellement plus efficaces.
Corrections
  1. Dans certains dialogues de sélection de police de caractère (Font), le champ Font Style (style de police) ne correspondait pas au style de police initial (Gras, Italique, Normal...).
  2. Les recherches de canaux Event (utilisant par exemple Active cursors, Measurements to XY ou Measurements to a data channel) dans un mode autre que Data points ou Expression pouvaient s’immobiliser.
  3. Lors de la restauration des modes de tracé Rate et Mean Frequency à partir d’un fichier de ressources, les valeurs Time width trop petites sont rejetées.
  4. La case à cocher du dialogue Tip of the Day fonctionne de manière fiable.
  5. Le dialogue Add to online (ajouter en ligne) marquait toutes les formes d’onde arbitraires sauf celle venant d’être ajoutée comme étant désactivées.
  6. Si, lors d’un échantillonnage de données, vous définissiez une Measurement to an XY view (mesure sur une vue XY) ou des Measurements to a data channel (mesures sur un canal de données) avec une valeur saisie par l’utilisateur, cela pouvait provoquer un plantage de Spike2.
  7. L’élément de menu contextuel permettant de définir une position de curseur vertical ne déclenchait pas de recherche active cursor (curseur actif).
  8. La commande de script BinomialC(n%, k%) ne permettait pas à n% ou k% d’être 0.
  9. Dans les dialogues de cluster autres que PCA clustering (Cluster on Measurements par exemple), la commande permettant de régler l’axe Z sur le temps pouvait effacer tous les codes de filtre (de sorte que les points colorés devenaient noirs).
  10. L’exportation de données XY vers MATLAB exportait plusieurs copies du premier point XY.
  11. La commande de script ChanKey(chan%, get%) générait une erreur si get% n’était pas égal à zéro.
02/2021 9.13 Corrections
  1. L’utilisation des commandes de script BReadSize(8,...) ou BWriteSize(8,...) avec un tableau de nombres entiers en argument pouvait faire crasher Spike2.
  2. Lorsqu’il était utilisé avec un Micro3, Micro4, Power2 ou Power3, l’argument pos% de la commande de script PlayWaveStatus$() rapportait la position en octets, et non en points. Cette erreur a été introduite dans Spike2 version 7. Le Micro2 et le Power1 n’étaient pas affectés.
  3. Dans un script, -1 >> 64 évaluait à 0, alors qu’il devrait être évalué à -1.
  4. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution avec un événement Level visible en mode de tracé Line pouvait provoquer le scintillement du pointeur de la souris.
  5. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution, il était possible d’immobiliser Spike2 en traitement Measure to Chan et mode Automatic, avec Update window every réglé sur 0.0 lors d’une recherche de canal Waveform et avec un taux d’échantillonnage lent.
  6. Un dump textuel de la configuration d’échantillonnage ne séparait pas les canaux numériques et CNA.
  7. La commande de script MinMax() utilisée pour rechercher un canal WaveMark avec n traces pouvait commencer la recherche trop tôt, à raison de (n-1) fois la durée du pic.
  8. Si vous utilisez à la fois un CED1902 et un Micro1401-4, la configuration du conditionneur signalait une erreur "arguments illégaux" après la configuration du 1902.
  9. Le dialogue Create New Buffer (Créer un nouveau tampon) vous permet de créer un canal WaveMark avec un nombre de points de données inférieur au nombre minimum (6).
  10. La commande de script SampleWaveMark() ne permettait pas de définir des canaux multi-trace avec un nombre de points de données impair.
  11. S’il y avait un problème de disque lors de la mise à jour des informations de licence Talker, Spike2 pouvait crasher.
  12. L’importateur EDF prend désormais en charge les données entières à échelle asymétrique ; auparavant, ces canaux présentaient des décalages incorrects.
  13. Lors de la modification du texte dans une cellule en vue Grid, la touche Suppr ne supprimait pas les caractères situés à droite du signe d’insertion de texte.
  14. Vous n’êtes plus empêché d’ajouter un canal talker à la configuration d’échantillonnage lorsque la limite du nombre de canaux 1401 a été atteinte.
  15. La commande de script SampleCalibrate() retournait le double du facteur d’échelle qu’elle avait défini lorsque le 1401 était réglé sur une plage d’entrée de 10 V.
  16. La recherche de crête par curseur actif (Active cursor Peak search) avec Amplitude réglée sur 0 pouvait détecter deux points consécutifs ayant la même valeur de données comme un pic.
  17. Le tracé d’un canal de forme d’onde (Waveform) fortement agrandi avec la fonction zoom pouvait faire apparaître des données qui auraient dû sortir du bas de l’écran.
  18. L’ajout et la suppression d’éléments Level event du canal Memory n’entraînaient pas une actualisation complète de l’affichage.
  19. Dans une vue Result, les paramètres du mode Raster draw (dessin matriciel) Sweeps, Sort et Symbols n’étaient pas enregistrés et restaurés lorsque la vue était enregistrée dans un fichier.
09/2020 9.12 Nouveau
  1. L’importateur EDF reconnaît désormais plus de types de fichiers BDF. Auparavant, certaines spécifications n’étaient pas reconnues et l’importateur recommençait à importer les données comme si elles étaient en 16 bits et non 24, ce qui produisait des données erronées ou inutiles.
  2. Dans un script, vous pouvez utiliser DlgValue$() pour définir les champs X Value en tant que texte, par exemple "Cursor(1)". Auparavant, cela affichait la position du curseur 1 sous la forme d’un nombre.
  3. Le programme S2Video dispose d’une nouvelle option permettant de définir l’horodatage des images.
Corrections
  1. Le bouton Add. .. du dialogue Sample Bar ne lisait pas l’étiquette et le commentaire sauvegardés dans le fichier ajouté, et il acceptait les fichiers .s2c de l’ancien format or celles-ci ne peuvent pas être utilisés dans les versions modernes de Spike2.
  2. Le titre de l’axe des Y dans la vue XY n’était pas restauré lors de l’ouverture d’un fichier XY.
  3. Dans une vue Grid, la touche F1 n’ouvrait pas l’aide en ligne.
  4. Les vues Time se terminaient un pixel avant l’heure du dernier élément.
  5. Si un script cachait ou "icônisait" la fenêtre de l’application, puis utilisait les commandes Message() ou DlgShow(), la fenêtre qui en résultait était cachée et le script se bloquait. Ces commandes rendent désormais la fenêtre de l’application visible.
  6. Un pépin visuel survenait lors du tracé d’un canal d’événement à niveau durant l’échantillonnage en mode d’échantillonnage synchronisé à chaque fois que l’échantillonnage était activé, la position en cours étant visible et non sur le bord droit de la fenêtre temporelle.
  7. Dans le séquenceur de sortie avec un Micro4, l’instruction DELAY 0 causait un très long retard (plus de 4 milliards de pas) ; alors qu’elle n’aurait dû causer aucun retard.
  8. Dans l’onglet Channels du dialogue Sampling Configuration, lorsque vous utilisiez un fichier comportant plus de 32 canaux, la commande de canal New...->Talker échouait lorsque les canaux 1-29 étaient tous utilisés et que les canaux "spéciaux" n’avaient pas été déplacés.
  9. Le champ Special channels du dialogue Sampling Configuration->Set maximum channels était toujours réglé sur 0 à l’ouverture du dialogue.
  10. La documentation répertoriait à tort les expressions de dialogue CXn sous la forme CnX (n = 0-9).
  11. L’enregistrement des dialogues avec les positions sur l’axe X ne traduisait pas CXn en CursorX(n).
  12. Le dialogue de canal Memory buffer->Import ne désactivait pas OK et Apply si le champ Size/Level était invalide.
  13. La commande de script FileList() ne fonctionnait pas pour type% réglé sur 12 (fichiers XY) et 17( fichiers Grid).
  14. La commande de script SampleConfig$(3) plaçait le commentaire de canal TextMark dans la mauvaise colonne.
  15. Le compilateur de script ne générait pas d’erreur si vous passiez un tableau sur une fonction définie par l’utilisateur pour laquelle un argument sans tableau ni référence était attendu.
  16. Les mesures Mean in X et SD in X dans une vue Result donnaient des résultats en pixels, et non en unités de l’axe des X.
  17. L’enregistrement de Ctrl+A (ou d’un clic sous les numéros de canal) dans les vues Time et Result générait un code qui ne fonctionnait pas.
  18. Si l’épaisseur de lignes (Line thickness) des axes était réglée sur 1 pixel dans l’onglet Preferences Display du menu Edit, le défilement des axes pouvait laisser traîner de la « poussière de pixels » derrière lui.
  19. Les canaux superposés dessinaient trop souvent l’arrière-plan, ce qui corrompait l’affichage lors des défilements latéraux, lorsqu’un tableau était activé ou lorsque le canal superposé supérieur était associé à une couleur d’arrière-plan réglée pour remplacer la couleur de la vue.
  20. L’utilisation de FiltApply(-1,...) avant de créer le filtre temporaire faisait crasher Spike2.
  21. Le fait de changer des options dans le dialogue S2Video Configuration pouvait faire disparaître l’affichage vidéo.
06/2020 9.11 Nouveau
  1. La commande de script PlayWavePoints() peut désormais signaler les points maximum dans une zone.
  2. Vous pouvez utiliser la commande de scriptToolbarEnable() pour détecter si une fonction Idle est définie pour la barre d’outils et pour compter le nombre de boutons activés.
  3. Le comportement des commandes de curseur dans un dialogue défini par l’utilisateur, lorsqu’il est réglé en mode nombre entier et que des touches fléchées sont utilisées, a été amélioré.
Corrections
  1. Les fonctions XY Autoscale et Track avec limite de zoom ne fonctionnait pas correctement.
  2. Une vue Grid ouverte et modifiée pouvait capter la cible de saisie une fois toutes les 5 minutes.
  3. La commande de script ChanFit() n’acceptait pas 1 comme argument.
  4. Lorsque les curseurs avaient plus d’un pixel de largeur, il pouvait arriver qu’ils laissent traîner de la "poussière de pixel" lors du déplacement d’éléments tels que la touche de sonogramme.
  5. Le fait d’utiliser le bouton New Horizontal Cursor ajoutait un curseur sur le canal le plus bas affiché avec un axe y, même s’il s’agissait d’un membre du groupe (et que le curseur aurait alors dû être caché), ce qui entraînait un état visible incohérent. Désormais, nous ajoutons le curseur au canal principal du groupe.
  6. L’enregistrement d’un échantillonnage dans un nouveau fichier .smr 32 bits enregistrait en un fichier .smrx 64 bits à moins que plus de 32 canaux ne soient définis.
  7. L’enregistrement d’un échantillonnage dans un nouveau fichier de données n’enregistrait pas de périodes d’anti-rebond négatif.
  8. L’enregistrement d’échantillonnage d’un canal WaveMark multi-traces avec des ports non séquentiels enregistrait des ports séquentiels.
  9. L’enregistrement d’un échantillonnage avec Triggering réglé sur Not triggered n’était pas activé ; le mode Use previous trigger était utilisé.
  10. La commande de script MousePointer() ne retournait pas 0 lorsqu’elle était utilisée pour charger une image de fichier curseur .cur ou .ani qui n’existait pas.
  11. Lors de l’enregistrement du dialogue de filtre de marqueur, la commande de script MarkTrace() définissait le mauvais canal et apparaissait pour les canaux autres que les canaux WaveMark.
  12. Lorsque les commandes de script LastTime() et NextTime() étaient utilisées avec des données WaveMark multi-traces et que le quatrième argument était un vecteur, les données retournées correspondaient toujours à la première trace, et non à la trace établie par MarkTrace().
  13. La valeur de retour de la commande de scriptToolbarEnable(n%) lorsque le bouton n% n’existait pas était 0, et non pas -1 conformément à la documentation.
  14. L’enregistrement de la création d’une vue de tableau ne réglait pas la taille du tableau.
  15. Les commandes de script DrawMode(), MinMax() et ChanValue() ignoraient l’argument edge%% dans les modes de dessin 11 et 12 en vue temporelle (modes BPM).
  16. Lorsque la vue en cours était une vue Grid, la fenêtre Global Debug affichait "inconnu" (unknown) pour le type de fenêtre.
  17. Dans le séquenceur de sortie graphique, les sorties numériques simultanées et les entrées de marqueurs numériques n’étaient pas séquencées correctement.
  18. Les vues Grid étaient toujours sauvegardées en tant que fichiers .s2gx, même si l’utilisateur demandait à ce qu’elles ne soient pas sauvegardées.
  19. Lorsqu’une Grid était chargée à partir d’un fichier .s2gx, la police utilisée pour modifier ses cellules n’était pas mise à jour.
  20. Dans le séquenceur de sortie graphique, dans les paramètres de Section, la modification du commentaire de section ne laissait pas le bouton OK appliquer le changement.
  21. Dans les dialogues Cursor Values et Cursor Regions, le premier bouton radio (pour C0 et C0-C1) n’avait aucun effet.
02/2020 9.10 Nouveau
  1. Spike2 tente de créer les dossiers spéciaux manquants au démarrage. Cela pourra aider à éviter les erreurs liées aux privilèges sur les systèmes associés à des comptes multiples. Des messages d’avertissement sont communiqués sur la vue log au démarrage si des dossiers manquants n’ont pas pu être créés.
  2. FilePath$(-6) ajouté pour signaler le chemin d’accès fichier Program Data.
  3. Le bouton Copy du menu Help dans le dialogue About Spike2, permet de copier les informations sur le chemin d’accès fichier à des fins de diagnostic.
  4. L’importateur BIOPAC a été modifié de façon à prendre en charge les anciens formats de fichier avec des données manquantes à la fin.
  5. FileList() prend en charge une valeur type% de 17 pour les vues de tableau.
  6. FileName$() peut désormais indiquer les noms de fichiers de fenêtres multimédia.
  7. MMPosition() a été étendue de façon à signaler l’état du lien du curseur 0 et si une recherche ou une exécution commandée est terminée.
  8. La documentation de ChanProcessAdd() inclut désormais Debounce (PType%=12) et décrit également les valeurs par défaut des arguments pour tous les processus.
Corrections
  1. Si les canaux d’échantillonnage utilisés pour l’entrée du 1401 n’étaient pas consécutifs à partir de 1, les dialogues en ligne de forme de pointe Edit WaveMark n’ajustaient aucune valeur ou affichait des données non déclenchées.
  2. L’affichage des données de fond dans les dialogues en ligne de forme de pointe pouvait disparaître si vous changiez de canal.
  3. La valeur type% 6 de FileList() ne correspond plus à *.cfg ; elle correspond désormais uniquement à *.cfgx.
  4. Dans le séquenceur de sortie, la commande Format convertissait le caractère "-" de "code WAVEGO,-,OptLab" en un espace, qui n’était pas compilé.
  5. Dans le dialogue Draw mode, l’enregistrement des données RealMark tracées comme une forme d’onde en mode Dots enregistrait la taille des points de façon incorrecte.
  6. Si vous utilisiez les commandes de script PlayWaveCopy(), PlayWaveKey2$() ou PlayWavePoints() sans qu’aucun 1401 soit ouvert pour l’échantillonnage, le script s’arrêtait avec le message "Interpreter error (call CED): -581". Un message d’erreur correct s’affiche désormais.
  7. Lorsque deux ou plusieurs fenêtres de tri de pointe étaient ouvertes mais redimensionnées différemment, un changement de canal pouvait entraîner un affichage confus.
  8. Dans une vue XY, la commande de script ChanColourGet() ne traitait pas correctement la commande prioritaire concernant le fond (item% = 0).
  9. Dans l’éditeur de texte, les raccourcis Alt+ Haut/Bas (clavier numérique), ne déplacent plus la sélection en cours d’une ligne vers le haut ou vers le bas ; lorsque vous relâchiez Alt, cela avait pour effet de remplacer les lignes déplacées par le caractère que les touches Alt+clavier avaient composé. Utilisez les touches Alt+Haut/Bas pour déplacer les lignes sélectionnées.
Changements
  1. La relecture d’état de la commande de script de ChanDecorate() a été modifié de manière incompatible ; auparavant, vous ne pouviez pas relire le mode sans le définir.
  2. Si vous créiez une configuration d’échantillonnage à partir d’un script comprenant des données WaveMark (formes de pointe), et si vous n’utilisiez pas les dialogues de configuration des formes de pointe pour générer des modèles et définir des niveaux de déclenchement, alors les les niveaux de déclenchement pour la détection des formes de pointe étaient réglés sur 0. Cela pouvait entraîner la capture intempestive de très petits pics, déclenchés par le bruit. Les seuils de déclenchement sont désormais réglés sur la moitié de leur valeur dans une telle situation.
  3. Le raccourci clavier pour formater une séquence de sortie est passé de Ctrl+F4 à Shift+F4. Cela laisse Ctrl+F4 libre pour la fonction Windows standard (Fermer la fenêtre).
11/2019 9.09a Nouveau
  1. Nous avons éliminé la « persistance » lorsque vous faites glisser le curseur 0 s’il est lié à une fenêtre vidéo.
Corrections
  1. Nous avons supprimé un avertissement erroné concernant la signature du pilote lors de l’installation sur Windows 10 64 bits version 1909
Changements
  1. La commande de script MMPosition() a modifié le code de pas par trame de 3 à 4.
11/2019 9.09 Nouveau
  1. Un nouvel importateur est proposé pour les fichiers ADInstrument Labchart.
  2. La commande de script Selection $() fonctionne désormais dans une vue de tableau.
Corrections
  1. De brefs relevés de données WaveMark (formes de pointe) en tant que formes d’onde pouvaient ne pas obtenir de données si la pointe était le dernier élément dans un tampon interne ; cela arrivant généralement une fois pour quelques centaines d’éléments.
  2. L’éditeur de séquence graphique vous permettait de modifier les valeurs de paramètres CNA lorsqu’aucun CNA n’était activé.
Changements
  1. Lorsque la position de la fenêtre multimédia est liée au curseur 0, elle attend désormais les actualisations d’écran lorsque l’utilisateur fait glisser le curseur. Avec le format de fichier MP4, une opération de recherche multimédia semble annuler toute demande en cours, de sorte que les demandes répétées de position vidéo (comme lorsque vous faites glisser le curseur) n’ont aucun effet jusqu’à la dernière demande. Avec ce changement, le déplacement du curseur peut sembler lent ou entravé en attendant que la vidéo s’actualise.
10/2019 9.08b Nouveau
  1. Le Micro1401-4 est pris en charge.
09/2019 9.08a Corrections
  1. La commande de script MemSetItem() générait des résultats incorrects pour un canal WaveMark comportant plusieurs traces lorsque l’argument code% n’était pas un tableau.
09/2019 9.08 Nouveau
  1. L’instruction de script const peut initialiser des constantes simples avec des expressions variables. Auparavant, vous ne pouviez initialiser qu’avec des valeurs connues au moment de la compilation.
  2. L’importateur de fichiers TDT peut désormais importer les données de fichiers.sev référencés par le fichier.tsq.
  3. La commande de script FileConvert$() pour l’importateur de fichiers Neuralynx accepte désormais les chemins relatifs. Auparavant, un chemin complet était requis.
  4. La commande de séquenceur WAVEGO prend désormais en charge une option sans fanion ('-') pour permettre l’utilisation de l’étiquette optionnelle sans qu'un fanion soit activé.
Corrections
  1. Les changements apportés à la case à cocher Digital marker Record data dans l’éditeur de séquence graphique n’étaient pas détectées durant l’échantillonnage et ne pouvaient donc pas être appliquées.
  2. Le fait de modifier le texte dans une barre d’outils ou une barre d’interaction entraînait une actualisation de l’ensemble de l’écran par l’application, ce qui pouvait rendre certaines opérations de script très lentes.
  3. L’enregistrement des modifications apportées aux Titles ou Units des canaux RealMark du dialogue Channel Information générait un code incorrect.
  4. L’enregistrement des modifications apportés aux Titles ou Units de l’axe y d’une vue XY générait un code incorrect.
  5. Le fait de changer le nombre de balayages dans une vue de résultat avec la commande de script Sweeps() ne marquait pas le document de résultat comme étant modifié, et celui-ci n’était donc pas automatiquement enregistré.
  6. La commande de script LastTime() échouait sur un canal de forme d’onde pour lequel le processus de canal Interpolate était appliqué.
Changements
  1. La commande de script ToolbarText() ne force plus une actualisation de l’écran ; elle attend désormais que Spike2 soit en mode inactif.
08/2019 9.07 Nouveau
  1. Nous avons amélioré la vitesse de MMImage() et MMPosition() pour les fichiers AVI.
  2. La fonction MMImage() ne fait plus scintiller la fenêtre vidéo.
  3. Les étiquettes et le texte de boutons S64Fix ont été modifiés de façon à rendre plus clair ce que l’utilisateur doit faire pour réparer un fichier.
  4. Nous essayons de survivre à la lecture d’un fichier de ressources comportant un en-tête valide mais un contenu corrompu.
Corrections
  1. 1. Le dialogue X Axis en mode Time of Day traitait les mots-clés Maxtime(), XLow(), XHigh() et Cursor(n) comme des décalages temporels à partir du début du fichier, sans prendre en compte ajouter l’heure de début. Cela pouvait entraîner des affichages inattendus ou la désactivation du bouton Draw, du fait d’une plage de temps impossible.
  2. Le dialogue X Axis en mode Time of Day arrondit les temps Left et Rigt affichés à une décimale de plus que l’affichage actuel de l’axe x. Cela pouvait entraîner des temps de début et de fin dépassant l’intervalle de temps disponible, ce qui avait pour effet de désactiver le bouton Draw.
  3. Les formes d’onde ne s’affichaient pas sur certains moniteurs si vous zoomiez plusieurs fois jusqu’à ce que l’espace entre les échantillons de formes d’onde soit de plusieurs millions de pixels d’écran.
  4. Si vous affichez un nombre de points de forme d’onde largement supérieur au nombre de pixels de votre écran, les données seront tracées sous forme "compressée" afin de gagner du temps. Si la largeur du stylet est supérieure à 1 pixel, les sections horizontales de données sont affichées avec une largeur de 1 pixel au lieu de la largeur de stylet demandée.
  5. Dans l’importateur binaire, les fréquences d’échantillonnage de canaux définies canal par canal n’étaient pas prises en compte.
  6. Dans l’importateur binaire, la modification d’informations de canal individuel pouvait corrompre d’autres aspects des informations de canal.
  7. L’instruction de séquenceur de sortie WAVEGO a toujours permis une étiquette optionnelle, mais cela n’était pas documenté.
  8. La commande de script EditCopy() permettant de copier un tableau en tant que bitmap avait une fuite de ressources, qui provoquait le ralentissement de Spike2 et, à terme, son arrêt.
  9. Il était possible de crasher le Power3 ou 3A avec une certaine configuration d’échantillonnage (16 canaux de forme d’onde échantillonnés à ~32 kHz en mode rafale). Les symptômes typiques de ce problème sont : l’échantillonnage ne démarre pas et les LED CNA 0 et 1 du 1401 clignotent.
04/2019 9.06 Nouveau
  1. L’application s2video utilise désormais des fichiers .mp4 avec un cadencement amélioré des images et se connecte à un plus grand nombre de sources vidéo. Le support multimédia de Spike2 lit les fichiers .mp4 et .avi.
  2. Ajout de l’application mp4comp pour la compression hors connexion de fichiers vidéo .mp4.
  3. La commande de script EditPaste() a été étendue pour coller un bitmap contenu dans le presse-papiers vers un tableau de nombres entiers.
  4. La commande de script EditCopy() a été étendue de façon à copier des tableaux de nombres réels et entiers dans le presse-papiers en tant que bitmaps.
  5. Nouvelle commande de script EditImageSave() pour enregistrer dans un fichier les images bitmap contenues dans le presse-papiers.
  6. La commande de script Spline2D() peut utiliser des échelles de couleurs pour définir les couleurs de mappage.
  7. La commande de script Spline2D() peut générer une grille rectangulaire de valeurs interpolées, en plus de la sortie au format bitmap nombres entiers.
  8. Améliorations apportées au dialogue Colour scale pour prévisualiser les échelles de couleur et enregistrer les modifications.
  9. La commande de script ChanKey() prend en charge les clés d’échelle de couleur à utiliser avec les images en arrière-plan générées par la commande Spline2D().
  10. Nouvelle commande de script HCursorVisible().
  11. Si le 1401 se déconnecte pendant l’échantillonnage (câble débranché ou panne de courant), l’échantillonnage s’arrête immédiatement. Auparavant, il y avait un délai de plusieurs secondes pendant l’expiration de la connexion.
Corrections
  1. Dans Spike2 versions 9.00 à 9.05, la commande de séquenceur de sortie CHAN Vn,n retournait des données du nième canal échantillonné, et non du canal n. De nombreuses configurations d’échantillonnage utilisent des canaux séquentiels commençant à 1, ce qui fonctionne comme prévu. Cependant, si le canal n était situé au-dessus d’un espace vide dans la liste des canaux échantillonnés, alors le mauvais canal était référencé. Si par exemple vous sautiez le canal 1 et échantillonniez les canaux 2 et 3, la commande de lecture CHAN V1,2 lisait le canal 3, soit le deuxième canal échantillonné, et non pas le canal 2.
  2. La commande de script Spline2D() pouvait générer une sortie incorrecte lorsque le tableau d’images 2D était un sous-ensemble d’un tableau plus grand.
  3. Les recherches rétroactives en cours d’échantillonnage d’événements récemment échantillonnés pouvaient trouver des événements situés avant le début de la plage de recherche.
02/2019 9.05 Nouveau
  1. La sortie de forme d’onde de métafichier d’un grand nombre de points avec un stylo de grande largeur n’utilise plus de rectangles remplis ; cela perturbait en effet un certain nombre de programmes couramment utilisés lors de l’importation des images.
  2. Le dialogue Overdraw 3D mémorise désormais l’état de la case à cocher Automatic display update pour chaque fichier.
  3. Nous autorisons désormais les fonctions de script à avoir plus de 20 arguments.
  4. Les importateurs Bionic et Ripple ont été révisés de façon à pouvoir importer de gros fichiers (plus de 500 Go). Les importateurs fonctionnent désormais à peu près à la même vitesse que la copie de fichiers (15 minutes pour 500 Go au lieu d’une journée complète).
  5. Un système de licence Talker a été implémenté. Cela nous permet de mettre à jour les Talkers payés à partir de notre site web, mais oblige les utilisateurs à entrer une clé de licence à leur copie de Spike2. Les licences Talker sont associées au numéro de série de Spike2.
Corrections
  1. L’ordre des canaux Raster de la vue Result n’étaient pas restaurés à partir des configurations d’échantillonnage.
  2. Le fait de dessiner un histogramme qui dépassait fortement la plage Y de la fenêtre d’affichage pouvait faire crasher Spike2 dans Windows 10.
09/2018 9.04b Corrections
  1. Si vous ouvriez le dialogue Channel Process sans changer de canal et ajustiez une valeur à l’aide d’un bouton fléché, la valeur était traitée comme si elle était égale à zéro.
  2. Dans le dialogue Channel Process, le changement de temps minimum pour un canal basé sur un événement était 0 et non pas la résolution temporelle du fichier de données.
  3. Si vous utilisiez la commande Memory Buffer->Create Channel Copy du menu Analysis sur un canal TextMark doté d’un processus de canal de décalage temporel, le résultat pouvait être incorrect et entraîner l’immobilisation de Spike2.
09/2018 9.04a Nouveau
  1. La commande Import du menu File contient désormais une sous-commande Options ... pour définir le nombre minimum de canaux dans un fichier importé.
Corrections
  1. Si un fichier importé comportait 32 canaux ou moins, le nombre de canaux dans le fichier de sortie était limité à 32, quel que soit l’argument FileConvert$() minCh%.
  2. L’importation de certains fichiers de données Multichannel Systems pouvait faire crasher Spike2.
  3. L’option Display tab du dialogue Preferences dans le menu Edition permettant de désactiver la détection de haute résolution fonctionne désormais correctement.
Changements
  1. Dans l’onglet Automation du dialogue Sampling Configuration, la limite de taille de fichier est désormais affichée en Mo (mégaoctets) et non plus en ko (kilooctets).
08/2018 9.04 Nouveau
  1. FileTime $(), FileDate$() et FileTimeDate() peuvent désormais être utilisées avec des vues autres que les vues temporelles.
  2. Le menu d’échantillonnage comporte de nouvelles options pour gérer les licences Talker.
  3. Les changements de sélection de canal dans une vue de résultat sont transmis aux listes de canaux de dialogue.
  4. La commande FileName$() a été étendue pour faciliter les manipulations de noms de fichiers les plus courantes.
  5. Le dialogue Channel Process peut désormais effacer les processus des canaux sélectionnés. La commande de script ChanProcessClear() a été étendue de façon à vous permettre d’effacer les processus de canal des canaux sélectionnés et visibles.
  6. Un nouvel événement, Frequency histogram analysis, a été ajouté. Celui-ci est similaire à l’histogramme d’intervalle (Interval Histogram), mais il place les données dans des bins en fonction de la fréquence et non des intervalles. Le langage de script équivalent à cette commande est SetFHst().
  7. Vous avez la possibilité d’utiliser la commande Change Output Sequence... du menu Sample lorsqu’un fichier de données est prêt à échantillonner, mais que l’échantillonnage n’a pas encore démarré.
  8. Le temps enregistré pour les données TextMark lues à partir d’une ligne série est désormais l’heure d’acquisition des données les plus récentes, plutôt que l’heure d’acquisition à laquelle toutes les données ont été reçues. Cela représente en général une différence de quelques millisecondes.
  9. L’importateur Intan importe désormais les formats de fichiers .rhd et .rhs. Il peut également désormais extraire des informations de canaux numériques à partir des fichiers .int.
  10. Les deux importateurs DSI ont été fusionnés en un seul importateur. Des améliorations mineures ont été apportées à la lecture des fichiers plus anciens.
  11. L’importateur C3D importe désormais les marqueurs d’événements stockés dans l’en-tête du fichier.
Corrections
  1. Le champ Points du dialogue Measure to XY views ne pouvait pas être défini sur une valeur autre que 0.
  2. Le fait de tracer un canal TextMark comportant 2000 éléments ou plus pouvait immobiliser Spike, nécessitant alors Ctrl + Break pour continuer.
  3. La commande de script MemImport() et le dialogue interactif n’incluaient pas l’heure de fin dans la plage importée, contrairement à la documentation.
  4. Selon la documentation, la commande de script ChanProcessCopy() efface les processus de canal si le canal source est 0. Cela n’était pas le cas avant la version 9.04 de Spike2.
  5. Lorsqu’un fichier de données était prêt à échantillonner, mais que l’échantillonnage n’avait pas démarré, le fait d’utiliser la commande Current dans l’éditeur de séquence ne modifiait pas la séquence en cours et pouvait supprimer les boutons du panneau de commande Sequencer.
  6. Dans la page Automation du dialogue Sampling Configuration, si l’indicateur Stop at time était défini, l’échantillonnage pouvait s’arrêter trop tôt.
  7. Les limites de taille de fichier définies dans la page Automation du dialogue Sampling Configuration n’étaient pas sauvegardées.
  8. L’importateur Plexon pouvait aligner incorrectement les données dans des fichiers comportant plusieurs sections.
  9. L’importateur C3D pourrait mettre à l’échelle incorrectement le canal de données.
  10. La commande Toggle Comments de l’éditeur de script n’inclut plus la ligne après les lignes sélectionnées (ce qui n’est généralement pas souhaitable).
  11. L’argument minCh% de la commande de script FileConvert$() était ignoré.
Changements
  1. La documentation de PlayWaveCopy() a été corrigée ; l’opération de copie doit correspondre à la taille de l’onde de lecture en cours, même si elle est inférieure à la taille de la zone.
  2. Nous avons limité le nombre maximal de bins dans une vue de résultat à 100 000 000 (ce qui correspond à la taille limite des tableaux de langage de script). La limite précédente était de plus de 2 000 000 000 bins, ce qui fonctionnait dans une version 64 bits de Spike2 mais rendait le programme trop lent et insuffisamment réactif pour être utile.
05/2018 9.03a Nouveau
  1. L’enregistrement de la création d’une vue XY pour contenir des mesures générait une commande ChanKey() avant que la vue XY existe, ce qui ne fonctionnait pas.
  2. L’enregistrement d’une modification de l’état de la clé de canal XY enregistrait l’ancien état, et non pas le nouveau.
  3. Le fait de désactiver l’enregistrement ne plaçait pas la nouvelle vue contenant le script enregistré au premier plan (elle pouvait donc se retrouver derrière d’autres fenêtres).
05/2018 9.03 Nouveau
  1. L’importateur de fichier Microsoft.wav peut désormais importer des fichiers contenant des données 32 bits ; auparavant, seuls les fichiers de données 8, 16 et 24 bits étaient pris en charge. Les fichiers de données 24 et 32 bits sont importés en tant que canaux RealWave, les fichiers de données 8 et 16 bits sont importés en tant que formes d’onde.
  2. ChanFitValue() comporte désormais un argument supplémentaire facultatif pour signaler qu’un lissage a été appliqué au canal.
  3. L’importateur de fichiers Heka a été étendu pour prendre en charge l’importation de traces multiples et les fichiers comportant plus de 100 séries de données.
  4. L’importateur C3D (Motion Lab Systems) a été étendu pour permettre une analyse syntaxique complète de la section Parameter du fichier, ce qui permet d’importer des descriptions de canaux et de mettre à l’échelle et décaler correctement les canaux.
  5. Les importateurs Ripple et Bionic/Cybernetics tenteront dorénavant d’assembler plusieurs fichiers issus d’une même session d’enregistrement en un seul fichier de sortie.
  6. L’ouverture d’un fichier de configuration d’échantillonnage peut désormais être enregistrée.
  7. Lorsque vous échantillonnez des données en mode d’affichage déclenché, vous pouvez désormais suspendre les mises à jour automatiques, en sélectionnant un point de déclenchement précédent, et les réactiver en faisant défiler jusqu’à la fin de la vue.
  8. L’importateur AlphaOmega a été étendu de façon à permettre la lecture des commentaires de données Stream en tant que canal TextMark.
  9. Dans les Talkers, l’annulation de la dérive temporelle a été améliorée durant la phase de mesure initiale.
  10. Vous pouvez ajouter une barre de progression à un dialogue défini par l’utilisateur avec la nouvelle commande de script DlgProgress().
Corrections
  1. Il n’était pas possible de créer une vue Measurement to XY en ligne ou d’effectuer une mesure sur un canal de données avant de commencer l’échantillonnage si une expression du dialogue d’axe X référencée renvoyait un résultat négatif. Ainsi par exemple, les fonctions Maxtime() ou Maxtime(n) ne fonctionnaient pas car, lorsqu’elles étaient configurées, aucun temps ne s’était écoulé et ces deux expressions renvoyaient -1, ce qui était traité comme une erreur.
  2. L’importateur C3D (Motion Lab Systems) pouvait générer une confusion sur les étiquettes, échelles et unités de canaux entre les données de points 3D et les canaux ANALOG. Les fichiers comportant des canaux ANALOG qui stockaient de multiples points par trame vidéo en format virgule flottante pouvaient importer des points parasites.
  3. La commande FIRQuick() pouvait faire crasher Spike2 si vous utilisiez des combinaisons d’arguments freq et width inappropriés.
  4. Les importateurs Ripple et Bionic/Cybernetics ne prenaient pas en compte les facteurs de mise à l’échelle et les unités de canal dans les fichiers sources.
  5. Lorsque nous avons augmenté le nombre de zones de sortie de forme d’onde arbitraire dans la version 9.00, nous avons supprimé la possibilité de relier différentes zones entre elles.
  6. Il était possible de faire crasher Spike2 en ouvrant une vue de résultat depuis le disque, puis en exécutant la commande de script SetAverage() tandis que ladite vue de résultat était la vue en cours.
  7. Il était possible de faire crasher Spike2 en lisant une configuration d’échantillonnage contenant des informations de traitement de canal ou de canal virtuel, en éditant les canaux définis pour l’échantillonnage de façon à ce que le traitement de canal ou les informations de canal virtuel ne soient plus valides, puis en échantillonnant.
  8. En raison d’un changement apporté à une bibliothèque Microsoft, l’importateur de texte était confus par une colonne de valeurs contenant ‘NaN’, alors qu’elles étaient auparavant traitées comme des zéros.
  9. L’utilisation des commandes de script PlayWaveAdd() ou PlayWaveDelete() n’entraînait pas l’actualisation de la barre d’outils de lecture de forme d’onde.
  10. Les modifications apportées aux Talkers dans les dialogues de configuration tiers n’étaient pas toujours transmis à Spike2. Pour éviter cela, les informations Talker sont désormais actualisées après le chargement d’une configuration d’échantillonnage.
  11. Si les informations Talker sauvegardées depuis les sessions Talker précédentes étaient corrompues, cela empêchait l’utilisation des Talkers. Spike2 détecte désormais cette situation et supprime le fichier corrompu, ce qui permet d’utiliser les Talkers.
Changements
  1. Auparavant, si le dernier élément de données d’un fichier était un élément WaveMark (pointe), la forme d’onde de pointe n’était pas visible car le temps de l’élément (utilisé pour définir la durée maximale dans le canal) correspondait au premier point de la forme d’onde. La largeur des vues temporelles contenant des canaux WaveMark est désormais augmentée par la largeur de la pointe la plus large de façon à ce que toutes les formes d’onde soient visibles.
01/2018 9.02a Nouveau
  1. L’importateur BIOPAC peut désormais importer des fichiers big-endian de format plus ancien. Pour importer des fichiers ACQ modernes, les utilisateurs ont également besoin du package BIOPAC ACKAPI.
12/2017 9.02 Nouveau
  1. Le processus de canal a été étendu de façon à permettre le décalage temporel des canaux d'événement et le ‘debounce’ des canaux d’événement et d'événement de niveau.
  2. La commande de script ArrCWT() calcule la valeur Continuous Wavelet Transform d'un tableau de données.
  3. La commande de script ArrMapImage() convertit une matrice en bitmap au moyen d'une échelle de couleurs.
  4. La commande de script ChanOrder() a été étendue de façon à obtenir une liste de tous les canaux, dans l'ordre, y compris pour les canaux cachés.
  5. La commande de script ChanList() a été étendue de façon à manipuler les listes de canaux.
  6. Les expressions de dialogue ont été étendues par des fonctions arithmétiques.
  7. La commande de script XRange() peut être utilisée comme l'équivalent du bouton Show All du dialogue X Axis Range.
  8. Les menus contextuels Cursor pour la fonction Lock to Cursor (sur un autre curseur) incluent désormais une option de déverrouillage et indiquent le curseur sur lequel le verrouillage est effectué.
  9. La commande de script ArrRange() trouve la plage de données dans un tableau.
  10. L'éditeur de script peut accéder à la fonction ou à la procédure suivante et précédente à partir du menu contextuel obtenu par clic droit.
  11. Nous avons amélioré la prise en charge des très grandes images de canaux (plus de 32767 pixels de largeur ou de hauteur) ; auparavant, ces images ne se dessinaient pas.
  12. Vous pouvez désactiver l’utilisation du fichier de configuration DEFAULT.s2cx dans l'onglet Edit Preferences Sampling.
  13. Vous pouvez fait un clic droit sur la barre de titre du dialogue Sampling Configuration pour copier le chemin d'accès au fichier de configuration en cours dans le presse-papiers.
  14. La commande de script EditPaste() a été étendue de façon à indiquer les contenu du presse-papiers et pour copier une image bitmap dans un tableau de script.
  15. La commande de script VirtualChan() permet de créer un nouveau canal dont le numéro est plus élevé que les canaux existants, en plus d'en créer au niveau du canal disponible le plus bas.
  16. Les canaux RealMark comportant plusieurs valeurs de données peuvent avoir des titres et des unités distincts pour chaque item lorsque les données sont stockées dans un fichier de données smrx 64 bits. De nouvelles variantes des commandes de script ChanTitle $() et ChanUnits $() ont été créées pour cela. Le dialogue Channel Information a été étendu de façon à prendre en charge ces nouvelles fonctionnalités.
  17. Vous pouvez désormais savoir quelles cellules sont sélectionnées dans une vue Grid avec la nouvelle commande de script Selection().
  18. Lors d'un échantillonnage avec la fonction Write to disk désactivée, de nombreux autres items sont tracés en utilisant la couleur Not saving to disk et affichent leur état \‘not saving\’ lorsque vous ré-affichez les données. Les données de forme Spike2 affichent toujours les données dans la couleur correspondant à l'état trié. Les données de marqueur tracées en mode State affichent la couleur d’origine et la couleur ‘not saving’.
  19. Auparavant, certains canaux qui pouvaient être tracés dans la couleur ‘Not saving to disk’ ne le faisaient que lorsqu'ils étaient tracés tout à la fin d'un fichier d’échantillonnage. Ils tracent désormais systématiquement les données marquées comme ne devant pas être sauvegardées dans cette couleur tant que les données restent mises en mémoire tampon et pourraient potentiellement être sauvegardées.
  20. Vous pouvez désormais réinitialiser les couleurs de la vue de données sur un ton sombre avec des arrière-plans noirs plutôt qu'avec des arrière-plans blancs en maintenant la touche Ctrl enfoncée tout en cliquant sur le bouton Reset All du dialogue Colour. La commande de script ColourSet() a été étendue en conséquence.
Corrections
  1. La commande Export As... n'incluait pas *.gif dans la liste des formats de fichier disponibles.
  2. Lorsque vous commencez à échantillonner ou relancez un fichier de données, si vous avez demandé à Spike2 de recalculer la zone de données (en redimensionnant ou en affichant/masquant des canaux) avant que la vue ne commence à défiler, la plage de l'axe x pouvait être modifiée.
  3. Le dialogue en ligne TextMark n'enregistrait/ne restaurait pas correctement les codes de marqueur dans la liste déroulante. Les codes 0-15 du premier code marqueur fonctionnaient correctement.
  4. La commande de script ChanMeasure() et le dialogue Cursor Regions pouvaient inclure un point de données supplémentaire dans des mesures telles que la valeur moyenne lorsqu'un processus de canal tel que Smooth était appliqué à un canal de forme d'onde, et lorsque la fin de la plage temporelle pour la mesure correspondait exactement au temps d’un point de données de forme d'onde.
  5. Dans le dialogue Channel process, la modification d'une valeur entraînait une actualisation du canal (comme prévu) sauf si la modification renvoyait la valeur à l'état de pré-modification.
  6. Recording Duplicate Channel ne rendait pas le nouveau canal visible.
  7. L'enregistrement des modifications apportées à l'écran Grid ne fonctionnait si seul le tableau x ou le tableau y était concerné.
  8. Une image de canal liée à des coordonnées de canal spécifiques pouvait disparaître si vous effectuiez un zoom avant.
  9. Un script qui créait un processus écrivant des données sur un canal de mémoire tampon supprimait ledit tampon de mémoire, puis répétait cette séquence sans laisser de temps d'inactivité au script avec Yield(), ou une commande d'interaction utilisateur (Interact(), ToolBar() ou DlgShow()), pouvait crasher.
  10. Les raccourcis de barre d'outils, de barre Interact et de dialogues définis par l'utilisateur ne fonctionnaient pas si la vue en cours était iconisée.
  11. Les routines de script ArrAdd(), ArrSub(), ArrSubR(), ArrMul(), ArrDiv() et ArrDivR() n'acceptaient pas un second argument const.
  12. L'importation d'un fichier CFS contenant des canaux de données à virgule flottante 64 bits pouvait générer des résultats incorrects.
  13. L'onglet Sampling du dialogue Edit Preferences n'acceptait pas de répertoire inexistant, mais sans expliquer la nature du problème.
  14. Si vous ouvriez un fichier de données prêt à échantillonner, puis annuliez l'échantillonnage sans le lancer, une connexion au 1401 était laissée ouverte. La désactivation ou la suppression du 1401 dans cet état pouvait rendre difficile la reconnexion sans redémarrer le système.
  15. La commande de script ChanPixel() 7 en mode% retournait 0 lors de l'obtention de la taille de police ; elle retourne désormais 3. Si vous l’utilisiez pour obtenir des informations sur l'axe y qui dépendaient d'un canal, et si le canal était invisible, cela pouvait retourner des valeurs incorrectes.
Changements
  1. Auparavant, lorsqu'un script créait une nouvelle vue invisible, celle-ci était toujours placée au premier plan et était la cible de saisie. Cela entraînait une réactualisation de la couleur de la barre de titre de l'application et de la barre de titre de la vue qui était précédemment la cible de saisie. Désormais, si une vue est créée de manière invisible, elle n'est pas mise au premier plan. Cela réduit le scintillement de l'écran et accélère certains scripts. Toutefois, tout script reposant sur une vue nouvellement créée mais invisible et étant la cible de saisie entrée nécessitera des modifications.
09/2017 9.01 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais créer des canaux RealWave pour l’échantillonnage. Dans le cas d’une utilisation avec un conditionneur de signal programmable, vous pouvez appliquer des modifications de gain en cours d’échantillonnage sans affecter les données précédemment échantillonnées.
  2. La forme d’onde virtuelle WEnv() peut désormais utiliser les fonctions cosinus et cosinus surélevé pour les phases ascendantes et descendantes.
  3. Lorsqu’un port COM est sélectionné pour un conditionneur de signal, seuls les ports qui existent sont proposés et plus d’informations sont fournies pour identifier le port.
  4. Les numéros de canal Talker ne sont plus limités à la plage 1-100.
  5. Les canaux générés par Talker peuvent désormais être utilisés comme déclencheurs d’échantillonnage.
  6. Le nombre total de canaux échantillonnés par une interface 1401 reste limité à 100, mais les numéros de canal que vous leur assignez ne sont plus limités à la plage 1-100.
  7. Lors de l’échantillonnage, vous pouvez déplacer les canaux de marqueur clavier, TextMark et de marqueur numérique de façon à ce qu’ils n’interrompent pas la plage des autres canaux.
  8. Lors du débogage d’un script, vous pouvez éditer et afficher les variables de chaîne au moyen d’un éditeur multi-lignes.
  9. La commande de script FileApplyResources() a été étendue de façon à offrir plus de contrôle sur les ressources à appliquer. Vous pouvez également appliquer les ressources créées par une vue à la vue en cours, sans avoir à créer un fichier de ressources nommé.
  10. Le dialogue About Spike2... du menu d’aide inclut désormais le nom de l’ordinateur sur lequel Spike2 est exécuté. Cela est le nom dont ont besoin les Talkers utilisés sur un réseau pour accéder à Spike2.
  11. Le conditionneur de signal D440 dispose désormais d’un bouton de réinitialisation de l’étalonnage (Reset Calibration).
  12. L’importateur Biopac est désormais disponible dans les versions 64 bits de Spike2 et a été mis à jour sur la dernière version la plus récente.
  13. Les commandes de script ColourSet() et ColourGet() ont désormais accès aux échelles de couleur, telles qu’elles sont utilisées dans les sonogrammes.
  14. La commande de script DlgEnable() peut être utilisée pour contrôler la visibilité d’un bitmap dans un dialogue défini par l’utilisateur.
  15. Les commandes de script CondSet() et OutputReset() incluent de nouvelles variantes permettant de réinitialiser le conditionneur et l’état de sortie.
  16. La commande de script System() a été étendue pour rapport le temps CPU utilisé par le processus GUI.
  17. Lorsqu’un canal sans commentaire est enregistré dans un fichier disque, Spike2 ajoute des informations au commentaire, notamment le numéro de canal source, le canal virtuel et des informations concernant le processus de canal.
  18. L’info-bulle qui s’affiche lorsque vous faites passer la souris sur un axe y de canal de vue temporelle contient désormais plus d’informations sur les processus de canal et les traces WaveMark.
  19. Lorsque les dialogues Cursor Regions et Cursor Values sont en ‘‘input focus’’ (lorsqu’ils sont sélectionnés), ils n’empêchent plus les raccourcis clavier définis par l’utilisateur de fonctionner dans la barre d’outils, dans la barre Interact et dans les dialogues définis par l’utilisateur.
  20. La commande de script SampleText() retourne désormais le temps auquel le marqueur de texte a été ajouté.
  21. Lorsque vous utilisez Ctrl+Alt + clic de souris pour faire glisser une ligne et sélectionner des pointes en mode Overdraw WM et dans d’autres modes de tracé, vous pouvez désormais utiliser la touche Shift pour forcer la ligne à être horizontale.
  22. Dans le dialogue Clustering, vous pouvez désormais utiliser la touche F pour définir des événements sélectionnés (utilisant des ellipses ou la forme définie par l’utilisateur) sur le code FF. Vous pouvez également définir tous les événements visibles sur le code FF en appuyant sur Ctrl+Shift+F.
  23. Dans le dialogue Clustering, vous pouvez utiliser la molette de la souris pour dimensionner la taille de l’ellipse ou de la forme définie par l’utilisateur.
  24. La commande de script System$() comporte une nouvelle variante permettant de lire la ligne de commande qui a lancé Spike2.
  25. Vous pouvez désormais enregistrer des bitmaps à l’aide de la commande FileSaveAs() au format GIF, qui est également proposé lorsque les images sont chargées ou sauvegardées de façon interactive. À noter que ce ne sont pas des GIF animés.
  26. Des améliorations ont été apportées aux messages d’erreur du compilateur de scripts pour aider à identifier la cause d’une erreur de syntaxe dans un script.
Corrections
  1. L’importation ou l’exportation d’un fichier de données comportant un grand nombre de canaux (>300) (ainsi que leurs titres, unités ou commentaires) peut empêcher l’ouverture d’un fichier de données .smrx. Un tel fichier peut désormais être réparé avec le programme S64Fix.
  2. Le système de compilation de script devenait confus si vous compiliez (et exécutiez) un script, compiliez un deuxième script qui générait une erreur de compilation, puis exécutiez finalement le premier script.
  3. L’éditeur de séquence graphique retournait une erreur si un élément de marqueur était ajouté avec un code 00 (code par défaut).
  4. Le fait de tenter d’ouvrir un fichier de configuration d’échantillonnage corrompu pouvait faire crasher Spike2.
  5. Le code qui ajoute des messages aux notes d’échantillonnage concernant les canaux étant échantillonnés de façon significativement plus lente ou plus rapide que ce qui est souhaitable annonçait systématiquement un échantillonnage trop lent, même s’il était en fait trop rapide.
  6. La commande Import du menu File ajoutait les titres de canal au début de tous les commentaires de canal. Cela n’est désormais le cas que si un titre de canal est si long qu’il est tronqué par le système d’importation.
  7. Le marqueur clavier pour la fin d’une section d’échantillonnage chronométrée n’était écrit sur le disque.
  8. Dans la version 9.00, l’état d’échantillonnage initial était incorrect en mode d’échantillonnage chronométré ou déclenché.
  9. Le collage de caractères non ASCII UNICODE dans une vue Grid ne fonctionnait pas.
  10. Dans le dialogue X Axis Range, le fait de changer les unités de l’axe repeignait les valeurs Gauche et Droite dans le précédent mode d’axe, et non pas le nouveau.
  11. Si vous échantillonniez des données en format 32 bits format, puis utilisiez la commande de script FileSaveAs("", -1) pour enregistrer le fichier, l’extension de fichier par défaut proposée était .smrx (alors que le fichier était en 32 bits et devait donc avoir l’extension .smr). Spike2 peut lire des fichiers 64 bits avec une extension, mais rejette les fichiers 32 bits avec l’extension .smrx.
  12. Si vous échantillonnez sans 1401, la case à cocher Trigger dans la barre de contrôle d’échantillonnage est désactivée, le démarrage déclenché n’étant pas (actuellement) pris en charge sans 1401.
  13. Lorsqu’un script atteint un point de rupture ou, dans le cas d’une Interaction avec Spike2 dans une routine d’inactivité de script, si vous ouvriez le dialogue Cursor Values ou Regions, ou une fenêtre Spike-shape ou Multimedia, cela définissait la vue du script en cours, et un script en cours d’exécution pouvait alors échouer en rapportant une erreur ‘‘Wrong View Type".
  14. Dans le dialogue de configuration de canal, les modifications apportées au gain de conditionneur de signal D440 n’entraînaient pas d’actualisation de l’échelle de l’axe y.
  15. Dans la barre d’échantillonnage, l’état Write to Disk pour le mode Immediate Start fonctionne désormais correctement. Si Immediate Start n’est pas activé, les modifications de l’état Write to Disk sont désactivées.
  16. Si vous réinitialisiez l’échantillonnage (pour le relancer), les dialogues Cursor Regions et Cursor Values n’étaient pas réinitialisées.
  17. L’enregistrement XAxisMode() en vue temporelle pouvait générer d’étranges valeurs mode%si les unités d’axe x n’était pas les secondes.
  18. La commande de script SampleWaveMark() échouait si vous utilisiez un tableau de ports en tant que deuxième argument.
  19. La commande de script SampleClear() n’effaçait pas le nom de la dernière configuration d’échantillonnage de lecture retournée par SampleConfig $().
  20. Les fonctions de canal virtuel Ec() et Et() étendaient leurs recherches d’événements à un tic d’horloge de fichier de données en trop Cela pouvait (dans certaines circonstances bien particulières) forcer la fonction Ec() à générer un décompte qui était excessif de 1. Le changement apporté à la sortie de la commande Et() était généralement trop limité pour être pris en compte.
  21. La fonction de canal virtuel WSqu() pouvait rendre la phase basse trop longue d’un échantillon.
  22. Si vous double-cliquiez et modifiiez un élément dans un canal TextMark, les doublons du canal n’étaient pas actualisés.
  23. Un certain nombre de commandes de script n’acceptaient pas les éléments const comme arguments alors que cela devait être le cas. Ainsi par exemple, SampleTrigger(), YAxisAttrib() et YAxisStyle() n’acceptaient pas un argument cSpc% étant déclaré const cSpc%[3]:={2,1,2}.
  24. La commande MemImport() visant à créer un canal WaveMark à partir d’une forme d’onde et d’un canal d’événement pouvait manquer la dernière forme d’onde si les temps d’événement n’étaient pas alignés sur les échantillons de forme d’onde.
  25. Dans une vue comportant un axe logarithmique y, si vous zoomiez en faisant glisser un rectangle, le résultat affichait la mauvaise plage d’axe y.
Changements
  1. La commande de script MatLabOpen() n’interrompt plus un script avec une erreur fatale si MatLab ne peut pas être ouvert et rapporte désormais un code d’erreur négatif.
  2. Dans le débogueur de script, lorsque vous ouvrez une fenêtre pour modifier une variable de chaîne, la chaîne initiale n’est plus sélectionnée et la fenêtre d’édition tentera de se redimensionner de façon à contenir le texte de la chaîne.
  3. Les Talkers fournis en exemples sont toujours installés à moins d’être exclus dans une installation personnalisée.
  4. La longueur maximale des noms de fichier automatiques a été portée de 23 à 40 caractères. Les anciennes versions de Spike2 limiteront la longueur à 23 caractères si vous modifiez le nom.
  5. Lorsque vous créez une nouvelle chaîne, les titres de chaînes par défaut et les commentaires de canal sont désormais définis sur une chaîne vide plutôt que ‘‘sans titre’’ et ‘‘sans commentaire’’.
  6. La valeur renvoyée par la commande SampleText() a été modifiée ; auparavant, elle retournait toujours 0.
06/2017 9.00 Nouveau
  1. Le nombre maximal de canaux pouvant être stockés dans un fichier smrx 64 bits a été porté de 400 à 2000.
  2. Le nombre maximal de canaux virtuels, canaux de mémoire et canaux dupliqués a été porté à 2000.
  3. Le nombre maximal de canaux dans une vue XY a été porté de 256 à 2000.
  4. Le nombre maximal de canaux dans une vue de résultat a été porté de 400 à 2000.
  5. Le nombre maximal de lignes dans une vue Grid a été porté de 10 000 à 1 000 000 (le nombre maximum de colonnes restant à 1000).
  6. Le nombre de zones de formes d’onde arbitraires pouvant être utilisées en cours d’échantillonnage a été porté de 10 à 62 pour les appareils Power1401 et à 20 pour les appareils Micro1401.
  7. Une nouvelle commande de script Chan() vous permet de découvrir le numéro de canal correspondant à une spécification de canal.
  8. Le langage de script inclut de nouveaux opérateurs numériques pour bitwise not (~) et pour les nombres entiers (<<, >> et >>>) et permet l’utilisation de & pour band, && pour and |, pour bor, || pour or ,% pour mod et ! pour not.
  9. Le langage de script vous permet d’utiliser * pour multiplier une chaîne (par exemple "+-"*3 signifie "+-+-+-").
  10. Le dialogue d’importation du tampon de mémoire et la commande de script MemImport() prennent désormais en charge l’importation d’un canal WaveMark vers une forme d’onde.
  11. La commande de script ArrHist() autorise un tableau source entier.
  12. Les dialogues Find et Replace du menu Edit, ainsi que leurs équivalents au sein des langages de script, prennent désormais en charge les expressions régulières ECMAScript.
  13. Un plus grand nombre de dialogues sont désormais redimensionnables, généralement afin de vous permettre de saisir des chaînes de texte plus longues ou d’accéder à de longues listes d’éléments sans avoir à faire défiler : dialogue Virtual channel, dialogue Evaluate, dialogue Debugger edit variable, dialogue Graphical editor add arbitrary wave, dialogue Change colours et plusieurs autres dialogues.
  14. Si le dialogue Edit TextMark est ouvert, vous pouvez désormais cliquer sur des éléments TextMark pour le canal affiché en vue de données de manière à les déplacer au sein du dialogue. Si le dialogue est étendu de façon à afficher la liste des éléments de données TextMark, l’élément sélectionné est mis en surbrillance.
  15. Vous pouvez échantillonner des données à l’aide de Talkers sans disposer d’un 1401 connecté si vous définissez une configuration d’échantillonnage qui ne prévoit aucune utilisation d’un 1401 (pas de séquence de sortie, sortie de forme d’onde arbitraire, canaux de forme d’onde, canaux WaveMark, entrées d’événement ou de marqueur numérique).
  16. La commande de script FileOpen() comporte un nouveau fanion mode% pour ouvrir des fichiers texte externes en mode Unicode.
  17. SSOpen4() permet d’associer la vue en cours à une vue temporelle. Dans les versions précédentes, il devait impérativement s’agir d’une vue temporelle.
Changements
  1. Les numéros de canal pour les canaux de mémoire, canaux virtuels et canaux dupliqués ont été modifiés (de façon à faire de la place pour les canaux de disque supplémentaires). Tous les scripts pour lesquels le canal 401 devait être le premier canal de mémoire ou le 701 le premier canal virtuel seront désormais brisés. Nous avons toujours maintenu que les scripts ne devaient pas faire cela. Il est possible d’utiliser Chan("m1") pour obtenir le premier canal de mémoire et Chan("v1") pour obtenir le premier canal virtuel. Utilisez DupChan(0) pour trouver le numéro du premier canal dupliqué.
  2. Nous ne prenons plus en charge les fichiers de format de configuration ancienne (*.s2c) ni les fichiers de format de ressource (*.s2r). La dernière version pouvant être utilisée pour ceux-ci était Spike2 7.10 (publié en 2012). Si vous avez besoin de lire ces fichiers, ils peuvent être convertis aux formats modernes *.s2cx et *.s2rx en utilisant Spike2 version 8.
Cambridge Electronic Design Limited

Enregistré en Angleterre: 00972132

Bureau d'inscription:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Numéro d'enregistrement du producteur: WEE/BD0050TZ

Conditions générales de vente

Pour nos clients américains, nous pouvons fournir le formulaire fiscal W-8BEN, qui nous identifie en tant que société britannique.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Codes de marchandise
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×