• UK
  • US
  • Français
  • Deutsch
  • Español (precios €)
  • Portugal
  • Polski
  • 日本人
  • 中國傳統
  • 简化中国

Historique technique de Spike2 version 8


Transfert gratuit immédiat pour les utilisateurs de la version 8.

Date Version Récapitulatif
10/2021 8.23 Nouveau
  1. La commande de script RasterSet() accepte désormais un tableau de données de taille nulle pour définir une ligne matricielle sans données.
  2. La commande de script ArrSort() accepte désormais les tableaux de longueur nulle (ce qui n’a aucun effet) pour éviter à l’utilisateur de tester la longueur nulle et empêcher une erreur de script avant l’appel.
  3. La commande de script Len() peut indiquer le nombre d’éléments dans un tableau multidimensionnel.
Corrections
  1. Les canaux Level event échantillonnés par un Micro1401-4 inversaient les données d’entrée. Vous pouvez utiliser le script InvertLev.s2s dans le dossier Documents/Spike10/Scripts pour les inverser. N’oubliez pas de sauvegarder vos fichiers avant d’exécuter le script car il modifie les données.
  2. Il n’était pas possible de définir le mode rafale (burst) pour échantillonner avec un Micro1401-4.
  3. Dans un script, le passage d’un sous-tableau de longueur nulle sur une fonction en tant qu’array [1:0] était autorisé, mais l’utilisation d’array[0:0] ne l’était pas.
  4. L’expression de canal virtuel Ec() qui convertit le nombre d’événements en une forme d’onde pouvait placer de façon incorrecte les événements qui survenaient exactement à la limite entre deux points de forme d’onde.
  5. La précision de EventToWaveform() a été améliorée de façon à correspondre plus précisément aux fonctions noyau d’événement de canal virtuel.
  6. Le script : var Spk[4][2] ; Len(spk) ; ne fonctionnait pas. Il retourne désormais la longueur de la première dimension.
  7. Dans le séquenceur de sortie, une étiquette sans espace après les deux points était traitée comme une erreur, par exemple"Label:DAC 0,1".
  8. La commande de script ArrFilt() n’acceptait pas les tableaux de coefficients constants.
  9. La commande Multimedia files du menu View n’ouvrait pas les fichiers .mp4 s’ils contenaient uniquement de l’audio (sans vidéo).
  10. Dans les dialogues Spike shape, l’effet de zoom lorsque vous cliquiez dans la zone de données pour commencer à faire glisser la pointe en cours vers un modèle était trop rapide pour être visible.
  11. Le fait de reculer d’un point de données dans un canal virtuel (par exemple avec la commande de script LastTime() ou avec une recherche active cursor en mode Date points) se traduisait par un recul de deux points de données.
  12. Les titres des colonnes par défaut de la vue Grid ignoraient les séries AA-AZ lorsque plus de 26 colonnes étaient définies. La séquence était A-Z, BA-BZ, CA-CZ et ainsi de suite, alors qu’elle aurait dû être A-Z, AA-AZ, BA-BZ...
  13. Si vous écriviez des données sur un canal autre qu’un canal de forme d’onde (par exemple avec la commande de script ChanSave()), puis les écrasiez (ce qui est autorisé avec les canaux basés sur des ondes mais pas avec les canaux basés sur des événements), Spike2 tentait d’écrire les données, ce qui produisait un canal de données corrompu.
  14. Le script MLPut(500) ; Proc MLPut(real) MatlabPut("RealVal", real) end ; définissait la variable Matlab RealVal comme un nombre entier, et non pas comme une valeur à virgule flottante. Cela était dû à une optimisation excessive de la part du compilateur de script.
09/2021 8.22a Corrections
  1. L’importateur de texte ne sauvegardait pas les configurations individuelles des canaux sous un format valide.
06/2021 8.22 Nouveau
  1. L’échantillonnage prend en charge la version 5 de la spécification Talker, dont les transferts de données sont potentiellement plus efficaces.
Corrections
  1. Dans certains dialogues de sélection de police de caractère (Font), le champ Font Style (style de police) ne correspondait pas au style de police initial (Gras, Italique, Normal...).
  2. Les recherches de canaux Event (utilisant par exemple Active cursors, Measurements to XY ou Measurements to a data channel) dans un mode autre que Data points ou Expression pouvaient s’immobiliser.
  3. Lors de la restauration des modes de tracé Rate et Mean Frequency à partir d’un fichier de ressources, les valeurs Time width trop petites sont rejetées.
  4. La case à cocher du dialogue Tip of the Day fonctionne de manière fiable.
  5. Le dialogue Add to online (ajouter en ligne) marquait toutes les formes d’onde arbitraires sauf celle venant d’être ajoutée comme étant désactivées.
  6. Si, lors d’un échantillonnage de données, vous définissiez une Measurement to an XY view (mesure sur une vue XY) ou des Measurements to a data channel (mesures sur un canal de données) avec une valeur saisie par l’utilisateur, cela pouvait provoquer un plantage de Spike2.
  7. L’élément de menu contextuel permettant de définir une position de curseur vertical ne déclenchait pas de recherche active cursor (curseur actif).
  8. La commande de script BinomialC(n%, k%) ne permettait pas à n% ou k% d’être 0.
  9. Dans les dialogues de cluster autres que PCA clustering (Cluster on Measurements par exemple), la commande permettant de régler l’axe Z sur le temps pouvait effacer tous les codes de filtre (de sorte que les points colorés devenaient noirs).
02/2021 8.21 Corrections
  1. L’utilisation des commandes de script BReadSize(8,...) ou BWriteSize(8,...) avec un tableau de nombres entiers en argument pouvait faire crasher Spike2.
  2. Lorsqu’il était utilisé avec un Micro3, Micro4, Power2 ou Power3, l’argument pos% de la commande de script PlayWaveStatus$() rapportait la position en octets, et non en points. Cette erreur a été introduite dans Spike2 version 7. Le Micro2 et le Power1 n’étaient pas affectés.
  3. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution avec un événement Level visible en mode de tracé Line pouvait provoquer le scintillement du pointeur de la souris.
  4. Lors d’un échantillonnage ou d’une réexécution, il était possible d’immobiliser Spike2 en traitement Measure to Chan et mode Automatic, avec Update window every réglé sur 0.0 lors d’une recherche de canal Waveform et avec un taux d’échantillonnage lent.
  5. Un dump textuel de la configuration d’échantillonnage ne séparait pas les canaux numériques et CNA.
  6. Si vous utilisez à la fois un CED1902 et un Micro1401-4, la configuration du conditionneur signalait une erreur "arguments illégaux" après la configuration du 1902.
  7. La commande de script SampleWaveMark() ne permettait pas de définir des canaux multi-trace avec un nombre de points de données impair.
  8. S’il y avait un problème de disque lors de la mise à jour des informations de licence Talker, Spike2 pouvait crasher.
  9. L’importateur EDF prend désormais en charge les données entières à échelle asymétrique ; auparavant, ces canaux présentaient des décalages incorrects.
  10. Lors de la modification du texte dans une cellule en vue Grid, la touche Suppr ne supprimait pas les caractères situés à droite du signe d’insertion de texte.
  11. La commande de script SampleCalibrate() retournait le double du facteur d’échelle qu’elle avait défini lorsque le 1401 était réglé sur une plage d’entrée de 10 V.
  12. Dans le séquenceur de sortie (ouput sequencer), un changement de sortie numérique effectué en même temps qu’un changement de sortie CNA était retardé de 2 temps de pas de séquenceur.
  13. La sortie de forme d’onde arbitraire vers un Micro1401-4 avec l’option 4 CNA ne permettait pas d’utiliser plus de 2 CNA en même temps.
  14. La recherche de crête par curseur actif (Active cursor Peak search) avec Amplitude réglée sur 0 pouvait détecter deux points consécutifs ayant la même valeur de données comme un pic.
  15. L’ajout et la suppression d’éléments Level event du canal Memory n’entraînaient pas une actualisation complète de l’affichage.
  16. Dans une vue Result, les paramètres du mode Raster draw (dessin matriciel) Sweeps, Sort et Symbols n’étaient pas enregistrés et restaurés lorsque la vue était enregistrée dans un fichier.
09/2020 8.20 Nouveau
  1. L’importateur BIOPAC a été modifié de façon à prendre en charge les anciens formats de fichier avec des données manquantes à la fin.
  2. Dans un script, vous pouvez utiliser DlgValue$() pour définir les champs X Value en tant que texte, par exemple "Cursor(1)". Auparavant, cela affichait la position du curseur 1 sous la forme d’un nombre.
  3. Le programme S2Video dispose d’une nouvelle option permettant de définir l’horodatage des images.
Corrections
  1. Dans le séquenceur de sortie, WAVEGO code,-,OptLab devenait WAVEGO code, ,OptLab une fois formaté, ce qui empêche sa compilation.
  2. Dans le dialogue Draw mode, l’enregistrement des données RealMark tracées en tant que formes d’onde en mode Dots enregistrait la taille des points de façon incorrecte.
  3. Dans l’onglet Preferences->Compatibility du menu Edit, les modifications apportées à certains champs n’activaient pas le bouton Apply.
  4. Lors d’un échantillonnage, si un canal WaveMark n’utilisait pas le dialogue de configuration de gabarit, les niveaux de déclenchement du canal étaient réglés sur 0.
  5. Lors d’un échantillonnage, les données WaveMark non déclenchées ne s’affichaient pas toujours, ce qui compliquait le réglage des niveaux de déclenchement.
  6. Dans l’onglet Channels du dialogue Sampling Configuration, lorsque vous utilisiez un fichier comportant plus de 32 canaux, la commande de canal New...Talker échouait lorsque les canaux 1-29 étaient tous utilisés et que les canaux "spéciaux" n’avaient pas été déplacés.
  7. La commande de script SampleConfig$(3) utilisée pour générer la configuration d’échantillonnage sous forme de texte avec des séparateurs de tabulation plaçait le commentaire du canal TextMark dans la mauvaise colonne.
  8. Le compilateur de script ne générait pas d’erreur si vous passiez un tableau sur une fonction définie par l’utilisateur pour laquelle un argument sans tableau ni référence était attendu.
  9. Le titre de l’axe des Y dans la vue XY n’était pas restauré lors de l’ouverture d’un fichier XY.
  10. Les mesures Mean in X et SD in X dans une vue Result produisaient des résultats en pixels, et non en unités de l’axe des X.
  11. La commande de script FileList() ne fonctionnait pas lorsque type% était réglé sur 12 (fichiers XY).
  12. Les canaux superposés dessinaient trop souvent l’arrière-plan, ce qui corrompait l’affichage lors des défilements latéraux, lorsqu’un tableau était activé ou lorsque le canal superposé supérieur était associé à une couleur d’arrière-plan réglée pour remplacer la couleur de la vue.
  13. L’utilisation de FiltApply(-1,...) avant de créer le filtre temporaire faisait crasher Spike2.
  14. Le fait de changer des options dans le dialogue S2Video Configuration pouvait faire disparaître l’affichage vidéo.
Changements
  1. Le raccourci clavier pour formater une séquence de sortie a été changé de Ctrl+F4 à Shift+F4. Cela libère ainsi Ctrl+F4 pour la fonction Windows standard (fermeture de la fenêtre).
11/2019 8.19a Nouveau
  1. Nous avons éliminé la « persistance » lorsque vous faites glisser le curseur 0 s’il est lié à une fenêtre vidéo.
Corrections
  1. Nous avons supprimé un avertissement erroné concernant la signature du pilote lors de l’installation sur Windows 10 64 bits version 1909.
Changements
  1. La commande de script MMPosition() a modifié le code de pas par trame de 3 à 4.
11/2019 8.19 Nouveau
  1. Un nouvel importateur est proposé pour les fichiers ADInstrument Labchart.
  2. La commande de script Selection $() fonctionne désormais dans une vue de tableau.
Corrections
  1. De brefs relevés de données WaveMark (formes de pointe) en tant que formes d’onde pouvaient ne pas obtenir de données si la pointe était le dernier élément dans un tampon interne ; cela arrivant généralement une fois pour quelques centaines d’éléments.
  2. L’éditeur de séquence graphique vous permettait de modifier les valeurs de paramètres CNA lorsqu’aucun CNA n’était activé.
Changements
  1. Lorsque la position de la fenêtre multimédia est liée au curseur 0, elle attend désormais les actualisations d’écran lorsque l’utilisateur fait glisser le curseur. Avec le format de fichier MP4, une opération de recherche multimédia semble annuler toute demande en cours, de sorte que les demandes répétées de position vidéo (comme lorsque vous faites glisser le curseur) n’ont aucun effet jusqu’à la dernière demande. Avec ce changement, le déplacement du curseur peut sembler lent ou entravé en attendant que la vidéo s’actualise.
10/2019 8.18a Nouveau
  1. Le Micro1401-4 est pris en charge.
09/2019 8.18 Nouveau
  1. La commande de séquenceur WAVEGO prend désormais en charge une option sans fanion ('-') pour permettre l’utilisation de l’étiquette optionnelle sans qu'un fanion soit activé.
  2. L’importateur de fichiers TDT peut désormais importer les données de fichiers.sev référencés par le fichier.tsq.
  3. La commande de script FileConvert$() pour l’importateur de fichiers Neuralynx accepte désormais les chemins relatifs. Auparavant, un chemin complet était requis.
Corrections
  1. Les changements apportés à la case à cocher Digital marker Record data dans l’éditeur de séquence graphique n’étaient pas détectées durant l’échantillonnage et ne pouvaient donc pas être appliquées.
  2. L’enregistrement des modifications apportés aux Titres ou Unités de l’axe y d’une vue XY générait un code incorrect.
  3. La commande de script LastTime() échouait sur un canal de forme d’onde pour lequel le processus de canal Interpolate était appliqué.
  4. La commande de script MemSetItem() générait des résultats incorrects pour un canal WaveMark comportant plusieurs traces lorsque l’argument code% n’était pas un tableau.
08/2019 8.17a Corrections
  1. Il était possible de crasher le Power3 ou 3A avec une certaine configuration d’échantillonnage (16 canaux de forme d’onde échantillonnés à ~32 kHz en mode rafale). Les symptômes typiques de ce problème sont : l’échantillonnage ne démarre pas et les LED CNA 0 et 1 du 1401 clignotent.
07/2019 8.17 Nouveau
  1. Nous avons amélioré la vitesse de MMImage() et MMPosition() pour les fichiers AVI.
  2. La fonction MMImage() ne fait plus scintiller la fenêtre vidéo.
  3. Les étiquettes et le texte de boutons S64Fix ont été modifiés de façon à rendre plus clair ce que l’utilisateur doit faire pour réparer un fichier.
  4. Nous essayons de survivre à la lecture d’un fichier de ressources comportant un en-tête valide mais un contenu corrompu.
Corrections
  1. Le dialogue X Axis en mode Time of Day traitait les mots-clés Maxtime(), XLow(), XHigh() et Cursor(n) comme des décalages temporels à partir du début du fichier, sans prendre en compte ajouter l’heure de début. Cela pouvait entraîner des affichages inattendus ou la désactivation du bouton Draw, du fait d’une plage de temps impossible.
  2. Le dialogue X Axis en mode Time of Day arrondit les temps Left et Rigt affichés à une décimale de plus que l’affichage actuel de l’axe x. Cela pouvait entraîner des temps de début et de fin dépassant l’intervalle de temps disponible, ce qui avait pour effet de désactiver le bouton Draw.
  3. Les formes d’onde ne s’affichaient pas sur certains moniteurs si vous zoomiez plusieurs fois jusqu’à ce que l’espace entre les échantillons de formes d’onde soit de plusieurs millions de pixels d’écran.
  4. Si vous affichez un nombre de points de forme d’onde largement supérieur au nombre de pixels de votre écran, les données seront tracées sous forme "compressée" afin de gagner du temps. Si la largeur du stylet est supérieure à 1 pixel, les sections horizontales de données sont affichées avec une largeur de 1 pixel au lieu de la largeur de stylet demandée.
  5. Dans l’importateur binaire, les fréquences d’échantillonnage de canaux définies canal par canal n’étaient pas prises en compte.
  6. Dans l’importateur binaire, la modification d’informations de canal individuel pouvait corrompre d’autres aspects des informations de canal.
  7. L’instruction de séquenceur de sortie WAVEGO a toujours permis une étiquette optionnelle, mais cela n’était pas documenté.
  8. La commande de script EditCopy() permettant de copier un tableau en tant que bitmap avait une fuite de ressources, qui provoquait le ralentissement de Spike2 et, à terme, son arrêt.
04/2019 8.16 Nouveau
  1. L’application s2video utilise désormais des fichiers .mp4 avec un cadencement amélioré des images et se connecte à un plus grand nombre de sources vidéo. Le support multimédia de Spike2 lit les fichiers .mp4 et .avi.
  2. Ajout de l’application mp4comp pour la compression hors connexion de fichiers vidéo .mp4.
  3. La commande de script Spline2D() peut générer une grille rectangulaire de valeurs interpolées, en plus de la sortie au format bitmap nombres entiers.
  4. La commande de script EditCopy() a été étendue de façon à copier des tableaux de nombres réels et entiers dans le presse-papiers en tant que bitmaps, comme pour Spike2 version 9.06.
  5. Les commandes de script ColourGet() et ColourSet() ont été étendues de façon à prendre en charge les cartes de couleurs de manière semblable à Spike2 version 9.
  6. Nous assurons désormais une protection contre les fichiers de ressources corrompus qui, auparavant, pouvaient faire crasher Spike2 à l’ouverture.
Corrections
  1. La commande de script Spline2D() pouvait générer une sortie incorrecte lorsque le tableau d’images 2D était un sous-ensemble d’un tableau plus grand.
  2. L’aide de ChanKey() inversait les valeurs de l’argument flag% pour l’orientation et la couleur d’arrière-plan.
  3. Les recherches rétroactives en cours d’échantillonnage d’événements récemment échantillonnés pouvaient trouver des événements situés avant le début de la plage de recherche.
  4. Le réglage de la plage Y d’un canal par un cliquer-glisser de souris avait un effet visuel, mais ne modifiait pas la mise à l’échelle de l’axe Y.
02/2019 8.15 Nouveau
  1. Le menu d’échantillonnage comporte de nouvelles options pour gérer les licences Talker.
  2. Les changements de sélection de canal dans une vue de résultat sont transmis aux listes de canaux de dialogue.
  3. La commande FileName$() a été étendue pour faciliter les manipulations de noms de fichiers les plus courantes.
  4. La commande de script ChanProcessClear() peut désormais effacer les canaux sélectionnés et visibles de façon à correspondre à Spike2 version 9.04.
  5. Le temps utilisé pour les marqueurs de texte consignés à partir d’une ligne série est désormais plus précis par rapport au temps d’arrivée du premier caractère de la chaîne sérielle.
  6. Les importateurs Bionic et Ripple ont été révisés de façon à pouvoir importer de gros fichiers (plus de 500 Go). Les importateurs fonctionnent désormais à peu près à la même vitesse que la copie de fichiers (15 minutes pour 500 Go au lieu d’une journée complète).
  7. La sortie de forme d’onde de métafichier d’un grand nombre de points avec un stylo de grande largeur n’utilise plus de rectangles remplis ; cela perturbait en effet un certain nombre de programmes couramment utilisés lors de l’importation des images.
Corrections
  1. La commande de script MemImport() et le dialogue interactif n’incluaient pas l’heure de fin dans une plage importée, contrairement à la documentation.
  2. La commande de script ChanProcessCopy() vous permet d’effacer la liste des canaux, conformément à la documentation.
  3. L’utilisation de la commande Set Current dans l’éditeur de séquence lorsque l’échantillonnage était prêt mais n’était pas lancé avait pour effet d’effacer la liste des boutons du séquenceur dans le panneau de commande.
  4. Dans l’éditeur de script, Toggle Comment fonctionne mieux (excluant désormais le dernier caractère d’une sélection). Auparavant, vous risquiez d’exclure une ligne de trop des commentaires.
  5. La commande de script FileConvert$() n’ignore plus l’argument nMinCh%.
  6. L’ordre des canaux Raster de la vue Result n’étaient pas restaurés à partir des configurations d’échantillonnage.
  7. Le fait de dessiner un histogramme qui dépassait fortement la plage Y de la fenêtre d’affichage pouvait faire crasher Spike2 dans Windows 10.
06/2018 8.14 Nouveau
  1. L’interface Talker est désormais plus efficace dans la correction de la dérive durant la phase de mesure initiale.
Corrections
  1. La commande de script FIRQuick() pouvait faire crasher Spike2 si des fréquences incorrectes étaient définies.
  2. Les titres de vue d’écran d’impression pouvaient être affichés avec une police incorrecte.
  3. Les sections de séquenceur graphique vides utilisées en tant cibles d’une branche désormais correctement générées avec des valeurs et une longueur initiales.
  4. La case à cocher Sample Write fonctionne désormais pour les canaux Talker ainsi que pour les canaux de données 1401.
  5. Si vous définissez un dossier de données qui n’existe pas pour les fichiers de données temporaires Edit->Preferences->Sampling, vous êtes désormais averti.
  6. Les commandes de script ArrAdd(), ArrDiv(), ArrDivR(), ArrMul(), ArrSub() et ArrSubR() n’autorisaient pas un second argument const.
  7. Si vous annuliez un échantillonnage avant qu’il ne commence, cela pouvait laisser le 1401 ouvert, ce qui pouvait empêcher un nouvel échantillonnage sans fermer Spike2.
  8. Si un canal virtuel ne chargeait pas à partir d’un fichier de ressources, il risque d’être laissé dans un état inhabituel, qui pouvait ultérieurement causer des problèmes au niveau des canaux virtuels.
  9. Nous n’essayons plus d’actualiser les fichiers de ressources en lecture seule.
  10. Divers changements permettant de renforcer le système Talker, avec notamment le rechargement des informations Talker lors du chargement d’une configuration d’échantillonnage. Cela élimine la nécessité des commandes Yield() dans un script après le chargement d’un fichier de configuration.
  11. La barre Play Wave est désormais actualisée après un changement de façon à refléter le nouvel état.
  12. Le champ Points du dialogue Measure to XY views ne pouvait pas être défini sur une valeur autre que 0.
01/2018 8.13a Nouveau
  1. L’importateur BIOPAC peut désormais importer des fichiers big-endian de format plus ancien. Pour importer des fichiers ACQ modernes, les utilisateurs ont également besoin du package BIOPAC ACKAPI.
Corrections
  1. Les programmes du dossier Support ne fonctionnaient pas sur certains systèmes en raison de DLL manquantes.
10/2017 8.13 Nouveau
  1. Les données MATLAB exportées incluent désormais le nom du fichier source et la date.
  2. Les tentatives de lecture de configurations d’échantillonnage incompatibles de Spike2 version 9.01 et versions ultérieures sont détectées et rejetées.
  3. La commande de script DlgEnable() peut être utilisée pour contrôler la visibilité d’un bitmap dans un dialogue.
  4. La commande de script SampleText() retourne désormais le temps auquel le marqueur de texte a été ajouté.
  5. Des améliorations ont été apportées aux messages d’erreur du compilateur de scripts pour aider à identifier la cause d’une erreur de syntaxe dans un script.
Corrections
  1. L’importation ou l’exportation d’un fichier de données comportant un grand nombre de canaux (>300) (ainsi que leurs titres, unités ou commentaires) peut empêcher l’ouverture d’un fichier de données .smrx. Un tel fichier peut désormais être réparé avec le programme S64Fix.
  2. Le système de compilation de script pouvait devenir confus si vous compiliez (et exécutiez) un script, compiliez un deuxième script qui générait une erreur de compilation, puis exécutiez finalement le premier script.
  3. L’éditeur de séquence graphique retournait une erreur si un élément de marqueur était ajouté avec un code 00 (code par défaut).
  4. Dans un script, le fait de faire suivre Debug() par Interact() provoquait la perte de l’état d’entrée initié par Debug(). En d’autres termes, si vous engagiez la commande Interact() lorsque l’utilisateur arrêtait l’interaction; le script s’exécutait au lieu de faire du ‘‘stepping’’.
  5. Le code qui ajoute des messages aux notes d’échantillonnage concernant les canaux étant échantillonnés de façon significativement plus lente ou plus rapide que ce qui est souhaitable annonçait systématiquement un échantillonnage trop lent, même s’il était en fait trop rapide.
  6. Le fait de tenter d’ouvrir un fichier de configuration d’échantillonnage corrompu pouvait faire crasher Spike2.
  7. La commande Import du menu File ajoutait les titres de canal au début de tous les commentaires de canal. Cela n’est désormais le cas que si un titre de canal est si long qu’il est tronqué par le système d’importation.
  8. Le collage de caractères non ASCII UNICODE dans un tableau ne fonctionnait pas.
  9. Si vous échantillonniez des données en format 32 bits format, puis utilisiez la commande de script FileSaveAs("", -1) pour enregistrer le fichier, l’extension de fichier par défaut proposée était .smrx (alors que le fichier était en 32 bits et devait donc avoir l’extension .smr). Spike2 peut lire des fichiers 64 bits avec une extension, mais rejette les fichiers 32 bits avec l’extension .smrx.
  10. Dans la barre d’échantillonnage, l’état Write to Disk pour le mode Immediate Start fonctionne désormais correctement. Si Immediate Start n’est pas activé, les modifications de l’état Write to Disk sont désactivées.
  11. Si vous réinitialisiez l’échantillonnage (pour le relancer), les dialogues Cursor Regions et Cursor Values n’étaient pas réinitialisées.
  12. L’enregistrement XAxisMode() en vue temporelle pouvait générer d’étranges valeurs mode%si l’unité d’axe x n’était pas la seconde.
  13. La commande de script SampleWaveMark() échouait si VOUS utilisiez un tableau de ports en tant que deuxième argument.
  14. La commande de script SampleClear() n’effaçait pas le nom de la dernière configuration d’échantillonnage de lecture retournée par SampleConfig$().
  15. Les fonctions de canal virtuel Ec() et Et() étendaient leurs recherches d’événements à un tic d’horloge de fichier de données en trop Cela pouvait (dans certaines circonstances bien particulières) forcer la fonction Ec() à générer un décompte qui était excessif de 1. Le changement apporté à la sortie de la commande Et() était généralement trop limité pour être pris en compte.
  16. La fonction de canal virtuel WSqu() pouvait rendre la phase basse trop longue d’un échantillon.
  17. Si vous double-cliquiez et modifiiez un élément dans un canal TextMark, les doublons du canal n’étaient pas actualisés.
  18. Un certain nombre de commandes de script n’acceptaient pas les éléments const comme arguments alors que cela devait être le cas. Ainsi par exemple, SampleTrigger(), YAxisAttrib() et YAxisStyle() n’acceptaient pas un argument cSpc% étant déclaré const cSpc%[3]:={2,1,2}.
  19. La commande MemImport() visant à créer un canal WaveMark à partir d’une forme d’onde et d’un canal d’événement pouvait manquer la dernière forme d’onde si les temps d’événement n’étaient pas alignés sur les échantillons de forme d’onde.
  20. Dans une vue comportant un axe logarithmique y, si vous zoomiez en faisant glisser un rectangle, le résultat affichait la mauvaise plage d’axe y.
  21. In a sampling or rerunning time view, if you changed the channel organisation (e.g. by resizing the view) before the view started to scroll, the x axis range could change to an old value.
  22. When a script hit a break point or when Interacting with Spike2 in a script idle routine, if you opened the Cursor Values or Regions dialog, or any Spike-shape or Multimedia windows, this set the script current view, which could cause the running script to fail with a "Wrong View type" error.
  23. The online TextMark dialog did not save/restore marker codes in the drop-down list. Only codes 0-15 in the first marker code worked correctly.
  24. The ChanMeasure() script command and the Cursor Regions dialog could include an extra data point in measurements such as Mean value when a waveform channel had a channel process applied such as Smooth, and the end of the time range for the measurement exactly matched the time of a waveform data point.
Changements
  1. Le dialogue de configuration d’échantillonnage répond désormais aux modifications de configuration Talker au lieu de rapporter le dernier état Talker utilisé, qui pouvait être périmé.
  2. La commande de script MatLabOpen() n’interrompt plus un script avec une erreur fatale si MatLab ne peut pas être ouvert et rapporte désormais un code d’erreur négatif.
  3. Les Talkers fournis en exemples sont toujours installés à moins d’être exclus dans une installation personnalisée.
  4. La valeur renvoyée par la commande SampleText() a été modifiée ; auparavant, elle retournait toujours 0.
06/2017 8.12 Nouveau
  1. Le dialogue Channel Settings tronque désormais les chaînes Title, Units et Comments à la longueur maximale autorisée de telle sorte qu'elles puissent être modifiées. Auparavant, les chaînes longues étaient signalées comme des erreurs mais ne pouvaient pas être modifiées.
  2. Vous pouvez utiliser le bouton Duplicate pour les canaux Talker dans le dialogue Sampling configuration lorsque le prochain canal Talker libre est du même type. Cela réduit considérablement les besoins de saisie.
  3. L'espace maximum pouvant être défini pour les étiquettes de canal horizontales a été porté de 17 à 33 caractères.
  4. Les canaux Talker actuellement indisponibles sont indiqués en rouge dans la Configuration d'échantillonnage. L'info-bulle pour ce canal offre des informations supplémentaires.
  5. Lorsque le bouton Configure... est utilisé dans un dialogue de configuration de canal Talker, le dialogue local est désormais désactivé lorsque le dialogue à distance est actif.
  6. La commande de script SampleClear() a été étendue de façon à permettre la génération de l'équivalent de la commande Clear Configuration du menu Sample à partir d'un script.
  7. Changements importants : Le nom de l'expérience Heka peut comporter jusqu'à 80 caractères.
Corrections
  1. Il était possible de faire crasher Spike2 en faisant un zoom sur un histogramme de vue de résultat dans la direction x jusqu'à ce que l'histogramme complet atteigne plus de 2 milliards de pixels d'écran.
  2. Le dialogue Set Cursor Position prend désormais en charge l'axe x en mode time of day.
  3. Le dialogue X Axis Range prend désormais en charge le mode time of day axis.
  4. Lors de la configuration d'un échantillonnage, les canaux dupliqués de canaux créés par traitement, les traitements de canal appliqués à partir de canaux créés par traitement et les filtres marqueurs appliqués sur ces canaux n'étaient pas créés correctement.
  5. Les canaux virtuels qui dépendaient d'un duplicata de canal modifié n'étaient pas retracés.
  6. Les duplicatas de canaux virtuels n'étendaient pas les intervalles de temps invalides, ce qui pouvait entraîner un certain nombre de problèmes d'affichage et de traitement.
  7. La commande de script YAxisMode() ignorait tous les arguments si le premier était négatif.
  8. Le tracé des données de forme d'onde et RealWave en mode SkyLine lorsqu’il y avait plusieurs points par pixel pouvait entraîner un tracé en bande dans des couleurs non souhaitées.
  9. L'importateur de fichiers pouvait échouer si le fichier importé créait un canal 31 et si le canal n'était pas un Marker, et le fichier était importé en mode « balayages ».
  10. Les vues de résultat et XY créées par un script pour l'échantillonnage et supprimées par le script avant l'arrêt de l'échantillonnage étaient enregistrées avec la configuration d'échantillonnage. Cela pouvait entraîner des messages d'erreur parasites et des vues supplémentaires lorsque la procédure était répétée.
  11. Dans le dialogue Channel Process, l'option Copy copiait le traitement, mais le dernier argument du traitement était défini sur la valeur par défaut.
  12. l était possible de faire crasher Spike2 en supprimant des points de données à partir d'un canal de vue XY trié.
  13. Il est désormais possible de modifier la configuration d'un canal Talker lorsque le Talker n'est pas disponible.
  14. Importateurs : Motion Lab Systems a désormais des limites sur la longueur des unités de canal.
Changements
  1. L'importateur Xltek Neuroworks inverse désormais le signe du facteur de mise à l'échelle des fichiers de données importés de façon à refléter un changement apporté à un programme d\’affichage pour la source de données.
02/2017 8.11b Corrections
  1. La version 8.11a générait une erreur "Could not assign to object" (impossible d’assigner un objet) si vous utilisiez un débogueur pour contourner une commande DlgShow().
  2. Le fait d'utiliser une commande de script DlgEnable() sur un élément DlgImage() pouvait faire disparaître l'image.
Changements
  1. La taille d'un dialogue défini par l'utilisateur était limitée à la taille de l'écran principal de Spike2. Cela pouvait provoquer des résultats inattendus si la fenêtre principale était trop petite. La taille est désormais limitée à la taille de la fenêtre du bureau.
02/2017 8.11a Corrections
  1. La version 8.11 ne sauvegardait pas correctement les ressources pour les canaux dupliqués. L'effet le plus visible de ce problème était que les canaux n'étaient pas restaurés dans le bon ordre.
  2. Il était possible de crasher Spike2 si une fonction de rappel de script (fonction de veille ou de changement sur dialogue défini par l'utilisateur, par exemple) appelait une fonction de script intégrée avec un argument erroné.
01/2017 8.11 Nouveau
  1. Lorsque des vues de données sont copiées sous forme de texte dans le presse papier, si le texte (titres des canaux et commentaires, par exemple) contient des caractères non-ASCII, les données sont enregistrées sous forme de caractères Unicode (larges).
  2. Une nouvelle commande Chan() permet de convertir un chaîne ("m1", "v1" ou "2a", par exemple) en un numéro de canal.
  3. DupChan() peut désormais signaler le premier numéro de canal qui sera utilisé pour les duplicatas.
Corrections
  1. Il était possible de crasher ou d'immobiliser Spike2 lorsqu'une extension DLL (importateur de données ou conditionneur de signal, par exemple) utilisait un DLL tiers problématique (DLL manquant, par exemple). Si ce type de problème survient, l'extension sera désormais normalement ignorée.
  2. Si vous échantillonnez des données avec une vue temporelle dupliquée, les mentions :1 et :2 sont ajoutées aux titres de vue (de façon à indiquer le numéro de duplicata). Il se trouve cependant que, à chaque échantillonnage, les numéros de duplicata étaient ajoutés à l'ancien titre, alors que celui-ci comportait déjà des numéros dupliqués.
  3. Lorsqu'un fichier de données interrompait l'échantillonnage mais n'avait pas encore été enregistré et nommé, la lecture de script d'un canal WaveMark à la fin du fichier pouvait être tronquée.
  4. Lorsqu'une couleur de premier plan présente une luminosité similaire à celle d'une couleur d'arrière-plan (et peut donc être difficile à voir), la couleur de premier plan est ajustée. Dans certains cas, le contraste était réduit au lieu d'être augmenté.
  5. Les recherches de curseur actif effectuées en mode d'expression ne fonctionnaient pas s'il n'y avait pas de canal 1 dans le fichier.
  6. Le dialogue de curseur horizontal actif pouvait récupérer des valeurs du curseur précédent lors des changements de curseur.
  7. Si vous maintenez enfoncées les touches Ctrl+Maj, puis cliquez-glissez la souris dans une vue temporelle, la grille de redimensionnement de canal apparaît. La grille pouvait laisser derrière elle une "poussière de pixel" si un redimensionnement était effectué en cours d'échantillonnage ou si la commande ReRun du menu View était utilisée.
  8. La commande de script SerialRead(port%, &in$, term$, max%) autorisait une non-variable en tant qu'argument in$.
  9. La commande Channel Process Skip NaN (Not a Number) pouvait empêcher la lecture des données si la première valeur d'un canal RealWave channel était un NaN.
  10. L'instruction de séquenceur graphique Random delay pouvait faire crasher Spike2 avec une erreur de division par zéro si elle était utilisée avec des retards similaires au temps de pas du séquenceur.
  11. L'instruction de séquenceur graphique Ramp DAC pouvait générer un incrément de plage CNA lorsque la période de rampe était inférieure ou égale au temps de pas du séquenceur.
  12. Lorsque vous ouvrez un fichier de données pour échantillonnage avec une séquence de sortie dans la configuration d'échantillonnage qui ne compile pas, un message d'erreur décrit le problème et identifie le fichier et le numéro de ligne de la séquence de sortie. Le numéro de ligne était toutefois incorrect : il était inférieur de 1 par rapport au numéro de ligne correct.
  13. Les commandes de script EditCut() et EditCopy() ne retournaient pas les formats copiés sur le presse-papier, conformément à ce qui est indiqué dans la documentation.
  14. Si le débogueur de script ouvrait un fichier de script pour afficher le pas en cours, le fichier de script était créé pour la vue en cours, ce qui pouvait faire échouer le script. Cela arrivait généralement lorsqu'on entrait sur un fichier inclus.
Changements
  1. Pour les vues en mode texte, le fait d'utiliser Save As... à partir du menu Fichier définit désormais le nom de fichier initial en se basant sur le titre du document en cours. Auparavant, le nom était vide.
  2. Les axes de vue de données utilisent désormais le même mécanisme de contraste que le reste du programme. Auparavant, un axe devenait noir ou blanc s'il était trop semblable à l'arrière-plan. Nous avons également augmenté le contraste minimum pour le tracé de courbes lissées sur un canal de vue de données.
  3. Si aucun chemin de fichier n'est défini, le dialogue Save As... du menu Fichier commence dans le même fichier à partir duquel le fichier était lu, et non pas depuis le dernier dossier utilisé pour une opération de dialogue de fichier.
  4. Dans une vue XY, le symbole '+' est tracé de façon à avoir une apparence plus symétrique.
  5. Vous êtes désormais prévenu si vous ajustez la résolution temporelle du séquenceur graphique sur une valeur inférieure à l'intervalle le plus court rendu implicite par la séquence.
11/2016 8.10a Nouveau
  1. Le programme d'installation a été amélioré ; aucun changement n'a été apporté au programme Spike2 lui-même.
  2. Mise à jour de try1401 pour le Power-3A.
09/2016 8.10 Nouveau
  1. Les nouvelles fonctions de script StrToViewX() et StrToChanY() permettent d’évaluer les expressions de dialogue
  2. La commande Print Screen peut désormais imprimer des vues Grid.
  3. La commande Print Screen peut désormais mettre à l'échelle les polices de caractère des vues de données de façon à rendre la sortie imprimée beaucoup plus proche de la vue affichée à l'écran.
  4. L'option de dimensionnement automatique (autoscale) de vue XY a été améliorée et son contrôle interactif est associé à un nouveau dialogue. La commande XYDrawMode() a été étendue de façon à prendre en charge les nouvelles fonctionnalités.
  5. L'option de dimensionnement automatique (autoscale) de vue XY préserve désormais les axes inversés.
  6. La commande de script GrdAlign(n, -2) vous permet de définir l'alignement de toutes les colonnes au sein d’une vue Grid.
  7. La nouvelle commande de script ChanUndelete() permet de récupérer les canaux supprimés dans les fichiers .smrx.
Corrections
  1. Améliorations apportées au code Talker associé à l'interpolation des données de forme d'onde, de manière à ce que les derniers points soient sauvegardés lors de l'échantillonnage des arrêts et afin d'améliorer le traitement de la dérive de synchronisation entre un dispositif Talker et le 1401.
  2. Si le premier canal d'un groupe superposé recouvrait la couleur d'arrière-plan du canal et s’il y avait plus de 3 canaux superposés, seuls les deux premiers canaux étaient visibles.
  3. Dans le langage de script et le séquenceur de texte, il n’était pas possible d’avoir un espace blanc devant un #include.
  4. Dans le dialogue de canal Show/Hide, si vous entriez 0 dans le champ Label, cela pouvait déclencher une boucle de message d'erreur de laquelle il était difficile de sortir.
Changements
  1. Le format par défaut pour l'exportation de métafichiers est désormais EMF, et non plus WMF.
07/2016 8.09b Nouveau
  1. Dans le dialogue Clustering, toute modification entraîne une actualisation de la ligne d'état s'il s'écoule 0,2 seconde sans qu'aucun nouveau changement ne survienne.
  2. Dans le balayage initial de l'importateur de texte, en cas de choix entre des blocs similaires, le bloc de départ choisi est celui qui comporte le plus d'éléments numériques, plutôt que celui comportant le plus de lignes.
Corrections
  1. FileClose(-1) ne fermait pas les vues Grid.
  2. Si une clé Sonogram était affichée et positionnée par rapport à la vue (et non pas par rapport au canal), et si le canal était caché, Spike2 tronquait les curseurs de telle sorte qu'ils ne traversaient pas la portion (cachée) de la clé.
  3. Lorsqu'un échantillonnage était réinitialisé, Spike2 ne vérifiait pas que tous les Talkers étaient prêts pour le lancement d'un nouvel échantillonnage.
  4. Si la commande de script halt était utilisée dans une fonction de rappel liée à un bouton de barre d'outils ou à un dialogue, le script ne s'arrêtait pas.
  5. Les modifications apportées dans la version 8.09 et visant à permettre l'accès à d'anciennes positions de curseur empêchaient HCursor(n), HCursorX(n) et HXn de fonctionner dans les expressions de dialogue.
06/2016 8.09a Nouveau
  1. L'onglet Conditioner (Preferences, menu Edit) inclut désormais la plage de recherche premier/dernier canal utilisée pour détecter des conditionneurs.
  2. Certains des changements apportés au dialogue Clustering dans la version 8.09 ont été affinés de façon à prendre en compte les commentaires des utilisateurs. Ainsi, les zooms effectués avec la molette de la souris sont désormais centrés sur le pointeur de la souris.
Corrections
  1. Le dialogue Clustering ne traçait pas toujours correctement les flèches « d'événement court ».
  2. Si vous faisiez glisser une ligne de façon à sélectionner des éléments WaveMark, le dialogue apparaissait pour vous permettre de définir les codes, mais son bouton Set n'avait aucun effet.
  3. L'importateur de fichiers Tucker-Davis (.TSQ) rencontrait un problème pour l'importation des canaux WaveMark .
  4. Dans une vue Grid, le fait de modifier la police n'entraînait pas une actualisation de la hauteur de l'en-tête supérieur ou de la largeur de l'en-tête latéral.
06/2016 8.09 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais retrouver la position précédente des curseurs verticaux et horizontaux. Cela est utile avec les curseurs actifs. Il existe de nouvelles commandes de script CursorX() et HCursorX() ; les mêmes commandes sont disponibles dans les expressions de dialogue ainsi que dans CNX et HNX.
  2. Les canaux d'événement de niveau tracés sous forme de lignes sont désormais considérés comme des formes d'onde pour la mesure de valeurs, de moyennes et de superficie (ChanValue(), ChanMeasure(), valeurs de curseur et dialogues portant sur les régions).
  3. La taille des caractères physiques est désormais sauvegardée dans les fichiers de ressources, en plus des tailles de pixel. Cela permet de corriger un problème selon lequel le fait de faire passer un fichier de ressources d'une résolution d'écran standard à un affichage 4K produisait des polices de caractère minuscules.
  4. Le dialogue Clustering peut afficher le nombre d'intervalles courts sous forme de nombre ou de pourcentage.
  5. Dans le dialogue Clustering, vous pouvez effectuer des zooms avant/arrière avec la molette de votre souris.
  6. La forme définie par l'utilisateur dans le dialogue Clustering se met désormais à l'échelle avec les données.
  7. L'option Copy as Text du dialogue Clustering permet désormais de copier uniquement le résumé (auparavant, tous les temps d'événement étaient systématiquement inclus).
  8. L'importateur de fichiers EDF/BDF est désormais plus rapide et doté de nouvelles fonctionnalités, avec notamment la détection des annotations standard, le regroupement des annotations de l'utilisateur et la lecture de données BDF 24 bits telles que RealWave. La résolution temporelle est réglée sur une valeur aussi proche de 1 microseconde que possible, plutôt que sur la fréquence d'échantillonnage de la forme d'onde.
  9. L'importateur de fichiers AlphaOmega est désormais plus rapide et permet de suivre la progression de la numérisation des fichiers. Il règle également la résolution temporelle sur une valeur aussi proche de 1 microseconde que possible, plutôt que sur la fréquence d'échantillonnage de forme d'onde la plus rapide.
  10. L'importateur de fichiers Xltek Neurowork permet de collecter un plus grand nombre de commentaires et annotations auprès des utilisateurs.
  11. Les dialogues TextMark en ligne et hors ligne incluent désormais des boutons fléchés sur les codes de marqueur.
  12. Vous pouvez désormais enregistrer beaucoup plus de commentaires sur les fichiers et canaux dans un fichier de données smrx 64 bits (2 000 caractères au lieu de 100). Les dialogues interactifs qui définissent et affichent ces valeurs sont inchangés car cette fonction devrait être essentiellement utilisée à partir de scripts. Nous procèderons à une révision si ces limites plus importantes s'avèrent utiles.
Corrections
  1. L'impression des vues Grid était mise à l'échelle différemment de l'aperçu d'impression si la résolution de l'écran n'était pas de 96 dpi.
  2. L'importation d'anciennes configurations d'échantillonnage (*.s2c) ne prenait pas correctement en charge le mode de tracé sonogramme.
  3. Le fait d'utiliser différentes combinaisons de / et \ et d'utiliser. et .. dans les chemins de fichiers à inclure pouvait perturber le système #include. Cela pouvait empêcher Spike2 de détecter le fait qu'un fichier inclus avait été modifié.
  4. Les canaux virtuels utilisant la commande RMc() pouvaient comporter des trous au début d'un fichier.
  5. Importateur de fichiers AlphaOmega : correction d'un problème d'alignement de canaux et d'un problème de crash avec un fichier de données particulier.
  6. Il était possible de suspendre Spike2 si un script en cours d'exécution créait un dialogue au sein d'une fonction de veille alors que l'utilisateur était en train d'utiliser un menu Spike2.
  7. Le fait d'importer un fichier Motion Lab Systems C3D écrit par un système VICON/Nexus pouvait immobiliser Spike2.
  8. La commande de script CondType() retournait 0 pour les amplificateurs Digitimer D360 et D440.
Changements
  1. Si vous utilisez un lancement déclenché pour l'échantillonnage et faites passer le signal de déclenchement par le panneau arrière du 1401, alors le message de la barre de contrôle d'échantillonnage passe de Trigger à E3 Trig. Nous avons par ailleurs modifié le message d'attente clignotant (Trigger ou E3 Trig).
  2. Si vous exécutez plus d'une copie de Spike2, la deuxième copie et les suivantes ne vérifieront pas que la dernière session d'échantillonnage a été correctement complétée. Cela permet d'éviter les fausses alertes lorsque la première copie échantillonne des données et qu'une deuxième copie est lancée.
  3. Les commandes de script IIRBp(), IIRBs(), IIRHp(), IIRLp(), IIRNotch() et IIRReson() n'arrêtent plus le script en annonçant une 'Operating system error' si elles ne parviennent pas à générer un filtre. Au lieu de cela, elles retournent -1. Veillez par conséquent à vérifier la valeur retournée si vous utilisez ces fonctions.
04/2016 8.08 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais sélectionner et modifier le conditionneur de signal au sein de Spike2 ; cela n'est plus une option d'installation.
  2. Si le taux d'échantillonnage d'un canal de forme d'onde n'est pas situé dans la fourchette "10 % de moins à 30 % de plus" par rapport au taux demandé, une note est ajoutée aux Sampling Notes.
  3. Lorsque vous chargez une configuration d'échantillonnage, si une position de fenêtre sauvegardée aurait pour effet de placer une barre de titre au-dessus du haut de la zone d'écran (la rendant donc invisible), celle-ci est ignorée.
  4. La commande de script SampleOptimise() comporte de nouvelles options permettant de signaler la plus grande différence proportionnelle entre le taux d'échantillonnage demandé et le taux obtenu pour un canal donné.
  5. Lors de la configuration de la sortie de forme d'onde arbitraire, vous n'êtes plus obligé de convertir les formes d'onde dérivées de canaux virtuels, dupliqués ou de mémoire en images de mémoire. Ces canaux ne pourront toutefois fonctionner que si le fichier source est ouvert dans Spike2 lorsque les données sont transférées vers le 1401 pour échantillonnage.
  6. La version 3 de Talker a été mise en œuvre. Celle-ci inclut des changements visant à assurer un meilleur fonctionnement de Spike2 lorsque les Talkers produisent des données erratiques.
  7. La commande de script U14Open() peut désormais ouvrir un 1401 étant utilisé pour échantillonner des données. Ceci est une fonctionnalité expérimentale, uniquement destinée aux tests et diagnostics pratiqués par CED.
  8. Le dialogue TextMark copie désormais uniquement les éléments sélectionnés dans le presse-papiers, et non pas tous les éléments. De nouvelles options de menu contextuel sont proposées lorsque la liste des éléments TextMark est ouverte.
  9. La commande de script Len() a été étendue de façon à obtenir la taille de la n-ième dimension d'un tableau.
  10. Un nouvel importateur est proposé, à titre expérimental, pour les fichiers Ponemah 6, avec toutefois une contrainte : vous devez fermer et rouvrir Spike2 si vous souhaitez importer plus d'un fichier de données.
Corrections
  1. Les commandes utilisées pour imprimer les vues temporelles, de résultat et XY pouvaient dimensionner la taille du texte de façon incorrecte sur les écrans à haute résolution.
  2. Les problèmes liés aux Talkers pouvaient, de diverses manières, provoquer des effacements de mémoire. Cela pouvait ultérieurement causer des problèmes dans d'autres domaines.
  3. La commande de script chanlist() utilisant la correspondance de texte avec des séparateurs de champ ne fonctionnait pas. Les combinaisons de T, U et C ("TC = ...", par exemple) fonctionnaient, mais des combinaisons telles que "T_C = ..." échouaient en revanche.
  4. Lorsque Recording est activé, la fenêtre multimédia enregistre désormais les modifications apportées au décalage temporel du fichier média.
  5. La commande de copie de la page de résultats ne fonctionnait pas dans le dialogue Fitting (lissage).
  6. Le compilateur de script acceptait une déclaration en aval vers une fonction ou un process défini par l'utilisateur dans certains emplacements pour lesquels un nombre était requis. Exemple : if test% then halt endif; func test%() return 1 end pouvait compiler et s'exécuter. Cela génère désormais une erreur de syntaxe.
  7. Le fait de supprimer un canal dans le dialogue de configuration d'échantillonnage pouvait entraîner la sélection d'un canal inattendu si la liste n'était pas triée en fonction du numéro de canal.
  8. Si une configuration d'échantillonnage était définie pour utiliser le mode rafale, certaines combinaisons de canaux et de taux d'échantillonnage pouvaient ne pas être optimisées, ce qui conduisait à des taux d'échantillonnage beaucoup plus lents que ce qui était demandé.
  9. L'arrière-plan des canaux superposés pouvait être actualisé de façon incorrecte si les canaux étaient partiellement couverts par une autre vue.
  10. Sur un écran haute résolution, les boutons de dialogue Clustering permettant de sélectionner différents codes de classe (01, 02, 03, ...) étaient tous représentés par le bouton User Ellipse.
  11. Lors de l'impression d'écran, la partie droite des canaux RealMark pouvait être tronquée.
Changements
  1. Nous avons amélioré de nombreux dialogues de façon à éviter les textes tronqués en cas d'utilisation sur des écrans haute résolution.
  2. Le point à partir duquel la forme d'onde n'est plus tracée avec des points mais avec des lignes verticales a été modifié, passant de 3 points par x pixels à 2,1 points.
  3. Les scripts ne peuvent plus être exécutés pendant que l'utilisateur fait glisser une barre arrimable. Cela pourra vous affecter si vous utilisez un script pour suivre des tâches d'échantillonnage de données avec des fonctions inactives.
12/2015 8.07 Nouveau
  1. Spike2 fonctionne mieux sur les écrans à haute résolution. Tous les boutons et barres d'outils comportant des images devraient désormais être utilisables sur les écrans 4k et la taille des barres des langages de script Toolbar() et Interact() a été augmentée.
  2. Une nouvelle option Preferences du menu Edit permet d'éviter les problèmes qui pouvaient se poser avec les écrans à haute résolution.
  3. L'éditeur de liste Sample Bar et Script Bar est désormais redimensionnable de façon à faciliter la consultation des listes longues.
  4. Il existe un nouvel importateur de fichiers pour le format Xltek Neuroworks.
  5. Diverses améliorations ont été apportées à l'éditeur de séquence graphique, notamment : OK/Apply est désactivé sauf si vous apportez un changement. Le dialogue Copy Section désactive la touche OK si rien n'est sélectionné ; les étiquettes de branchement local manquantes et les étiquettes d'impulsion dupliquées sont désormais détectées ; vous pouvez désormais faire glisser en maintenant enfoncée la touche Maj pour les temps non quantifiés.
  6. La commande de script SSClassify() a été étendue de façon à prendre en charge une fonctionnalité de mise à jour en ligne.
  7. L'importateur de texte scanne désormais plusieurs sections tabulaires ; il ne suppose plus que le premier tableau numérique correspond au début des données.
  8. L'importateur de fichiers Microsoft .WAV peut prendre en charge les données PCM dans les fichiers WAVE_FORMAT_EXTENSIBLE.
  9. Il existe une nouvelle option de compatibilité dans les Preferences du menu Edit, qui permet de faire en sorte que la commande de script Count() inclue la position finale.
Corrections
  1. Les recherches par franchissement de seuil à hystérésis nul définissent désormais une faible valeur d'hystérésis de façon à empêcher l'immobilisation des recherches.
  2. Les recherches par franchissement de seuil répétées définissent désormais toujours correctement la direction de la recherche (ascendante/descendante).
  3. Les recherches répétées imposent un pas minimal de 1 tic d'horloge de façon à éviter les boucles infinies.
  4. Dans l'éditeur de séquence graphique, le fait de double-cliquer sur une forme d'onde arbitraire trop longue limite sa longueur au temps effectivement disponible, et non plus à la moitié de la longueur de la section.
  5. 5
  6. L'éditeur de séquence graphique affiche les erreurs de synchronisation si certains éléments sont situés trop près de la fin d'une section.
  7. Dans l'éditeur de séquence graphique, les sections vides utilisées comme cible de branchement sont toujours générées.
  8. La version Unicode de Spike2 ne lisait pas les informations de police de caractère à partir des anciens fichiers de ressources.
  9. Si vous utilisiez la commande About Spike2 du menu Help sur un ordinateur dont la connexion Internet avait été perdue, il pouvait y avoir un délai avant que vous puissiez fermer la fenêtre About, en raison d'une erreur de temporisation déclenchée lorsque le système essayait de lire la dernière révision du programme sur notre site Web.
Changements
  1. Nous avons ajusté de nombreuses fenêtres de façon à permettre leur outilisation avec des écrans à haute résolution (généralement pour corriger les textes tronqués). Les boutons sont espacés légèrement différemment et quelques images de bouton ont été modifiées.
09/2015 8.06a Nouveau
  1. Vous pouvez désormais modifier les séquences graphiques en cours d'échantillonnage. Il existe une nouvelle commande dans le menu d'échantillonnage, ainsi qu'un nouveau bouton dans la barre d'outils principale, pour ouvrir l'éditeur.
  2. L'importateur de fichiers Plexon peut désormais lire les fichiers .PL2.
Corrections
  1. Lorsque vous utilisez la commande Save du menu File, le nom de fichier suggéré ne s'arrête plus au premier caractère espace dans la fenêtre du titre. Par exemple, pour une vue de résultat contenant un histogramme d'intervalle issu du fichier "Bill and Ben.smrx" dont le titre de fenêtre était "INTH1(Bill and Ben)", le nom de fichier suggéré était : "INTH1(Bill.srf". Le nom suggéré sera désormais "INTH1(Bill and Ben).srf".
  2. Pendant l'échantillonnage, les fichiers de données temporaires et la dernière configuration d'échantillonnage utilisée pouvaient être sauvegardés dans votre dossier "Mes documents" plutôt que dans le répertoire défini dans les préférences du menu Edition.
  3. Il était difficile de modifier des valeurs dans le dialogue Channel Process car chaque changement reformatait la valeur affichée.
  4. Une modification de la base temporelle du fichier avec la commande de script FileTimeBase() n'entraînait pas l'actualisation de la couleur de l'axe x.
  5. Dans les dialogues Measure to XY view et Measure to a data channel, il était possible de définir des valeurs de pas Cursor 0 illégales.
  6. Le bouton Cancel de la barre de progression apparaissant lorsque des mesures effectuées sur une vue XY ou un canal de données demandaient beaucoup de temps ne fonctionnait pas toujours.
Changements
  1. Les séquences graphiques utilisées pour l'échantillonnage sont écrites sous forme de texte dans le dossier des données d'application de l'utilisateur en cours, et non pas dans le dossier des données d'application de tous les utilisateurs. Dans les réseaux d'entreprise, il arrivait que certains utilisateurs se voient refuser l'accès en écriture dans le dossier des données d'application.
  2. Nous avons changé la façon dont les recherches sont conduites pour les fichiers de configuration d'échantillonnage last.s2cx et default.s2cx. Nous utilisons désormais les anciens fichiers de format .s2c uniquement si aucun fichier .s2cx moderne n'est détecté.
08/2015 8.06 Nouveau
  1. Le nombre maximum de boutons permis dans la barre Script a été porté de 20 à 40.
  2. La fenêtre de dialogue Channel Process inclut désormais des boutons fléchés sur les valeurs de données et s'actualise immédiatement en cas de changement, sauf si l'enregistrement est activé. Lorsque l'enregistrement est activé, en plus d'enregistrer les changements de façon incrémentale, le nouveau bouton Rec enregistre l'état du processus de canal en utilisant la forme la plus compacte.
  3. Les traces individuelles de données WaveMark multi-traces peuvent désormais être traitées comme des formes d'onde sans script. La commande de canal virtuel Ch(n, trace) prend en charge ce comportement et de nouvelles commandes ont été ajoutées aux dialogues Marker Filter et Draw Mode. Le langage de script comporte une nouvelle commande MarkTrace() et des changements ont été apportés à DrawMode().
  4. Il existe une nouvelle option Preferences du menu Edit qui permet de contrôler les décimales lors de l'exportation de données de résultat et de vue XY sous forme de texte.
  5. Une nouvelle fenêtre de dialogue XY Titre permet de modifier les titres et les unités de canaux et d'axes de vue XY.
  6. Une nouvelle fenêtre de dialogue Window Title vous permet de définir le titre des vues temporelles, de résultat, XY, de tableau et de texte. Les titres définis pour les vues temporelles, de résultat, XY et de tableau sont désormais enregistrés dans les ressources de fichiers.
  7. Les commandes de script System() et System$() prennent désormais en charge Windows 10.
  8. Le pointeur de la souris s'actualise lorsque vous le passez sur les numéros de canal et sur la région située sous les numéros de canal et au sein de laquelle un clic efface les canaux sélectionnés.
  9. Les commandes de script Read() et ReadStr() ont été étendues de façon à lire fois les formats de temps {jours:}{heures:}minutes:secondes.
  10. Une nouvelle commande de script, GrdSize(), permet de modifier et signaler les lignes et les colonnes dans une vue de tableau.
  11. Les descriptions de commande Undo du menu Edit utilisent désormais des identifiants plus conviviaux (m1, v2) au lieu de numéros de canal (401, 802).
  12. Les fichiers de vue Grid (tableau) .s2gx sont désormais plus petits car les informations redondantes sont plus enregistrées.
  13. À titre d'expérimentation, l'éditeur de séquence graphique affiche désormais les sections pour lesquelles une clé n'est pas définie ou qui ne comportent pas d'impulsions entre parenthèses dans la liste déroulante Current Section.
  14. Vous pouvez désormais utiliser DlgValue$(item%, new$) pour sélectionner un texte de liste déroulante dans les éléments DlgList() et DlgString().
  15. Il existe désormais des icônes de fichier pour la vue Grid et les fichiers lui étant associés.
  16. L'importateur de fichiers Plexon NEX prend désormais en charge les données de forme d'onde discontinues.
Corrections
  1. Dans une Grid, le fait d'utiliser la touche Suppr lorsqu'une cellule vide était sélectionnée pouvait entraîner une immobilisation de Spike2.
  2. SampleAutoName$() n'était pas enregistrée si le nommage automatique des fichiers était activé.
  3. Dans une vue de texte, Draw(line%) ne définissait pas line% comme la première ligne.
  4. Nous avons éliminé le scintillement du pointeur de souris qui survenait sur certains systèmes lorsque vous passiez le pointeur sur l'axe et sur la région du numéro de canal.
  5. Lors des impressions de vue Grid, les données pouvaient être imprimées sur le texte d'en-tête. L'impression de pages multiples générait en outre des en-têtes et des bas de page démesurés.
  6. Dans le séquenceur graphique, le code utilisé pour régler une variable sur les tics d'échantillonnage en cours générait un fichier de séquence qui ne compilait pas.
  7. L'éditeur de séquence graphique n'enregistrait pas les numéros de variables sélectionnés pour toutes les attentes et les branches sur une comparaison entre variables.
  8. L'importateur de fichiers EDF avait des difficultés à importer des données TextMark comportant de longues chaînes de texte.
  9. L'importateur de fichiers MC_Rack avait des difficultés à gérer les temps des éléments de données WaveMark.
Changements
  1. Vous pouvez réinitialiser le titre d'une vue temporelle, de résultat, XY, de tableau ou de texte sur la valeur par défaut avec la fonction WindowTitle$(""). Auparavant, le champ de titre devenait vide.
  2. Le dialogue de démarrage de Spike2 est désormais supprimé si Spike2 est lancé avec des noms de fichier en ligne de commande de manière similaire à l'option /Q (lancement silencieux).
06/2015 8.05 Nouveau
  1. Vous pouvez désormais créer une vue Grid. Cela facilite l'affichage, l'impression et la sauvegarde des tableaux de données. Cette vue sera surtout utile avec des scripts (un certain nombre de nouvelles commandes de script GrdXxxx() ont été ajoutées).
  2. Les fonctions de traitement de canal Rectify et RMS Amplitude appliquées aux canaux de forme d'onde ne limitent plus la plage de sortie à moins que le décalage de canal ne soit très grand par rapport à la plage des valeurs.
  3. Si vous utilisez un Power3, vous pouvez exécuter le séquenceur de sortie à 4 us par pas. L'intervalle minimum pour les autres types de 1401 reste fixé à 10 us par étape.
  4. App(-7) indique le nombre de poignées utilisateur utilisées à des fins diagnostiques.
Corrections
  1. Le code de script : Message (Error $); était accepté de façon incorrecte par le compilateur, ce qui provoquait un crash lorsque le script était exécuté.
  2. Le mode d'affichage déclenché dans les fichiers .smr 32 bits pouvait afficher de faux déclenchements si l'espacement entre les événements de déclenchement était supérieur à la largeur d'affichage. Cela n'affectait pas les fichiers .smrx 64 bits.
  3. Un certain nombre de corrections ont été apportées au compilateur de script concernant le passage des tableaux const en fonctions.
  4. Les fonctions de traitement Rectify et RMS Amplitude ne prenaient pas en charge les canaux de forme d'onde comportant des facteurs d'échelle négatifs.
  5. Si vous déclariez une variable de script à l'intérieur d'une boucle et lui attribuiez une valeur constante (connue au moment de la compilation), la valeur n'était pas systématiquement assignée autour de la boucle.
  6. Le fait de supprimer plusieurs canaux en vues XY en une seule opération pouvait provoquer la suppression intempestive de certains canaux car ceux-ci étaient supprimés dans l'ordre croissant du numéro de canal, or chaque suppression entraîne une renumérotation. Les canaux sont désormais supprimés dans l'ordre décroissant.
  7. Si vous ouvriez le dialogue View Rerun puis dupliquiez la vue temporelle, cela provoquait un crash de Spike2.
  8. Le fait de modifier le décalage dans le panneau de commande du 1902 pouvait provoquer un crash.
  9. Les chaînes temporelles saisies dans les fenêtres de dialogue comportant plus de 2 doubles points (par exemple : 1:00:00:00, pour signifier 1 jour) n'étaient pas converties correctement.
  10. Importateur de texte/ASCII : dans la fenêtre de dialogue, il était possible de modifier le numéro de la ligne d'étiquette en utilisant les boutons compteurs (boutons de "spin"). En revanche, la modification du numéro de ligne ne fonctionnait pas.
  11. Importateur Alpha Omega : le temps de début des blocs de données dans les canaux de forme d'onde discontinus est désormais correct.
Changements
  1. Le langage de script ne vous permet plus de passer une variable réelle sur une fonction qui attend une référence à un nombre entier. Il existe une nouvelle option de compatibilité qui permet d'autoriser un script enfreignant cette règle à compiler. Nous vous invitons toutefois à modifier le script car cette solution provisoire sera prochainement supprimée.
04/2015 8.04a Nouveau
  1. Si le séquenceur de sortie ne peut pas prendre en charge la fréquence d'échantillonnage demandée sur un Power2, un Power3 ou un Micro3, cela est désormais consigné dans un log par l'ajout d'un marqueur de clavier, et un avertissement est signalé à la fin de l'échantillonnage. Si vous échantillonnez avec un Power1 ou un Micro2, l'échantillonnage sera terminé, comme précédemment.
Corrections
  1. Le positionnement par script des clés XY et Sonogram était incorrect si la clé était plus grande que la vue à laquelle elle se rapportait. Si la largeur ou hauteur de la fenêtre de clé correspondait exactement à la largeur ou la hauteur de la vue à laquelle elle se rapportait, la position de la clé était rapportée de manière incorrecte.
  2. L'importation de fichiers de ressources Time View de version 6 ou d'une version antérieure ignorait tout index de données de largeur de stylo ou de données de canal RealMark défini pour un canal de données.
  3. Si vous faisiez glisser un rectangle avec la souris pour redimensionner un affichage de données, mais dépassiez le bord droit ou gauche de la fenêtre, alors le point de départ du glissement était perdu.
  4. L'affichage initial des barres de défilement vertical dans les fenêtres de débogage de script n'était pas toujours correct.
  5. Dans la version 8.04, le programme S64Fix ne pouvait pas être lancé.
03/2015 8.04 Nouveau
  1. Spike2 enregistre désormais périodiquement les documents textuels et, en cas de plantage du programme, tentera de revenir au dernier état sauvegardé.
  2. Le dialogue Sampling configuration Channel parameters comporte une nouvelle option Quick calibration, qui vous permet de définir la mise à l'échelle du canal lorsque vous connaissez le gain de l'amplificateur et que vous souhaitez que les unités de canal soient exprimées selon une échelle en Volts (mV ou uV, généralement).
  3. La commande de script ChanData() comporte plusieurs nouvelles variantes qui permettent de lire les données Marker et les données Marker étendues. Cela est plus rapide, et parfois plus commode, que d'appeler les fonctions NextTime() et LastTime().
  4. La commande de script ChanPixel() a été étendue de façon à retourner les coordonnées de pixel de divers rectangles d'écran.
  5. FileConvert$() peut désormais demander un dialogue de progression et permet de définir le nombre minimal de canaux dans le fichier de sortie.
  6. La nouvelle commande de script DlgImage() permet d'ajouter une image bitmap à un dialogue défini par l'utilisateur.
  7. Le dialogue Windows permet désormais d'activer et désactiver les éléments en fonction des actions disponibles. Vous pouvez également afficher une liste de toutes les fenêtres contrôlables par un script (avec les poignées leur étant associées).
  8. L'importateur de texte peut désormais importer des colonnes en tant que canaux Marker et RealMark en utilisant une autre colonne pour le temps de l'élément. Les colonnes RealMark et TextMark peuvent désormais choisir une autre colonne pour fournir les codes de marqueur.
  9. Lors du débogage d'un script, le système garde désormais en mémoire les fenêtres de débogage qui étaient actives à la fin de la session de débogage, et les restaure pour la session suivante.
  10. Lors du débogage d'un script, les constantes intégrées _pi, _e, _Version, _VerMinor ne sont plus affichées dans la fenêtre Globals.
  11. Le fait d'annuler un script en débogage efface désormais tout script en chaîne établi par ScriptRun().
  12. Le compilateur de script peut désormais optimiser l'opérateur ternaire lorsque l'expression sur laquelle la décision est basée est connue au moment de la compilation. Cela permet de compiler des codes tels que : const v := _Version >= 804 ? 100 : 33.
  13. La XY Key peut désormais être tracée en dissimulant les données de canal d'exemple, vous permettant ainsi d'utiliser les titres de canal sous forme d'annotations de vue XY. Le dialogue XY Options a été étendu de façon à inclure cette option et prend désormais en charge la fonction Annuler.
  14. Lors des exportations et copies de feuilles de calcul, vous pouvez désormais choisir d'afficher ou d'omettre les titres et les unités. ExportRectFormat() a été étendue en conséquence.
Corrections
  1. Le redimensionnement du dialogue Cursor values or Regions ne réinitialise plus la première colonne/rangée affichée en haut à gauche.
  2. l'exportation d'un canal virtuel ou d'un canal de mémoire tampon dans un fichier smrx 64 bits aboutissait à un échec.
  3. La commande de script Count(chan%, from, upto) utilisée dans une vue de résultat incluait le bin upto, ce qui n'était pas le cas avec la version 7, qui ne l'incluait pas. Par ailleurs, si la valeur de upto correspondait au nombre de bins ou à une valeur supérieure, alors le résultat est 0.
  4. Les changements de script portant sur les bins de vue de résultat entraînent désormais une actualisation de l'écran dans Yield() et pour la progression pas à pas durant les débogages.
  5. l'importateur de texte pouvait échouer lors des importations d'un canal d'événement unique.
  6. Le système d'importation de fichiers n'assignait pas l'axe des unités Y aux canaux RealMark importés.
  7. l'éditeur de texte de script cassait les recherches de mots au niveau du caractère _ (soulignement). Celui-ci est désormais autorisé en tant qu'identifiant.
  8. La commande de script ColourSet() utilisée avec un argument size% de 0 ou -1 se comporte désormais conformément à la documentation. Auparavant, elle définissait une taille minimum de 3.
  9. l'exportation MATLAB pouvait générer une erreur parasite 1.
  10. FilePath$(-3) retournait un chemin se terminant par \CED\Spike2 au lieu de \CED\Spike8.
  11. SerialRead () pouvait faire crasher Spike2 si vous spécifiiez une lecture avec un caractère d'arrêt et si le périphérique connecté transmettait plus de 1024 caractères sans caractère d'arrêt.
Changements
  1. Si vous enchaîniez des scripts avec ScriptRun(), puis lanciez le débogueur en utilisant la touche Echap au moment où un script enchaîné était en train de compiler, alors la compilation était abandonnée et le script s'arrêtait (ce qui n'était probablement pas le comportement souhaité). l'utilisation de la touche Echap lors de la compilation n'entraîne désormais une interruption que si le compilateur fonctionne depuis quelques secondes.
  2. Le temps upto de la commande Count() n'est pas inclus dans l'intervalle de temps dans une vue temporelle (de façon à correspondre au comportement associé à la vue de résultat). Cela fait une différence si des données se trouvent exactement au temps upto.
01/2015 8.03b Corrections
  1. Les lectures séquentielles de gros fichiers de données .smrx pouvaient échouer à cause d'une erreur dans l'arbre d'index interne. Cela pouvait notamment entraîner des zones de données manquantes, qui réapparaissaient lorsque vous zoomiez sur la région vierge. Cette version peut lire les fichiers affectés par le problème. Si le fichier n'est pas ouvert en lecture seule, nous corrigerons l'arbre d'index lorsque le fichier est ouvert pour la première fois.
  2. La commande de script MinMax() ne retournait pas les bonnes positions pour les données WaveMark minimales et maximales tracées en tant que forme d'onde lorsque le canal comportait des traces multiples. Les valeurs minimales et maximales étaient toutefois correctes.
  3. La commande de script MarkEdit() ne modifiait pas correctement les formes d'onde WaveMark à traces multiples lorsqu'un vecteur était passé en tant que données du tableau.
  4. Le dialogue Set Marker Codes pouvait afficher un message pour le mauvais canal lorsqu'il était ouvert depuis un menu contextuel (clic droit) de canal de marqueur.
  5. Le dialogue Channel Information rapportait une erreur si la longueur des titres, des unités ou du commentaire dépassait la longueur maximale autorisée.
  6. Les informations du canal Talker n'étaient pas enregistrées correctement dans la configuration d'échantillonnage si un talker générait plus d'un canal.
  7. Si vous exportiez un fichier .smrx 64 bits vers un fichier .smr 32 bits et si son intervalle de temps dépassait la limite de 32 bits, alors le processus d'exportation pouvait s'immobiliser.
  8. La commande de script PlayWavePoints() ne modifiait pas le nombre de points à lire.
01/2015 8.03a Corrections
  1. Si vous sauvegardiez une séquence graphique sous forme de texte, celle-ci était enregistrée au format UTF-16LE et non UTF-8. Cela empêchait d'utiliser les séquences graphiques dans la version 8.03.
  2. Si vous ouvriez un fichier de texte, séquenceur ou script au format UTF-16LE, mais contenant uniquement des caractères dont le code est inférieur à 128, il n'était pas converti dans le bon format.
  3. Avec un Micro1401-3, la sortie de forme d'onde arbitraire à des fréquences lentes (moins de 10 kHz) ne générait aucune sortie.
  4. Si un script # incluait plusieurs fichiers, le débogueur pouvait être perturbé et afficher le marqueur de pas dans le mauvais fichier.
  5. Si vous supprimiez un canal caché qui était également utilisé comme source de marqueurs verticaux, l'affichage n'était pas actualisé de façon à supprimer les marqueurs.
  6. Le code utilisé pour les lissages non-linéaires, lorsqu'il était présumé que tous les points avaient la même variance (méthode des moindres carrés), pouvait retourner "Not a number" pour la valeur de r².
  7. La première fois que vous définissiez un canal d'événement pour afficher en mode Rate histogram, la plage de l'axe Y pouvait être définie sur 0-0.
12/2014 8.03 Nouveau
  1. Spike2 est désormais développé en mode Unicode et l'ensemble du texte utilise le jeu de caractères Unicode. Si vous utilisez cette option pour utiliser des caractères étendus dans les scripts et fichiers de ressources, l'ancienne version de Spike2 sera capable de lire les scripts et les ressources, mais elle ne pourra pas interpréter correctement les caractères étendus.
  2. De nouvelles expressions de dialogue vous permettent d'obtenir la valeur des données dans un canal. Ceux-ci comprennent la valeur pour une position, une moyenne et un écart-type.
  3. Vous pouvez désormais utiliser des curseurs horizontaux actifs qui se déplacent automatiquement vers de nouvelles positions lorsque les curseurs verticaux se déplacent. La nouvelle commande de script HCursorActive() et la commande de script HCursorValid() permettent de contrôler cette fonctionnalité.
  4. De nouvelles commandes de menu contextuel permettent de verrouiller les curseurs verticaux et de définir un curseur horizontal pour suivre l'intersection d'un curseur vertical avec un canal.
  5. Le commande de script ChanMeasure() et les dialogues Cursor Regions incluent une nouvelle mesure : l'erreur moyenne (SEM / Standard Error of the Mean).
  6. Le nouveau dialogue "Decoration mode" permet de tracer des données RealMark avec des barres d'erreur et d'intervalle. Une nouvelle commande de script ChanDecorate() a été ajoutée en conséquence.
  7. Le langage de script a été étendu de manière à permettre aux tableaux d'être initialisés voire déclarés en tant que const : par exemple : const colour$[]:={"Red","Green","Blue"};
  8. Vous pouvez déclarer un tableau passé vers une fonction ou un traitement défini par l'utilisateur en tant que const. Les fonctions de script intégrées qui acceptent des arguments de tableau mais qui ne les modifient pas déclarent également ces arguments de tableau en tant que const.
  9. La nouvelle commande de script ArrConv() effectue des circonvolutions discrètes.
  10. La nouvelle commande de script Spline2D() effectue des interpolations 2D et permet de générer efficacement des "cartes thermiques".
  11. Vous pouvez désormais lisser les courbes sur des canaux WaveMark en tant que formes d'onde.
  12. Le dialogue Show/Hide Channel a été révisé de façon à vous permettre de filtrer la liste de canaux en fonction de leurs titres et de leurs types. Cela vous facilitera la tâche lorsque vous travaillerez avec un très grand nombre de canaux.
  13. La nouvelle commande de script InStrRE() recherche des expressions régulières dans la chaîne de texte.
  14. Dans les endroits où il était possible de saisir une plage de canaux (ex. : "1,3,4-7"), vous pouvez désormais sélectionner les canaux en associant le titre, les unités ou le commentaire du canal à une expression régulière. Cela vaut également pour les commandes de script qui acceptent une chaîne de spécification de canal.
  15. L'onglet Channels du dialogue de configuration d'échantillonnage propose désormais une info-bulle qui affiche des informations supplémentaires pour les canaux répertoriés dans la liste (fréquences d'échantillonnage idéales, par exemple).
  16. Le dialogue de configuration d'échantillonnage offre une nouvelle option permettant de dupliquer un canal N fois, vous évitant ainsi d'avoir à cliquer plusieurs fois sur le bouton Duplicate.
Corrections
  1. Les dialogues de régions et de valeurs Y de curseur pouvaient dupliquer la dernière ligne du bas si l'on cliquait sur le bouton descendant dans la barre de défilement vertical.
  2. En vue de résultat, lorsqu'un identificateur de canal sous forme de texte (ex. : « 2A ») est converti en un numéro de canal, les lettres majuscules dupliquées étaient traitées comme les minuscules. Ainsi, « 2A » était traité comme le premier duplicat, et non pas comme le 27e.
  3. La commande de script PlayWaveCopy() donnait une erreur si vous ne fournissiez pas l'argument optionnel read%.
  4. La commande de script FileConvert $() inversait le sens du bit " ignorer l'extension de fichier " dans l'argument flags%. Cela pouvait conduire à des comportements étranges dans les conversions de fichiers.
  5. Si vous utilisiez la commande de script MemSave() pour enregistrer un canal d'onde de mémoire comportant des trous sur un nouveau canal et modifiiez le type de canal de Adc à RealWave ou de RealWave à Adc, alors le deuxième bloc et les suivants étaient enregistrés avec des données erronées.
  6. Les fichiers .smrx en lecture seule ne pouvaient pas être ouverts.
  7. L'importateur de texte ASCII pouvait échouer si le format temporel hh:mm:ss était utilisé.
  8. Le débogueur de script ne passait pas à la bonne ligne après le ELSE d'une déclaration de DOCASE. L'effet n'était toutefois que cosmétique ; le script fonctionnait correctement.
  9. Dans un dialogue défini par l'utilisateur, la sélection d'un élément dans une liste déroulante DlgReal() ou DlgInteger() ne fonctionnait pas. La saisie d'une valeur fonctionnait en revanche correctement.
  10. En vue temporelle, les affichages de trame de canaux comportant des codes de marqueur n'utilisaient pas les couleurs du marqueur.
  11. Il était possible de crasher Spike2 en cours d'échantillonnage à partir d'un script utilisant ChanWriteWave() pour écraser des données de forme d'onde récemment écrites.
Changements
  1. Les fonctions MeasureToXY() et MeasureToChan() ne supportent plus l'argument hw pour désigner la largeur de la pente. Un ajustement pourra être nécessaire pour les anciens scripts (écrits pour Spike2 version 3).
  2. La commande MMImage() a inversé les significations des termes horizontal et vertical.
09/2014 8.02e Ceci est la dernière version de Spike2 avant le passage au mode Unicode. Vous pouvez télécharger cette version si vous ne voulez pas le jeu de caractères Unicode, mais vous ne bénéficierez pas des corrections apportées par la version 8.03.
Corrections
  1. Les traitements à déclenchement utilisant un code de marqueur de porte ne fonctionnaient pas correctement car presque tous les marqueurs étaient acceptés, et non pas seulement le code spécifié.
  2. Il était possible de crasher Spike2 avec un script dans lequel le programme principal se terminait par une instruction conditionnelle dont la dernière instruction était halt si la condition était pas vraie (ex. : if x then DoSomething();halt endif; with x set to 0).
08/2014 8.02d Corrections
  1. Avec un fichier .smrx 64 bits, le fait d'utiliser ChanSave() pour ajouter des données à la fin d'un canal existant contenant plus de 16 Mo de données pouvait échouer.
  2. Les dialogues de régions et de valeurs de curseur pouvaient dupliquer la ligne du bas si l'on cliquait sur le bouton descendant dans la barre de défilement vertical.
  3. Il n'était pas possible d'ouvrir des fichiers .smrx 64 bits en lecture seule.
  4. Les titres de fenêtre de vue temporelle ne fonctionnaient pas correctement si un nom de fichier contenait des crochets.
  5. Si votre ordinateur a été configuré avec des paramètres de lieu utilisant des virgules pour indiquer le point décimal (1,5 pour 3/2), l'exportation de données de MATLAB entraînait une lecture erronée des données de ressources.
  6. Durant les échantillonnages de fichiers .smr 32 bits, les lectures de données d'événements ayant franchi le dernier temps de confirmation étaient tronquées au niveau de celui-ci.
07/2014 8.02c Corrections
  1. Les informations de curseur actif n'étaient pas restaurées correctement à partir d'un fichier de ressources si les curseurs n'étaient pas consécutifs. Par exemple, si vous utilisiez les curseurs 0, 1, 2, 3, 5 et 7 (le curseur 4 étant désactivé), les curseurs 5 et 7 n'étaient pas restaurés.
  2. Dans le dialogue de curseur actif, certains champs (ex. : amplitude) n'étaient pas restaurés lorsque le dialogue était ouvert.
  3. Le fait de changer de passer d'une recherche de curseur actif avant à une recherche arrière pour des canaux de forme d'onde dans des fichiers smrx 64 bits ne permettait pas toujours de détecter la bonne position sur la première recherche rétroactive.
  4. En vue de résultats, la copie texte (Copy As Text) d'une vue dans laquelle où l'axe des x commençait sur une position négative ne copiait pas toutes les données visibles.
07/2014 8.02b Corrections
  1. Avec un fichier de données smrx 64 bits, les changements apportés à l'échelle et au décalage d'un canal n'entraînaient pas une réécriture de l'en-tête du canal, et les changements n'étaient donc pas sauvegardés à la fermeture du fichier. Le fait de réutiliser un canal supprimé pouvait entraîner une lecture incorrecte d'un canal.
  2. L'importateur ASCII est plus tolérant si une colonne de temps commence par des chiffres significatifs suffisants pour permettre une réduction de la fréquence d'échantillonnage du fichier, mais ne dispose pas de suffisamment de chiffres ensuite, de sorte que des temps consécutifs semblent être les mêmes. Il laisse désormais systématiquement le fichier de configuration définir les noms de canaux, au lieu de conserver les noms lus à partir du texte source.
07/2014 8.02a Corrections
  1. Avec un fichier de données .smrx 64 bits, le fait d'utiliser la commande Reset de la barre d'outils Sample pour redémarrer l'échantillonnage (ce qui a pour effet de rejeter les données capturées jusqu'à ce point) pouvait perturber l'état du fichier. Cela pouvait notamment se produire si vous échantillonniez pendant un certain temps puis utilisiez Reset pour remplir le système de mise en mémoire tampon circulaire (soit environ 8 Mo de données) ou pour atteindre la durée Flush to disk définie dans l'onglet Automation de la configuration d'échantillonnage.
06/2014 8.02 Nouveau
  1. Vous pouvez maintenant choisir d'être averti si la fermeture d'un fichier de données entraînerait la perte de données dans un canal de mémoire tampon. Nous avons défini le niveau d'alerte initial de telle sorte que vous soyez averti lorsque vous fermez un fichier de manière interactive, mais pas lorsque celui-ci est fermé au moyen d'un script. Vous pouvez modifier cela dans les Préférences.
  2. Lors d'un débogage de script, le curseur de texte se déplace jusqu'au début de chaque instruction, plutôt qu'au début de la ligne contenant ladite instruction. Cela est utile lorsqu'un script comporte plusieurs instructions sur une même ligne.
  3. Faites un clic droit sur la barre de titre d'une vue pour accéder à l'option permettant de copier le chemin complet d'accès au fichier dans le presse-papier.
  4. Dans la fenêtre de clustering, la fenêtre d'affichage INTH comporte désormais un curseur vertical réglé sur l'intervalle minimum. Vous pouvez modifier l'intervalle minimum en faisant glisser le curseur.
  5. L'importateur Plexon reconnaît désormais les fichiers de données PLX modifiés hors ligne.
  6. L'importateur Alpha Omega identifie désormais tous les types de données d'événement et de marqueur selon le format de fichier MPX.
  7. La version 5 de l'importateur DSI est désormais beaucoup plus rapide pour les grands ensembles de données (certains utilisent nous rapportent des vitesses multipliées par 100). Vous devez installer la version 32 bits de Spike2 pour utiliser cet importateur, la bibliothèque d'interface fourni par DSI étant uniquement proposée en 32 bits.
  8. L'importateur Axon Instruments ne se limite plus à des fichiers de moins de 65 536 blocs de données. Vous devez installer la version 32 bits de Spike2 pour utiliser cet importateur, la bibliothèque d'interface fourni par Axon étant uniquement proposée en 32 bits.
  9. L'importateur ASCII stocke désormais les informations de configuration uniquement dans des fichiers XML. Celui-ci a été recodé pour cette version afin de le rendre plus robuste. Reportez-vous à l'aide interactive fournie avec l'importateur pour plus de détails.
Corrections
  1. Les erreurs de script survenant dans une fonction liée à une barre d'outils, à un dialogue ou à une fonction de bouton de dialogue n'indiquaient pas la ligne de script fautive.
  2. Lorsqu'une erreur de script émanant d'une commande intégrée n'était pas liée à un argument spécifique (par exemple en appelant DlgShow() avec un nombre d'arguments trop faible), seul un numéro d'erreur était signalé au lieu de proposer un message utile.
  3. Lors de l'exportation de fichiers à partir d'un script, une barre de progression s'affichait, mais le script n'était pas notifié si l'utilisateur annulait l'exportation. Lorsque l'exportation était exécutée de manière interactive, aucune barre de progression ne s'affichait. Une barre de progression s'affiche désormais pour l'exportation interactive. Il n'y a plus de barre de progression pour les exportations à partir d'un script. Nous proposerons sans doute à l'avenir une option permettant de demander une barre de progression pour les exportations générées à partir d'un script.
  4. Lors de l'enregistrement de vos actions, le fait de cliquer sur une vue de texte n'enregistrait pas toujours une commande FrontView () ou n'ajoutait pas toujours ViewFind ("view title ...") au début du script.
  5. Le mode de filtre de marqueur OR testait le code marqueur n en se référant au masque n, au lieu du premier masque.
  6. L'orientation des impulsions de sortie numérique NDR et NDRL sur les 1401 modernes était indiquée de façon incorrecte.
  7. Dans un fichier smrx 64 bits, si vous supprimiez un canal puis le réutilisiez, les lectures suivantes à partir du canal pouvaient échouer, ce qui aboutissait en général à des trous dans l'affichage. Les données étaient écrites correctement, mais le tableau d'index pouvait comporter des informations de recherche incorrectes. Les fichiers se trouvant dans cet état sont réparables avec S64Fix.
  8. Les noms des fichiers de données 32 bits générés par la page Automation du dialogue Sampling Configuration avaient toujours une extension de fichier .smrx, ce qui empêchait Spike2 de les ouvrir. Vous pouvez ouvrir ces fichiers en modifiant l'extension en .smr.
  9. Le fait de renuméroter des curseurs ou d'utiliser CursorRenumber() avec des curseurs multiples sur le même pixel pouvait laisser traîner un curseur fantôme.
  10. L'éditeur de séquence graphique peut désormais définir des retards statistiques aléatoires, basés sur le coefficient de Poisson, étant très longs par rapport à la période de pas du séquenceur. Auparavant, le délai le plus long pouvant être défini avec une période de pas de 0,01 ms était d'environ une seconde ; il peut désormais durer plusieurs minutes.
  11. Si vous enregistriez une vue de résultat avec un affichage de trame sur un fichier de données, il était possible d'obtenir une mise à l'échelle incorrecte pour l'axe Y lors de la prochaine ouverture.
  12. Avec un Power1401 mk II, une sortie de forme d'onde arbitraire lente avec la version 9 du moniteur ne générait aucune sortie.
  13. Le fait de changer le nombre de canaux dans un processus de canal en vue de résultat lorsque des données Raster étaient affichées pouvait faire crasher Spike2.
  14. Le mode Overdraw 3D ne fonctionnait pas durant les échantillonnages.
03/2014 8.01c Corrections
  1. Les recherches arrière sur des canaux WaveMark traités en tant que formes d'onde ne fonctionnaient pas avec les fichiers 64 bits. Dans les fichiers 32 bits, il était possible d'obtenir un résultat situé après le temps de départ.
  2. Les mesures d'amplitude de creux portant sur des événements tracés en mode de fréquence instantanée, ainsi que pour les données RealMark, étaient incorrectes.
  3. Dans le dialogue de filtre FIR, si vous sélectionniez les filtres All Pass ou All Stop, la forme d'onde affichée n'était pas toujours actualisée.
  4. Il pouvait arriver que plusieurs ensembles de filtres apparaissent dans le dialogue de filtre FIR.
Changements
  1. Les mesures de pic et le creux prennent désormais en compte la pente de référence pour la détection des valeurs maximales et minimales. Auparavant, les valeurs maximales ou minimales absolues étaient utilisées et adaptées en fonction de la baseline.
02/2014 8.01b Corrections
  1. La modification de la séquence de sortie de façon interactive ou à partir d'un script lors de l'échantillonnage ne fonctionnait pas.
  2. Dans un dialogue défini par l'utilisateur utilisant une fonction de rappel de changement, si vous modifiiez le champ actif en cliquant dessus, la fonction de changement était appelée pour les champs DlgReal() et DlgInteger() même s'ils n'avaient pas été modifiés.
Changements
  1. Lorsque les étiquettes de l'axe Y sont à l'horizontale, les unités de l'axe sont affichées, à moins que l'axe ne représente moins de 2 caractères (au lieu de 4 caractères auparavant).
02/2014 8.01a Corrections
  1. Si vous créiez une vue de données XY, puis utilisiez XYKey(1,0) pour masquer une touche, celle-ci apparaissait et l'ajout de nouvelles données à cette vue pouvait faire crasher Spike2.
  2. La plage temporelle de la commande de script MarkSet() était exécutée à partir du temps de début, mais elle n'incluait pas le temps de fin. Ce comportement ne correspondait pas à la version 7, qui incluait le temps de fin.
  3. Si la barre d'outils de contrôle d'échantillonnage était masquée lors du démarrage de Spike2, les boutons de la barre d'outils pouvaient être affichées trop haut dans la barre.
02/2014 8.01 Nouveau
  1. Les données WaveMark multitraces (stéréotrode et tétrode) peuvent désormais être associées à des ports non séquentiels dans le 1401. Les commandes de script SampleWaveMark() et SampleChanInfo() ont été étendues en conséquence.
  2. Les barres Sample et Script intègrent désormais une commande de menu contextuel (clic droit) permettant de supprimer un bouton.
  3. La spécification de l'interface Talker est désormais la version 2 et les utilisateurs de langage de script peuvent désormais communiquer avec les " talkers " qui prennent cela en charge avec les nouvelles commandes TalkerSendStr() et TalkerReadStr().
  4. Talkers version 2 peut lancer une demande de lancement et d'arrêt d'échantillonnage, ou encore une demande d'exécution pour un script nommé. Cela permettra par exemple de télécommander la capture de données avec Spike2.
  5. Dans l'éditeur de script, vous pouvez naviguer vers une fonction Func ou Proc définie par l'utilisateur (même si le code se trouve dans un fichier inclus) en faisant un clic droit sur le nom correspondant.
  6. Dans l'éditeur de script, si vous faites un clic droit sur une fonction intégrée ou sur un mot-clé de script, le menu contextuel inclut la commande d'aide Help for... et, si celle-ci est sélectionnée, la section du fichier d'aide la plus pertinente sera ouverte. Ceci est équivalent au fait d'utiliser la touche F1 lorsque le curseur de texte se trouve sur un élément particulier.
  7. Dans l'éditeur de script, la liste de saisie semi-automatique couvre désormais les éléments Func et Proc définis par l'utilisateur issus de fichiers inclus. Pour que cela fonctionne, vous devez cocher la case Included files dans le dialogue de saisie semi-automatique.
  8. Dans l'éditeur de script, vous pouvez passer la souris sur un nom de fonction Proc ou Func intégrée ou définie par l'utilisateur pour afficher une infobulle pour l'élément concerné. Vous pouvez définir vos propres infobulles pour les fonctions définies par l'utilisateur.
  9. Dans l'éditeur de script, des infobulles contextuelles (infobulles apparaissant lorsque vous tapez "(" après un nom de fonction) suivent désormais votre saisie et proposent des conseils supplémentaires si vous entrez des noms connus comme des arguments de fonction par le système.
  10. La commande de script MarkMask() a été étendue de façon à signaler si un filtre de marqueur est actif.
  11. La commande de script PlayWaveCopy() peut désormais lire des données depuis un 1401 (en plus de les écrire).
  12. La commande de script Modified() a été étendue en vue temporelle de façon à forcer les données à passer sur le disque, ce qui équivaut à la fonction Flush to disk de l'onglet Automation dans le dialogue de configuration d'échantillonnage.
  13. L'exportation de données MATLAB en vue temporelle est plus rapide dans la plupart des cas. L'exportation de formes d'onde offre de nouvelles options qui permettent d'ignorer les trous de données et d'imposer le même nombre de points par canal lorsque des canaux multiples échantillonnés à la même fréquence sont exportés.
  14. Le dialogue de curseur actif suit maintenant les modifications apportées par l'utilisateur et désactive OK si un champ est incorrect, au lieu d'ouvrir une fenêtre de message. Des messages d'erreur s'affichent désormais dans le cadre du dialogue.
  15. Importateurs : Les importateurs Axon, MC_Rack et Biopac utilisent les dernières bibliothèques (elles ne sont toutefois encore disponibles que dans les versions 32 bits de Spike2). Vous pouvez sélectionner la session d'enregistrement dans l'importateur NewBehavior (Neurologger).
Corrections
  1. Il était possible de faire glisser l'axe Y d'un dialogue de forme de pointe (sauf dans la configuration en ligne) jusqu'à des valeurs qui allaient au-delà de la plage des données. Les données étaient correctement délimitées, mais l'axe ne l'était pas.
  2. Lors d'un échantillonnage de données de tétrode (4 traces), l'affichage en ligne des données non déclenchés dans le dialogue de forme de pointe affichait les traces 0,2,2,3. Cela n'avait toutefois pas d'incidence sur les données enregistrées.
  3. L'enregistrement de MeasureToChan() et MeasureToXY() omettait l'argument de largeur dans les modes d'itération de seuil.
  4. Les canaux d'événement de niveau écrits sur un fichier smr 32 bits étaient inversés.
  5. Si les données d'événement de niveau enregistrées sur un fichier smrx 64 bits contenaient des événements correspondant à des temps dupliqués, le mécanisme employé pour enlever ces événements pouvait échouer, et il était possible qu'une écriture sur disque soit programmée pour deux événements survenant en même temps, ce qui était détecté comme une erreur et entraînait un arrêt de l'échantillonnage.
  6. Le fait d'utiliser Modified(0,0) lors de l'échantillonnage avec un canal d'événement de niveau pouvait entraîner un arrêt de l'échantillonnage causé par l'erreur 23.
  7. Le fait d'exporter plus de 20 000 temps d'événement vers un fichier MATLAB pouvait faire planter Spike2.
  8. Le dialogue de curseur actif pouvait ne plus fonctionner correctement si des valeurs illégales étaient définies et si le nombre de curseurs était modifié. Il n'est désormais plus possible de modifier le numéro de curseur si le dialogue se trouve dans un état illégal.
  9. Importateurs : La mise à l'échelle de l'axe Y a été corrigée pour les importateurs Alpha Omega et Neuralynx. L'importateur ASCII (texte) pouvait traiter incorrectement les temps des données TextMark. L'importateur CFS reçoit désormais correctement les temps des canaux de marqueur.
Changements
  1. Dans l'éditeur de séquence graphique, nous faisons désormais référence aux sections A à Z, et non plus aux touches A à Z.
12/2013 8.00a Nouveau
  1. La commande de script ArrHist(), qui permet de présenter les valeurs de tableau en un histogramme, a été ajoutée.
Corrections
  1. Les recherches vers l'arrière de canaux de forme d'onde avec un traitement de canal portant sur des pentes pouvaient immobiliser Spike2.
  2. Le fait de réutilisation un canal supprimé avec un type de canal différent dans un fichier smrx (64 bits) pouvait provoquer une défaillance de la recherche de données.
  3. Le fait d'appeler la commande de script ChanList() lorsque la vue actuelle n'était pas une vue temporelle, de résultat ou XY rapportait une erreur au lieu de retourner 0.
12/2013 8.00 Nouveau
  1. Les données sont désormais stockées dans un nouveau système de classement 64 bits qui autorise les fichiers de pratiquement n'importe quelle taille et durée ; l'ancien système 32 bits est toutefois toujours pris en charge de manière à ce que les anciens dossiers puisse être lus et modifiés.
  2. Vous pouvez sélectionner le format d'échantillonnage (32 bits ou 64 bits) dans le dialogue de configuration d'échantillonnage.
  3. Avec le nouveau système de classement, les temps d'échantillonnage ne sont plus limités à 2 milliards de tics d'horloge ; avec un tic d'horloge d'une microseconde, vous pourriez échantillonner sans discontinuer pendant de nombreuses années...
  4. Avec les fichiers 64 bits, les formes d'onde déclenchées et datées sauvegardent exactement les données requises ; les fichiers 32 bits doivent enregistrer des blocs de disque complets et finissent donc généralement par sauvegarder plus de données que nécessaire.
  5. Le nouveau programme utilitaire S64Fix permet de récupérer des données à partir de fichiers de données 64 bits endommagés (de manière semblable au programme SonFix pour les fichiers 32 bits).
  6. Si vous utilisez un système d'exploitation 64 bits, nous installons désormais une version 64 bits du programme. Cela permet un fonctionnement plus rapide qu'avec la version 32 bits et permet au programme d'accéder à davantage de mémoire.
  7. Des améliorations ont été apportées au système d'importation de données de façon à permettre des plages de temps plus longues et des fichiers plus gros : cela permet également de proposer plus d'informations et de moyens de contrôle lors de l'importation interactive des fichiers.
  8. L'écran du sonogramme prend mieux en charge les trous au sein des données et dispose désormais d'une légende (optionnelle) pour indiquer l'intensité.
  9. Dans la barre de script et la barre d'échantillonnage, un clic droit sur un bouton ouvre un menu contextuel à partir duquel vous pouvez ouvrir le script ou la configuration d'échantillonnage.
  10. Dans la barre d'échantillonnage, le menu contextuel vous permet de lancer immédiatement l'échantillonnage et de contrôler l'état d'activation de l'écriture.
  11. Vous pouvez désormais définir des curseurs horizontaux de limite d'amplitude de pointe lorsque vous échantillonnez avec un Micro1401 mk II (comme pour les autres types de 1401 pris en charge). Cela permet de fixer les limites supérieures et inférieures pour les pointes acceptables.
  12. Si vous importez des données de forme d'onde dans une mémoire tampon RealMark, la valeur de crête/creux/niveau associée à l'importation est enregistrée dans la première valeur associée à chaque marqueur. Vous pouvez également choisir d'importer les temps de pic et de creux ou les temps de montée et de descente en une seule opération. La commande de script MemImport()a été étendue en conséquence.
  13. Le langage de script vous permet de définir des valeurs par défaut pour les arguments proc et func.
  14. Les valeurs entières de script sont désormais en 64 bits (elles étaient en 32 bits dans les versions précédentes) afin que ChanData() puisse retourner des temps en 64 bits sous forme de nombre entiers sur un canal d'événement.
  15. Le séquenceur de sortie est doté d'une nouvelle instruction TICK0 ; et TICKS a été étendue de façon à mieux prendre en charge les temps d'échantillonnage trop volumineux pour tenir dans les variables 32 bits du séquenceur. Une nouvelle commande de script a été ajoutée : SampleSeqTick0().
  16. La commande de script FileSaveAs() ajoute désormais une extension de fichier si aucune n'est fournie. Lorsque vous utilisez une fenêtre multimédia pour enregistrer la trame en cours sous forme de bitmap, vous pouvez désormais définir un nom vide ou un nom comportant des caractères génériques de manière à inviter l'utilisateur à entrer un nom de fichier (comme avec les autres types de fenêtre).
  17. Le séquenceur de sortie est doté de nouvelles fonctions d'expression, sTk64h() et sTk64l(), qui permettent de convertir les temps exprimés en secondes en décomptes de tics 64 bits.
  18. La commande de script BReadSize() accepte désormais -n pour la lecture d'une chaîne. Ceci arrête la lecture sur un caractère nul (zéro code ASCII) ou au bout de n caractères.
  19. L'éditeur de texte de séquenceur de sortie comporte des commandes Keys et Labels qui vous permettent de naviguer directement vers le bouton ou l'étiquette de votre choix au sein de la séquence.
  20. La taille maximale d'un dialogue défini par l'utilisateur est désormais limitée à la taille de l'écran principal. Auparavant, elle était fixée sur une limite arbitraire plus petite. L'ancienne limite arbitraire est utilisée si la taille de l'écran principal lui est inférieure, de manière à permettre la rétro-compatibilité.
  21. DlgCreate()vous permet de définir des valeurs négatives larges et hautes pour limiter la taille du dialogue si celle-ci dépasse la taille spécifiée.
  22. Le dialogue de plage d'axe Y comporte un bouton fléché sur le sélecteur de canal.
  23. Les commandes de script BWriteSize() et BReadSize() acceptent désormais 8 en tant que format pour les nombres entiers (données 64 bits). La taille utilisée par le BRead() et BWrite() pour nombres entiers est de 4 (32 bits) afin d'assurer la rétro-compatibilité.
  24. La commande de script BSeek() peut désormais rechercher des positions avec une compensation 64 bits au sein du fichier. Spike2 version 7 était limité aux compensations 32 bits.
  25. Des améliorations ont été apportées au système d'importation de données de façon à permettre des plages de temps plus longues et des fichiers plus gros : cela permet également de proposer plus d'informations et de moyens de contrôle lors de l'importation interactive des fichiers.
  26. Des combinaisons Alt +touche permettent l'activation des boutons dans les barres Script et Sample.
  27. La nouvelle commande de script DlgFont() vous donne plus de contrôle sur la police de caractère utilisée dans les dialogues définis par l'utilisateur.
  28. La commande de script SampleWrite() a été étendue de manière à marquer les plages temporelles à sauvegarder.
  29. Le système d'exportation de fichiers MATLAB peut écrire des fichiers de plus de 4 Go si vous sélectionnez le format de la version 7.3. Attention : les versions 32 bits de MATLAB ne prennent pas en charge les fichiers de données très volumineux.
  30. Vous pouvez désormais générer des données d'enregistrement de stéréotrode ou tétrode provenant des canaux de forme d'onde associés à différentes unités de canal. Tous les canaux utiliseront les unités et l'échelle du premier canal sélectionné.
  31. La commande de script ArrStats() calcule la moyenne, la variance, l'asymétrie et l'aplatissement d'un tableau.
  32. La commande de script MATTrace() calcule la trace d'une matrice.
Changements
  1. Le 1401plus et le premier micro1401 ne sont plus pris en charge pour l'échantillonnage. Si vous avez besoin d'utiliser ces périphériques pour échantillonner, utilisez Spike2 version 7 (également inclus sur le CD).
  2. Pour échantillonner des données, le firmware du 1401 doit être mis à jour. Si nécessaire, vous serez invité à mettre à jour le firmware lorsque vous tenterez d'échantillonner des données. Vous pouvez vérifier si vous êtes à jour dans le menu Help (commande About Spike2). À partir de la version 8, le firmware simplifie la saisie des données et ne prend plus en charge les anciens protocoles de transfert de données, aujourd'hui dépassés et inefficaces.
  3. La commande de script Convert DOS Script du menu Script, qui servait à convertir les scripts depuis la version MS-DOS de Spike2, a été supprimée. Celle-ci est toujours présente dans Spike2 version 7, si nécessaire.
  4. L'argument yes% de la commande de script FileSaveAs() est désormais un ensemble d'indicateurs. Si un script issu de la version 7 utilise une valeur d'argument autre que 1 ou 0, vous risquez d'obtenir des résultats différents avec la version 8. Remplacer l'argument par (argument) != 0 et tout devrait fonctionner exactement comme avec l'ancienne version.
  5. Les commandes SampleBar() et ScriptBar() suppriment les caractères "|" de fin en retournant la chaîne associée à un bouton. Il est peu probable que cela cause des problèmes dans les scripts existants.
  6. La taille de travail par défaut du Working Set a été augmentée.
  7. Nous ne fournissons plus de manuels imprimés et reliés à la main (la grande majorité des utilisateurs ne les utilisaient pas et l'aide en ligne propose des liens en ligne et contient plus d'informations. La mise à jour des manuels, en plus du fichier d'aide, demandait en outre un travail considérable). Nous incluons désormais une version PDF imprimable du manuel, générée à partir de l'aide en ligne.
  8. Les extensions SonCols ou SonInfo ne sont plus installées, en raison de changements apportés par Microsoft aux extensions shell.
  9. Les importateurs de fichier créent désormais des fichiers .smrx 64 bits, et non plus des fichiers .smr 32 bits. Les scripts qui importent des fichiers puis les traitent à nouveau pourront avoir besoin de modifications pour ouvrir un fichier .smrx plutôt qu'un fichier .smr.
  10. L'ancien argument flags% de la commande de script FileSaveAs() a été renommé expt% et l'argument yes% a été renommé flags%.
  11. Les commandes FileSaveAs() et FileNew() ont modifié la signification de l'argument big% de façon à prendre en charge les fichiers de données 64 bits. Si vous utilisiez cet argument dans un script et souhaitez créer un fichier 64 bits, donnez à l'argument la valeur 2.
  12. La signification de l'argument optionnel de la commande de script SampleBigFile() a été modifiée. Si vous utilisiez cet argument dans un script et souhaitez échantillonner en 64 bits, donnez à l'argument la valeur 2.
Cambridge Electronic Design Limited

Enregistré en Angleterre: 00972132

Bureau d'inscription:

  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.

VAT: GB 214 2617 96

Numéro d'enregistrement du producteur: WEE/BD0050TZ

Conditions générales de vente

Pour nos clients américains, nous pouvons fournir le formulaire fiscal W-8BEN, qui nous identifie en tant que société britannique.

DUNS: 219151016
CAGE/NCAGE: KB797
NAICS: 423490
Codes de marchandise
Hardware: 84716070
Software: 85234945
×

Envoyer un email:

info@ced.co.uk

Post
  • Cambridge Electronic Design Limited,
  • Technical Centre,
  • 139 Cambridge Road,
  • Milton,
  • Cambridge CB24 6AZ
  • ENGLAND.
Téléphone:

(Int.+44) (0)1223 420186

D’Amérique du Nord:

1 800 345 7794

×